AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jérôme Wicky (Traducteur)
ISBN : 2212127197
Éditeur : Eyrolles (16/09/2010)
Résumé :

Comme tout média, la bande dessinée reflète son époque. Comme tout média, elle est capable du meilleur comme du pire. Mais plus que tout autre média, la bande dessinée est populaire, elle a le fascinant pouvoir de convaincre par sa nature même, en particulier un jeune public à l'esprit encore peu critique et disposé à recevoir toutes les opinions, surtout les moins nuancées. Rien d'étonnant donc que ceux qui font tourner le monde en aient un petit peu pro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bigmammy
  04 mars 2012
Les plus grandes réussites de la propagande sont de renforcer les idées déjà présentes de façon embryonnaire dans l'esprit du lecteur. Voilà donc LE livre que tout amateur éclairé de bandes dessinées se doit d'avoir lu pour apprendre à « décoder » les messages subliminaux contenus dans certaines bandes dessinées. Son sous-titre est explicite : un siècle de manipulation en images.
En effet, la simplicité et la clarté du médium BD sont souvent utilisées pour communiquer des informations complexes. Et s'avèrent extrêmement efficaces pour véhiculer certains messages jugés stratégiques, en particulier en direction de publics malléables, comme les jeunes, mais pas seulement.
Cet ouvrage est construit autour de sept grandes parties thématiques abordant les stéréotypes raciaux, la propagande de guerre, l'anti-communisme, les sujets de société, la religion, le sexe et la politique en général. Comme souvent dans un ouvrage de chercheur cependant, ce type de construction a le désavantage de présenter un catalogue de pistes, sans les hiérarchiser. de ce fait, on y apprend des foules d'informations, mais il est difficile d'en tirer un fil conducteur.
Super-héros publiés en temps de guerre, BD prêchi-prêcha diffusant le message biblique ou catholique, prévention contre le communisme pendant la guerre froide : la plus grande partie des très riches exemples est issue de l'édition américaine. On peut d'autant plus le comprendre que le genre BD étant irrémissiblement associé aux Etats-Unis, ce médium a très peu été utilisé dans la sphère communiste.
On fait des découvertes déconcertantes : par exemple, le message chrétien assumé par Schultz (Linus, Snoopy et ses amis), le rôle de la femme tantôt vierge séductrice, tantôt mère-vieille sorcière, ou le fait que les personnages féminins sont des décalques des héros avec juste de grands cils et des accessoires féminins (Minnie, Daisy …), les domaines de propagande abordés : le nazisme (l'histoire de Hansi, la jeune fille qui aimait la Svatiska), la drogue, le nucléaire (une manga exceptionnelle porte témoignage des horreurs de la bombe atomique au Japon), la pratique des armes à feu expliquée aux enfants, les religions, le rôle des femmes en Inde, le sexe, l'avortement, l'homosexualité, la pure propagande électorale. Rien n'échappe au 9ème art !
Un livre de référence, éclairant mais sans doute un peu difficile d'accès, à lire en plusieurs fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
fichetoux
  10 avril 2012
Petit détour rituel chez mon libraire (à sa grande joie…moins grande pour mes finances et mon espace de stockage qui se réduit comme peau de chagrin, mais bon, passons), et du coin de l'oeil, hop, ce livre
Titre prometteur, je feuillète, j'adhère, j'achète, je rentre, vision en diagonale sur mes autres achats et jette mon dévolu pour commencer La Propagande Dans La BD.
