AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2344037578
Éditeur : Glénat Manga (18/09/2019)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Les centaures, qui menaient depuis les temps anciens une existence pacifique à côté des humains, ont été opprimés et transformés en machines de guerre. La paix revenue, les deux espèces essaient tant bien que mal de trouver un modus vivendi basé sur la coopération. Tanikaze n’a pas connu la guerre et a grandi dans la montagne, loin de tout. Gonta, lui, porte encore dans son corps les traces de la violence des humains. Tous deux vont essayer de trouver leur voie, dan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alfaric
  25 septembre 2019
Ryo Sumiyoshi transfuge du monde du jeu vidéo a décidé d'intégrer les centaures de la mythologie grecque à la culture et l'imaginaire japonais. Son diptyque sur l'affrontement entre humains « civilisés » et créatures « sauvages » aurait pu se suffire à lui-même, mais après avoir parler de la Guerre on veut nous parler de Paix…
Dans ce tome 3 le conflit s'est achevé il y a des années, et parmi ceux qui ont survécu à la guerre et à l'esclavage certains veulent voir comment le monde a changé :
- Tanikaze fils de Kohibari n'a jamais connu la guerre, et il est curieux de découvrir cette étrange espèce à deux pattes que sont les humains
- Gonta fils de Matsukaze a connu la guerre dans son âme et dans son corps, et il est encore en colère contre la Terre entière...
- Mikuni est sorti vivant de la dernière bataille entre humains et centaures, il a connu le pire et le meilleur des humains avant d'incarner le meilleur et le pire des centaures donc ne sait plus à quel saint se vouer...
Ils découvrent une cité cosmopolite où cohabitent pacifiquement humains et centaures et où la centauresse Shagozen essaye de faire vivre le rêve de paix de celui qui l'a libérée, qui l'a épousée et qui était humain au sens propre comme ou sens figuré. Mais peut-on tout oublier ? Peut-on tout pardonner ? Tanikaze est prêt pour cette nouvelle société, mais quid de Gonta et Mikuni ? To Be Continued !!!
« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » (à transmettre à vos élus, des fois qu'ils aient oublié) Est-ce un hasard si les partisans de la guerre et de l'esclavage appartiennent tous aux classes sociales les plus élevées et que les partisans de la liberté, l'égalité et la fraternité appartiennent tous à des classes sociales bien moins élevées ? On a fait un choix dans la lutte des classes, car en effet qu'attendre de l'attitude des élites autoproclamées envers les autres peuples quand celles-ci méprisent et exploitent leur propre peuple ???
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Tachan
  01 octobre 2019
Ça fait bizarre de replonger dans cet univers 1 an et demi plus tard par un deuxième arc avec les enfants des héros du premier, dans un monde où la guerre entre humains et centaures a disparu. C'est un tout autre paradigme qui accompagne donc notre lecture. J'ai trouvé rafraichissant qu'on change d'orientation et qu'on s'intéresse aux conséquences de cette guerre sur ceux qui l'ont vécu et qui en sont encore traumatisés, mais également sur ceux qui ne l'ont pas vécu mais vivent dans le monde d'après.
L'auteur est toujours aussi doué pour nous plonger dans ce monde inventé peuplé de centaures. Ce dernier fait vraiment très réaliste car il reprend des éléments du nôtre. On se croirait vraiment dans une Chine médiévale où deux peuples qui se sont fait la guerre doivent désormais cohabiter. le personnage de Tanikaze est un parfait vecteur pour découvrir cet après d'un regard neuf. Son voyage initiatique est l'occasion de voir comment les choses ont évolué et changé en ville. Épaulé, de Gonta, le fils de Matsukaze, qui lui a tout connu, on a ainsi un double regard. Leur duo fonctionne plutôt bien malgré la différence d'âge, le premier étant naïf, le second plus réaliste mais surtout traumatisé. Tous deux cherchent quand même à s'ouvrir aux autres et à avancer, le second de façon beaucoup plus rude et ça nous touche. Leur rencontre avec Mikuni apporte un bel équilibre au trio, de même que celle qu'ils feront plus tard avec la mini-centaure de la ville.
C'est une toute autre dynamique, un autre regard porté sur cet univers et pourtant je prends toujours autant de plaisir. C'est peut-être moins percutant et moins dramatique mais pas moins intéressant. Les dessins sont toujours aussi beau. Les décors sont une vraie invitation au voyage et à la poésie. J'adore !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   22 septembre 2019
S’empêcher de voir le monde quand on en ressent le besoin, c’est risquer de passer à côté de quelque chose d’important.
Commenter  J’apprécie          140
autres livres classés : esclavageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1766 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre