AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782344027295
180 pages
Glénat Manga (07/02/2018)
4.2/5   23 notes
Résumé :
Dans le Japon du XVe siècle, Matsukaze et Kohibari, deux centaures, se sont évadés d'un haras où les humains les parquaient et les dressaient pour servir de montures de guerre. Une amitié forte se tisse en chemin, malgré leurs caractères opposés. Tous deux apprennent à se connaître mais l'ennemi est toujours à leurs trousses... Jusqu'où le destin leur permettra-t-il de chevaucher ensemble ?
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 23 notes
5
3 avis
4
9 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Alfaric
  09 février 2018
Ce tome 2 de "Centaures" ressemble autant à remake fantasy de "L'Adieu au roi" de John Milius qu'à un condensé de l'oeuvre du maître anglais de l'heroic fantasy David Gemmell... Donc c'est tout naturellement qu'épique, tragique et humanisme se mêlent inextricablement !
Mastsukaze et Kohibari sont sauvés des chasseurs de centaures par les archers de Mikuni, fils orphelin de l'ancien compagnon d'arme de Mastsukaze. Cela permet à Matsukaze de retrouver Gonta mutilé dans son odyssée, qui a perdu l'usage d'un oeil en échappant à ses poursuivants... Village de "Peter Pan" ou village de "Sa Majesté des mouches" ? La famille de Matsukaze de retrouve mentor d'une communauté d'orphelins.
On suit Hayame qui découvre que son ambition l'a éloigné de tout ce qu'elle aurait pu aimé...
On suit Mikuni qui ne sait plus gérer la folie qui le ronge chaque jour que les dieux font....
On suit Koumé qui met le grappin sur Kohibari sans que celui-ci ait son mot à dire...
On suit Kohibari obligé de devenir époux, père, modèle, bref adulte...
Les centaures auraient pu refaire leur vie loin de la folie des hommes mais la folie des hommes finit par les rattraper, et certains comprennent trop tard que leurs décisions vont ruiner les espoirs d'une civilisation... Peu contre beaucoup, une des plus vieilles et une des plus belles histoires du monde (appelée vil cliché par les commissaires littéraires sans âme et sans cœur qui toisent l'humanité dont ils se sont dissociés du haut de leur tour d'ivoire à la con). Et Matsukaze à un plan, mais pour que certains puissent vivre d'autres doivent mourir, et pour le passage de témoin entre les générations puisse se faire Matsukaze devient Samson face aux Philistins et Kohibari devient Moïse face aux Égyptiens... Je vous invite à prévoir une boîte de Kleenex pour terminer sain et sauf ce tome !
On aurait pu finir ainsi en mode doux-amer, mais visiblement l'auteure a encore des choses à nous raconter : une trentaine d'année plus tard nous allons suivre le destin de Tanikaze, fils de Koumé et de Kohinari, qui souhaite réaliser un pèlerinage sur la terre de ses ancêtres...
Un dernier mot sur les graphismes, qui m'empêchent de lâcher toutes les étoiles : le charadesign surexpressif est très fluctuant même s'il est le reflet des émotions extrêmes des personnages, qui au final impactent l'ensemble des dessins de cette histoire tragique certes mais ô combien magnifique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
OverTheMoonWithBooks
  24 décembre 2019
Suite des aventures de notre duo de centaures que tout oppose.
Grâce à une embuscade improvisée par une aide providentielle assez étonnante, Mitsukaze et Kohibari sont libérés. La vie suit son cours (du moins pendant un temps...) et c'est l'occasion d'en apprendre plus sur le servage de ces créatures. Jusqu'à ce que ... la bataille éclate !
J'ai toujours du mal à me faire une opinion tranchée sur cette série. C'est dynamique, l'univers est bien ancré, la qualité des graphismes...assez inégale. Mais le scénario reste bien mené, et on a quand même envie d'en savoir plus arrivé à la fin de cette lecture!
Commenter  J’apprécie          130
louji
  16 septembre 2021
Ça faisait un moment que ce manga m'intriguait, notamment pour ses couvertures et les avis assez positifs que j'ai pu voir passer dessus.
Après lecture des 2 premiers tomes (si j'ai bien compris, ce manga fonctionne en mini arcs de 2 volumes où l'on suit une génération particulière de centaures), j'ai passé un agréable moment, mais je m'attendais à être un peu plus transportée.
Ce 1er arc a la particularité d'introduire l'univers et le monde des Centaures, donc de sa révéler assez informatif. le temps d'obtenir les clés essentielles à la compréhension du récit, des enjeux de l'univers et des pistes possibles, il s'est écoulé quelques chapitres. Peut-être que les arcs prochains seront plus captivants grâce à un focus sur les personnages.
Les personnages dans ce 1er arc ne sont pas mis en second plan, au contraire. La relation entre les 2 protagonistes est touchante et bien traitée. Des hauts et des bas bien logiques au vu de la relation conflictuelle qui a commencé entre eux. Mon principal regret est d'avoir eu à leur dire au revoir au moment où je trouvais une sorte de sérénité à les suivre dans leur quotidien. le côté double tranchant de faire des arcs très courts.
Du côté du scénario, ces 2 premiers tomes sont assez riches. Les protagonistes et leurs proches (je suis désolée, je les ai lus y'a un moment et j'ai mangé le nom de tous les persos) traversent différentes phases et étapes avant de trouver une forme de paix. Ce sont 2 tomes riches en action, en rebondissements où on appréhende de prendre une bouffée d'air de peur qu'un nouveau malheur arrive.
Derrière l'aspect fantasy, aventure et action se trouve une volonté de traiter de thématiques plus universelles par le biais des Centaures et de certains personnages en particulier. Esclavage, sévices sexuels et physique, torture, souffrances psychologiques, rejet social sont divers sujets abordés frontalement ou plus subtilement. Des thèmes qui seront sûrement approfondis par la suite.
Pour ce qui est du dessin, j'ai plutôt bien accroché même si j'ai trouvé un manque global de clarté. Dans un premier temps, j'ai eu du mal à discerner correctement la morphologie des Centaures. Ensuite, je devais observer dans les détails la plupart des scènes de combat pour les saisir dans la globalité. C'est un peu un regret, car il y a un vrai truc dans le dessin. A voir si ça s'améliore par la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mimouski
  01 mai 2022
Sacré volume dense ! J'ai été surprise de tant d'informations et d'évolutions des personnages dans ce tome. Tellement qu'à la fin de sa lecture, cela aurait pu être la fin de la série mais on nous a concocté une suite qui semblerait encore pouvoir nous remuer. En effet, ce tome 2 alternait entre douceur et violence, un dosage assez minutieux pour à la fois aimer et être révulsé par la tournure des événements.. le graphisme m'a bien gênée quand les personnages étaient dans les zones d'ombre, je n'y comprenais rien du tout. Je n'arrivais pas à déterminer ce que je voyais, malheureusement j'ai fini par abandonner le déchiffrage tant ça devenait frustrant. A voir pour la suite !
Commenter  J’apprécie          70
Tachan
  22 mars 2018
J'ai été surprise de découvrir que ce tome concluait déjà la première partie de l'histoire. J'ai même cru un instant que c'était carrément la fin de la série tellement elle la conclut joliment.
L'histoire avance très vite dans ce deuxième tome. On oscille entre des moments d'une rare violence et d'autres beaucoup plus doux et tendre. On assiste ainsi à une vraie leçon sur l'esclavage et ses ravages, mais aussi sur le desir de liberté et la reconstruction. J'ai beaucoup aimé l'évolution du personnage d'Hayame dans ce tome que l'auteur parvient à nous rendre attachante malgré son mauvais départ. C'était également bien vu d'amener un peu de fraicheur avec l'arrivée de ce village d'orphelins. Leur chef Mikuni est un personnage marquant. Frappé très jeune par la guerre, celle-ci lui a laissé de graves séquelles et c'est grâce à la force et au talent de Matsukaze qu'il va s'en sortir. Celui-ci est vraiment le pilier de cette première partie de l'histoire. C'est un homme fort et tendre à la fois, qui ne se laisse pas envahir par sa colère, qui sait réfléchir et qui a un vrai désir de transmission. Il a tout compris à la vie et vit en harmonie avec lui-même. A l'inverse du coup, j'ai trouvé Kohibari un peu faible dans ce tome, trop en retrait et trop caricatural souvent.
Graphiquement, c'est toujours aussi excellent. Il se dégage une vraie intensité dans l'expression des sentiments de chacun. La rage de vivre et de vaincre des centaures nous éclate au visage à plusieurs reprises. Par contre, le revers de la médaille, c'est que c'est parfois difficilement lisible du coup, notamment lors de certaines scènes d'affrontement.
En tout cas, je me suis encore régalée lors de cette lecture qui fait vraiment réfléchir. J'en ai également pris plein les mirettes et je me demande ce que va raconter la prochaine partie de l'histoire et qui sera au centre cette fois.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
KmyeKmye   17 février 2018
En cet instant, le plus important, ce n'est une bataille dans laquelle tout le monde mourra... C'est une autre bataille, plus longue et plus essentielle. Utilisez ce que vous avez appris. Transmettez-le. Assurez-vous que le lien sera fait jusqu'au jour où nous n'aurons plus besoin de nous battre. Vivez !
Commenter  J’apprécie          40
AlfaricAlfaric   07 février 2018
Reproduire les actes des humains conduit aux mêmes résultats qu'eux : la haine et le ressentiment.
Commenter  J’apprécie          140

Lire un extrait
autres livres classés : centaureVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2058 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre