AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2803635429
Éditeur : Le Lombard (03/04/2015)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Les Vikings préparent la grande fête du Sumarblôt. Gandalf compte trouver parmi ses invités prestigieux le meilleur parti pour épouser sa fille, Aaricia. Alors que Thorgal, simple scalde, doit faire face à des rivaux de taille, Gandalf voit son pouvoir et sa crédibilité mises en cause par l'arrivée de Runa, une « Skjaldmö », une redoutable mercenaire errante.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  02 mai 2015
Thorgal et Aaricia sont désormais deux adolescents quand arrive la fête du Sumarblot. Gandalf-le-fou a bien décidé de profiter de celle-ci pour trouver le meilleur prétendant à sa fille unique, c'est à dire celui qui lui apportera richesse, terre ou alliance favorable. Les sentiments de la jeune femme n'ont rien à faire la dedans. Quand elle en prendra conscience Aaricia n'hésitera pas à tout quitter pour Thorgal. Ils ont décidés. Ils s'aiment, ils s'enfuiront pendant la fête. Mais voilà tout ne se passera pas exactement comme prévu...
La jeunesse est une série parallèle des mondes de Thorgal qui est plaisante à lire. le scénario y est classique, l'histoire n'a rien d'exceptionnelle. Mais on retrouve avec plaisir les héros qui nous accompagnent depuis de nombreuses années désormais. On est attaché à eux et découvrir ce qui a pu amener Thorgal et Aaricia à être tout deux attachés, l'un au rocher des sacrifiés attendant la marée montante, l'autre au mat du navire de son père afin de dire adieu à celui qu'elle aime, (car ainsi commence le tome 1 de Thorgal.) a un coté palpitant.
Certains passages sont un peu mièvre mais j'ai aimé la fin où l'on retrouve la fougue de Thorgal, son courage et sa détermination. Il y a des choses prometteuses pour la suite.
J'apprécie le travail des auteurs qui s'attachent à être fidèles aux valeurs et aux personnages de la série mère ainsi qu'aux tomes déjà parus. Tous les personnages connus sont facilement identifiables et des nombreux points permettent de tisser des liens avec l'histoire principale. Un canevas surement pas toujours facile à faire tout en créant une nouvelle histoire. Alors moi je dis bravo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
svecs
  13 avril 2015
je sais, je suis faible de continuer à lire les thorgaux alors que je suis bien conscient de ce que c'est devenu.
La lecture de ce troisième tome de la jeunesse n'est ps désagréable, de prime abord. Il n'y a rien de bien excitant dans cette intrigue, mais rien non plus de franchement mauvais. Tout est vu, revu et archi-revu. Et le dessin est correct, même s'il est parfois d'une grande raideur et que Thorgal passe allègrement d'un visage d'enfant à celui d'un adulte... je veux bien que cette série est sensée nous montrer commen Thorgal, l'enfant des étoiles, est devenu Thorgal, l'homme qui a envoyé chier les dieux. Mais un peu de cohérence ne ferait pas de mal. Dire que certains y voient le successeur naturel de Rosinski, c'est oublier les qualités et les caractéristiques de son dessin.
D'autant qu'au vu de ce qui se passe dans ce nouveau tome, on a du mal à imaginer comment revenir à la situation du début de la magicienne trahie.
Mais le problème principal de cette série, ce sont les personnages. Thorgal, Aaricia, Gandalf... on les connaît, il n'y a pas de raison de les caractériser et de s'attarder sur leur psychologie. Mais la série se caractérise par une galerie de personnages forts, à commencer par une Kriss de Valnor, un Pied d'Arbre... des personnages qui n'ont pas eu besoin de 5 tomes popur commencer à exister. Or, depuis le départ de van Hamme, je suis bien incapable de citer un nouveau personnage qui possède un tant soit peu de charisme. ils sont tous plus transparents les uns que les autres.
Thorgal fonctionne aussi et surtout pour ses personnages et se reposer uniquement sur les personnages originaux est la meilleure manière d'affadir complètement la série. Sente et Yann n'ont offert qu'un succédané. Sente a essayé en introduisant les compagnons de Louve, mais ce fut un coup dans l'eau. Yann a bien tenté Raissa/Crow, mais ce fut aussi un échec.
Je suis quand même gentil dans la note parce que, finalement, si le but des éditeurs n'est que de faire vivre la marque est proposant une version très consensuelle, passée à la javel, capable de ne choquer personne, à défaut de satisfaire pleinement quelqu'un d'un peu exigeant. Mais ce ne peux m'empâcher de penser qu'il y a un manque d'ambition flagrant dans la suite de Thorgal. Tout le monde préfère capitaliser sur un univers connu sans rien oser ajouter de signifiant. Imaginer si Will ou Franquin avaient eu la même approche lors de la reprise de T&T et Spirou. On se ferait bien fait chier, non?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Domichel
  10 juin 2015
Un peu déçu cette fois par ce tome 3 de la jeunesse de Thorgal un peu en arrière-plan dans cet album.
Nos auteurs, très bons sur les deux précédents, nous livrent une histoire qui présente une face évidemment peu connue du grand public sur les coutumes vikings. Simplement l'interprétation des protagonistes est à ce point exagérée que certains passages sont à la limite du ridicule. Les fourberies de Scapin dans le grand Nord manquent singulièrement de saveur…
Reste un beau dessin, une Skjaldmö (farouche combattante), quelques guerriers sans pitié (les bersekers), un très bel étalon, une pauvre Aaricia face à quelques bellâtres de qualités inégales, un Gandalf de plus en plus fou, et presque pas de Thorgal, un peu dommage non ?
Commenter  J’apprécie          70
CapitaineBapt
  25 août 2016
Ce que je craignais est arrivé dans ce nouvel opus qui démarre un nouveau cycle de 2 albums de la jeunesse de Thorgal, un scénario sans âme, sans passion où Thorgal a parfois des réflexions et des initiatives dignes d'un tête-a-claque. L'histoire tient en 3 lignes sur un bout de feuille : Gandalf veut marier Aaricia, arrive des prétendants et surtout une Skjaldmö, une mercenaire errante qui va semer la zizanie lors de la fête du Sumarblôt.
Pffff une histoire déjà lue ou vue des dizaines de fois qui se révèle cliché au possible, tous les poncifs du genre y passe : le gros-trouillard-pas-si-bête, le brave-héros-sans-cervelle, la guerrière-farouche-pas-si-méchante, des rebondissements en veux-tu en voilà…
J'ai survolé ce tome, poussant parfois des soupirs d'agacement et de frustrations devant ce qu'est devenu cette série phare et précieuse dans le monde la bande dessinée. Je ne retrouve en rien ce qui parvenait à me procurer cette saveur si particulière liée à la série mère.
Une cruelle déception !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Fabricienne
  05 avril 2015
Je retrouve Thorgal dans sa jeunesse tel que je l'ai aimé au début de la série mère : courageux, rebelle, valeureux & aimant la belle Aaricia.
La très jeune fille refuse, elle, d'épouser celui que son père, le Roi Gandalf, lui destine à des fins de pouvoirs & de propriétés.
L'arrivée dans le village de Runa, future walkyrie, précipite les événements et les jeunes amoureux décident de s'enfuir, ce qui précède donc le tout premier tome de la série : L'île des mers gelées.
Bref, c'est une vraie réussite que ce scénario de Yann qui s'entremêle avec les albums déjà parus & écrits par Van Hamme, d'autant que le dessin de Surzhenko reste de belle qualité & dans la lignée de celui de Rosinski. Il me tarde dé lire la suite ...
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
Sceneario   13 avril 2015
Ce troisième volet de La Jeunesse nous redonne goût pour lire cette série et nous permet de redécouvrir Thorgal.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   30 mars 2015
Le troisième volet de la Jeunesse de l’Enfant des Étoiles ne faiblit pas. Au contraire...
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   02 mai 2015
-Comme je n'ai aucunement l'intention d'accorder la main de mon unique fille à la plus forte des brutes, j'ai choisi une épreuve alliant l'intelligence, le discernement, l'adresse et la stratégie. J'ai choisi... Les échecs!
-Quoi?! Il se moque de nous?!
-Ridicule! Un viking n'a pas besoin de subtile stratégie pour combattre, protéger son épouse et l'honorer chaque soir!
Commenter  J’apprécie          100
FabricienneFabricienne   05 avril 2015
Thorgal : Aaricia ! Es-tu prête à quitter à jamais le confort d'une vie de princesse pour t'enfuir avec moi et connaitre la rude existence des parias ?
P.19
Commenter  J’apprécie          10
CS_ConstantCS_Constant   22 août 2016
Sauve Björn, ou... ou sur tous les dieux, je jure de renoncer à t'aimer !
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Roman Surzhenko (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roman Surzhenko
Les séries parallèles des mondes de Thorgal touchent à leur fin comme celle de Louve ou la jeunesse de Thorgal tandis que la série principale va se poursuivre avec un nouveau dessinateur qui va prendre le relais de Grzegorz Ronsinski. A l'occasion du festival international de la bande dessinée d'Angoulême, nous avons rencontré Roman Surzhenko, l'un des dessinateurs des mondes de Thorgal, pour une interview en français très enrichissante. Il nous parle de son travail sur Thorgal, son pays la Russie et de son actualité à venir dans la BD.
autres livres classés : vikingsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1339 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre