AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de raton-liseur


raton-liseur
  22 mai 2018
Lucien Suel est un poète, et ce livre est plus un long poème en prose qu'un roman. Avec les avantages et les inconvénients que cela peut avoir. Une langue qui coule, de belles images, une jolie balade dans la vie simple et champêtre d'un homme qui s'éteint doucement après avoir goûté des plaisirs simples et universels. Mais aussi un style avec lequel j'ai eu du mal à accrocher. le « tu » pour désigner le personnage m'a beaucoup embêtée, je me suis aperçue que c'est un procédé stylistique que je ne goûte pas du tout et qui m'empêche de rentrer dans le texte, de m'identifier. Je suis restée pendant près de la première moitié du livre un regard extérieur, une sorte d'entomologiste regardant les mouvements semble-t-il erratiques d'un insecte mille fois observé. Et puis cette ponctuation comme semée au hasard, souvent inexistence et parfois coupant un élan en son milieu.
J'ai bien failli abandonner ma lecture, mais vers la moitié ou les deux tiers, la langue et son flot ont fini par l'emporter. Je me suis laissée bercer, j'ai imaginé, j'ai vu les parallèles avec ma propre vie, la crise cardiaque trop précoce en moins je l'espère. Les instants anodins célébrés car ce sont eux qui donnent leur signification à une vie que l'on pourra dire à la fin « bien vécue ».
C'est un beau plus livre, qu'il faut lire assez vite, pour véritablement se laisser happer et en ressentir le mouvement. C'est un bon moment passé à l'air vif et matinal d'un bout de campagne, et que j'ai apprécié de lire pas loin d'un lopin de terre endormi qui est devenu ma propriété il y a quelques semaines et qu'il va me falloir bientôt remettre en production, à l'écoute du sol et au rythme des saisons. Ma place dans le mouvement du monde, dans le passage du temps, une goutte, un relais à transmettre, des moments qui en définitive ne comptent que pour moi mais cela ne les en rend pas moins précieux.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus