AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2818923115
Éditeur : Bamboo Edition (10/04/2013)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Un vampire “no life”, casanier comme pas deux, vous y croyez, vous ?!

Shirota Mahiru, jeune lycéen, recueille un jour un chat noir sans se douter qu’il s’agit en réalité d’un “servamp”, un vampire servant, lequel se révèle être en outre un véritable tire-au-flanc, partisan du moindre effort ! Devenu son maître, le jeune garçon va rapidement se retrouver entraîné dans un conflit entre vampires. Comment nos deux héros vont-ils se sortir de cette délicat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
FriponCat
  29 octobre 2013
Tout d'abord, c'est simple : je n'avais jamais entendu parler de ce manga avant de le découvrir dans une boutique de mangas. Il était là, sur les étagères qui regroupaient les nouveaux mangas "à peine" sortis.
Servamp. Un manga avec des vampires ? Ouais, pas mal. Même si assez "classique". Eh mince, y'a un chat. Je déteste les chats. Mais je sais pas. Les chats, dans les mangas, ils sont choupis. Et celui sur la couverture a l'air de déchirer. Allez, on y va, on commence cette série (et au passage, on en profite pour acheter quelques tomes de Pandora Hearts).
J'ai enfin décidé de lire le premier tome. Seulement voilà, le résumé nous présente un vampire casanier et no-life, paresseux comme pas deux (visiblement) : directement, je pense à une autre série, Blood Lad, que je n'ai d'ailleurs pas eu le courage de commencer. M'enfin, comparé à Blood Lad, la couverture du premier tome de Servamp est splendide. Pas trop chargée, avec deux personnages (oui oui, deux, puisque rien ne nous indique que le chat est le personne a l'apparence humaine). Un character design vraiment sympathique qui m'a bien plu. C'est déjà un bon point pour ce manga.
Les deux premières pages colorées sont tout aussi sympathiques. Je ne sais pas vraiment comment l'expliquer, mais ces couleurs, ce style de dessin... Ca donne vraiment envie de dévorer ce bouquin.
Et finalement, mon intuition ne m'a pas joué de tours. le dessin est agréable, rendant les émotions des personnages tout à fait réussis. Les quelques scènes de combats sont tout simplement à couper le souffle.
Concernant le scénario, j'aime beaucoup le fait dont la "hiérarchie" des vampires est présentée. Les maîtres humains semblent en être les plus hauts placés, et on a l'impression qu'au final ce sont eux qui ont le pouvoir. Ca change assez du cliché "vampire prédateur qui n'a de compte à rendre à personne"; car même au final, les plus bas de l'échelle (vampires) sont au service de quelqu'un. Mais je vais éviter de trop spoiler.
Parlons des personnages. Mahiru semble au départ être un lycéen des plus normaux. Il adopte un chaton errant qui en réalité se trouve être un vampire. Pour le moment, le tome 1 ne nous dit pas grand chose sur Mahiru, mais on a déjà un bref aperçu de son passé, présentant en fait un personnage quelque peu "seul" et à part. Ca change du héros de shônen hyper badass qui dès le tome 1 déchire tout. On a envie d'en savoir toujours plus sur lui, et sa psychologie est intéressante. Il a envie de protéger les autres, mais ce n'est pas une volonté qui paraît "clichée" : elle est justifiée, et Mahiru semble alors être un personnage recherché et qui aurait de la consistance.
Kuro, dit Sleepy Ash, est le personnage le plus intéressant, en fait. Ce n'est que mon avis personnel, mais ce personnage me fait tout simplement rire. Il est vraiment attachant. le comble, c'est qu'il l'est d'autant plus en étant sous sa forme animale. Moi qui déteste les chats... La donne semble avoir changée ! Plus no life et paresseux que ça... Tu meurs. C'est d'ailleurs grâce à lui, en grande partie, qu'on a droit à une bonne dose d'humour dans ce manga. Un humour qui m'a vraiment faire rire à certains passages. On a bien envie de lui donner une bonne claque et lui dire d'avoir une vie ou d'être moins fainéant, et en même temps, on a juste envie de le soutenir et de dire à Mahiru de le lâcher un peu. Kuro n'a jamais envie de se casser la tête et de se retrouver dans les embrouilles : non pas parce qu'il risque d'y laisser sa peau, mais tout simplement parce qu'il n'a aucune envie. C'est tout. Y'a pas à chercher plus loin. Ca le "gave", comme il le dit si bien.
Les autres personnages, comme quelques Servamps (notamment Tsubaki), ont l'air d'être vraiment pas mal. je ne vais pas encore développer mon avis sur eux, le tome 1 ne nous précise pas énormément de choses les concernant.
Quoi que...
Avec la fin de ce premier tome, on s'attend à un second tome riche en rebondissements. En effet, ce premier tome s'achève sur une belle suspicion ainsi confirmée concernant l'un des personnages qui nous paraissait plus que secondaire.

Mais bien entendu, il faut bien un petit point négatif, comme dans tous mangas.
Disons que pour ce premier tome, j'ai eu un peu de mal à m'habituer à l'abondance des nombreuses bulles de dialogues. Y'a un beaucoup, des fois, on a du mal à s'y habituer et à contempler les dessins. Mais je suppose que ce n'est qu'une question d'habitude.

Bref, après ce roman, je n'ai qu'une seule chose à ajouter : Servamp est un manga à commencer, absolument. Et à dévorer (ou boire, si y'a des fans de sang ici) sans modération !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaChimere
  15 mai 2016
//Attention ! Cette critique parle des tomes 1 à 8, gare aux spoils !//
J'ai eu un coup de coeur immédiat pour Servamp, grâce à plusieurs facteurs qui, à mon sens, font que le manga se démarque des autres shônen.
Déjà, les dessins m'ont conquise. Ils sont simples mais dynamiques, et ils ont peu changé depuis les premiers tomes : Tanaka Strike a visiblement un coup de crayon qu'il maîtrise depuis longtemps. J'ai particulièrement apprécié les postures adoptées par les personnages, leurs répartitions dans les cases. Et ce dynamisme des protagonistes sur les couvertures! Ils ont vraiment un petit truc qui les différencie des autres. J'aime leur comportement décontracté, l'espèce de nonchalance que l'auteure parvient à leur donner, même dans les scènes de combat. Cette désinvolture constante est même la clé du personnage de Kuro, représentant de la Paresse. Les mains dans les poches ou les bras ballants, le dos voûté ; ce genre d'attitude est souvent utilisé dans les mangas pour donner une espèce de suffisance aux personnages. Mais c'est la première fois que je trouve la technique vraiment crédible. Certains personnages se ressemblent un peu, il est vrai : à partir du tome 5, plein de nouveaux arrivent, et même si chacun a plus ou moins son style bien à lui, ceux qui ne sont ni les servamps ni leurs maîtres se confondent souvent dans ma tête. Il y a même un peu trop de personnages secondaires à mon goût. Rien qu'avec les 8 servamps et leurs maîtres, on tombe à 16 protagonistes minimum, mais à cela s'ajoutent les vampires de 2ème classe, les membres du C3 (une organisation militaire)… On est vite submergé par les nouveaux visages, comme je l'ai dit plus haut. Avoir 16 protagonistes est déjà une prise de risque, et les membres du C3 sont, à mon sens, beaucoup trop nombreux par rapport à leur utilité.
Concernant les servamps, je trouve que les binômes ont été bien réfléchis et que tous font de belles étincelles. Ils se complètent très bien : Kuro le paresseux et Mahiru trop motivé, Misono le prude et Lily l'extraverti, Tetsu serviable et Hugh imbu de lui-même… Chaque servamp est très influencé par le péché capital qu'il représente, évidemment, mais cela sert à les différencier les uns des autres. Et les relations qu'ils ont avec leurs maîtres sont par moments vraiment hilarantes. Leurs designs sont originaux sans être exagérément bizarres (parfois, certains mangakas collent des styles impossible à leurs persos pour se démarquer, je parle de One Piece notamment). L'univers du manga est urbain mais fantastique, empreint d'une espèce de poésie qui, couplée à la légèreté de l'humour et à cette espèce de nonchalance des personnages, donne une atmosphère unique à la série.
L'intrigue, pour le coup, est assez basique : une histoire de vampires liés aux péchés capitaux, ce n'est pas très novateur. Mais l'auteure, plutôt que de rechercher une atmosphère sombre et sérieuse, comme l'exigeraient normalement ces deux thèmes associés, a plutôt misé sur l'humour, la légèreté. C'est plus original et surtout, ça lui a réussi.
Les enjeux scénaristiques sont révélés dès le tome 1, et je trouve ça très profitable à la série au vu de sa construction. En donnant ainsi directement une vision d'ensemble de son histoire, l'auteure nous garantit qu'il sait déjà grosso modo comment conclure son affaire. C'est une sorte de sécurité instaurée par rapport, entre autres, à la durée du manga : on devine qu'une fois le dénouement atteint, la série ne se poursuivra pas. Elle craint peu le souci du « tome de trop ». Servamp suit un fil rouge bien précis et ne s'en écarte pas. Il est un peu difficile de juger si l'intrigue est bien répartie sur les tomes, vu que la série n'est pas finie, mais avec les 8 tomes déjà sortis, je peux déjà dire que l'auteure se débrouille pour faire monter la tension crescendo tout en maintenant la légèreté du tout. Il y a juste un peu trop d'arcs différents je trouve, on s'y perd un peu, mais c'est un petit défaut.
Heureusement, une part de mystère demeure, pile assez pour attiser la curiosité sans perdre l'aspect léger et la certitude qu'on sait toujours où on va. Franchement, c'est très bien géré. L'intrigue est complexe mais le fil rouge reste clair et facile à suivre.
Les moments qui s veulent émouvants le sont vraiment, et l'auteure, quand vient un moment crucial dans la relation entre uns ervamp et son maître (en dire plus relèverait du spoil) a une façon bien à elle de le mettre en valeur. Ses mises en scène de flash-backs, les allégories des péchés capitaux lors de ces moments… Je suis complètement sous le charme.
Et enfin, je voulais dire un petit mot sur la traduction : j'ignore si c'est aussi le cas en japonais, mais le vocabulaire dans Servamp est quelque peu… détendu. C'est plein d'argot, j'adore. Les dialogues y gagnent une saveur particulière que je n'ai retrouvée nulle part ailleurs. de petites phrases ajoutées à côté des bulles, comme des espèces de bonus aux paroles, accentuent le côté pas très sérieux de l'histoire (ce sont des phrases rigolotes) et aident à décompresser dans les scènes d'action.
Intéressés par le reste de ma chronique ? C'est par ici : https://lemondefantasyque.wordpress.com/2016/05/15/servamp-de-tanaka-strike/
Lien : https://lemondefantasyque.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Yanoune
  01 mai 2019
Servamp tome 1... Ou le manga préféré d'une pote à ma gamine qui lui a prêté et que je lui ai piqué en passant...
Pitch:
Mahiru est un un ado de 15 ans, en rentrant chez lui son chemin croise celui d'un mignon petit chaton abandonné... Parce qu'il a un coeur d'or, ni une ni deux voilà le chat recueilli et nommé Kuro... Manque de bol le mignon petit chaton n'est pas un chaton ordinaire... Mais un Vampire.... ça va se compliquer sérieux pour Mahiru... Bien des emmerdes en perspective...
Qu'est ce que j'ai rigolé !
Des grands éclats de rire... Ce Kuro, le roi de la glande !.. un chat quoi...
Comment c'est fun, pas prise de tête, avec un dessin bien sympa, des têtes pas possible.. Des persos complètement secoués.. Un héro de base, gentil que s'en est maladif mais qui envoie aussi des bâches... roh le nombre de bâches qu'ils s'envoient tous.. ^^
Action humour et vampire... un chouette combot qui donne envie d'en savoir plus, de les découvrir tous ( il va y en avoir un tas de vampire)... Et franchement Mahiru n'est pas sorti de l'auberge... et j'ai un grand sourire...
Un premier tome sans prétention qui atteint ( pour moi) son but.. faire rigoler et donner envie de lire de le deux...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sobooks
  09 mars 2017
Shirota Mahiru est un lycéen qui décide un jour, de recueillir un chat noir qui se révèle finalement être un servamp, un vampire servant. Malheureusement pour lui, il se trouve que son servamp est le vampire de la paresse et qu'ils se sont impliqués dans un conflit entre vampires.
Servamp m'a tout de suite attiré avant même de savoir de quoi ça parlait, c'est vraiment une belle découverte avec un style de dessin que j'adore !
Les personnages sont tout simplement géniaux et très drôles, surtout Kuro que je trouve vraiment mignon !
Mahiru et Kuro forment un bon duo même si Mahiru n'a pas encore appris à se servir de lui comme lui reproche Misono. Dès l'apparition de Misono que j'ai trouvé assez drôle, j'avais un petit doute le concernant, mais finalement je l'apprécie beaucoup surtout pour sa fragilité et parce que Mahiru se révélera être un de ses seuls amis.
L'histoire est assez originale et facile à suivre, même si j'aimerais en apprendre plus sur les servamps et que je me demande où se trouvent les deux autres servamps qu'on n'a pas encore rencontré dans ce tome. J'aimerais notamment en apprendre plus sur l'oncle de Mahiru, car on ne sait pas grand chose sur lui alors qu'il a élevé Mahiru.
En tout cas, la fin est une vraie surprise et me donne encore plus envie de continuer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mangamaniac
  19 août 2013
Shirota Mahiru est un jeune lycée et un jour, il recueille un chat noir. Mais ce qu'il ne sait pas c'est que ce chat noir n'est autre qu'un servamp (un vampire servant). Mais pas n'importe lequel. C'est le vampire de la paresse.
J'ai vraiment passé un bon moment en lisant ce manga. C'est vraiment marrant et j'aime beaucoup le duo Mahiru, Kuro (le chat noir). de plus, l'histoire est intéressante et vue comment se termine ce premier tome j'ai hâte de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (3)
ActuaBD   03 juin 2013
Malgré sa proximité avec des mangas comme Blood Lad et une mise en page brouillonne, l’ensemble réussit à nous accrocher le temps de la lecture.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bedeo   16 mai 2013
Les Editions Doki-Doki publient un nouveau Manga intitulé Servamp. Dans cette série, Tanaka Strike nous raconte une histoire de vampires classique en apparence, mais qui se dévoile petit à petit et parvient à nous tenir en haleine.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BulledEncre   15 avril 2013
Antihéros par excellence, son comportement, ses réparties et son design attirent la sympathie tout en ne laissant planer aucun doute sur sa réelle puissance. Côté dessin, certaines planches sont un peu trop chargées de détails et de dialogues, mais le graphisme est très léché, globalement impeccable et très au-dessus de la moyenne.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Ivy-RoseIvy-Rose   24 septembre 2013
-M'ENFIN, D'OU TU SORS?
-Je suis un paisible vampire doux et casanier... *vite, de l'ombre...de la bonne ombre...*
-TOI, TU VAS PASSER PAR LA FENETRE!
-Pitié, me mets pas dehors! Je suis un vampire, je déteste le soleil! Ca va me tuer, je vais mourir! Même si je suis immortel, je vais mourir! *myaa* Pourquoi les humains sont-ils si cruels? *méchant!*
Commenter  J’apprécie          50
mangamaniacmangamaniac   19 août 2013
MNNH...Encore dodo... J'étais en train de rêver que j'avais terminé ma quête et trouvé l'oreiller magique ultime...
Commenter  J’apprécie          90
FriponCatFriponCat   29 octobre 2013
- Bon, par contre pour les glaces... Je t'ai déjà dit que ce que j'aimais, c'est celles au biscuit et à la crème ! Marre de la vanille, y'a qu'ça ici !
- Jamais tu m'écoutes quand je te parle ?!
Commenter  J’apprécie          30
mangamaniacmangamaniac   16 août 2013
Alors, à mon tour, j'avais envie de devenir ce "quelqu'un" que tous les autres attendent...
Aujourd'hui ce "quelqu'un", ce n'est pas "moi". Ce n'est pas "toi" non plus. C'est "toi et moi".
Commenter  J’apprécie          30
6930069300   22 janvier 2016
Mahiru : Alors c'est eux deux, les nouveaux persos ?
Lily : * Les nouveaux persos ? On n'est pas dans un RPG ! * Ah... Non... Il y en a encore un sous la table...
Commenter  J’apprécie          30
Video de Tanaka Strike (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tanaka Strike
Bande-annonce du manga "SERVAMP" de TANAKA Strike, publié chez Doki-Doki.
Un vampire "no life", casanier comme pas deux, vous y croyez, vous ?!
Shirota Mahiru, jeune lycéen, recueille un jour un chat noir sans se douter qu'il s'agit en réalité d'un "servamp", un vampire servant, lequel se révèle être en outre un véritable tire-au-flanc, partisan du moindre effort ! Devenu son maître, le jeune garçon va rapidement se retrouver entraîné dans un conflit entre vampires. Comment nos deux héros vont-ils se sortir de cette délicate situation ?
Plus d'informations : www.doki-doki.fr
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
876 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre
.. ..