AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Looping (9)

shmileblik
shmileblik   18 février 2017
L’unité italienne, toute récente, ne s’embarrassait pas d’égalité des chances. Il fallait naître sous le soleil, près de la mer, et sur une terre fertile pour que la prospérité y semble naturelle. Elle restait relative. Sans argent, on avait à manger. Sans savoir lire, on pouvait travailler. Sans espoir, on vivait heureux.
Commenter  J’apprécie          50
-Olivier-
-Olivier-   31 mars 2017
Au début, on croit le désert vide et mort, puis on le découvre changeant et grouillant de vie. Pareil avec les pierres. Noelie les avait pensées muettes, voilà qu'elles parlaient. Il suffit souvent de s'intéresser aux choses pour qu'elles deviennent intéressantes. Cette leçon simple peut remplir une vie.
Commenter  J’apprécie          30
ILLE
ILLE   10 septembre 2017
L'autre souci,qui n'en est peut-être pas un....c'est que le ministre exige de traiter avec toi,et toi seule.Tu serais leur seule interlocutrice agréée.
Commenter  J’apprécie          10
-Olivier-
-Olivier-   31 mars 2017
Peu importe l'éloignement géographique, un départ est cruel s'il fabrique un passé. L'aube vécue dans le secret de la chambre, le hi-han quotidien de l'âne des voisins ou le goût d'une tartine à la fleur d'oranger ne sont que merveilleux souvenirs. Ce n'est pas d'eux que viendra la blessure, mais de ce qui est irrémédiablement englouti. L'oubli surtout fait mal.
Commenter  J’apprécie          10
ILLE
ILLE   10 septembre 2017
Noélie avait cette qualité,rare chez une femme encore toute jeune,de ne jamais laisser les qualités acquises lui échapper ensuite.Ce qu'elle apprenait lui restait.Ce qu'elle gagnait la rendait plus forte.
Commenter  J’apprécie          00
ILLE
ILLE   10 septembre 2017
Dans les champs,Camilla abattait un travail d'homme.Elle voulait faire oublier l'absence des bras d'un mari,et que sa fille puisse étudier le soir sans qu'on le leur reproche.
Commenter  J’apprécie          00
BMR
BMR   09 mai 2017
[...] Voyager ne se faisait pas dans leur milieu, qui n’en était d’ailleurs pas un. Il était plus modestement condition. On n’était pas de condition à voyager, voilà tout. Émigrer, si, ça aurait pu.
Commenter  J’apprécie          00
Vinie1984
Vinie1984   18 février 2017
Il faut bien connaître son ennemi avant de l'attaquer. Sa psychologie. Son identité. En fait, il faut toujours vérifier que le pire ennemi, on ne le porte pas en soi.
Commenter  J’apprécie          00
Vinie1984
Vinie1984   18 février 2017
Bruno se souviendrait toute sa vie de ce vol, sa femme, et quelle femme, endormie derrière lui, le désert tranquille sous l'avion, les loupiotes au loin qui le dirigeaient. S'il n'avait eu peur de la réveiller ou qu'elle ne se fasse mal, de bonheur il aurait volontiers fait un looping. Même deux.
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




    Quiz Voir plus

    Quelle guerre ?

    Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

    la guerre hispano américaine
    la guerre d'indépendance américaine
    la guerre de sécession
    la guerre des pâtissiers

    12 questions
    1088 lecteurs ont répondu
    Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre