AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355363307
Éditeur : Carnets Nord (05/04/2019)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Maggie, jeune fille de vingt-trois ans, est obèse. D’origine américaine, elle est installée à Paris depuis quelques années. Un jour, Maggie est embauchée dans une entreprise qui veut faire d’elle l’égérie des employés pour sa prochaine campagne de communication sur le bien-être au travail. Petit à petit, au gré des rencontres qu’elle fait, Maggie va se transformer et s’épanouir.

Il y a d’abord Louis-Valentin, le jeune médecin de la boîte, qui apprécie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  10 mai 2019
Un roman tout dégoulinant de camembert fondu, ça vous tente ?
Car le camembert, c'est l'aliment de base de Maggie, jeune américaine installée à Paris. Elle en mange à tous les repas, chaud, froid, sur les pâtes, dans les hamburgers, en croquant dedans en alternance avec un bon morceau de baguette croustillante…
Obèse, gourmande, intelligente, rigolote mais aussi complexée, colérique, introvertie, très émotive, voilà Maggie, une jeune femme de 23 ans, qui n'a pas encore trouvé sa place dans la société.
Son surpoids l'empêche de vivre, du moins, c'est ce qu'elle croit vu qu'elle a du mal à trouver du travail malgré un bon CV, qu'elle n'a jamais connu l'amour, que même ses amitiés ou ses sorties sont limitées du fait de son énorme corps, encombrant et douloureux.
Ca pourrait n'être qu'un livre de plus sur l'acceptation de soi, mais Maggie est vraiment touchante parce qu'elle a en elle les contradictions de tout le monde, elle voudrait maigrir tout en mangeant avec excès, elle voudrait être amoureuse mais ne sait même pas quel genre de personne lui conviendrait, elle voudrait être épanouie mais déteste son corps et sa vie, elle voudrait être joie mais passe son temps à se cacher, elle voudrait être libre tout en racontant les moindres détails de son quotidien à sa mère tous les jours…
Oui, ce roman a un côté un peu facile, certains personnages sont caricaturaux, le meilleur copain gay, la mère possessive, la collègue agressive, et les opportunités de dingue qu'elle va avoir sont un peu exagérées, mais par ailleurs, j'ai trouvé agréable de suivre l'évolution de Maggie. Elle va comprendre que sa vie lui appartient, qu'elle aussi a le droit d'avoir des rêves, des envies, que tout ne sera pas simple, que certaines choses ne se produiront peut-être jamais mais que sa vie ne sera pas pire que celle d'une autre juste parce qu'elle fait 50 kilos de plus que la moyenne.
Un roman bien écrit, bourré d'humour, qui détend et donne la pêche.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
Valmyvoyou_lit
  16 juin 2019
Maggie est une Américaine de vingt-trois ans, expatriée à Paris, sa ville de coeur. Elle est en surpoids, elle a franchi la barre de l'obésité morbide. Elle prend la décision de tenir un journal de son quotidien. Elle le qualifie de témoignage. Avec beaucoup d'humour, elle décrit la relation qu'elle entretient avec son corps, son mode de fonctionnement avec sa mère, le regard des autres, ses difficultés à trouver un emploi…

Jusqu'à son embauche dans l'entreprise Digitales Natives. Elle devient l'égérie de la société pour une campagne sur le bien-être au travail. Sa vie se transforme.

En effet, alors qu'elle ne supporte pas de se regarder, elle se retrouve sous les flashs d'un photographe, qui n'est pas tendre avec elle. Elle fait aussi des rencontres marquantes, mais n'oublie pas ses amis qui l'entourent depuis plusieurs années. Elle n'oublie pas l'essentiel et est présente pour les autres qui ont besoin d'elle.

Sur un ton humoristique, Maggie décrit le regard qu'elle porte sur son corps. Elle n'est pas dans l'apitoiement, ce qui fait que son mal-être m'a d'autant plus touchée. Son discours est empreint d'autodérision et de remarques rigolotes, mais elle montre aussi que son coeur est aussi grand que son corps. Elle ne dégouline pas que du camembert qu'elle dévore, elle dégouline aussi d'empathie. Aussi, lorsque des mains se tendent pour elle, on ne peut que se réjouir. C'est un plaisir d'assister à la transformation de la chrysalide en papillon.

Les messages portés par le vol de l'autruche passent très bien car l'histoire n'est pas moralisante. Ce livre parle de bienveillance, de tolérance, d'acceptation de soi, d'amitié et d'amour. C'est un super feel-good qui comporte certains passages très émouvants et que j'ai énormément aimé.

Je remercie sincèrement Lauriane de l'agence Gilles Paris et les Éditions Carnets Nord pour ce service presse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
celine85
  18 mars 2019
Margaret, Maggie pour les intimes est une jeune américaine installée à Paris. A cause des ses formes généreuses, elle doit faire face au regard des autres, aux difficultés que les obèses rencontrent dans leur quotidien de recherche d'emploi et d'une vie amoureuse. Un jour elle va être embauchée dans une multinationale pour être son égérie.
Sur le ton de l'humour et de manière subtile, Crysten Sullivan aborde les difficultés des personnes en surpoids. le lecteur va très vite s'attacher au personnage de Maggie qui est haute en couleurs. J'ai aimé assister à sa transformation et voire la chrysalide devenir papillon. Très beau roman et beau message, assumons nous !
Commenter  J’apprécie          181
Analire
  18 mai 2019
Quel bonheur de lire un tel récit !
Margaret – Maggie, pour les intimes -, est une jeune américaine de vingt-trois ans, installée à Paris, qui souffre d'obésité. Quotidiennement, elle doit faire face aux regards et aux réflexions des autres sur son poids. Un beau jour, Maggie est embauchée chez Digitales Natives, un groupe international, pour un poste bien particulier : celui d'assistante juriste… et d'égérie du bien-être au travail ! Ce nouveau poste, quoique surprenant, va littéralement changer la vie de Maggie. Elle va s'ouvrir aux autres, s'épanouir professionnellement et personnellement et surtout s'accepter enfin telle qu'elle est.
Le vol de l'autruche est un roman qui se construit comme un témoignage, puisque Maggie s'adresse directement à nous, lecteurs, pour nous raconter son histoire. J'ai beaucoup aimé l'humour employé tout au long du livre, qui donne bien plus de légèreté aux sujets abordés.
L'obésité, les normes physiques imposées par la société, ainsi que le regard des autres, sont autant de thématiques qui sont très souvent abordées dans les romans, puisqu'ils constituent le quotidien de bon nombre de personnes. Ici, Crysten Sullivan aborde ces sujets par un angle nouveau, puisqu'on se place directement dans la peau de la protagoniste, et on ressent intensément toutes les souffrances et difficultés qu'elle vit au quotidien.
On s'attache très facilement au personnage de Maggie, qui est une jeune femme simple dans sa façon d'être, une bonne vivante, qui malgré ce qu'elle peut en penser, aime la vie et essaie d'en profiter à son maximum. Les amis et connaissances de Maggie sont tout autant attachants : Bouddha, son ami obèse rencontré il y a quelques années sur un forum dédié aux personnes en surpoids ; Louis-Valentin, le médecin de l'entreprise DN, de qui Maggie va s'éprendre ; mais aussi Leïla, sa nouvelle collègue de travail, en surpoids également, mais qui s'assume pleinement, ou Jason, ce Don Juan gay, qui aime s'amuse et sortir. Chacune de ces personnes vont jouer un rôle prédominant dans le changement psychologique que va mener Maggie. À leur façon, ils vont être acteurs de l'épanouissement de la jeune femme et de son changement de regard sur le monde.
Un roman optimiste qui fait du bien. le vol de l'autruche est empreint d'humanité et fait passer de très beaux messages de tolérance à travers un personnage touchant par sa sensibilité et son humour décadent !
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
clo73
  12 juin 2019
Intriguée par la couverture de ce roman et de son bandeau, je me suis laissée tenter par cette lecture.
Et j'ai bien fait car ce fut une belle surprise !
Je suis heureuse d'avoir lu cet ouvrage car il m'a apporté un peu de nouveautés dans mes lectures habituelles.
Le surpoids est le thème abordé dans le vol de l'autruche. Ce qui a éveillé ma curiosité et mon envie d'en savoir plus.
Ah ! La taille 38 ! Chèrement convoitée pour beaucoup d'entre nous...
Tout d'abord, ce que je souhaite vivement souligner concernant ce livre, c'est qu'il est écrit véritablement sous le signe de la sincérité et de la bienveillance.
Et c'est avec beaucoup de fraîcheur et d'une belle attitude positive que l'auteure a su m'emporter dans son histoire avec délice.
J'ai suivi avec plaisir, le parcours de Maggie, cette jeune femme américaine de 23 ans vivant en France, cherchant un poste de juriste et espérant connaître un jour, le grand amour.
Le lecteur découvre son quotidien qui n'est pas simple lorsque l'on est en surpoids, dans une société qui accepte encore mal les personnes fortes.
Maggie doit faire parfois face, aux insultes, aux jugements ou aux discriminations.
Elle est très attachante car elle est sincère, droite et possède beaucoup d'humour.
Elle aborde les difficultés que rencontrent les personnes en surpoids et le lecteur suivra sa transformation, passant d'une jeune femme mal dans sa peau à une femme qui s'assume complètement.
Un nouveau travail, des amis, une rencontre amoureuse, une nouvelle vie commence pour Maggie dont je vous laisse évidemment découvrir.
Mais sachez que vous n'allez pas vous ennuyer !
Rebondissements, péripéties et émotions tout au long de l'histoire.
Alors OUI, l'histoire est romancée et il y a un côté "girly" mais il passe très bien car c'est écrit avec légèreté, humour et subtilité.
Le vol de l'autruche est un roman qui transmet un beau message : la tolérance et l' acceptation de soi. Et ça, c'est vraiment chouette !
Accepter d'être heureuse même si l'on ne correspond pas à certains standards de beauté féminine.
L'auteure a su d'une manière ingénieuse et avec beaucoup de délicatesse, aborder un sujet sérieux et d'actualité puisqu'en France, les personnes en surpoids sont en augmentation constante.
S'assumer devant les autres et vivre sa vie comme on le souhaite.
Une lecture qui fait du bien et qui donne "la pêche" !
N'hésitez pas à le lire, vous passerez un bon moment.
Lien : https://leslecturesdeclaudia..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
celine85celine85   18 mars 2019
Avant de vous lancer corps et âme dans la lecture de mon témoignage, vous devez apprendre un certain nombre de choses pas très glamour sur moi. Je vous préviens tout de suite: je ne suis pas là pour vendre du rêve, pour mentir, pour reproduire les mêmes erreurs que sur mon profil de site de rencontres. J'ai décidé d'être cash et d'envoyer du lourd dès le début, alors préparez-vous.
Commenter  J’apprécie          40
AvoslivresAvoslivres   27 avril 2019
Bien sûr, j’ai compris avec le temps que tout le monde a des problèmes avec son physique. Nous vivons dans une société qui a un rapport perturbé à la nourriture et au corps. On se trouve trop gros, trop petite, trop ci pas assez ça. On dit de soi qu’on n’a pas de belles mains, qu’on a les jambes trop courtes, pas assez de poitrine ou d’abdominaux, la peau flasque, qu’on a la taille peu marquée, le pied déformé, un nez fort, des rides sévères, un menton en galoche, le bas du visage détendu, le teint trop pâle, etc. Au tribunal physique, aucun défaut n’est innocenté. Tout doit être accusé, jugé, condamné, expié. Les bons avocats se font rares et ne triomphent que rarement. Les prisons finissent par être bondées de criminels seulement coupables d’être ce qu’ils sont.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AnalireAnalire   09 mai 2019
Je sais qu'il me ment non pas parce qu'il aime le mensonge, mais parce que mentir est la seule solution qu'il ait à sa disposition pour continuer à faire semblant de vivre.
Commenter  J’apprécie          50
celine85celine85   18 mars 2019
Bien sûr, j'ai compris avec le temps que tout le monde a des problèmes avec son physique. Nous vivons dans une société qui a un rapport perturbé à la nourriture et au corps. On se trouve trop gros, trop petite, trop ci pas assez ça. On dit de soi qu'on n'a pas de belles mains, qu'on a les jambes trop courtes, pas assez de poitrine ou d'abdominaux, la peau flasque, qu'on a la taille peu marquée, le pied déformé, un nez fort, des rides sévères, un menton en galoche, le bas du visage détendu, le teint trop pâle, etc. Au tribunal physique, aucun défaut n'est innocenté. Tout doit être accusé, jugé, condamné, expié. Les bons avocats se font rares et ne triomphent que rarement. Les prisons finissent par être bondées de criminels seulement coupables d'être ce qu'ils sont.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AnalireAnalire   10 mai 2019
La vie, c'est peut-être aussi taire ses envies de passion pour cueillir son besoin de raison.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Crysten Sullivan (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Crysten Sullivan
"Le vol de l'autruche", ROMAN de Crysten Sullivan - Booktrailer / Bande-annonce
autres livres classés : obésitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14956 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre