AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732470651
Éditeur : Editions de la Martinière (07/05/2015)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 210 notes)
Résumé :
Gaffeuse et très réservée, Penny a un secret. Sous le pseudonyme Girl Online, elle confie ses doutes, ses joies et ses peines à son blog, devenu le rendez-vous des filles de son âge.

Grâce à ce blog, peu à peu, Penny prend confiance en elle et devient capable d'affronter la réalité.

Et quand elle rencontre Noah, elle se surprend même à rêver d’amour…

Mais l’élu de son cœur n’est pas n’importe quel garçon. Lui aussi a un s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (75) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  10 décembre 2015
Un conte de fées pour les 12-14 ans, guère au-delà, même si nos héros sont censés avoir entre 15 et 18 ans.
Le roman démarre sur les chapeaux de roues avec des clichés en pagaille : Penny est une 'collégienne gaffeuse et naïve'. Rousse et frisée, elle se trouve moche, elle a l'art de s'empêtrer dans des situations embarrassantes, heureusement qu'elle a un blog pour s'épancher, et qu'elle n'y reçoit que des gentils commentaires qui lui vont droit au coeur et lui redonnent confiance en elle. Elle a un don : elle fait de fabuleuses photos.
Son meilleur ami est gay, ça c'est génial, les relations sont plus sincères qu'entre filles, il y a moins de rivalités, et Elliot est du genre looké-à-mort, qui vous donne de précieux conseils pour vos fringues.
L'ex-meilleure copine de Penny est devenue une sale garce jalouse et teigneuse, il faut dire qu'elle commence une carrière d'actrice, ça a vite fait de vous monter à la tête, même si on ne vous voit que deux secondes dans une pub pour de la super Glue.
Le plus beau mec du lycée lui a filé un rencard, mais ce salaud n'est pas désintéressé.
Les parents de 'Pen' [oui, c'est le surnom de son surnom, ça surprend quand d'un coup d'oeil rapide, on lit : Le Pen] sont formidables, ils s'aiment, ils sont cool, chaleureux, compréhensifs. Ils ont un boulot génial et romantique à souhait.
Le frère aîné est de mauvais poil et avachi quand il se réveille, comme tous les frangins, mais il a un coeur d'or quand Penny est dans la panade.
Dans ce cadre formaté, une intrigue rose bonbon kitchissime avec un amour coup de foudre. On n'y croit pas une seconde, ou alors on se demande où est le piège, où se cache le psychopathe qui va donner un coup de pied dans cette fourmilière de bisounours. J'ai failli abandonner rapidement. Mais, honte à moi, la bluette m'a prise dans ses filets, et malgré tout ce qui m'a agacée (l'humour niais et les références musicales et cinématographiques neuneus en plus de tout le reste), je suis allée au bout, j'ai même dévoré la fin - voire les deux derniers tiers - jurant beaucoup trop tard qu'on ne m'y prendrait plus, jamais plus...
Jeunes filles, si vous voulez lire sur l'amour, l'amitié, l'adolescence, les pièges des blogs et des réseaux sociaux, etc., il y a mieux. Ce 'Girl Online' est le genre de livre qui vous persuade que vos parents et copains sont nullissimes, que personne ne verra jamais en vous une "fille d'Automne", en gros que vous avez une VDM...
Merci à Babelio et aux éditions de la Martinière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
wiggybis
  01 janvier 2016
Penny est une jeune collégienne qui vit à Brighton, au sud de l'Angleterre. Peu sûre d'elle, timide et sujette aux crises d'angoisse depuis son récent accident de voiture, elle décide d'ouvrir un blog de manière anonyme et d'y confier tout ce qu'elle a sur le coeur dans l'espoir de se sentir mieux et surtout moins seule. A l'exception de son meilleur ami Elliot, peu de monde gravite autour du monde de Penny. Il y a sa "meilleure amie" Megan, le beau-gosse de la classe Ollie et deux copines, les jumelles Kira et Amara.
Suite à une mission dans le cadre du boulot à ses parents, la petite famille et Elliot partent à New York pour les vacances de Noël. C'est là-bas que Penny fera la connaissance d'un certain Noah (grosse pensée à son homonyme dans "After" !) ne se doutant pas un seul instant de toutes les retombées que cette rencontre engendrera.
Alors oui, c'est gros, difficile de ne pas voir de ce qui va arriver, difficile de ne pas se douter de qui se cache derrière les trahisons et difficile de croire que tout puisse se passer de manière aussi simple. Tout se passe tellement vite que les difficultés que rencontrent Penny ne semblent même pas en être.
Il y a aussi beaucoup de clichés qu'on retrouve dans la quasi-totalité des livres classés chick-lit comme le meilleur ami gay, l'ancienne meilleure amie jalouse et le beau-gosse écervelé.
Mais si j'ai aimé ce livre, c'est pour Penny. Cette Miss Poisse qui ne peut s'empêcher de s'humilier involontairement à chaque fois qu'elle perd ses moyens m'a cruellement fait penser à moi-même !
Bien que je ne sois pas très fleur bleue, j'ai également aimé cette romance en plein hiver à la Grosse Pomme car elle a su me faire sourire et rêver. Ca paraît niais mais il ne m'en a pas fallu plus pour me divertir. L'auteure a su installer une certaine magie qui m'a conquis.
J'ai littéralement dévoré ce livre qui met en garde la génération 2.0 contre les dangers du net et j'ai beaucoup apprécié le fait que l'auteure case une part d'elle-même via les crises d'angoisse récurrentes de son héroïne, donnant par la même occasion quelques conseils à ses lecteurs qui en souffriraient aussi.
Pour un premier roman, Zoe Sugg ne s'en est pas trop mal sortie. J'ai été agréablement surprise par l'écriture et j'ai hâte de voir ce que le deuxième tome va donner !



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
iris29
  16 novembre 2015
Voici un petit roman , qui a tous les ingrédients pour plaire aux adolescentes (New-York, histoire d'amour, célébrité, blog..)
Dans la vie, Penny est maladroite et se met dans des situations qui la couvre de honte. Elle doit , en plus, affronter des crises d'angoisses depuis un récent accident de voiture. Aimée par sa famille et son meilleur ami (accessoirement gay et voisin), elle n'a pas beaucoup d'amis dans son école et s'éloigne de plus en plus de sa meilleure amie .
Mais dans sa chambre, et devant son ordinateur, Penny est la blogueuse à succès "Girl Online". A ses amis virtuels elle confie tout , sous couvert d'anonymat.
Sa mère (obligée d'aller à New-York pour son entreprise d'organisation de mariage), embarque avec elle, son mari , Penny et son voisin pour découvrir la ville.
Dans une des salles du fabuleux hôtel où se déroule les festivités, Penny fait la connaissance de Noah , avec qui elle va vivre le début d'une jolie histoire. Mais le retour à Brighton est difficile: elle doit faire face à une trahison de sa meilleure amie, et Noah n'a peut être pas tout raconté sur lui...
C'est léger et frais.
New-York fait toujours autant rêver .
Certainement trop naïf pour plaire aux adultes et young adults. Niveau collège.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Virginie94
  27 août 2015
Penny a eu un accident de voiture et depuis elle fait des crises d'angoisse. Comme en plus, elle est très maladroite, elle se retrouve dans des situations improbables et gênantes. La vie n'est pas facile pour cette adolescente. Heureusement, elle peut compter sur des parents compréhensifs, un meilleur ami très présent et surtout, elle tient un blog dans lequel elle se confie et qui rencontre un grand succès.
Oh là là, la galère.
J'étais très attirée par ce roman. Je l'ai pris en mai, je l'ai commencé puis il y a eu "une urgence" alors comme je n'avançais pas, j'ai arrêté ma lecture. J'ai recommencé ce pauvre livre un nombre incalculable de fois. Mais à chaque fois il me tombe des mains.
Je m'y suis remise une énième fois. Finalement, après les cent première pages, je l'ai survolé. Je trouve que tout ça est assez insipide et l'écriture plutôt plate.
Pourtant, je trouve l'idée de départ intéressante, une blogueuse se confie sur sa vie et la manière dont son blog a changé sa vie. Et même les réactions des adolescents qui la suivent et qui se comptent par milliers auraient pu m'accrocher.
Mais on a affaire à une petite histoire d'adolescente comme j'en ai lu des dizaines sauf qu'il n'y a rien. Pas d'humour, je n'ai pas accroché aux personnages trop stéréotypés. Mais dans quel monde vit cette adolescente avec ses parents si cool et compréhensif, son voisin et meilleur ami gay et donc forcement à la mode, sa meilleure copine qui n'est qu'une trop méchante égoïste...
Le pire étant sans doute qu'il ne se passe rien mais que tout est dit. Par exemple si c'est l'heure du petit déjeuner, la famille passe à table mais ça dure un temps fou. On sait dans quel ordre les différents personnages arrivent à table, comment ils se disent bonjour, comment ils s'assoient...
On assiste à des analyses psychologiques poussées :
"Quel soulagement ! Avec une grand-mère aussi merveilleuse que Sadie Lee, il ne peut pas être fou !"
Ben oui tout le monde le sait, la folie, ça dépend de ta grand-mère. Et là, comme il s'agit de quelqu'un qu'elle connait bien puisqu'elle a rencontré la grand-mère deux pages plus tôt, qu'elle a échangé trois phrases avec elle (en gros, première phrase, bonjour, deuxième phrase bien dormi et troisième phrase ça va être un mariage réussi) elle a tout de suite analysé
" Sadie Lee est de ces gens qu'on aime au premier contact". du coup, on est tous convaincus que le petit fils ne peut pas être fou. Non ?"
C'est à partir de cette situation tout en finesse, que j'ai commencé à lire le roman en diagonale et aucune des situations improbables qui a suivi n'a réussi à me raccrocher.
Je me demande s'il n'aurait pas mieux valu écrire une biographie plutôt que cette histoire à l'eau de rose complètement incroyable avec des situations critiques qui se règlent en deux lignes. Par exemple, le meilleur ami est gay mais ses parents ne veulent pas l'admettre et lui font des cadeaux pour qu'il devienne un homme un vrai. Par exemple, un abonnement au rugby et ça ne lui plait pas puisqu'il est gay, il n'aime pas le rugby, lui il aime être habillé stylé. Il fugue, les parents de l'héroïne l'accueillent à bras ouverts puis les deux papas se parlent et voilà, le problème est réglé.
Même coté blog, j'ai même eu du mal à croire qu'il y est autant de monde qui suivent ses posts et qui en soit touché alors que la plupart du temps, ça ne dit rien, La blogueuse se contente d'emettre des idées générales à partir de son cas particulier.
C'est dommage, autour de l'influence de la vie virtuelle sur la vie réelle des adolescents, je pense qu'on aurait pu faire beaucoup mieux.
Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          94
thelovelydictionaryofalex
  03 mai 2016
Étant personnellement fan de Zoella, je dois dire que c'est la première chose qui m'a motivée à me procurer le livre.
Je considère que le livre est excellent puisqu'il est attachant malgré sa prévisibilité, et que nous sommes impatients de lire la suite.
Une personne adulte aura peut-être des difficultés à s'accrocher et à apprécier l'histoire vu le jeune âge des personnages et le contexte, mais pour une jeune adolescente, c'est un livre magnifique et très chou.
Le livre est très simple et prévisible, je l'ai lu en seulement deux heures. Ce n'est pas mon favoris et je ne le conseillerais peut-être pas à mes copines de 20-25 ans, mais selon mon petit côté cocasse et romantique, je dois dire qu'il m'a vraiment charmée.
Du début à la fin, j'arrive à me voir dans le personnage et j'arrive à comprendre ses sentiments à 100%. Parfois, j'étais fâchée contre les vilains du roman (haha).
Je conseille se livre si vous voulez un joli livre romantique et facile à livre. Il s'offre certainement très bien en cadeau d'ailleurs!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   17 novembre 2015
Voilà ce que je voulais vous dire : à chaque fois que vous publiez en ligne , vous faites un choix, soit vous apportez du bonheur dans le monde - soit vous en retirez. Or, le malheur est déjà bien assez présent autour de nous, inutile d'en rajouter.
Commenter  J’apprécie          120
iris29iris29   16 novembre 2015
Mon père m'a conseillé de tenir un journal intime ; d'après lui , ce serait le meilleur moyen d'exprimer mes émotions et mes idées , même les plus secrètes . Il pense aussi qu'en me relisant , plus tard , je pourrai apprécier réellement mes années d'adolescence. Voilà qui prouve une seule chose: que papa a complètement oublié ce que c'est d'être un ado...
Commenter  J’apprécie          70
wiggybiswiggybis   31 décembre 2015
Le fait de ne pas avoir de plaies visibles ne signifie pas pour autant que tout va bien. C'est à l'intérieur, que j'ai été broyée.
Commenter  J’apprécie          180
BelSognareBelSognare   16 avril 2016
Depuis toujours, je suis fascinée par le concept d'"âme sœur" - c'est-à-dire par le fait qu'il existe forcément, quelque part une personne qui vous convient parfaitement.
Commenter  J’apprécie          130
MhonnieMhonnie   05 novembre 2015
Voici ce que je voudrais vous dire : à chaque fois que vous postez en ligne, vous faites un choix, soit vous apportez du bonheur dans le monde, soit vous en retirez.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Zoe Sugg (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Zoe Sugg
Vidéo de Zoe Sugg
autres livres classés : youtubeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3493 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..