AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782344037584
210 pages
Glénat Manga (20/11/2019)
4.36/5   11 notes
Résumé :
Deux espèces cohabitent : les humains et les centaures.
Tanikaze a trouvé une raison de vivre dans ce monde, il sait pourquoi il est là. Gonta, en revanche, peine et souffre à la recherche d’une voie sur laquelle diriger sa vie. Gonta et Tanikaze sont liés par un lien extrêmement fort, mais sauront-ils préserver ce lien jusqu’à ce qu’enfin, ils entrevoient la direction de l’avenir ?
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alfaric
  25 novembre 2019
Après un diptyque consacré à la guerre, la mangaka consacre un diptyque consacré à la paix… Et tout oppose Tanikaze qui n'a pas connu les horreurs de la guerre et qui n'aspire qu'a rejoindre le nouveau monde grâce à l'amour que lui porte Shirayuki, et Gonta qui lui a connu toutes les horreurs de la guerre et qui n'arrive pas à rejoindre le nouveau monde malgré l'amour que lui porte Konoha. Comment s'adapter à un monde qui n'est pas le sien, surtout quand ses parents se sont battus jusqu'à la mort pour défendre leurs valeurs. Gonta comprend bien que le monde a changé, mais il est le fils de Matsukaze qui a donné sa vie pour la liberté du peuple centaure, et pour lui la coexistence pacifique avec le peuple humain est un crève-coeur (et l'auteure s'attarde magnifiquement sur ses états d'âmes)… Mais comment ne pas évoluer quand sa bien-aimée est la fille centaure d'une famille humaine ? (et l'auteure s'attarde encore magnifiquement sur ses états d'âmes)
Quand le malheur survient Tanikaze n'hésite pas une seconde à sauver le monde des humains, et Gonta est obligé de ne pas ménager ses efforts pour lui venir en aide. Mais au final chacun fait ses choix, et l'un d'eux restera dans les plaines humaines tandis que l'autre retournera dans les montagnes centaures… C'est ainsi qu'aurait dû se finir le livre "Les Centaures" d'André Lichtenberger si ce dernier n'avait délibérément opté pour la tragédie, et personne ne pourra contredire le « tout est bien qui finit bien », et plus encore le « nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots » ! (Martin Luther King copyright, vous savez le partisan de la paix et de la prospérité lâchement assassiné par la ploutocratie mondialisée)
Nous sommes tellement loin des discours lénifiants de la macronie unifiée qui ne fait que débiter inlassablement, et ce au mépris des intelligences et des émotions humaines, les éléments de langage du TINA 100% injuste et inégalitaire de mes couilles !!!
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Tachan
  25 décembre 2019
C'est toujours un énorme plaisir de retrouver cette série, son univers et son trait si atypique et marqué. Ce 4e tome vent clôre son deuxième arc et montre encore une fois le talent de l'autrice et la cohérence de l'univers qu'elle a voulu créer.
Après un premier arc centré sur la guerre entre humains et centaures, place à un deuxième sur la reconstruction de leur lien pour tenter de cohabiter. C'est beau, triste et douloureux à voir parfois, mais tellement riche en émotions que ça vaut le coup de souffrir pour en arriver là. Pour cela, l'autrice a choisi le personnage parfait pour porter son histoire : le fils du héros du premier arc, Gonta, qui se retrouve pris entre deux feux. Il n'arrive pas à faire table rase du passé pour faire comme si de rien n'était dans un présent plus apaisé où les centaures et les humains semblent avoir trouvé un terrain d'entente. Pour lui, tout est dur, douloureux, car tout ravive ses blessures et il est bon de voir ça. Il est important de montrer qu'on ne peut pas effacer des actes de violences, mais qu'il faut apprendre à vivre avec le traumatisme qu'ils ont occasionné et au contraire apprendre de ceux-ci pour sortir grandi. C'est ce qu'on nous montre ici et c'est très beau. Il y a beaucoup de profondeur dans ce titre et c'est sûrement ce qui me touche autant.
Alors que j'avais du mal avec le personnage au début, je suis devenue une grande fan de Gonta ici. J'ai été touchée par ses blessures, par sa maladresse et son envie de bien faire. C'est quelqu'un avec un grand coeur mais qui est juste empêché par ses traumas, alors il se bat contre eux, il apprend à refaire confiance et à s'ouvrir à nouveau et quand cela fonctionne cela donne un grand sentiment de victoire et de bonheur enfin atteint. C'est très puissant. Il fait ainsi de belles rencontres et vit des moments marquants pour lui comme pour nous, dont je vous laisserai le plaisir de faire la découverte. En tout cas, moi, il m'a beaucoup émue.
Ce quatrième tome referme à merveille un beau diptyque formé par les tomes 1 et 2 d'un côté, et 3 et 4 de l'autre. Pour moi, l'histoire pourrait très bien s'arrêter ici, je n'y verrai pas d'inconvénient parce que ce qui y a été raconté est parfaitement cohérent et n'appelle pas forcément une suite. le message véhiculé par les personnages des différentes générations qu'on a suivi est assez fort en soit sans qu'on y ajoute quoi que ce soit. Mais si l'autrice poursuit la série au Japon et nous délivre encore un arc d'aussi grande tenue, je serai au rendez-vous !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
louji
  15 mai 2022
Les tomes 3 & 4 marquent un nouvel arc, centré autour d'une nouvelle génération de Centaures. On suit ici deux centaures liés par le sang à ceux suivis dans les deux premiers tomes. Ces deux centaures étaient tout aussi agréables à vivre, même si les similitudes avec les comportements de leurs prédécesseurs prenaient parfois le pas sur la fraîcheur de ce duo. On a quand même affaire à des personnages qui s'exposent, dans leurs forces et faiblesses, et parviennent à évoluer. En 2 tomes c'était pas forcément gagné, mais ça fonctionne plutôt bien. J'ai trouvé les personnages secondaires très sympa (et plus "originaux" que le duo de tête), notamment du côté des personnages féminins. Par ailleurs, les relations centaures-humains sont exploitées avec plus de nuances que dans le 1er arc. On sent que l'auteur veut nous emmener petit à petit vers une route où centaures et humains pourraient en pleine harmonie. Peut-être le prochain arc nous montrera cet avenir.
Concernant la forme, j'ai préféré ces 2 tomes aux deux premiers. le dessin est bien plus clair et soigné, sans que la patte particulière de l'auteur ait été lissé. On a aussi droit à plus de double-pages et de mise en scène un peu différente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaCocciLectrice
  18 mai 2021
Bon il fallait absolument que je vous parle de cette série de mangas. A savoir que cette série se compose de plusieurs actes. Pour l'instant, il y en aura 3. le premier arc est d'une beauté…C'est violent, c'est assez sombre, c'est dur mais le message qui est passé est absolument sublime. Je ne vous explique même pas à quel point j'ai pleuré…J'ai eu énormément de mal à m'en remettre tant c'était beau et émouvant. Je vous avouerai même que je refuse plus ou moins de relire le premier acte parce que je sais que je vais pleurer de nouveau !
Bref, je ne suis pas là pour vous parler des 2 1er mais du T3 + T4. Et que dire de plus qu'eux aussi m'ont fait pleurer par leur beauté ? Par la qualité du message transmis…Les deux personnages qu'on découvre un peu plus sur chacun de ces tomes. En réalité, ces tomes parlent des enfants de deux des personnages des premiers. Ils partent à la rencontre des humains, de leur monde. Si l'un est réfractaire, il les haït, l'autre brûle de découvrir tout ce beau monde, leurs coutumes, leurs manières de vivre, l'alliance qu'ils forment finalement avec les humains. Comment ils s'en sortent…Et c'est ainsi que tous les deux, apprennent à aimer ce monde, découvre d'autres de leurs congénères. C'est une belle ode à la vie. C'est MAGNIFIQUE ! C'est puissant…C'est si pur…et dur…Et Poua, je me suis encore pris une claque. J'ai hâte de lire les deux prochains même si le sixième n'est pas encore sorti pour l'instant ! du coup, les personnages sont vraiment tops. L'un assez doux, avec une soif de connaissance, un émerveillement si intense qu'en c'en est profondément touchant. L'autre, plus rustre est le digne fils de son père mais avec un coeur tendre, et une envie de protéger les personnes qui lui sont chères. Et puis on voit d'autres personnages dont un petit centaure trop drôle, et une centaure sympathique, assez candide que j'ai profondément aimé. Franchement…Foncez !
LANCEZ-VOUS !
Lien : https://lacoccilectrice.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
bouma
  17 décembre 2021
Le mangaka semble terminer un arc tous les deux tomes, puisque la fin de celui-ci résonne comme la conclusion du précédent. On y retrouve les centaures confrontés au monde des humains et à une cohabitation plus ou moins difficile en fonction de chacun.
L'histoire joue toujours sur la sensibilité des personnages pour apporter plus de profondeur à l'histoire.
Une belle série.
Lien : http://boumabib.fr
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   17 novembre 2019
Ce n’est pas notre époque qu’il faut détester, mais plutôt notre façon d’y vivre...
Commenter  J’apprécie          151

Lire un extrait
autres livres classés : affranchissementVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2077 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre