AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755617748
Éditeur : DESINGE HUGO (02/01/2015)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 17 notes)
Résumé :
À l’origine, Cat vs Human n’était qu’une série de « gribouillages » que Yasmine Surovec s’amusait à poster sur Facebook. Puis le trait s’est affirmé, la narration aussi, pour devenir de vraies petites BD très tendres et drôles, et un blog très suivi. Aujourd’hui, 860 000 fans suivent régulièrement les aventures de Cat vs Human sur le net.
À travers une centaine de dessins, Yasmine Surovec s’amuse à décrire le comportement des chats et les conséquences sur leu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  03 janvier 2015
Le fait d'avoir hanté les calendriers de la Poste pendant des décennies n'a pas valu aux chats le désamour du public, bien au contraire. A en croire les indicateurs de buzz, les images facétieuses de chats et de chatons de tout poil restent les plus regardées, les plus commentées et les plus partagées de la toile... Normal, me direz-vous : comment résister à leurs jolis minois et à leurs douces fourrures aimantant nos cœurs et nos mains ?
Cette blogeuse ne s'y est pas trompée et forte du succès de ces premiers gribouillages, elle a pris de l'assurance et croqué les fréquentes situations coquasses - et pourtant si banales ! - où nos amis les chats nous en font voir de toutes les couleurs... Malgré les rideaux déchirés, les mains égratignées, les aspirateurs bouchés, les tapis abîmés, les vétérinaires engraissés, les hideux et coûteux arbres à chats délaissés et les croquettes "gold" snobées, ils restent nos chouchous et un seul de leur regard d’agate, même après un affreux vomi sur nos Louboutin, suffit à les absoudre avec pour seule pénitence une avalanche de papouilles.
A travers cet album illustré, ce sont tous ces paradoxes aussi drôles que ridicules que retrouvera le lecteur. S'il possède lui-même un chat, nul doute qu'il se reconnaîtra dans un grand nombre de situations ; s'il n'en possède pas, il y a fort à parier que cela le confortera dans cette sage résolution.
Le trait graphique m'a rappelé avec plaisir celui de Pénélope Bagieu tandis que l'humour de l'auteur, teinté d'une bonne dose d'auto-dérision, m'a fait sourire à maintes reprises. J'ai pu regretter quelques récurrences thématiques et je suis restée imperméable à quelques gags mais dans l'ensemble j'ai passé un bon moment. Je pense toutefois que cet album plaira prioritairement aux (mal)heureux maîtres de boules de poils, dont je fais partie.

Challenge de lecture 2015 - Un roman graphique ou une bande dessinée
Challenge AUTOUR DU MONDE
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Thalyssa
  26 janvier 2015
J'avais déjà vu des planches de Yasmine Surovec partagées de-ci de-là sur Facebook sans savoir qui en était à l'origine (les joies d'internet qui rendent si difficiles la recherche de l'auteur, le vrai, histoire de rendre à César ce qui appartient à César...). Je les avais trouvées hilarantes et tellement vraies ! (Oui oui, je suis moi aussi la victime d'un odieux psychocat, mais néanmoins tellement mignon que je lui ai récemment fourni un minion). Cette bande-dessinée ne pouvait donc que m'interpeler !
Pendant une trentaine de pages, on sent que Yasmine Surovec avance à tâtons, qu'elle cherche encore sa voie. Elle se représente plutôt comme la crazy catlady des Simpsons et la thématique a tendance à partir dans tous les sens. On passe ainsi de délires sur des chats préhistoriques aux recommandations à respecter en tant que catsitter, et d'hyperboles pas forcément très drôles à des scènes issues d'un monde où les humains agiraient comme les chats. La narration est assez maladroite dans cette partie, tout comme le dessin qui n'arrive pas à se fixer sur un style précis.
Puis Yasmine Surovec trouve le truc, « sa patte », et là, les éclats de rire s'enchaînent ! Elle opte pour des tranches de vie et je ne peux que confirmer chaque scène qui y est dépeinte. Les comparaisons chien-chat, les chats et les cartons, les chats empêcheurs de tourner en rond, qui encouragent la procrastination et la gagatisation, les chats qui passent des coups de fil (le mien envoie des messages privés sur Facebook), les problèmes d'autorité, d'intimité, de sommeil, d'alimentation,... tout y est et quel régal !
Après cette fameuse trentaine de pages, le crayonné s'affirme et se stabilise. Yasmine Surovec opte pour un style épuré à l'extrême et des couleurs toutes simples, sans ombres ni dégradés. Mais l'ensemble est très agréable à parcourir et les personnages restent très expressifs. J'ai souvent pouffé, ricané, soupiré, roulé les yeux en me reconnaissant, avec mes chiens et mes chats ! J'espère sincèrement que d'autres recueils comme celui-ci sont prévus et en attendant, l'envie de développer davantage mes propres concertos en chat mineur me chatouille la paume de la main plus que jamais !
Lien : http://www.chroniques-thalys..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AliceNeverland
  04 janvier 2015
J'ai voulu le feuilleter quelques minutes à sa réception, et puis finalement j'ai fini l'oeuvre. Je me suis tout simplement régalée !
Nous connaissons tous quelqu'un qui possède un chat : une amie, un membre de la famille, ou encore nous-même. Effectivement, dans mon cas, je n'en ai pas , mais j'ai su reconnaitre le comportement de certains de mes proches dans ces petites saynètes amusantes sur leur vie avec ces animaux à poils.
Alors certes, c'est un livre tout d'abord fait pour les amateurs de chats. Ceux-ci y retrouveront sûrement des situations relevant du vécu, puisque l'auteur, Yasmine Surovec, s'est inspirée de sa propre vie pour composer ses scènes – la dame possède pas moins de trois chats et un chien, niveau poils elle s'y connait… Elle les raconte avec une bonne dose d'humour, mais aussi beaucoup de tendresse et on ressent parfaitement son amour pour ses/ces animaux.
L'album se lit très facilement, peut être un peut trop, puisque je suis rapidement arrivée à la fin. Il est également assez féminin, avec ses couleurs vives et girly, mais sait rester proche de la réalité. le dessin n'est certes pas de haut niveau, assez simple et concis, avec peu de détails, mais permet ainsi de toucher un public assez large et d'aller à l'essentiel de ce que cherche à transmettre Yasmine Surovec.
J'ai passé un moment de lecture très agréable, drôle et fun. Je me suis régalée de ces tranches de vie de nos amis les chats, l'auteur a su parfaitement retranscrire leur vie de tous les jours avec une fidélité assez saisissante. J'ai reconnu certains comportements de mon entourage, ce qui m'a bien fait sourire. le livre à offrir sans nul doute à tout amoureux des chats !
Lien : https://aliceneverland.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ptitelily01
  28 mars 2015
Cette Bande-dessinée me fascinait beaucoup et me fessait de l'oeil depuis un moment. Rien que par le titre tout comme la couverture que je trouve assez drôle. Mais une fois en main et une fois lu mon enthousiasme n'est plus le même. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais bizarrement je ne m'imaginais pas cela. Comme vous l'auriez compris, c'est une petite déception pour ma part. Il y a très peu de texte et les dessins ne sont pas si bien que ça. Après j'ai trouvé des choses assez drôle quand même et proche de la réalité et que seulement les personnes à chats peuvent comprendre. Après j'ai trouvé des ressemblances avec ma vie de tous les jours. Mais je n'ai pas été aussi enchanté que cela. Ce n'est pas vraiment un Chat Vs humain, mais plus une explication, des réflexions et autre de ceux qui aiment les chats. Après il n'y a pas grand-chose à en dire, parce que mine de rien j'ai tourné les pages sans vraiment faire attention à son nombre, mais j'ai surtout eu l'impression que cela se ressemblait au final. J'ai juste eu l'impression d'avoir le même schéma que dans la bande dessinée, la fille possède le chat et son copain le chien.
En conclusion, un peu déçue ou alors j'en attendais bien trop. Il reste assez sympathique à découvrir mais aller plutôt l'empreinte dans une bibliothèque. C'est sympa, on arrive à se reconnaître si l'on est amoureux des chats. Mais sans plus, j'ai parfois ris et parfois je me suis un peu ennuyée.
Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Hilde
  24 janvier 2015
Je m'attendais à quelque chose d'un peu farfelu avec cette BD et je ne me suis pas trompée.
Si certaines anecdotes sont amusantes, d'autres tombent un peu à plat: Étrange par exemple de comparer un chat à un dinosaure mais soit, tout est possible en matière d'humour, question de goût et d'appréciation.
Néanmoins, ce qui me déçoit, c'est que la femme à chat et moi, n'ayons pas plus de points communs. Elle fait cliché et semble très puérile ou/et vraiment très jeune.
D'ailleurs, je n'aime pas trop le style des personnages.
Malgré ces remarques, on sent que c'est du vécu et certains détails sont plutôt bien vus. Un goût de déjà vu? C'est possible, tout ne déborde pas d'originalité. L'ensemble est donc assez inégal.
Maintenant, difficile de ne pas se laisser séduire par le côté mignon des illustrations, c'est coloré, avec des tons assez doux, ça ne pique pas les yeux: les petits chats sont craquants, le petit chien adorable aussi, bien qu'en y regardant de plus près, il passe vraiment pour une créature un poil stupide, avec sa langue qui pend sur le côté (c'est la fille à chien qui parle).
Pourtant agréable à feuilleter, mignonne, et parfois drôle, cette BD manque un peu de finesse, ce qui modère, je pense, mon enthousiasme.
Lien : http://www.lelivroblog.fr/ar..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
BulledEncre   20 février 2015
Quiconque possède ou a possédé un chat (encore que… on se demande souvent qui possède qui…) ne peut que se retrouver dans cet album : le chat qui boude ses croquettes hors de prix, qui saccage le mobilier ou qui squatte un endroit incongru (du genre le clavier d’ordinateur). Le graphisme, volontairement simple, va à l’essentiel, sans s’encombrer de détails.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Gwen21Gwen21   02 janvier 2015
Si internet ne marchait plus jamais...

En l'absence de blogs, ceux qui s'épanouissaient dans le commentaire numérique et se targuaient d'être populaires redécouvriront les joies d'écrire dans un journal intime...

"Cher journal,
il est vrai que je ne gagne plus des centaines de milliers d'euros grâce aux publicités générées par mes récits de famille névrosée et leurs photos que j'avais l'habitude de révéler au monde entier. Je crois qu'il est pourtant profitable pour moi de laisser tout ça de côté et de m'occuper de ma famille, en toute intimité.
Enfin, pour l'instant."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Gwen21Gwen21   03 janvier 2015
Les chats, c'est mieux que les drogues. Sauf qu'on peut pas les renifler quand on est allergique.
Commenter  J’apprécie          200
ptitelily01ptitelily01   28 mars 2015
Chéri! Je me suis fait un tas de nouveaux amis!
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15455 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre