AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 273248959X
Éditeur : La Martinière Jeunesse (02/05/2019)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 59 notes)
Résumé :
Sadie, 19 ans, s'est volatilisée. Pour West McCray, journaliste à New York, il s'agit d'une banale disparition. Mais quand il découvre que sa petite soeur, Mattie, a été tuée un an auparavant et que sa mère a elle aussi disparu, sa curiosité est éveillée. West se lance alors à la recherche de Sadie et les témoignages qu'il recueille vont alimenter sa série de podcasts...

Sadie, elle, n'a jamais pensé que son histoire deviendrait le sujet d'une chroniq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  31 mai 2019
Un roman intense et d'une grande originalité, et qui surtout m'a fait sortir de ma zone de confort.
Sadie une jeune femme part a la recherche de l'assassin de sa petite soeur, mais cet homme étrange est véritablement un monstre.
On en apprend un peu plus a chaque page.
Et l'idée des postcast entre chaque historie de Sadie fait descendre la pression pour le lecteur (enfin ça dépend).

C'est un roman dont on ne sort pas indemne. La noirceur y est omniprésente. Si je n'aime pas l'histoire de fond de ce roman , il faut reconnaître que ce roman est très bien mené. Les personnages sont très travaillés, et on se rend compte que la nature humaine peut parfois être très perverse.
Une très belle découverte en ce qui me concerne . Je remercie Babelio et les éditions la Martinière jeunesse
Commenter  J’apprécie          724
coquinnette1974
  15 mai 2019
Je remercie énormément les éditions La Martinière Jeunesse et Babelio pour l'envoi, via une masse critique privilégiée, du roman Sadie de Courtney Summers.
Sadie, 19 ans, s'est volatilisée. Pour West McCray, journaliste à New York, il s'agit d'une banale disparition. Mais quand il découvre que sa petite soeur, Mattie, a été tuée un an auparavant et que sa mère a elle aussi disparu, sa curiosité est éveillée. West se lance alors à la recherche de Sadie et les témoignages qu'il recueille vont alimenter sa série de podcasts...
Sadie, elle, n'a jamais pensé que son histoire deviendrait le sujet d'une chronique à succès. Elle ne désire qu'une chose : trouver l'homme qui a tué sa soeur.
Qui est réellement cet homme ? Comment est-il entré dans la vie de Mattie ? Tandis que Sadie remonte la piste du tueur, West remonte celle de Sadie. Et se dessine, progressivement, la figure d'un homme – d'un monstre ! – qui pourrait bien frapper à nouveau...
West retrouvera-t-il Sadie à temps ?
Sadie est un bon roman, qui m'a captivé même s'il m'a fallut, je l'avoue, un tout petit temps d'adaptation.
Il y a deux choses différentes dans ce roman.
D'un coté, nous découvrons Sadie au travers les podcats de West. Il a une émission et consacre toute une série de fichiers à Les filles, qui remonte l'histoire de Sadie. Il revient sur sa disparition, commence évidemment par évoquer la mort de sa soeur. le roman s'ouvre sur l'émission de West et au début, le fait que ce soit un podcast m'a un peu surpris. J'ai eu du mal à accrocher.
Ensuite nous découvrons Sadie, qui le temps d'un chapitre nous narre son histoire.
Puis les chapitres s'alternent entre l'émission de West et le périple de Sadie.
Très rapidement je n'ai plus été dérangé par les podcasts de West. J'ai apprécié de plus en plus ma lecture, que ce soit les transmissions de l'émission ou les passages où Sadie est la narratrice.
C'est un roman original, dont j'ai apprécié les personnages. L'histoire est pas mal du tout. Par moment j'ai été un peu mal à l'aise car c'est parfois un peu glauque. Certains comportements de certains personnages m'ont un peu dérangés.
Mais Sadie est un bon roman, surprenant, et qui mérite un joli quatre étoiles et demie :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
iz43
  08 juin 2019
Un grand merci à Babelio et aux éditions De La Martinière pour l envoi de ce roman qui m a clairement fait sortir de ma zone de confort.
Roman surprenant quant à la construction : d un côté le récit en lui même qui raconte l histoire d une toute jeune femme Sadie qui part à la recherche du meurtrier de sa jeune soeur Mattie. Ce récit alterne avec une série de podcasts. La grand-mère de substitution de Sadie et de Mattie a contacté un journaliste West McCray pour essayer de retrouver Sadie avant qu' il ne soit trop tard. le journaliste consacré donc une série d émissions à Sadie et aux personnes qu' elle a rencontrées. Je dois dire qu'au début j ai eu beaucoup de mal avec ces retranscriptions d émissions parce que je ne comprenais pas trop le concept. Puis au bout d un moment je me suis mise à bien aimer l idée d avoir d autres points de vue et de faire des pauses dans le récit.
Sadie est fille d une toxico qui ne l a jamais aimée et qui a fini par l abandonner elle et sa soeur. Sadie a reporté tout son amour sur sa petite soeur. Et le jour où sa soeur est retrouvée morte Sadie a été anéantie.
Le récit est assez angoissant. La vie de Sadie et de Matie n était pas facile. Plus on avance dans le récit et plus on découvre des choses difficiles, horribles sur la vie de ces jeunes filles.
Un roman bien construit, qui aborde des thématiques vraiment difficiles, une couverture magnifique, une construction originale, une écriture fluide et du suspense font que j ai apprécié ma lecture.
Ce n est pas un coup de coeur car c est un roman trop sombre pour moi. J ai beaucoup souffert dans ma lecture en accompagnant Sadie et en tremblant pour elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
cocomilady
  16 septembre 2019
Je trouve originale la construction, mais je suis mitigée pour le reste.
Une petite fille se fait tuer et sa mère disparaît. Ce qui pourrait être un fait divers glauque, mais assez banal, se transforme en enquête bien plus surprenante lorsque Sadie, la grande soeur tout juste majeure, disparaît à son tour un an après.
S'ensuit une chasse à l'homme pour remonter au tueur, tandis qu'une autre traque s'organise pour retrouver Sadie, à temps l'espère le journaliste enquêteur lancé sur sa trace...
Le point positif dans cette histoire, c'est la construction de l'intrigue que je trouve très intéressante et originale. On alterne avec une émission de radio, puis avec le point de Sadie qui part à la recherche du tueur de sa petite soeur, et en même temps on suit le journaliste qui enquête et la poursuit à son tour. Par contre, ce mélange complique un peu la lecture et on met un peu de temps à entrer dans l'histoire et à lire le récit de façon fluide. Surtout qu'en plus, les flashbacks sont nombreux, il faut un peu de temps pour s'y retrouver.
On s'attache facilement à l'héroïne, Sadie, même si plusieurs de ses réactions et de ses choix m'ont semblé vraiment illogiques et incompréhensibles.
Par contre, je suis restée vraiment dubitative à la fin de ma lecture... puisqu'il n'y a pas vraiment de fin... et ça, je déteste.
Je m'attendais à entrer dans les détails comme pour le reste des événements, à découvrir ce qui était arrivé, comment, où etc. Mais non, il nous manque les révélations les plus importantes !
Et donc il me reste un désagréable goût d'inachevé après lecture. Je me suis d'ailleurs dit : "tout ça pour ça ?"
C'est pourquoi mon avis est vraiment mitigé, mais ce n'est que mon point de vue.

Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Aryia
  30 mai 2019
J'ai pour principe de ne jamais trop me documenter sur un ouvrage avant de le lire : j'aime le découvrir sans aucun apriori, sans aucun parti pris … Au moment de me plonger dans la lecture Sadie, je ne connaissais donc que son résumé, et celui-ci était franchement aguicheur : un meurtre, une grande soeur en quête de vengeance, une double-enquête sur fond de course contre la montre … C'était franchement prometteur ! Mais il y a un « mais ». Contrairement à ce qu'annonce le résumé, Sadie ne cherche pas seulement à se venger de « l'homme qui a tué sa soeur » … mais bien aussi de « l'homme qui a abusé de sa soeur et d'elle-même ». Et s'il y a bien une thématique que j'évite comme la peste, c'est bien celle des abus sexuels ... Vouloir se servir d'un livre comme « tremplin pour ouvrir la discussion », pourquoi pas, mais je pense vraiment qu'il aurait fallu indiquer sur la quatrième de couverture que cette thématique allait être abordée, pour ne pas prendre au dépourvu ceux et celles que cette-dite thématique peut perturber. J'ai vaillamment été au bout de cette lecture, vu que je l'ai reçu dans le cadre d'une Masse critique privilégiée, mais je n'en ai clairement pas autant profité que si Sadie était purement et simplement à la recherche du seul meurtrier de sa cadette !
Car tel est le point de départ de ce roman : un an après la mort de sa petite soeur, Sadie disparait sans laisser la moindre trace. Mattie était tout pour elle : leur mère, toxicomane, ne s'est jamais réellement occupé d'elles et les a abandonnées quelques années auparavant. C'est May Beth, la grand-mère de substitution des deux adolescentes, qui contacte West McCray, journaliste, afin de lui demander de retrouver Sadie avant qu'il ne soit trop tard. Car, dit-elle, « une autre fille morte, je ne le supporterai pas », et que la police ne semble pas prendre l'enquête au sérieux. Alors West suit les traces de Sadie, qui suit elle-même les traces de celui qu'elle sait être le meurtrier de sa soeur : Keith, ancien amant de sa mère … La jeune fille retrouvera-t-elle cet homme qui lui a arraché son seul rayon de soleil ? le journaliste parviendra-t-il à la rattraper avant qu'un nouveau drame ne se produise ?
Le procédé est de plus en plus courant, mais il est tout de même toujours efficace : Courtney Summers nous offre ici une alternance de point de vue à chaque chapitre – ou presque. Tantôt, nous suivons les pensées de Sadie, plongée dans son macabre road-trip à la poursuite du meurtrier de sa soeur, tantôt nous suivons le podcast de West McCray, journaliste appelé à la rescousse par la « grand-mère » des deux adolescentes. Malgré quelques redondances assez ennuyantes qui n'apportent rien de particulier au récit, j'ai beaucoup apprécié ce double point de vue : toute mature qu'elle soit, Sadie n'a assurément pas le même regard qu'un adulte, et les propos de West viennent parfois modérer – voir contredire – ce que pense la jeune fille. D'un côté, nous avons donc Sadie, dont le coeur est obscurci par un chagrin bien plus gros qu'elle, par une colère qui enfle progressivement, bref, qui est poussée par ses émotions. de l'autre, nous avons West, regard extérieur, qui découvre toute cette affaire avec un oeil neuf, et qui nous présente donc des faits presque objectifs – presque, car qui dans ce monde peut se vanter d'être parfaitement objectif quand il parle ou écrit quelque chose ?
Je dois bien l'admettre : j'ai eu énormément de mal à me plonger dans cette histoire, atrocement longue à se mettre en place. L'exposition s'éternise, on se demande quand l'action va réellement se lancer. J'ai eu du mal à m'attacher à Sadie – qui est parfois attendrissante, parfois franchement insupportable –, j'ai eu du mal à accrocher avec le format « podcast » des chapitres dédiés à West – c'était une bonne idée, mais ça ne l'a pas fait avec moi, je trouvais ça vraiment pas naturel de lire ce que j'aurai du entendre. Je lisais donc un chapitre, je reposais le livre, je le reprenais, je lisais sans conviction un nouveau chapitre, puis faisais une pause … Et puis, soudainement, un soir, au moment d'aller me coucher, sans crier gare, c'est arrivé : je n'arrivais plus à m'arrêter. Il fallait que je sache. Si Sadie allait atteindre son morbide objectif. Si West allait arriver à temps pour empêcher un nouveau désastre. Ce n'est à mes yeux pas un vrai page-turner, mais c'est un bon roman à suspense qui nous donne envie d'avancer, et surtout, d'aller jusqu'au bout. Même si c'est dur.
Car je ne vais pas vous mentir : c'est dur. On parle tout de même d'une jeune fille d'une vingtaine d'années qui projette de tuer quelqu'un pour venger sa soeur. On parle tout de même d'un homme qui a tué une adolescente de treize ans, et qui gardent des « trophées » portant le prénom de toutes les petites filles qu'il a abusé. C'est un livre atroce, et cela d'autant plus qu'on sait pertinemment que la mention « inspiré de faits réels » aurait toute sa place sur la quatrième de couverture. D'autres blogueurs l'ont déjà mis en évidence : dans ce livre, rien n'est clairement raconté, tout est sous-entendu, suggéré, évoqué à demi-mot. L'autrice dit sans le dire, mais le lecteur comprend bien ce qu'elle veut transmettre. Et d'une certaine façon, cela ne rend cette réalité que plus terrible encore : on le sait, les victimes peinent à parler de ce qu'elles ont vécues, peine à mettre des mots sur leur douleur. Ce livre l'exprime vraiment bien, je trouve. Par cette retenue même, par ce silence, par ces révélations implicites. Parfois, le plus important réside dans ce que l'on ne dit pas … Et c'est bien pour cela que cette fin est à la fois frustrante et évidente : après un livre de non-dits, cela semble tout naturel que Courtney Summers laisse une fin suspendue.
