AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259209211
Éditeur : Plon (20/08/2008)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Sœur Emmanuelle aura cent ans en novembre prochain. Elle a accepté de donner, à cette occasion, un message tirant les leçons du siècle qu'elle a vécu, contant sa vie de foi, les difficultés qu'elle a rencontrées et l'espérance qui l'anime. Elle a gardé la même énergie, le même goût de vivre et, alors qu'elle s'apprête à fêter un anniversaire d'exception, parle plus librement que jamais et révèle des choses qu'elle n'a jamais dites. Des confidences parfois savoureuse... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  13 avril 2013
J'ai retrouvé cet ouvrage dans les livres qu'une amie m'avait donnés en rangeant sa bibliothèque. Ayant lu le dernier livre de Soeur Emmanuelle juste avant sa mort en 2008, j'avais envie de découvrir ce qu'elle disait dans celui-ci. Certes, de nombreuses choses se retrouvent (on ne peu pas changer sa vie) mais certaines s'en rajoutent (des sentiments, des ressentis...qui peuvent être vécus différemment selon le sens des questions posées par les journalistes).
Cet ouvrage n'est pas du tout un livre d'endoctrinement sur la religion chrétienne mais un témoignage émouvant sur le fait que certes, il y a beaucoup de misère en Egypte par exemple (où Soeur Emmanuelle, de son nom de baptême,Madeleine Cinquin, vécut longtemps avec des chiffonniers au Caire) mais que celle-ci peut aussi tout simplement se trouver au coin de notre rue ou au pied de notre immeuble.
Soeur Emmanuelle le reconnaît elle-même, elle était loin d'être parfaite, étant caractérielle entre autre mais c'était une femme ouverte qui a consacré sa vie à aider les autres et rien que pour cela, je l'admire et vous encourage à lire ce livre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291
brigittelascombe
  08 décembre 2011
"Oui le bonheur existe"
prônait Soeur Emmanuelle à la veille de ses 100 ans, un bonheur puisé dans l'amour de Dieu et des autres.
Revenant sur la perte de son père à l'origine de sa vocation, sur sa jeunesse où elle a senti l'appel comme une "nécessité de combler le vide", cette femme si humble, si pleine, si active et si riche se confie, confie ses doutes,ses espoirs,ses peurs; relate son quotidien auprès des chiffoniers du Caire; explique son choix de vie,; sa croyance en l'homme malgré tout car il est libre; enfin elle s'engage par rapport à certains questions épineuses comme le célibat des prêtres,la pédophilie,la contraception et évoque son association l'ASMAE pour "mettre debout" les enfants de plusieurs pays.
Un beau témoignage de foi que cette interview réalisée grace à Jacques Duquesnes et Annabelle Cayrol, une leçon de vie de celle qui a aidé à contruire dispensaires,maisons,écoles, qui a organisé des chantiers, s'est démené pour les enfants et les démunis en y mettant tout son coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
philo15
  05 septembre 2012
0 bientôt cent ans, sous forme d'une interview, Soeur Emmanuel nous parle de ce siècle, de sa jeunesse turbulente, de sa relation à Dieu, de son amour des enfants, dl'islamisme, d'éducation et de bien d'autres sujets.
Un livre lumineux, plein d'espoir et d'amour à l'instar de celle qui l'a dicté.
Pour ceux qui aimait cette personnalité peu orthodoxe ou veulent la découvrir.
Commenter  J’apprécie          110
Giwago
  08 septembre 2008
Je ne peux pas vraiment me permettre de donner un avis sur ce livre, sur la vie de cette femme que j'ose qualifier de « hors du commun » même si je suis quasi certain que Soeur Emmanuelle entendait ce qualificatif elle me houspillerait. Je ne peux que l'admirer, en fait elle a toujours provoqué en moi une énorme tendresse : don de soi pour les autres, dévouement non intéressé. Elle provoque le respect, que l'on partage ses convictions religieuses ou pas. Surtout, lorsqu'on la lit ou l'entend, on se rend compte que cette femme n'est pas une sainte, mais seulement une femme avec ses bons (très bons ) côtés mais aussi ses défauts : colérique, exigeante, parfois trop franche, mais animée d'une fois et d'une volonté sans faille pour atteindre les objectifs qu'elle s'est fixée : faire le bien et aimer sans condition.
C'est le genre de livre qui fait du bien et fait se dire que ce monde n'est peut-être pas si pourri que ça…
Commenter  J’apprécie          00
Yuean
  26 décembre 2016
Soeur Emmanuelle, un rayon de Soleil, un modèle de dynamisme et d'altruisme, n'en reste pas moins un humain : elle est têtue et impulsive, a parfois eu des doutes mais est toujours ressortie grandie des épreuves.
Avec "J'ai cent ans et je voudrais vous dire", Soeur Emmanuelle passe le flambeau aux générations futures, en répondant à des questions sur des sujets aussi variés que sa vocation religieuse, son rapport avec l'ego et l'argent ou sa position vis-à-vis de l'Eglise du XXIème siècle.
Un livre court, dense et passionnant que je recommande vivement à tout le monde.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
petite-feepetite-fee   28 juillet 2010
Dieu nous a créés pour le bonheur

J'ai eu une vie heureuse, celle que je voulais.
Je ne suis jamais seule, je n'ai jamais vécu seule,
Puisque j'étais avec Dieu.
Je suis en paix, j'attends paisiblement la mort, sans m'ennuyer.
Je suis une amoureuse satisfaite d'avoir aimé et d'être aimée.
Avec un regret, une souffrance bien sûr :
Tous les drames du monde.
Je ne peux que répéter qu'il faut donner aux autres optimisme, volonté et amour.
Pas seulement donner, les faire vivre en eux.
Partager. Sans partage, sans solidarité,
On ne peut faire progresser l'humanité.
Il faut donc s'acharner.
Parce que Dieu nous a crées pour être heureux,
Il n'aime ni la souffrance, ni le sacrifice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
petite-feepetite-fee   28 juillet 2010
- Les hommes se font la guerre et en même temps ils demandent à Dieu de les protéger. Vous trouvez que c'est logique, normal ?
Dieu les a laissés libres, y compris de faire le mal, de s'entretuer. Il n'a pas créé des robots téléguidés, mais des hommes capables du mal comme du bien, libres. Parce que, s'ils n'étaient pas libres, ils ne pourraient pas aimer. La liberté est la condition de l'amour. Et ce que Dieu veut - vous allez dire que je me répète, mais voilà l'essentiel - c'est que nous nous aimions. Jésus l'a assez dit : "Aimez-vous les uns les autres".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
cicou45cicou45   12 avril 2013
"La fierté, c'est la recherche de sa dignité personnelle. Ce n'est pas un défaut."
Commenter  J’apprécie          550
brigittelascombebrigittelascombe   08 décembre 2011
Perpétuer la haine et générer les peurs est un crime contre l'humanité.Pour une fois j'en appelle à la raison même raisonnante.
Commenter  J’apprécie          190
cicou45cicou45   13 avril 2013
"Le choix d'une religion, c'est la liberté de l'homme."
Commenter  J’apprécie          332
Videos de Sœur Emmanuelle (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Sœur Emmanuelle
Vahina Giocante dans les pas de Soeur Emmanuelle au Burkina .L'actrice soutient une grande campagne de l'association Asmae dont elle est la marraine et nous raconte son immersion dans une mission au Burkina Faso. | Retrouvez sur notre site toutes les vidéos du Nouvel Observateur
>Religion>Histoire et géographie de l'église>Les ordres religieux dans l'histoire de l'Eglise (94)
autres livres classés : PauvresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1139 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre