AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253136651
509 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1995)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 62 notes)
Résumé :
A presque quinze ans, Kâi O'Hara, douzième du nom, a deux ambitions : retrouver son grand-père Cerpelâi Gila - la Mangouste folle, en malais - et le fabuleux Nan Shan, la goélette franche à coque noire et voiles rouges, puis enlever pour l'épouser Isabelle Margerit, la blonde fille d'un planteur français de Saigon, et sillonner en toute liberté l'immensité des mers du Sud.
Vaste programme semé d'embûches, malgré l'aide débonnaire de Ching le Gros, le Chinois ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
mauriceandre
  26 janvier 2015
je sais plus en quelle année j'ai lu ces deux romans mais cela doit faire un bail.
Je me rappelle très bien ces deux romans qui se font suite.
dans le premier nous faisons connaissance de Kaï O'Hara, descendant d'une lignée de coureurs de mers de l'Asie du Sud-Est.
La fabuleuse goélette Nan Shan a disparu avec son grand-père Cerpelaï Gila surnommé "la Mangouste folle".
Dés lors, il n'aura qu'un but, les retrouver.
Au fil de multiples péripéties tour à tour cocasses et dramatiques, aidés dans sa quête par Ching le Gros, Chinois de Singapour, dont le réseau d'influence s'étend aux sept mers et Madame Grand-Mère, épouse chinoise de l'aïeul.
la vigilance d'Oncle Ka et de ses Ibans de Bornéo, marins et coupeurs de tête, compagnons d'aventure de Kaï ne sera pas de trop!!
j'ai adoré les descriptions des Mers du Sud, j'aurais aimé navigué a bord de cette goélette avec Kaï.
Commenter  J’apprécie          30
Mariana19
  28 avril 2014
C'est l'histoire d'un jeune, chinois irlandais, Kai O'Hara qui décide d'entreprendre un voyage afin de retourner à Singapour auprès de sa grand-mère, qui elle l'envoi sur un bateau pour qu'il aprenne à naviguer et ainsi retrouver son grand-père et la fameuse goélette : le Nan Shan.
A partir de là, Kai va nous raconter le récit de ses aventures et mésaventures lors de ses voyages accompagnés des Dayaks de la mers ou Ibans, comme l'avait fait son grand-père.
Lors de ses voyages, il va rencontrer de nombreuses qui deviendront des amies ou des ennemies et il rencontrera aussi sa femme Catherine avec qui il continuera de voyager et aura deux jumelles et un fils, Kai O'Hara treizième du nom.

Tout d'abord, j'ai eu des difficulté à lire ce livre même si pour finir je l'ai adoré. Quant j'était d'en l'histoire aucun souci mais dès que je posé le livre j'vais vraiment du mal à le reprendre surtout les 200 premières pages.
Sinon, c'est un livre qui nous fait voyager dans toutes les mers du Sud de l'Asie à la rencontre de chaque îlots, îles,...Avec à chaque fois de très belles description des paysages. le seul bémol, serait la quantité de nom étranger pour distinguer les différentes mers et îles.
A travers ses voyages, ont à droit à de nombreuses péripéties qui nous emportent avec Kai sur le Nan Shan.

Au niveau des personnages, je me suis attaché à Kai, on le voit évoluer tout au long de l'histoire à travers les différentes péripéties. Il est maladroit mais à la fois attachant avec son humour et cette tendresse qu'il aura pour sa femme. Ont le verra aussi ce préoccuper de l'avenir des mers du Sud.
Ensuite sa femme, Catherine, est aussi un personnage que j'ai beaucoup aimé. C'est une femme forte, rebelle et qui c'est ce qu'elle. Elle porte beaucoup d'amour à Kai.
Les personnages secondaires, tels que la Mangouste folle, Madame Grand-mère, Ching le Gros ou encore Oncle Ka, sont des personnages tous aussi importants qui permettent la continuité et font les liens entre toutes les péripéties.

La romance entre Kai et Catherine est une chose qui m'a énormément touché. Elle est différente des romances habituels mais nous montre que l'amour est plus fort que tout. Chacun apportera du bonheur à l'autre jusqu'au dernier moment.

