AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hélène Collon (Traducteur)
EAN : 9782226183552
523 pages
Éditeur : Albin Michel (02/09/2009)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Halli adore écouter les récits des temps anciens où la Vallée était un endroit dangereux. Il aime imaginer la nuit où son légendaire ancêtre Svein a combattu jusqu'à l'aube pour vaincre les Trâles sanguinaires. Maintenant, les Trâles ont disparu et les exploits de Svein appartiennent au passé.

Quand une soirée entre grandes familles de la Vallée tourne mal et cause la mort de son oncle, Halli s'enflamme. A son tour de venger l'honneur des siens ! Il e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Maliae
  26 avril 2014
Premier Jonathan Stroud que je lis qui n'a rien à voir avec Bartiméus, et je ne suis pas déçue du tout. le livre est partagé entre l'histoire d'Halli et les contes sur Svein (où on se rend compte que ce héros était peut-être un héros justement, mais il était cruel, un vrai tyran). Coincé dans cette vallée, Halli désire d'évasion et d'aventure et ça se comprends, mais sa supersition l'empêche parfois de faire le pas, heureusement il fait la rencontre de Aud, qui est une fille géniale (et hyper manipulatrice) et ça va beaucoup l'aider. Il faut dire que c'est pas son frère ou sa soeur qui allait faire quelque chose, vu qu'ils ont l'air complètement dépourvu de cervelle (ou bien même de courage). Ce livre fait vraiment penser aux livres sur le graal (notamment perceval de chrétien de troyes) où le héros grandit et apprend au fur à mesure de son aventure, et pourtant cela reste très réaliste, il ne devient pas hyper fort, il ne devient ni grand, ni beau, il ne déracine pas les arbres, et ne sait pas manier une épée (surtout quand elle est trop grande pour lui) mais avec sa ruse et l'aide d'Aud il arrive à faire des choses à sa hauteur. J'ai dévoré ce bouquin (en fait je l'ai lu en un seul jour alors qu'il y a quand même 538 pages) et quand on est dedans il est difficile de s'arrêter. de plus il y a du suspens et des doutes (les trâles existent ou pas?), des moments qui font rire, des moments qui font peur (vraiment!), des moments de combats et des moments de calme. Halli et Aud sont des personnages très très attachants en plus et c'est vraiment bien tournés car même si c'est écrit à la troisième personne, on arrive bien à voir leurs pensés et faire la différence avec la réalité justement. On se sent également parfois étouffé comme les personnages dans cette vallée où ils sont prisonniers des règles des anciens alors qu'ils auraient envie de voir le monde. La fin est vraiment bien pensé, elle laisse une grande ouverture, on peut bien imaginer ce qu'on veut, mais en même temps c'est un parrallèle avec le début et cela sous entends que rien n'est finis, que tout commence au contraire. Enfin bref je l'ai vraiment adoré, et ça ne m'étonne pas, Stroud est un grand écrivain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
glow
  26 mai 2012
Un roman épique en écho aux grandes légendes des temps anciens
Jonathan Stroud, auteur désormais connu pour sa série Bartiméus, revient avec un roman indépendant destiné à un lectorat plus adulte, plus mûr, avec Les Héros de la Vallée. Publié tout d'abord aux éditions Albin Michel dans la collection Wiz en 2009, l'ouvrage vient de sortir chez le Livre de Poche collection Fantasy en octobre 2011.
Pour les fans de la précédente série de l'auteur, attendez-vous à un changement qui ne sera pas forcément des plus plaisants. L'humour mordant et l'écriture vive à laquelle nous avait habitués Stroud sont ici remplacés par un univers fruste et un genre d'écriture beaucoup plus lent, plus brut également.
Dans la Vallée vivaient douze Héros…
La Vallée est un lieu mystérieux divisé en douze contrées appartenant à douze maisonnées. Ces maisonnées doivent leurs noms aux Héros, des hommes qui ont sauvé il y a des générations le peuple de la Vallée des Trâles. Mais que sont les Trâles ? Ce sont des monstres terrifiants dont on ignore tout ou presque. Ils surgissent de terre aux heures les plus noires pour enlever des habitants… mais depuis la fameuse bataille du Roc, le peuple de la Vallée n'a plus rien à craindre : les corps des Héros veillent, et les Trâles ne peuvent plus franchir la limite des cairns (empilement de pierres funéraires).
C'est donc dans ce monde relativement protégé que vit le jeune Halli, descendant de Svein, un des Héros. Et ce dernier ne rêve que d'une chose : accomplir les mêmes faits héroïques que son aïeul quitte à mettre en danger l'honneur de sa maisonnée, et même sa propre vie.
Un récit initiatique plaisant mais…
Jonathan Stroud s'essaye ici à l'exercice difficile de conteur de légendes, créant un univers aux croyances et traditions bien ancrées. On se plonge facilement dans cette société semblable à celle des peuples celtiques.
Dans une ambiance rustique et familiale, nous suivons les pas du jeune Halli, du haut de ses quatorze ans, dans sa quête de grandeur. L'univers construit ici est réussi et très plaisant à découvrir ; on retrouve quelques échos à l'oeuvre de Tolkien : Bilbo le Hobbit dans les nombreuses et malheureuses péripéties de Halli. le côté nains et elfes en moins, ici il n'y a que des hommes… et des Trâles.
Jonathan Stroud a une affection toute particulière pour les personnages impertinents et rebelles, comme il nous l'a déjà prouvé avec ses précédents écrits. Mais là où le bât blesse, c'est dans la personnalité des personnages, en particulier celle du « héros », Halli. Sa personnalité capricieuse et inconséquente a parfois le don d'agacer par son manque de crédibilité.
En plus de cela, le récit rencontre quelques passages à vide où l'intérêt s'essouffle à force de descriptions trop développées. On se demande parfois où l'on veut nous emmener au final. Un final d'ailleurs abrupt qui laisse un peu au dépourvu, mais qui est assez bien tourné, laissant une fin ouverte au lecteur libre d'en penser ce qu'il veut.
En somme, Les Héros de la Vallée n'est pas un mauvais livre, mais il est tout de même assez déstabilisant pour ceux qui connaissaient Jonathan Stroud pour ses précédentes oeuvres. le plaisir de cette lecture résidera surtout dans sa similitude avec les contes épiques narrés par les bardes itinérants au coin du feu d'une auberge…
Lien : http://glowmoonlight.unblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DamePlume
  26 septembre 2014
Je n'attendais rien de particulier, sinon l'écriture de Jonathan Stroud que je n'ai pas retrouvée. Un autre style, d'autres mots, cela aurait pu être un autre auteur. Si l'exercice en soit ne me dérange pas (cela déroute mais rapidement j'ai juste eu envie de lire et me détendre), j'attendais par contre de passer un bon moment en compagnie des personnages.
J'ai été déçue et frustrée.
Je n'ai réussi ni à m'identifier ni à m'intéresser à l'un des personnages, ne parlons pas de s'attacher. Halli est capricieux, il donne l'impression d'être un enfant gâté (ce qui ne colle guère avec l'aperçu que nous avons des rapports familiaux), il n'a aucune empathie, prends les gens vraiment de haut. Aud est hautaine, particulièrement gâtée, manipulatrice ; si parfois elle réussit à attendrir c'est pour mieux agacer dans la phrase suivante. Chaque membre des diverses familles est dépeinte d'après ses défauts, on ne peut guère s'attendrir sur leur cas.
L'histoire est de temps à autre intéressante, abracadabrante, monotone, agaçante, lourde.
Ce n'est pas une épopée, tout au plus une promenade dans un monde dur, violent, écrasé par d'anciens héros et de vieilles légendes.
Arrive la fin, certes surprenante mais abrupte et sans fondement sur quoi se poser. Si le livre m'y avait emmené dans la douceur d'un personnage avec des défauts mais plaisant à suivre, nul doute que j'aurais mieux reçu cette chute.
Lors de l'assaut final (20 hommes, c'est un assaut. Si si.), je ne digère toujours pas que des villageois, normalement stressés, angoissés pour leur avenir et leur survie, puisse s'endormir durant l'attente de l'attaque. On a compris que Halli faisait le tour du village pour vérifier que tout était au point, ce n'était peut-être pas la peine de faire passer les gens pour des imbéciles incapables de se sauver eux-mêmes.
C'est un très bon auteur, ce n'est pas un bon livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lizouzou
  13 décembre 2012
Halli est un jeune descendant de Svein, un héros de la vallée qui a accompli de grandes choses, notamment d'avoir chassé d'affreuses créatures que l'on prénomme des Trâles, de l'autre côté de la vallée. Halli se passionne pour les légendes qui gravitent autour des héros de la vallée, notamment sur Svein. Halli n'a pourtant rien d'un héros, il est petit et n'a de cesse de faire des bétises. Cependant il rêve d'aventures... et lorsque son oncle Brodi se fait tué par des représentant d'une autre maisonnée, Halli réclame vengeance !

Pour les amateurs d'aventures et de fantasy jeunesse, ce livre va vous plaire ! L'auteur nous présente Halli, un personnage un peu rebelle et rêveur mais qui a soif d'aventures ! Plusieurs éléments intentionnellement ou non provoqués par Halli vont lui permettre d'accéder à son rêve, à savoir parcourir la vallée et aller même plus loin, voir la réelle existence ou non des Trâles !
J'ai bien aimé le personnage d'Halli, notamment par le fait que grâce à son voyage initiatique, il va petit à petit grandir et devenir plus mature. de là à être un véritable héros ? Je vous laisse le deviner ^^

L'auteur laisse également la place à un personnage féminin qui accompagnera très souvent Halli, il s'agit d'Aud. Cette dernière a un caractère bien trempé et sera bénéfique pour Halli. Je l'ai également beaucoup apprécié !
A chaque nouveau chapitre, l'auteur nous délivre une légende des exploits du héros de la maison d'Halli, à savoir Svein ! On plonge alors dans les croyances et traditions anciennes de la vallée. Moi qui ne suit pourtant pas très fan des contes, j'ai trouvé ces passages agréables et plaisants. Cela permet de faire durer le suspense car croyez moi il s'en passe des péripéties dans ce livre !
La fin est peut-être un peu trop abrupte à mon goût. Les deux dernières pages nous apprenent la fin, donc un petit conseil, évitez de les lire avant ;)

Lien : http://lespetitslivresdelizo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Pat0212
  16 octobre 2011
C'est un gros bouquin de près de 500 pages, mais il se lit très facilement, pour autant que l'on aime ce genre de roman. Il nous raconte l'histoire d'Halli Sveinsson, un adolescent petit et laid qui vit dans une vallée perdue. Cette vallée a été autrefois conquise de haute lutte par les 12 héros, qui se sont souvent battus entre eux, mais ce sont unis pour combattre les Trâles, des animaux monstrueux qui vivent sous terre et mangent de la chair humaine. Les 12 héros sont morts dans la bataille et depuis leurs descendants, vivent dans une paix idyllique, la vallée est divisée en 12 maisonnées, la guerre est interdite, de même que les armes, les conflits sont interdits aussi et quand ils éclatent quand même, ils se règlent par des arbitrages.
Dans ce monde idyllique, les descendants des héros sont à la tête de grandes exploitations agricoles. Les enfants sont élevés dans le culte des héros d'autrefois et chacun, enfants comme adultes, croit dur comme fer à leur légende dorée. Cette vie de paysan déplaît à Halli qui rêve d'être un héros comme son ancêtre Svein, dont on lui a appris qu'il était le plus grand des 12 héros.
Lors d'une soirée arrosée, le chef d'une autre maisonnée tue Brodir l'oncle d'Halli. Ce dernier s'enfuit de la ferme familiale pour aller le venger. C'est le début d'un long voyage qui fera éclater le monde idyllique de la vallée et permettra au jeune héros de devenir un adulte, de s'affranchir des mythes et des tabous de son univers et de rencontrer l'amour. Fort de ces découvertes il peut entreprendre un nouveau voyage vers la liberté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
YumeYume   30 juillet 2010
Des oiseaux finir par venir se percher sur leurs deux têtes.
- Ils ne vont pas tarder à nicher, constata Svein. Celui-ci a déjà apporté une brindille.
- Oui, et un des tiens est en train de pondre un oeuf.
Commenter  J’apprécie          90
DamePlumeDamePlume   26 septembre 2014
La plupart d’entre nous meurent de trop bien se soigner.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Jonathan Stroud (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jonathan Stroud
Le radin au grand coeur n'est pas près de raccrocher sa pelle !
Plus d'info : https://www.dofus.com/fr/mmorpg/actualites/news/1184373-route-vers-wakfu-saison-4-ruel?refreshcache
Déterreur de trésors, chasseur de primes, capitaine de l'équipe de Boufbowl du Real Boitar, chanteur de métal précieux et même serveur au prestigieux Wakfuquet's : Ruel Stroud a autant de casquettes que de kamas dans sa poche ! Pendant de longues années, il a fait profiter la Confrérie du Tofu de son coeur en or. de son odeur tenace de pied aussi...
Vous souhaitez participer au Kickstarter et suivre la campagne ? Rendez-vous ici : https://www.dofus.com/fr/mmorpg/actualites/news/1184373-route-vers-wakfu-saison-4-ruel?refreshcache
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

L'amulette de Samarcande

Comment s'appelle le Héros principal qui est l'élève de M.Underwood

Nathael
Nathanael
Nathaniel
Nathan

7 questions
58 lecteurs ont répondu
Thème : La trilogie de Bartiméus, tome 1 : L'amulette de Samarcande de Jonathan StroudCréer un quiz sur ce livre

.. ..