Et bien les amis, foutrement bien torché, une fois commencé (et ce n'est pas un roman), on est embarqué dans la thématique centrale qu'est la propagande (dans le sens général du terme, car qu'est ce qu'une propagande positive ou négative, cela dépend bien sur du contexte historique, social, religieux, politique, moral) Et on se dit non, c'est pas possible, c'est trop gros, puis on se dit, beh, si j'avais été jeune à cette époque, beh oui, j'aurai peut être adhéré, et puis, les choses auxquelles j'adhère ou suis sensible justement, n'est ce pas par une forme de manipulation dont je n'ai eu conscience, car après tout, une BD, c'est pour les gosses( la je suis réducteur car je ne pense pas que la BD ne soit à l'heure actuelle pour les gosses, mais c'est pour caricaturer parfois le raisonnement des gens, même chose avec certains animes japonais, l'impact du Tombeau des lucioles est d'autant plus fort que c'est un dessin animé, donc « inoffensif » dans l'esprit de la plupart des gens, alors qu'il est porteur d'un message fort et violent sur la guerre….fin de la digression sinon je ne m'arrête plus)
Thématique sous déclinées en 7 chapitres
= les autres ou le racisme
=la guerre et les conflits
=la guerre froide
=the way of life ou le formatage social
=la religion
=le sexe
=la politique
Une autre clé de lecture de la bande dessinée, car comme le souligne l'auteur, si la propagande « grossière » avec ses gros sabots et ses clichés ne fait que conforter les convaincu et espère gagner les indécis, elle peut parfois être plus insidieuse…mais tout cela est à découvrir dans ce riche bouquin, bien documenté, replaçant le tout dans le contexte historique, social etc.( hum, l'ai déjà dit)
Et puis c'est l'occasion de découvrir certaines pépites et redécouvrir d'autres parfois sous un oeil nouveau
…propagande, prosélytisme, publicité, contre propagande, manipulation, cadrage, formatage ,subversion etc.…si vous aimez la BD et ses dessous de cartes, laissez vous tenter, vous ne le regretterez pas, sinon, faites comme bon vous semble lol
Fichetoux-Fred mode propagande activé re lol
Ah oui ! page 92, fabuleux, un extrait du code d'autocensure d'époque dans les comics américains…extraordinaire !!! L'Amérique dans toute sa splendeur paradoxale…la libre expression bâillonnée !!!
PS, moi, je me suis régalé !!! Oh ! Mode propagande toujours activé, sorry
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gwordia
  13 avril 2012
La BD. La bande dessinée. Tout un art, fusse-t-il le neuvième. C'est vrai que c'est chouette. L'on en dit souvent qu'elle est divertissante mais elle est tout aussi grave, profonde, émouvante, etc. Ce n'est pas parce qu'elle se départit difficilement de la vision réductrice encore trop généralisée selon laquelle "c'est le pendant statique du dessin animé", "c'est enfantin", "c'est gentillet", qu'elle est inoffensive.
C'est ce que ce livre nous démontre sur un ton ironique à souhait. de tous temps,...
Lien : http://gwordia.hautetfort.co..
Commenter  J’apprécie          70
Gromovar
  25 octobre 2010
Indispensable à tout vrai amateur de BD ou de comics, "La propagande dans la BD" de Fredrik Strömberg est une mine de renseignements, pour tout dire une bible. du début du XXème siècle à nos jours, ce média a été utilisé, parfois à son corps défendant, pour véhiculer un message immédiatement accessible et doté d'un fort pouvoir d'imprégnation, autrement dit comme moyen de propagande.
Lien : http://quoideneufsurmapile.b..
Commenter  J’apprécie          30
Yaneck
  10 octobre 2013
EXTRAIT "Lecture fort intéressante, je dois dire, même si elle possède un défaut. L'auteur travaille avant tout sur un fond documentaire américain, il est donc un peu léger sur le franco-belge et le manga. Il se contente d'effleurer les ouvrages les plus connus, alors qu'il permet de vraies découvertes sur la bande dessinée américaine. Mais ce n'est pas pour autant que cet ouvrage est à dévaloriser. Il fait un beau travail assez exhaustif sur les principaux thèmes de propagande. "
Lien : http://chroniquesdelinvisibl..
Commenter  J’apprécie          20
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Fredrik Strömberg (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3470 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre