AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Matthieu Letourneux (Éditeur scientifique)
EAN : 9782221100165
1031 pages
Éditeur : Robert Laffont (06/11/2003)
4.11/5   18 notes
Résumé :
Dernière grande oeuvre d'Eugène Sue à avoir été publiée de son vivant, Les Mystères du peuple est aussi sa réalisation la plus ambitieuse. Écrit pendant près de dix ans, de 1849 à 1857, ce roman-fleuve retrace, sur plusieurs milliers de pages, la vie d'une famille de prolétaires de l'an 57 avant Jésus-Christ à l'avènement de Napoléon III. À travers des tableaux mouvementés de l'Histoire - de la Gaule pastorale aux cruautés des Francs, en passant par les débauches ro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
gill
  13 mai 2013
Ce puissant ouvrage est un ensemble de 16 récits écrits par Eugène Sue et parus tout d'abord sous la forme de feuilletons entre 1849 et 1857.
C'est l'histoire de la famille Lebrenn que ses membres se transmettent de générations en générations depuis 57 avant Jésus-Christ et ce jusqu'en 1857.
Dans "L'anneau du forçat", qui sert d'introduction, Marik Lebrenn exhume, en présence de sa famille, les différentes chroniques, qui seront autant de chapitres à découvrir, accompagnées de divers objets valant témoignage.
Eugène Sue entame, alors, par la voie de son personnage un long feuilleton.
A la veille de la conquête romaine menée par César, Joël le Brenn est le chef de la tribu des "karnak" installée près de Vannes en petite-Bretagne.
Devenu esclave des romains, il devra subir, ensuite, le joug des francs, puis la domination de l'église qui promet une récompense divine à ceux qui souffrent docilement ici-bas.
Au fil du temps et des diffusions, chaque membre de la famille, devenu personnage de la saga, devra lutter pour échapper aux nombreuses oppressions et tenter de retrouver une sorte d'âge d'or décrit dans "La faucille d'or", le premier manuscrit, une société celte définie comme une sorte de communauté idéale.
Cet oeuvre est fortement anticléricale et engagée politiquement et socialement. Elle est le témoignage des souffrances d'un peuple et son auteur fut inquiété à de nombreuses reprises par la censure.
Chaque volume s'ouvre sur une exhortation à la révolte : "Il n'est pas une réforme religieuse, politique ou sociale, que nos pères n'aient été forcés de conquérir de siècle en siècle au prix de leur sang, par l'insurrection".
En septembre 1857, Eugène Sue décédé, un procès mène à la destruction de l'ouvrage qui, heureusement, est sauvegardé par les éditions belges et suisses....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
GauthierGuillemin
  12 décembre 2019
(Lu dans une autre édition) Eugène Sue, dandy et écrivain, plus connu pour ses Mystères de Paris, nous livre là une oeuvre magistrale, une histoire de la naissance et de la construction du prolétariat, dans le sang et les larmes. Il nous propose une relecture de l'histoire de France, où les descendants des celtes s'opposent aux romains, futurs aristocrates et oppresseurs du peuple.
Fortement influencé par Henri Martin et Jean Reynaud, on peut reprocher à Eugène Sue une vision fantasmée de la lutte des classes et la mise en place d'une mythologie française discutable (figures de Vercingétorix et d'autres héros).
Pour ma part, j'y vois une écriture poétique de l'histoire, un roman magistral qui, condamné, interdit et détruit, a bien trop vite sombré dans l'oubli.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gerard-lepapygerard-lepapy   01 août 2019
Il n’est pas une réforme religieuse, politique ou sociale, que nos pères n’aient été forcés de conquérir de siècle en siècle, au prix de leur sang, par l’insurrection.
Commenter  J’apprécie          40
gerard-lepapygerard-lepapy   21 mai 2019
Ah ça, mais, nom d'un petit bonhomme, est-ce que, malgré ces diables d'évêques, notre bonne vieille petite mère l'insurrection n'est pas venue de temps à autre montrer le bout de son nez?
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Eugène Sue (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eugène Sue
Les Rencontres de Gallica font découvrir, chaque mois, les collections numérisées de la BnF et de ses partenaires en s'attachant à un thème ou un corpus de documents. Ce mois-ci, la séance porte sur les romans-feuilletons du XIXe siècle.
Le XIXe siècle est un moment-clé dans l'histoire du roman. Ce genre, longtemps dédaigné, prend une importance grandissante au point de s'imposer comme une des formes littéraires majeures et c'est entre autres grâce à la presse. Car le XIXe siècle est également celui de l'avènement des médias et plus particulièrement des journaux : en 1836 la création de la Presse et le Siècle marque un tournant dans l'histoire de la presse. Ces titres populaires publient des romans, présentés par tranches dans la rubrique « feuilleton » du journal. Ces romans-feuilletons ont rapidement un grand succès ; ils deviennent une rubrique nécessaire dans les quotidiens et participent à la grande popularisation des titres de presse. Quant au roman, il fleurit. À l'aide de la Sélection Gallica consacrée aux feuilletons dans la presse, cette rencontre se penche sur l'histoire mêlée du roman et du journalisme, à travers quelques parcours dans l'histoire du roman-feuilleton et du roman tout court, en s'arrêtant sur des cas d'école : le succès du feuilletoniste Eugène Sue, les personnages récurrents de la littérature populaire ou encore les spécificités du suspens du feuilleton.
Séance animée par Morgane Avellaneda, en contrat de recherche documentaire au département Économie et politique, et Monique Calinon, chargée de collection littérature française, BnF
Retrouver les autres conférences des Rencontres de Gallica : https://www.bnf.fr/fr/agenda/les-rencontres-de-gallica
+ Lire la suite
autres livres classés : eugène sueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2449 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre