AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Mondes de Thorgal - Louve tome 1 sur 7
EAN : 9782803628636
48 pages
Le Lombard (04/11/2011)
3.67/5   127 notes
Résumé :
Le premier tome de la deuxième série parallèle des "Mondes de Thorgal". Les fans de la série mère vont découvrir les multiples facettes de la fille mutine de Thorgal. Un dessin incroyablement proche de celui de Rosinski ! Louve est une petite fille bien mystérieuse. Comme Jolan, en raison de ses origines, elle est dotée d'un étrange pouvoir, celui de communiquer avec les animaux par la pensée. Pendant que Thorgal vit ses propres aventures et qu'Aaricia s'occupe des ... >Voir plus
Que lire après Les Mondes de Thorgal - Louve, tome 1 : RaïssaVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,67

sur 127 notes
5
3 avis
4
10 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
1 avis
Toujours considérées comme étrangères dans ce village Viking adoptif, Aaricia et la petite Louve se morfondent en attendant impatiemment le retour de Thorgal.

A l'absence du papa viennent se greffer les brimades régulières de Misha, fils du chef en titre, et de tous ses compagnons de jeu, envers cette gamine qui les domine tous à l'arc et posséde la faculté rare de communiquer avec les animaux.
C'est justement la rencontre avec l'un de ses derniers qui la poussera un peu plus vers l'âge adulte.

Bon sang ne saurait mentir.
Celui de Louve est particulièrement riche niveau hérédité.
Intelligente, curieuse et courageuse, autant de qualités dont elle devra user pour se sortir indemne du premier opus de cette nouvelle franchise.
D'autres verront le jour, nous donnant ainsi moult indices quant à la réussite de cette gamine diablement attachante en quête de son passé.

Cet album, à la fois touchant et enlevé, s'achève sur un twist final prometteur.
A découvrir, c'est déjà une valeur sûre.
Commenter  J’apprécie          342
Alors là, nous sommes totalement et simplement dans le style de BD sur laquelle je ne me serai jamais arrêtée. Mais, car il y a un mais, je suis passée voir mon libraire pour l'opération 48h de BD, opération que j'ai découverte grâce à Babelio et qui m'a permis d'obtenir une BD gratuite. Huit numéros disponibles et mon choix s'est porté sur ce tome 1 des mondes de Thorgal: Raissa.

J'ai donc pu découvrir Louve, la fille de Thorgal, qui a le don de parler aux animaux, ce qui l'amène à devenir amie avec un loup et à en découvrir davantage sur ses origines, mais l'amour de louve pour son père sera utilisé contre elle.
je vous laisse découvrir cela par vous même.
Lien : http://livresque78.over-blog..
Commenter  J’apprécie          310
Bande dessinée de Yann (scénario) et Roman Surzhenko (dessins).
Louve est la fille de Thorgal. Elle possède le don de parler aux animaux et de se faire comprendre d'eux. Elle rencontre une vieille louve qui a été chassée de sa meute par une congénère avide de puissance. « Tu sais quoi, Griz ? Moi, Louve, fille des étoiles, je vais t'aider à chasser cette Raïssa et à redevenir le chef de ton clan. » (p. 17) Mais ce n'est pas des loups dont Louve doit le plus se méfier. La part sauvage qui est en elle et qui effraie tant les humains est peut-être une puissance trop grande pour une petite fille.

À sa manière, Louve est aussi noble d'âme et courageuse que son père. Même si elle a peur, elle ne recule pas devant le danger. Mais au terme de cet épisode, la famille de Thorgal est définitivement séparée : l'archer est perdu dans les neiges du Nord, Jolan est auprès de Manthor, Aaricia reste seule dans le village du Northland, Aniel a disparu et Louve est captive d'un étrange domaine. J'espère que la suite permettra à tous ces chemins de se croiser. Il devient un peu lassant de courir sans cesse après les uns et les autres.

Roman Surzhenko s'adapte à merveille à l'univers graphique de Thorgal. Son trait rappelle les meilleurs albums de Rosinski. Pour ce qui est du scénario, il reprend des éléments de précédentes aventures et il en tire une intrigue très convaincante et bien menée. J'attends donc la suite avec impatience.
Commenter  J’apprécie          160
Il aura fallu attendre près de 30 années pour voir se créer le concept de série parallèle sur la série des Thorgal. Cela fait quand même un peu étrange sur une aussi vieille série. L'année dernière, c'était la mythique Kriss de Valnor qui était à l'honneur. Elle laisse la place à la mystérieuse fille de Thorgal : celle qui parle aux animaux alors que le premier diptyque sur Kriss n'est pas encore terminé. On remarquera d'ailleurs que ce nouvel album sort en même temps que "le bateau-sabre", l'album officiel de Thorgal, et qu'on retrouvera d'ailleurs une tout petite scène commune pour un judicieux croisement d'intrigue.

Le dessin est très proche de celui de Rosinski dans son expressivité. Les auteurs ont fait de réels efforts pour coller à la magie et l'atmosphère particulières d'un Thorgal. Au niveau du scénario, cela pêche un peu car l'album est vraiment découpé en deux parties qui paraissent tellement différentes. Je n'ai pas trop aimé les réflexions que se font Louve et Aaricia à chaque fois qu'elles sont confrontées à des évènements particuliers : "ah, si Thorgal était là !". Ne sont-elles pas des battantes qui ne peuvent compter que sur elles-mêmes pour se sortir des mauvais pas ? Ne l'ont-elles pas suffisamment prouvé par le passé ? C'est quelquefois pathétique.

En conclusion, le cahier des charges semble rempli afin qu'on puisse passer un agréable moment de lecture. Ce sont les fans de la saga originale qui vont être les plus comblés. Comme j'en fais allègrement partie, mon avis ne pourrait être que subjectif. Objectivement, on pourra reprocher au scénariste d'avoir emprunté une voie résolument trop naïve. Fan oui, mais pas idiot !

A la lecture du second tome, l'histoire prend en effet une tournure des plus intéressantes en s'inscrivant un peu mieux dans l'univers de Thorgal. On se rend compte qu'il y a une relative complexité et une certaine profondeur qu'on n'avait pas le loisir de déceler dans le tome introductif qui avait multiplié il est vrai certaines fautes grossières. Moralité: il ne faut pas juger trop hâtivement et il faut savoir pardonner. On percevra également un côté plus mâture dans l'écriture. J'ai bien aimé par exemple le passage assez comique mettant en scène la fameuse gardienne des clés. On attendra la suite avec un certain plaisir.

Les troisième et quatrième tomes sont d'un bon niveau. La série semble prendre son envol. Cela reste du Thorgal dans la plus pure tradition. Il est vrai que l'héroïne semble bien jeune et manque singulièrement de charisme malgré son côté rebelle. Bref, un gros manque d'épaisseur et d'originalité sur cette série-parallèle. C'est sans doute celle de trop. Pour autant, on reste dans l'univers de Thorgal. L'interconnexion est plus que jamais d'actualité notamment dans le 5ème tome.

A la lecture du 6ème tome, on a réellement hâte que les séries convergent enfin car le scénario commence à s'essouffler un peu. On aura en effet droit à une aventure dans un monde parallèle en faisant appel à nouveau à l'ancienne gardienne des clés. Cela reste une lecture assez agréable mais il faut tout de même conclure pour ne pas que le mythe s'effondre totalement.

J'ai été jusqu'au dernier tome assez indulgent dans ma notation étant un fan de la première heure de la série Thorgal. Cependant, il faut bien avouer que ce dernier tome n'était pas à la hauteur de nos attentes. Trop d'explications embrouillées au détriment de la simplicité de l'histoire. La partie scénaristique n'a pas été assurée avec brio comme au temps de van Hamme que l'on regrette. C'est ainsi et il faut le lire.

Note Dessin : 4/5 –Note Scénario : 3/5 – Note Globale :3.5/5
Commenter  J’apprécie          80
La série mère Thorgal de VanHamme et Rosinski a fait des petits. La jeunesse, Kriss de Valnor et Louve.
Louve est une bonne héroïne, c'est une enfant téméraire et volontaire qui n'a pas froid aux yeux. L'histoire débute quand Thorgal est au loin, à la recherche d'Aniel. Aaricia et Louve sont donc restées seules au village viking, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elles ne sont pas bien intégrées. Louve, considérée comme une sauvageonne aux pouvoirs magiques, est la cible des railleries et son esprit indépendant l'amène à se créer des ennuis. Au plus grand désarroi d'Aaricia qui ne sait plus trop comment prendre cette petite adolescente.

Au manettes du scénario c'est Yann. Il fera de Louve une enfant plaisante à suivre et son histoire calque la dynamique des Thorgal de la série mère. C'est agréable à lire.
Aux dessins c'est Surzhenko, qui de son trait fin donne une jeunesse à l'univers Thorgal sans jamais le dénaturer. Une belle réussite de ce coté là. Rosinski nous fait tout de même l'honneur de la très belle couverture.
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (4)
Auracan
13 décembre 2011
Le graphisme du dessinateur russe Roman Surzhenko est convainquant. L’auteur parvient à recréer les décors et les personnages à la manière de Rosinski avant qu’il n’adopte la technique de la couleur directe.
Lire la critique sur le site : Auracan
BulledEncre
29 novembre 2011
Pour les lecteurs qui découvrent Thorgal, cet album peut être une excellente porte d’entrée. Pour les adeptes, il est jubilatoire et laisse à penser que son univers est infini. Les différents auteurs se fendent même de ne provoquer aucune lassitude après tant d’années d’existence.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BoDoi
14 novembre 2011
L’histoire aurait pu être attachante, elle se montre hélas ennuyeuse. Trop de redites par rapport à la série-mère (on se sent plongé dans un mix de L’Enfant des étoiles et d’Aaricia, qui racontent les enfances de Thorgal et de sa femme), et surtout un parti-pris scénaristique risqué : Yann fait dialoguer Louve et les loups. Cela se révèle longuet, bavard, et surtout sonne faux.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario
14 novembre 2011
Yann, en partant d'une situation simple, arrive à nous entraîner dans une ambiance où la dernière partie s'avère la plus percutante. Finalement, l'univers de Thorgal lui convient très bien !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
- “Griz”, c'est mon nom dans le monde des loups. Depuis des lunes j'étais à la tête d'une meute de loups… Chez nous, les loups, c'est souvent une femelle âgée qui est le chef du clan…
Une nuit surgit une étrange louve noire avec une seule oreille, “Raïssa”… Aussitôt, elle est venue vers moi et m'a défiée sur mon propre territoire : j'ai accepté le combat, comme la coutume des loups l'impose, mais Raïssa était habitée par une rage et une férocité sans pareille… Je fus vaincue et donc aussitôt déchue de mon statut de chef de la meute ! Tous les loups de mon clan firent allégeance à Raïssa et je fus chassée et condamnée à l'errance jusqu'à mon dernier jour…
Commenter  J’apprécie          50
- Dis donc, il est cruel, le monde des loups !
- Cruel ? ...Il me semble avoir remarqué que le monde des humains n'a rien à envier en cruauté à celui des loups !
Commenter  J’apprécie          210
p.38.
Ne fais pas cette tête triste, petite ! Bientôt, toi aussi tu seras « libérée » et tu goûteras comme nous au pur bonheur extatique !
- Libérée de quoi ?
Azzalepstön est notre maître et notre bienfaiteur ! Il nous a délivrés à jamais de notre part sauvage et violente !
Nous pouvons à présent nous consacrer aux arts, à la musique et à la culture, l'âme sereine, ayant désormais la curiosité, la joie et l'esprit d'un enfant...
Commenter  J’apprécie          40
« Tu sais quoi, Griz ? Moi, Louve, fille des étoiles, je vais t’aider à chasser cette Raïssa et à redevenir le chef de ton clan. » (p. 17)
Commenter  J’apprécie          120
p.8.
- Louve, ne m'oblige pas à me répéter !
- Ce n'est pas juste ! Cet objet est à moi !
- Si tu n'obéis pas, je devrai en parler à ton père, à son retour, et...
- Mon père ? … S'il revient un jour ! C'est comme Jolan ! Des égoïstes, seulement préoccupés de combattre, de jouer aux héros et de défier les dieux ! Et nous, alors !?
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Roman Surzhenko (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roman Surzhenko
Durango la jeunesse 2
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (434) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5159 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..