Pour conclure, même avec des difficulté pour rentrer dans le début de l'histoire, c'est un livre que j'ai apprécié qui nous permet de voyager et d'en apprendre beaucoup sur les mers du Sud de l'Asie ainsi que sur la navigation d'un bateau à voiles.
Lien : http://cindyloum.skyrock.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BVIALLET
  22 décembre 2017
Kaï O'Hara est un jeune métis sino-irlandais d'une quinzaine d'années, hyper athlétique et de caractère bien trempé. Il représente la douzième génération d'une longue lignée d'écumeurs des mers du sud. Il quitte son père adoptif pour aller vivre la vie de corsaire de son père et de son grand-père. Pourchassé par divers pirates - dont le terrible Archibald - qui veulent tous lui dérober les sept sapèques d'or de son petit héritage, il se réfugie chez les Dayaks de la mer, terribles coupeurs de têtes et éternels alliés de sa famille. Ceux-ci vont l'aider à récupérer le Nan Shan, goélette ultra-rapide sur laquelle s'illustra son célèbre grand-père Cerpelaï Gilo, et constituer son équipage…
« L'enfant des sept mers » est un roman d'aventures maritimes qui se voudrait dans l'esprit de ceux de Jules Verne voire de Stevenson. Les innombrables péripéties sont un peu rocambolesques et assez peu vraisemblables. le héros principal, sorte de cocktail entre Tarzan et Mowgli (les références au livre de la jungle abondent), est si plein de qualités morales et guerrières qu'il confine au personnage de bande dessinée. C'est encore plus flagrant pour les personnages secondaires tels l'oncle Ka, la grand-mère ou la grande bringue qui deviendra son épouse. Clichés et poncifs sont si nombreux que l'intrigue en arrive à une caricature du genre. Les amateurs apprécieront peut-être. Les lecteurs plus exigeants considéreront que cet ouvrage n'est pas le meilleur du prolixe auteur et soupçonneront même d'être en présence d'une simple production « alimentaire ».
Lien : http://www.bernardviallet.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sanfoulamort
  26 juin 2014
J'ai adoré ce livre. On y croise une galerie de personnage forts, complexes, complètements dingues et finalement très attachant.
Je n'ai pas trouvé difficile de m'y plonger, au contraire, mais je suis très cliente de ce genre. Il existe une suite, Soleil Rouge, que je conseil aussi, même si il n'a pas la fraicheur de celui ci.
C'est un livre pour voyager et rire, un livre qui vous fait du bien tout en légèreté et sans sentimentalisme excessif.
Commenter  J’apprécie          40
bouboudelarun
  26 juin 2020
mon livre préféré !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
AngelArekinAngelArekin   18 février 2015
Kaï a lu un livre. De lui-même. ça lui a pris comme ça, encore un coup d'impulsivité (bien que sa décision ait été mûrie un certain temps - à peu près six mois). Enfin, il a commencé à en lire un. Même qu'il en a déjà lu presque trois pages.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   21 décembre 2013
Votre indifférence à l’argent m’émerveille et me donne la mesure de votre extrême magnanimité, sans même parler de votre hauteur de vue, mais je vous serais extraordinairement reconnaissant de vouloir bien me faire connaître vos intentions quant à ces capitaux.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   21 décembre 2013
Voir Isabelle Margerit moulée dans un pantalon le faisait trembler par avance. C’est une jeune fille comme il faut mais entreprenante, il fallait en convenir.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   21 décembre 2013
Et un petit-fils n’offre pas les mêmes garanties. Mais enfin, l’amitié l’emporte, le cœur vainc la raison. C’est pour cela que ma générosité est si considérable.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   21 décembre 2013
La difficulté fut d’écrire le message et d’y mettre les mots qui conviennent. Rédiger une longue lettre était au-dessus de ses forces et de ses connaissances, ça lui prendrait un mois et demi pour le moins, pour peu que la lettre en question excédât les trois lignes
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Paul-Loup Sulitzer (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul-Loup Sulitzer
Tantzor - Paul-Loup Sulitzer - LTL # 185
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2014 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre