AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dominique Vitalyos (Traducteur)
ISBN : 2226190732
Éditeur : Albin Michel (04/02/2009)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Mîra a 17 ans quand elle rencontre Dev, un jeune et beau chanteur qui rêve de s'imposer à Bollywood.
Nous sommes en 1955, la jeune République indienne a tout juste cinq ans. Bien décidée à ravir Dev à Roopa, cette s?ur aînée si belle et trop sûre d'elle, Mîra le poursuit de son assiduité. Mais quand la jeune fille est surprise dans une situation compromettante avec l'objet de son désir, sa vie bascule. Contrainte d'épouser un homme issu d'un rang social très ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
isabelleisapure
  07 septembre 2014
1955, la jeune république indienne a 5 ans. Mira, 17 ans, attache peu d'importance aux projets de son père pour elle : profondément laïc et progressiste, il tient à ce que ses filles étudient et aient une profession. Roopa, la soeur aînée de Mira, la première et la favorite en tout, sort avec le charmant Dev, dont le rêve est de devenir chanteur à Bollywood. Mira manigance si bien pour le lui ravir qu'elle se retrouve contrainte de l'épouser. Son destin sera la conséquence de ce coup de tête.
Tiraillée entre un père dirigiste et sa belle-famille aux idées politiques opposées, entre son désir d'enfant et l'injonction paternelle d'avorter pour donner la priorité à ses études, elle finit par céder, et passe une dizaine d'années à s'aigrir dans sa vie de couple. A la naissance de son fils Ashran, elle lui voue un amour exclusif et totalement démesuré.
L'intrigue, un peu longue, se développe sur fond de chocs culturels et religieux, d'intolérance (surtout chez les hommes), depuis l'Indépendance jusqu'à la modernisation de l'Inde contemporaine. L'auteur n'aborde pas le sujet des castes, par contre il évoque la partition de l'Inde, la cohabitation difficile de religions et de rites différents, le ressentiment entre hindous et musulmans, la dévotion des femmes envers leur mari,...
C'est Mira la narratrice -bien que l'auteur soit un homme- et je n'ai pas été persuadée par son évocation du monde féminin. Ou bien tout simplement ai-je été gênée parce que ce personnage central, n'est au fond pas très sympathique. Sa relation physique avec son fils, longuement évoquée, et sa jalousie maladive, sont troublantes. Néanmoins le roman se lit avec plaisir, et il est intéressant pour son ambiance générale et son message de tolérance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
claire_h
  04 octobre 2010
Mîra, narratrice et héroïne de l'histoire, traverse l'histoire de l'Inde depuis les années 50. Bien que son père l'ait élevée dans l'appréciation de la modernité, elle demeure attirée, voire engluée dans les pratiques de la société indienne traditionnelle : les conditions de son mariage et de sa vie de sa femme adulte s'en ressentiront énormément. Mère d'un fils unique, elle lui voue un amour exclusif, à la limite du malsain.
Au-delà du dépaysement, et des informations d'ordre historique et sociologique extrêmement intéressantes que l'on glane dans ce roman, on ne peut se départir à l'égard des choix de vie de Mîra d'un sentiment de frustration et d'inachevé... cette femme avait tout pour devenir une héroïne de l'Inde moderne, aurait pu être le personnage d'un roman flamboyant, et cependant l'auteur choisit de la laisser demeurer dans la "normalité", et de montrer comment, en quelque sorte, elle fait le choix délibéré de passer à côté de sa vie. Ce parti pris de narration peut être déroutant, mais fait du livre une curiosité appréciable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lounima
  17 juillet 2014
Mira tombe sous le charme de Dev, le soupirant de sa soeur Roopa, un chanteur qui rêve de gloire et qui appartient à une caste inférieure à celle de la famille de Mira. Surprise lors d'un rendez-vous galant avec Dev, elle est contrainte de l'épouser. Dès lors, elle découvre un monde conservateur et très traditionaliste en vivant auprès de sa belle-famille. Elle n'arrive d'ailleurs pas à s'y faire et son univers se ferme peu à peu. A la naissance de son fils Ashvin, elle se consacre entièrement à son rôle de mère, au point de lier avec lui une relation des plus exclusive...
J'ai débuté ce roman convaincue que j'allais passer un bon moment de lecture, les références à Rohinton Mistry et Vikram Seth de la quatrième de couverture ayant fini de me convaincre que ce roman fleuve allait nourrir ma passion livresque indienne... Et, de fait, les trois cents premières pages ont été englouties avec plaisir en quelques jours. Mais plus difficile a été la lecture des trois cents suivantes, l'héroïne commençant très sérieusement à m'agacer, son égocentrisme me hérissant à chaque page et c'est en la détestant presque que j'ai tourné la dernière page de ce roman !
Bref, au final, je retiens assez peu de cette lecture qui date maintenant de plusieurs mois :
- Des brides d'Histoire indienne très intéressantes mais trop peu développées à mon goût. A noter toutefois que l'auteur présente dans ce roman un équilibre parfait entre pro-Indira Ghandi en la personne du père de la narratrice et détracteurs de sa politique représentés par les beaux-frères de Mira. le point de vue développé par l'auteur sur l'histoire de son pays est très proche de la vision occidentale de cette période de l'histoire indienne.
- Une héroïne (et narratrice) si égocentrique et dont les choix sont si éloignés de mon système de pensée qu'elle a fini par m'énerver. Alors qu'elle a tout pour être heureuse, elle s'englue dans son enfermement et noue avec son fils une relation plus qu'exclusive et étrange voire dérangeante parfois...
- Mais une lecture facile et un style fluide qui permet de finir le roman avec, malgré tout, un beau voyage en Inde.
Lien : http://loumanolit.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JaneEyre
  26 novembre 2013
Un roman qui retrace la vie d'une jeune indienne qui, venant d'une famille relativement instruite et occidentalisée, se trouve mariée à un homme appartenant à une famille traditionnelle dans un petit village reculé. Ce choc des culture, des traditions, est la chose qui m'a le plus frappé dans ce roman. J'ai réellement été séduite par cette partie du livre.
Cette jeune fille, Mira, fera tout pour s'échapper et quitter cette famille. Elle accouchera d'un petit garçon qui deviendra alors le centre de sa vie. La seconde partie du roman se consacre d'avantage sur la relation mère-fils.
Un roman qui parle donc de mariage forcé, de la condition de la femme en Inde, de l'importance d'enfanter un fils, de l'avortement...
À la fin, le livre s'essouffle un peu, et j'ai été un peu déçue par la toute fin, j'aurais aimé une "conclusion" un peu plus forte en termes d'émotions...
Mais ce livre reste un très joli roman indien, qui se lit très facilement!
Commenter  J’apprécie          10
Alienor
  19 janvier 2010
Mîra a dix-sept ans lorsque débute ce roman. Elle grandit entre une mère très effacée, un père très engagé politiquement qui régente la vie de sa famille en fonction de ses idéaux, et une soeur aînée qui lui fait de l'ombre et dont elle est jalouse.
Aussi à l'âge où l'on se cherche encore et où l'on cherche sa place au sein d'une fratrie, Mîra va-t-elle ravir son fiancé à cette soeur à qui tout réussit et qui est la préférée.
Mais ce geste impulsif ne va bien sûr pas lui apporter le bonheur espéré.
Ce livre qui avait fait l'objet de critiques élogieuses sur d'autres blogs m'a très vite ennuyée. Et ce en raison de ce personnage de femme qui s'enferme dans son rôle de mère parce qu'elle n'est pas heureuse en amour. Et devient possessive, exclusive, tout au long de ce long roman. Si bien qu'à la longue, je l'ai tout bonnement prise en grippe.
Le seul personnage réellement intéressant à mes yeux est le père de Mîra, homme à la grande ouverture d'esprit, qui encourage l'émancipation des femmes et proscrit toutes les religions en raison des atrocités qui sont commises en leur nom.
Bien sûr on peut retenir de ce livre le contexte historique dans lequel il se situe, à savoir quelques années seulement après la partition de l'Inde en deux nations : l'Inde et le Pakistan. Ce contexte a son importance dans l'histoire, mais j'ai justement trouvé qu'il occupait bien peu de place dans l'ensemble. Car il n'est évoqué qu'assez froidement par l'héroïne qui vit ces événements sans jamais se sentir impliquée, tant elle n'est concernée que par son amour fusionnel avec son fils.

Lien : http://tassedethe.unblog.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Les critiques presse (1)
Lexpress   09 juillet 2011
Sans atteindre les sommets d'un Vikram Seth, voici une savoureuse fresque populaire, digne des meilleurs mélos de Bollywood.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
LounimaLounima   17 juillet 2014
"Je reviens continuellement, allez savoir pourquoi, à cette veille du jour de la République à Delhi où j'ai vu ton père pour la première fois. Je me demande ce qu'aurait été ma vie si je n'étais pas allée à ce concert avec Roopa. Si je ne l'avais pas laissée m'entraîner dans les coulisses. Si je n'avais pas entendu ton père dire : "Ta soeur est presque aussi jolie que toi." Chaque fois que je lui ai posé la question, plus tard, il a répondu qu'il ne se souvenait plus de laquelle de nous deux il voulait parler." (Le Livre de Poche - p.23)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Manil Suri (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Manil Suri
Mother India
autres livres classés : littérature indienneVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
72 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre