AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Leslie Boitelle (Traducteur)
ISBN : 2266211684
Éditeur : Pocket (14/04/2011)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Dans notre société moderne, la technologie contrôle presque tout, du système d'ouverture centralisé de nos voitures au trafic aérien en passant par les transactions financières en tout genre. Le risque: que la machine s'emballe... Matthew Sobol était l'un des développeurs de jeux vidéo les plus en vogue du moment. Sa mort a affecté des milliers de personnes. Derrière lui, il laisse des fans en état de choc, mais aussi un étrange programme. Un "démon" particulièremen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
sheen
  06 février 2011
Si vous êtes un tant soit peu, comme moi, attirés par les nouvelles technologies, vous demandez comment on a pu vivre sans internet, aimez les jeux vidéo, bref avec un côté geek ou geekette , vous avez envie de lire Daemon. Seulement voilà, je suis très déçue.
Mon coté geek n'a pas été épargné par la pléthore de jargon et d'explications informatiques qui vous noient complètement, voire vous font mal à la tête, et ce au détriment de l'histoire qui s'annonçait particulièrement intéressante : Un grand ponte du jeu vidéo décède et envoie un Daemon, un virus en gros, semer la zizanie à travers le monde. Tous s'en mêlent, du FBI à la NSA en passant par la police locale. Comment, et surtout pourquoi, l'éminent Matthew Sobol a-t-il fait cela ?
Outre le dictionnaire informatique qu'il faut avoir à portée de main, je vous conseille également de vous munir d'un crayon à papier pour la lecture de ce roman, afin de prendre des notes sur les différents personnages, car il y en a des tas, et peu se distinguent des autres. Résultat : de la confusion, encore de la confusion...
La fin est bâclée, est ce voulu ? Je suis perplexe. Elle laisse présager une suite, c'est certain puisque celle-ci est d'ores et déjà parue dans sa langue originale. Suite que je ne lirai pas je pense, à moins d'en trouver au moins 20 critiques positives...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
christianebrody
  10 novembre 2011
La mort d'un petit génie de l'informatique, créateur de jeux vidéos, multimilliardaire et passionné par les capacités sociales et interactives d'Internet, active un démon qui va déclencher un plan machiavélien. Précisons qu'un démon (daemon), dans le jargon informatique, est un programme automatique auquel est assigné une tâche : par exemple, recevoir un scan, un mail, ou y répondre automatiquement en votre absence.
Le récit prend le point de vue de divers personnages qui vont se retrouver captifs de l'intrigue : un policier enquêtant sur d'étranges meurtres opérés par des pièges subtils, un geek malfaisant recruté par un étrange et invisible contact omniscient, un spécialiste de sécurité informatique accusé à tort de meurtres et malversations, un jeu de rôle grandeur nature qui prend des tournures de club de détectives, un geek sadique en quête de reconnaissance, un guerrier SWAT systématiquement tenu en échec par l'esprit d'un mort et qui va en faire une dépression, ainsi que toute une galerie de pervers et de malades. On se retrouvera même le lair souterrain d'un organisme para-gouvernemental assailli de voitures tueuses : Austin Powers, tiens-toi bien.
Soyons franc : le style est lourd, plat, les personnages n'ont pas de profondeur, les dialogues sont insipides et sans humour ; l'auteur écrit des programmes informatiques dans la vraie vie. J'ai eu bien du mal à entrer dans l'histoire sur les premiers chapitres qui n'existent que pour faire monter le suspens (avec ce sentiment agaçant d'avoir très bien compris où l'auteur va en venir). Cependant, une fois l'action vraiment enclenchée, j'ai pris assez de plaisir pour terminer l'ouvrage et même hésiter à acheter la suite. Bon, finalement, je ne l'ai pas acquis. Peut-être plus tard, en poche, si je n'ai pas d'autres choix plus motivants.
Le récit fourmille de bonnes idées et de détails propre à émerveiller le hacker qui sommeille en vous : un génie multimilliardaire misanthrope et visionnaire crée un programme titanesque, relayé dans le monde réel par de nombreuses articulations robotiques et tactiques (comme infecter les ordinateurs de tous les traders du monde pour détourner de fantastiques sommes d'argent, qui seront dévolues au recrutement de spécialistes pour des opérations peu orthodoxes), dont l'objectif final est de prendre le contrôle du monde dans un but que je vous laisse découvrir. La fin, d'ailleurs, a d'ailleurs un potentiel que le reste du récit n'a pas, ce qui est assez rare.
Il y a des passages que j'ai beaucoup aimé, comme tout un système de recrutement sectaire basé sur l'utilisation d'un jeu vidéo en ligne, la description d'un forum de RPG dont les capacités cumulées des membres sont utilisées à fins d'enquête policière, des voitures-tueuses radiocommandées : le bouquin ferait un excellent petit film de série B avec par exemple Cuba Gooding Jr, Adrien Brody et Vin Diesel.
Évidemment tout repose sur un postulat : un programme informatique bien écrit (en fait, un virus type Stuxnet) peut prendre des décisions quasi-intelligentes en se basant sur des scripts et des mots-clés. Quiconque travaille de près ou de loin dans l'informatique sait que créer un programme qui fait quelque chose de simple (un correcteur orthographique, par exemple), déjà, plante régulièrement et fournit fréquemment des réponses débiles. Plus c'est compliqué, plus le programme risque de planter, c'est une loi thermodynamique qui s'appelle l'entropie. J'écris un programme très simple destiné à mettre en gras toutes les lettres « A » d'Internet, disons. Fastoche. Ou mais : les majuscules ou les minuscules ? Et les lettres dans des documents PDF, ou les images ? Si la page est cryptée ? Si la page est en Russe mais que la lettre ressemble à un A ? Je vais devoir écrire des sous-routines pour traiter chaque cas particulier, et forcément je vais oublier ou foirer un détail. Par conséquent, un programme aussi complexe capable de se répliquer et suivre de multiples objectifs en même temps, sans jamais se tromper, et mettre en échec le FBI, la CIA, le FMI tout en levant une armée de marginaux ? Il faut de la bonne volonté pour y croire.
J'ai beaucoup de bonne volonté, et une fois surmonté la lourdeur de la lecture, je me suis bien amusé. Honnêtement, ce type de bouquin est assez rare pour prendre le temps d'être lu, si vous êtes client du genre d'histoire mariant technologie Internet, science-fiction et thriller altermondialiste.
Je conseillerais aux amateurs du genre quelques autres titres de meilleure facture : Crash Snow, de Neal Stephenson ; Little Brother, de Cory Doctorow, et Une enquête philosophique, de Philipp Kerr – trois bons bouquins de trois très bons auteurs.
Lien : http://www.immobiletrips.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lilcassie
  05 janvier 2011
Cela faisait longtemps que j'espérais trouver un livre qui me redonnerait le plaisir que j'avais eu en lisant Meurtre.com! le résumé est très prometteur et si j'étais passée à côté de ce livre, je me suis rattrapée très vite en voyant le thème et les avis sur Internet.
J'ai accroché tout de suite ce qui est rare pour moi. Les 2/3 du livre sont très prenants et on a vraiment envie d'en savoir plus. Certes, il faut s'intéresser aux nouvelles technologies pour vraiment apprécier cette lecture mais ce genre de roman fait vraiment peur quand on pense à ce que pourrait faire certains avec ces outils... Comment arrêter cette série d'évènements surtout quand le programmateur de tout ceci est mort?
Ce livre aurait certainement mérité un 9/10 si je n'avais pas un peu décroché sur la 3ème partie... J'ai trouvé cette dernière un peu longue surtout qu'il n'y a pas de réelle fin. Il faudra attendre la suite en 2011! Je la lirai car le thème me plait bien et je veux savoir ce qui attend les personnages!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Mouna
  24 février 2010
Le grand Matthew Sobol est mort. Concepteur de plusieurs jeux videos incontournables, directeur d'une compagnie de programmation dont le nom n'est plus à assoir, il a consacré ses dernieres années à la conception d'un programme sensé mettre en branle l'ordre du monde: Daemon.
Dans un premier temps, ce sont deux ingénieurs qui meurent assassinés selon un plan préparé des mois plus tôt. L'inspecteur Sebeck aux prémices de l'enquête, se retrouve à seconder le FBI, afin de comprendre les dessins de Sobol..
Soyons bref concernant l'histoire, car le roman foisonne d'idées et d'innovations. Daemon est un techno-thriller qui secoue pas mal, dont l'implacable meneur repose plusieurs pieds sous terre.
On visualise aisément des scènes d'action à couper le souffle. Les idées branchées nouvelles technologies sont travaillées, réfléchies, les personnages, même si pas très fouillés, suffisamment originaux pour s'y attacher.
Il sort le 8 avril chez Fleuve Noir, écrit par Daniel Suarez, traduit (et bien traduit!) par Leslie Boitel. Un conseil : lisez-le, conseillez-le. M'étonnerai pas qu'on voit un film poper de ce roman incroyable, en tout cas le tome 2 : "Freedom", vient de paraître aux US et je me le suis commandé =)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ericdesh
  20 août 2017
L'idée de base du roman est intéressante et est très "vendeuse". On a envie, après un départ très prometteur, de savoir comment l'auteur va développer cette idée et de nous laisser transporter vers un dénouement qu'on espère renversant. Malheureusement, le roman n'en reste qu'aux intentions et devient vite pollué par les aspects techniques, indispensables, certes, mais trop détaillés et cela au détriment des personnages insuffisamment développés (et qu'on a pourtant envie de découvrir). de plus, au fur et à mesure que l'on avance dans le roman, on devine sans mal qu'il n'aura pas de réelle fin et que l'épilogue ne sera qu'une porte ouverte vers une suite. En comparaison, le Meurtre.com de Deaver est nettement meilleur.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
TiBoutTiBout   26 septembre 2016
Le monde moderne est une machine de précision très efficace, mais c'est bien là son problème : un grain de sable dans les rouages, et tout se bloque. Résultat pour notre génération ? Une culture du mensonge censée masquer les failles. La restriction des libertés. Et cela, dans le but de cacher une seule réalité : les hypothèses sur lesquelles notre société s'est fondée ne sont plus valables.
Commenter  J’apprécie          10
JihelJihel   11 décembre 2010
Pas fini - jargon informatique...
Commenter  J’apprécie          10
JihelJihel   11 décembre 2010
Pas fini de lire...
Commenter  J’apprécie          10
Video de Daniel Suarez (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Suarez
Freedom TM Marque-page 19-05-2011
autres livres classés : informatiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Daniel Suarez (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1709 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre