AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070130757
160 pages
Éditeur : Gallimard (07/10/2010)
3.83/5   20 notes
Résumé :

"J'ai longtemps détesté Ignace de Loyola, lui trouvant l'air d'un égaré baigné de larmes. nous appelant sans discrétion aux sacrifices qu'une imagination médiévale lui faisait concevoir. Je n'aimais ni sa phrase, ni ses deux étendards, ni son passé de soldat ni son avenir de général du pape, ni son visage au front étroit et fuyant. Son militarisme m'écoeurait, tout comme ses règles... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
gabylis
  20 juillet 2016
Si j'ai dès les premières lignes été impressionnée par la qualité de l'écriture de François Sureau, auteur que je découvre par cet ouvrage, c'est la densité et la profondeur de son propos qui m'ont happée par la suite. Récit brûlant d'une conversion, celle de saint Ignace de Loyola, les mots employés pour décrire ce passage bouleversant de la vie d'Inigo, sont d'une rare justesse et touchent à l'essentiel.
Commenter  J’apprécie          90
Rodin_Marcel
  27 mai 2015
Sureau François - "Inigo" – Gallimard (ISBN 978-2070130757)

Est-ce là un roman ? un essai ? En tout cas, un récit.
Inutile de revenir sur les qualités d'écriture de l'auteur (voir recensions de ses romans "L'obéissance" et "L'infortune"). Ici, il découpe une biographie partielle d'Ignace de Loyola (1491-1556) en trois parties :
- dans la première, il évoque les circonstances de la mort du fondateur de l'ordre des Jésuites,
- dans la deuxième il tente de reconstituer les circonstances de sa conversion,
- dans la dernière il explique ce que lui-même a pu ressentir en prenant connaissance de ce personnage, peu à peu, en partant d'une première impression radicalement négative (pour la vente, le livre porte un bandeau "j'ai longtemps détesté Ignace de Loyola...", incipit de cette dernière partie).
Commenter  J’apprécie          40
SCOman
  06 novembre 2013
Inigo tel un feu. Tel ce feu de la conversion qui brûle et ravage Inigo López de Loyola, celui qui fonda en 1539 la célèbre Compagnie de Jésus. Ce livre, qui se démarque du paysage littéraire français par la très grande qualité de son écriture, n'aborde ni le pèlerinage en Terre Sainte ni la période jésuite d'Ignace de Loyola. Il se penche sur le jeune gentilhomme espagnol avide de gloire et de hauts faits, qui défend coûte que coûte les contreforts de la citadelle de Pampelune face aux assauts de l'infanterie et de la cavalerie françaises. Blessé par un boulet, la jambe brisée, celui-ci se retrouve cloué au lit pendant de nombreuses semaines. Temps de doutes, d'angoisse et de remises en cause. S'ensuit le récit assez hallucinant d'une conversion spirituelle que rien ne laissait présager. Touché par la grâce divine, Ignace décide d'abandonner le métier des armes, et se fera pèlerin puis ermite, vivant d'ascèse et de prières.

Inigo, comme je l'ai déjà dit, est un livre sur la conversion. Tout le talent de l'auteur est d'en restituer l'incommensurable violence. Submergé par l'amour de Dieu, Ignace n'en saisit ni les tenants ni les aboutissants. Il choisit de laisser désormais cette force spirituelle guider sa vie. En une invitation permanente au service désintéressé, à l'oubli de soi, à l'abandon total. le lecteur assiste au combat de ce soldat contre ses pulsions d'homme : honneur, désir de gloire, plaisirs de la chair. le style extrêmement sensible de François Sureau nous transporte dans un tourbillon d'états d'âme, au beau milieu d'une bataille spirituelle dont le protagoniste sortira éprouvé mais réconcilié avec lui-même. Et l'auteur de citer (...)
Lien : http://leslecturesdares.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JAsensio
  07 janvier 2011
Sans doute n'aurais-je jamais rencontré Inigo (1), ce livre silencieux masqué par le bavardage médiatique qui suit la distribution des prix littéraires, sans le bel article de Pascal Adam. le siècle dernier avait écrit sur Ignace de Loyola des choses certainement déjà oubliées : le Loyola de Roland Barthes, associé à Sade et Fourier, une évocation de la théologie ignacienne dans le rire de Rome de Philippe Sollers, des ouvrages savants pour érudits chrétiens. La machine linguistique de Roland Barthes qui fait des Exercices spirituels une autre machine, précisément, une «structure» destinée à «inventer une langue», à «produire du sens», qui en décrit le fonctionnement à travers un schéma où les situations d'énonciation rentrent dans des cases déterminées par les quatre sens de la lectio divina (littéral, sémantique, allégorique, anagogique), ne dit rien de la spiritualité d'Ignace.
Lien : http://stalker.hautetfort.co..
Commenter  J’apprécie          60
Olloix
  02 août 2020
Ce récit biographique m'a rappelé des textes de S.Zweig que j'ai beaucoup aimés : Marie-Antoinette, Magellan, Marie Stuart. François Sureau entrelace faits historiques, scènes et motivations imaginées à partir du contexte historique, réflexions sur la foi. L'écriture est stylée, riche et fluide.
.... mais le personnage ne m'est toujours pas devenu sympathique.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gabylisgabylis   20 juillet 2016
C'était un silence prodigieux, d'une incroyable épaisseur, qui existait par lui-même et qui n'était pas simplement l'absence de bruits.
Commenter  J’apprécie          40
gabylisgabylis   19 juillet 2016
Quel homme peut en comprendre un autre? Les mots qu'on emploie pour décrire des sentiments ressemblent à des taxes : on les acquitte, les marchandises circulent, mais personne ne sait ce qu'elles sont.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de François Sureau (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Sureau
Le portrait du mois - L'Esprit des Lettres de novembre 2020 François Sureau Retrouvez les livres de François Sureau : https://www.laprocure.com/auteurs/francois-sureau-0-1324382.html
L'Esprit des Lettres est une émission diffusée sur KTO tous les derniers vendredis du mois coproduite par KTO et le Jour du Seigneur.
Découvrez le Jour du Seigneur : https://www.lejourduseigneur.com/ Découvrez les émissions de KTO : https://www.ktotv.com/ Découvrez les émissions du CFRT : https://www.cfrt.tv/
Suivez la librairie La Procure sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/LaProcure/ Twitter : https://twitter.com/laprocure Instagram : https://www.instagram.com/librairie_laprocure/?hl=fr
+ Lire la suite
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1133 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre