AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757832080
408 pages
Éditeur : Points (03/01/2013)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Deux frères, deux meurtres, une légende qui les unit...Au cours d'une de ses rondes, Lance Hansen, un policier des Eaux et Forêts, découvre sur les rives du lac Supérieur un homme nu et prostré. Le FBI se charge de l'enquête, mais Lance Hansen veut en avoir le coeur net. Est-ce vraiment le premier crime dans la région? Passionné par l'histoire des premiers colons, il mène ses propres recherches et découvre, en fouillant les archives, qu'un autre meurtre a été commis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
inclassable1
  15 septembre 2014
Voici un excellent roman noir, policier mais pas uniquement et c'est ce que je préfère, qui nous fait voyager dans des terres peu arpentées par les auteurs de romans policiers : les rives du Lac Supérieur près de Duluth, terre jadis occupée par les Indiens Objiwas puis par une importante colonie norvégienne.
Lance Hansen, après avoir vécu sa jeunesse à Duluth, est policier dans le service des forêts dans les environs de Tofte, d'où est originaire sa famille et s'occupe de délits mineurs : campements sauvages, pêche au filet illégale…jusqu'au moment où il découvre, à proximité de la croix de Baraga, le cadavre massacré à coups de batte de base-ball d'un jeune norvégien venu en vacances faire du kayak.
Si le F.B.I. est chargé de l'enquête, épaulé par un enquêteur norvégien, Lance Hansen est cependant très choqué par ce meurtre et a un intérêt tout particulier à l'enquête car il a vu son frère Andy à proximité du lieu du meurtre.
Et puis, Lance Hansen n'est pas que policier, il est historien et dépositaire des archives de la société d'histoire locale. Divorcé, son temps libre est absorbé par cette activité qui ressemble beaucoup à une enquête policière, même si les témoins sont tous morts, surtout lorsqu'il s'intéresse à la disparition restée inexpliquée de Swanper Caribou en 1892, concomitante à l'arrivée d'un de ses ancêtres dans la région, mystérieusement blessé.
C'est ce parcours dans les forêts primaires, au milieu des Indiens et des colons qui semblent partager quelque chose, qui fait en partie l'intérêt de ce livre, d'autant plus que Lance, marié puis divorcé d'une Indienne Objiwa, a un jeune enfant qui porte ce patrimoine commun.
Vidar Sundstol nous donne par ailleurs quelques belles leçons sur l'Histoire avec un grand H, comment elle est fabriquée, déformée, habillée, mais aussi sur notre propre histoire personnelle, qui subit souvent le même sort.
Les personnages de Vidar Sundstol sont habités d'une très grande humanité, de forces et de faiblesses, ainsi Lance Hansen torturé à l'idée de dénoncer son frère, et torturé à l'idée de ne pas le faire.
Ce roman ressemble fort à la quête familiale d'un homme : à la recherche de la vérité concernant son frère et son ancêtre, possibles meurtriers, mais aussi concernant l'origine ethnique de sa famille.
Terre des rêves est le 1er tome de la Trilogie du Minnesota.
Lien : http://occasionlivres.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
christinebeausson
  07 novembre 2014
Incroyable, je me lance dans la lecture d'une trilogie du Minnesota !
Alors que je boycotte à peu près tous les auteurs américains sauf Lansdale et Westlake, personne ne peut être parfait, il n'y a que 24 heures dans une journée et on ne peut pas tout lire !
Je me lance donc dans une nouvelle aventure, à la découverte de la rive américaine du lac supérieur, entre Duluth et Grand Portage, en passant par Finland, Tofte....
Cette région a reçu, il y a fort longtemps la visite de nos ancêtres français, ils n'ont fait qu'y pêcher et chasser, juste amasser un peu d'argent pour partir vers d'autres contrées plus souriantes.
À la fin du XIXe siècle, le Minnesota a été la terre d'accueil de nombreux immigrés scandinaves. Ils fuyaient les persécutions religieuses et les pénuries alimentaires. Des Norvégiens, des Suédois, des Finlandais ont choisi d'y rester et de s'y installer. Ils ont transformé ce pays désertique, terrain de chasse des tribus Ojibwa, en leur chez eux. Ces habitants sont très fiers de leur origine, la revendique, même si, ils n'imaginent pas un jour rendre visite aux descendants de leurs aïeuls restés de l'autre côté de l'océan !
Aujourd'hui, 850 000 Américains d'origine norvégienne vivent dans le Minnesota. le drapeau norvégien apparaît souvent sur les maisons et la population fréquente les églises luthériennes. Des défilés sont même organisés pour célébrer la fête nationale norvégienne.
Quête d'identité, quête des valeurs, nous allons nous installer nous aussi, pour quelques temps au bord de ce lac, sentir ces odeurs de terre près de l'embouchure de la cross river, explorer l'histoire de l'Histoire, essayer d'y voir clair entre les légendes et les rêves.
Ce livre nous aide à réfléchir sur le ressenti de ces colons pour une terre qu'ils ont cherché à domestiquer, à rendre accueillante pour leur future progéniture, et qu'ils ont choisie comme linceul. Ce n'est que la première partie de l'aventure,
P.S. ...... le scoop d'après courrier international du 5 décembre 2007 :
"Les Norvégiens d'Amérique abandonnés par leur mère patrie
Au grand dam des quelque 850 000 Américains d'origine norvégienne du Minnesota – et des centaines de milliers d'autres disséminés dans toute la région du Midwest –, la Norvège vient de décider de fermer son consulat général à Minneapolis.
A Minneapolis, assises autour d'une table chez Ingebretsen, une vénérable épicerie qui vend, depuis quatre-vingt-six ans, des produits norvégiens – morue séchée, boulettes de viande et soupe aux fruits –, les dames du club de tricot du lundi sont en émoi. La Norvège vient en effet d'annoncer que son consulat général de Minneapolis fermera ses portes l'année prochaine."
Je vous rassure, j'ai mené l'enquête, il existe toujours à Minneapolis un Consulat Général Honoraire, ... Ouf, on respire, l'aventure peut continuer !
Vite je veux la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
vieuchamp
  18 juillet 2016
Quand j'ai emprunté ce livre, j'ignorais qu'il s'agissait d'une trilogie. J'étais très attiré par le sujet qui traite de l'arrivée massive de scandinaves dans le Minnesota, car il y a quelque temps, j'étais tombé sous le charme de l'octalogie (j'ai cherché pour trouver ce terme, il s'agit de huit volumes!) des émigrants de Vilhelm Moberg.
Ici, au départ, il s'agirait plus d'un polar contemporain où l'on découvre un cadavre au fin fond d'une forêt. Celui qui découvre le corps n'est autre qu'un flic des forêts qui passe son temps à verbaliser les pêcheurs en infraction ou encore, le camping sauvage, en gros, rien de bien palpitant, sauf que celui-ci est féru de recherches sur tout ce qui se passe ou s'est passé dans la région depuis plus d'un siècle, voire plus.
Évidemment, Lance Hansen, le protagoniste, va découvrir que peut-être, un lien existe entre ce meurtre, et une disparition à la fin du 19ème siècle dans la région, région peuplée initialement par un peuple indien.
Ce livre se laisse lire très agréablement, alternant entre l'enquête, les intervenants de la police, la vie pas très trépignante de Lance Hansen, sa famille, etc....
Bonne surprise donc, et content de pouvoir embrayer avec la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
milamirage
  10 février 2012
Lance Hansen est un policier forestier dans la ville de Tofte, dans le nord des Etats-Unis. Il est aussi passionné de généalogie et historien local. En faisant une ronde, il trouve un jeune vacancier norvégien, nu, prostré et couvert de sang. Un peu plus loin, il trouve son compagnon de voyage, mort et le visage fracassé. Une enquête est ouverte, un policier arrive de Norvège, et Lance soupçonne son frère, homophobe et violent. Malgré tout, il se tait et est presque soulagé lorsqu'un autre homme est arrêté.
Mon avis : Un roman policier, traduit du norvégien, mais aussi un roman sur la nature et l'histoire de cette région du Lac Supérieur. On se laisse porter par une ambiance lourde, et on attend quand même la suite de cette histoire (car c'est le premier tome d'une trilogie!!!)
Public : roman pour les adultes.
Commenter  J’apprécie          80
Pat0212
  16 mai 2018
Lance Hansen est garde-forestier entre Duluth et Grand Portage, dans la région du Lac Supérieur. Son travail consiste à empêcher les gens de camper là où c'est interdit, de vérifier les permis de pêche et de chasse etc. Son service a reçu un signalement pour une tente érigée dans un endroit non autorisé. Lance s'y rend et trouve un homme couvert de sang prostré au pied de la croix de Baraga (Croix en pierre dressée au bord du lac). Son compagnon a été frappé à mort. Lance appelle la police locale en renfort, mais finalement c'est le FBI qui se chargera de l'enquête. La victime et son ami sont deux jeunes touristes norvégiens. Cette région du Minesota a été autrefois colonisée par des Norvégiens et des Suédois, très fiers de leurs racines.
Erik Nyland, un policier norvégien est envoyé collaborer avec le FBI, . C'est Lance qui va le chercher à l'aéroport et le conduit auprès des agents du FBI, les deux hommes sympathisent vite. Lance est seulement un témoin, vu qu'il a découvert la scène de crime et arrêté l'ami de la victime. Il ne participe pas à l'enquête, qui n'est pas du tout de sa compétence. Les agents du FBI soupçonnent Lance de n'avoir pas tout dit, ce qui est effectivement vrai.
Lance est divorcé, il ne voit son fils de sept ans qu'un week end sur deux et il consacre tout son temps libre à la société d'histoire locale. Il est la mémoire du lieu et sait tout sur l'histoire de l'immigration scandinave qui a peuplé la région à la fin du dix-neuvième siècle. Ses propres ancêtres ont joué un rôle important dans ce mouvement. Lors de la découverte du corps, un policier local demande à Lance s'il y a déjà eu un meurtre dans la région, il pense que non mais le soir même, pour se changer les idées, il étudie la question dans ses archives.
Sans le savoir il ouvre une boite de Pandore en voulant absolument découvrir ce qui s'est passé dans la nuit du 12 mars 1892. Nous suivons l'enquête sur le meurtre du jeune touriste, mais le centre du roman est Lance Hansen, ses découvertes et ses états d'âme. Tous les habitants sont très fiers de leurs racines et Lance se confronte aux mythes fondateurs de leur communauté. Il voit derrière le voile des apparences et doit se déterminer par rapport aux secrets de famille. Les rêves, dans leurs différents sens, sont une part essentielle de ce très beau roman d'ambiance où il y a finalement assez peu d'action, même si le livre s'ouvre sur la découverte d'un cadavre ensanglanté.
Un roman à l'ambiance envoûtante, qui se passe dans un paysage de rêve et nous fait réfléchir sur nos racines et les mythes fondateurs de nos communautés. Je suis impatiente de découvrir la suite de cette trilogie vraiment très prometteuse.

Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          43

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
milamiragemilamirage   23 avril 2013
Il voyait l'homme de dos. Assis penché en avant, l'homme avait remonté les genoux sous le menton. Lance l'avait reconnu. Il espérait seulement que la silhouette n'allait pas se retourner et le dévisager, comme elle l'avait fait près du phare à Grand Marais. Il redoutait de croiser à nouveau ce regard, tout en ayant la certitude que cela se produirait.
Sinon maintenant, une autre fois.
Sinon ici, ailleurs à un autre endroit du lac.
Ce n'est que le début, pensa-t-il.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
milamiragemilamirage   22 avril 2013
Il y eut un silence. Lance regarda l'attrape-rêves sur le mur au-dessus du canapé. Il pensa que c'était le contraire de ce dont lui-même avait besoin. Lui avait besoin de quelque chose qui libère les rêves. Car c'était comme si tous ses rêves, les bons comme les mauvais, étaient happés par un attrape-rêves invisible suspendu au-dessus de son lit.
Commenter  J’apprécie          80
christinebeaussonchristinebeausson   06 novembre 2014
Au fond, c'est juste comme une parenthèse de cinquante ans, se dit il. On joue, on pêche et on s'amuse, puis un jour commence soudain la vie ennuyeuse d'adulte avec toutes ses obligations. Enfin, cinquante ans plus tard, la parenthèse se referme et l'on peut se remettre à pêcher.
Commenter  J’apprécie          30
tonpdgtonpdg   12 mars 2016
Il savait que sa mère était derrière lui et attendait qu'il se relevât, mais il ne bougea pas. Il caressa l'herbe de la main, comme s'il caressait les cheveux de quelqu'un. Un jour, lui aussi serait enterré ici. Et comme Thormod, il emporterait aussi son secret avec lui. Seulement, cette fois-ci, la victime ne serait pas Swamper Caribou, mais Lenny Diver. Pour Lance, les deux se confondaient presque, à présent. Il comprit qu'il ne lui serait pas accordé l'oubli. Voilà le prix à payer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   08 mai 2013
-Quelle genre de personnes se marie à seulement vingt ans ?
- Une personne naïve, répondit Nyland.
- D'accord, mais est-ce que tous lesjeunes de vingt ans ne sont pas naïfs par définition ?
- Une personne extrêmement naïve alors.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Vidar Sundstøl (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vidar Sundstøl
Oslo Bokfestival 2011: Krimforfattere i diskusjon
autres livres classés : norvègeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1944 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..