AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2954636254
Éditeur : Cours Toujours (01/03/2017)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Petite fille un peu étrange, Angèle s'imprègne de son quotidien, s'imbibe du bien et du mal et se noie dans ses rêves, sans parvenir à extraire, exprimer, essorer... Roman sur l'enfance et l'innocence, ode à la vie et à la nature, "Angèle ou le syndrome de la wassingue" est aussi un récit d'apprentissage dont le chant monte crescendo, du murmure à l'envol lyrique, pour accompagner son merveilleux personnage sur un chemin onirique et libératoire.
Il n'y avait... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
SophieLesBasBleus
  13 mars 2017
L'infiniment vaste de l'horizon et le tout exigu d'une bille colorée trouvée sur le chemin de l'école et gardée en trésor comme la promesse d'une possibilité d'ailleurs... le regard d'Angèle se pose sur les choses, sur les lieux et sur les gens, troublé par leurs mystères. Un pas après l'autre, un rêve après l'autre, Angèle absorbe ce qui fait son monde familier jusqu'à l'incertain, jusqu'à une opacité qu'elle pressent sans en discerner les contours. Comme en suspens juste au-dessus de la frontière de l'enfance, elle observe, elle s'imprègne du monde, en essayant de lui donner sens avec les moyens que l'enfance met à sa disposition. Elle essuie la méchanceté et la bonté d'un même mouvement, comme elle essuie le carrelage de la maison familiale avec une wassingue, sans toutefois avoir la force de tordre. Tordre la serpillière, tordre les mauvais rêves pour en essorer la crainte, tordre les gestes cruels pour ne garder que l'innocence, tordre la réalité pour parvenir à en extraire les mots qui libèrent, il faut grandir pour y réussir et grandir c'est tout un apprentissage...
Lucien Suel excelle à dire aussi bien la consistance de la terre et de la brique que l'impalpable frémissement d'un être qui s'éveille. Sous ses mots, Angèle devient fillette-fée, aussi légère que les nuages auxquels elle donne forme, et aventurière d'un quotidien ordinaire, alourdie de tout ce qu'elle ne peut exprimer. La poésie, le lyrisme se déploient dans les évocations sensibles comme dans les détails les plus prosaïques. C'est toute l'enfance qui nous revient en vagues sensorielles et craintives. Ce moment d'équilibre instable où la conscience s'affûte sans que les mots puissent encore l'affirmer. Ce moment où, comme une wassingue, on éponge toute la réalité en vrac, sans pouvoir trier, ni essorer. Angèle, personnage solaire par la grâce d'une écriture ciselée, sautille sur la marelle du temps et fait sans cesse renaître les saisons tendres et cruelles de tous les apprentissages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
belaval
  23 mars 2017
Lucien Suel nous fait découvrir le monde d'une fillette hypersensible et innocente où la wassingue, mot du nord pour serpillière, joue un rôle réel et métaphorique; elle a grandi quand elle arrive à tordre la wassingue. Roman cout, poétique, charmant ce qui ne l'empêche pas d'inciter à une réflexion sur le bien et le mal. Une pointe d'humour qui ne gâte rien, ex: qui riait, qui riait et le lait il sonne...à suivre p 46
Ce livre est le premier d'une collection : La vie rêvée des choses aux éditions Cours toujours (le roman est assorti d'un cabinet de curiosités consistant en photos
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
MelleFifiMelleFifi   21 juin 2017
- Ah, mais ça, c'est de la wassingue de luxe, bouclette, 100 % de coton de Virginie. On n'éponge pas n'importe quoi avec ces wassingues-là.
Commenter  J’apprécie          52
MelleFifiMelleFifi   21 juin 2017
BLANCHES ET SÈCHES, les wassingues neuves, pliées comme des serviettes éponges, sont soigneusement empilées sur une des étagères de la Coopérative installée au centre du village...
Commenter  J’apprécie          00
MelleFifiMelleFifi   21 juin 2017
... j'ai l'espérance, qu'un jour, tout ça se transformera, que cette laideur se renversera. Et même si ça n'arrive pas, je ne peux pas vivre dans la colère.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Lucien Suel (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucien Suel
Vidéo de Lucien Suel
autres livres classés : filletteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Il est debout

On peut qualifier la phrase de

froide
sensuelle
gothique
religieuse

5 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Je suis debout de Lucien SuelCréer un quiz sur ce livre