AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ladybirdy


Ladybirdy
  15 août 2018
Voici un très joli roman aussi gourmand que fleuri mais au-delà de tous ces agréables parfums se cache le plus subtil et précieux des parfums, celui de la Liberté.

Sentarô, dans sa petite boutique au pied du cerisier, se démène à vendre des pâtisseries mais la pâte d'haricot le « an » ne lui réussit pas. Par contre, Tokue Yoshii, ça lui parle la pâtisserie. Cinquante ans à mélanger le sucre, elle sait y faire.
La vieille dame insiste pour travailler auprès du petit marchand, ce dernier n'ayant plus grand espoir en rien finit par l'accueillir. Une jolie histoire d'apprentissage et de confiance commence alors pour ces deux là.
Avec des doigts crochus et un visage à moitié figé, le passé de la vieille dame la pourchasse. Et semble nous rappeler que seule la bêtise humaine est contagieuse.
Personne ne semble libre de vivre, la méfiance abat les cartes, chacun est ici emprisonné. Préjugés et peurs se mélangent comme si les dettes ne pouvaient être épurées.
Marvy, un canari tout jaune, lui a peut-être plus de chance. Les barreaux sont partout mais pour qui sait voler, la vie attend à chaque carrefour.

Très beau roman. Tout en simplicité, de beaux messages de tolérance, d'espoir, d'écoutes parcourent ce roman. Sans compter la nature asiatique pleine de promesses.
De la douceur qui fait du bien émoustillant les babines du coeur.
Commenter  J’apprécie          406



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (39)voir plus