En bref, vous l'aurez bien compris, mon avis est clairement mitigé sur cette lecture. Objectivement, j'ai tendance à admettre que c'est un bon livre, avec juste assez de suspense pour donner envie de poursuivre sans pour autant banaliser la situation de la jeune Sadie. le format « retranscription de podcast » est intéressant, et les chapitres de Sadie sont prenants et émouvants. Mais voilà, ça ne l'a pas fait chez moi : déjà parce que la thématique abordée me rend incroyablement mal à l'aise, et ensuite parce que je n'ai pas réussi à me plonger rapidement dans le récit. C'est vraiment une histoire qui, pour être bouleversante, nécessite que le lecteur parvienne à s'y plonger corps et âme, comme s'il était Sadie, comme si Sadie était le lecteur. Sadie, ce pourrait être n'importe quelle jeune fille, n'importe quel jeune homme, n'importe quel enfant négligé et abusé. Ce n'est pas un mauvais livre, loin de là, mais ce n'est pas non plus un livre excellent …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   11 mai 2019
La fatigue est pire que l'ivresse. On dit des trucs qu'on n'a jamais voulu dire et quand on s'aperçoit qu'on n'aurait pas dû il est trop tard.
Commenter  J’apprécie          81
loup0loup0   21 août 2019
Ayant épuisé tous les recours possibles, May Beth Foster avait fait appel à moi. Elle s’était dit que je pourrais retrouver Sadie vivante. Parce qu’il fallait que Sadie soit vivante, il le fallait parce que…

MAY BETH FOSTER [AU TÉLÉPHONE]
Une autre fille morte, non, je ne le supporterais pas.
Commenter  J’apprécie          33
loup0loup0   22 août 2019
Elle s’était débarrassée de ses livres, de ses films, de ses vêtements… absolument tout.
Ça me rend malade de penser qu’elle a pu jeter sa vie aux ordures comme ça, parce que c’est ce qu’elle a fait. Tout ce qui la représentait, absolument tout, était dans la benne à ordures, et quand je m’en suis aperçue, j’ai pleuré, parce qu’elle… parce que ça n’avait plus aucune importance à ses yeux.
Commenter  J’apprécie          10
liredelivreliredelivre   06 juin 2019
Regarder les étoiles, c'est regarder le passé. J'ai lu ça quelque part. J'ai oublié où, et je n'y connais pas grand-chose, mais c'est curieux de penser que les étoiles dans le ciel appartiennent à une époque si lointaine, si distante de Mattie et de moi, de Mattie morte.
Commenter  J’apprécie          10
clocelinecloceline   19 mai 2019
Il est difficile d'imaginer qu'on puisse ici se sentir pris au piège; C'est pourtant le cas de la plupart des gens qui y habitent. (...) Si l'on vit à Cold Creek, c'est parce qu'on y est né, et si on y est né, il est probable qu'on en partira jamais.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Courtney Summers (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Courtney Summers
"Sadie" : le roman bouleversant de Courtney Summers. En librairie le 2 mai - Sadie, 19 ans, s?est volatilisée. Pour West McCray, journaliste à New York, il s?agit d?une banale disparition. Mais quand il découvre que sa petite soeur, Mattie, a été tuée un an auparavant et que sa mère a elle aussi disparu, sa curiosité est éveillée. West se lance alors à la recherche de Sadie et les témoignages qu?il recueille vont alimenter sa série de podcasts?
Sadie, elle, n?a jamais pensé que son histoire deviendrait le sujet d?une chronique à succès. Elle ne désire qu?une chose : trouver l?homme qui a tué sa soeur.
Qui est réellement cet homme ? Comment est-il entré dans la vie de Mattie ? Tandis que Sadie remonte la piste du tueur, West remonte celle de Sadie. Et se dessine, progressivement, la figure d?un homme ? d?un monstre ! ? qui pourrait bien frapper à nouveau?
West retrouvera-t-il Sadie à temps ?
+ Lire la suite
autres livres classés : disparitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre