AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2803637014
Éditeur : Le Lombard (23/09/2016)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Louve en a assez d'attendre, comme Aaricia, que Thorgal revienne. Elle décide d'aller à Bag Dadh pour le retrouver. A peine en route, elle croise le nain Tjahzi, affolé, qui recherche aussi Thorgal afin qu'il aide son peuple à sortir des griffes des Alfes noirs. Les nains ont été réduits en esclavage afin de forger des haches qui permettraient de trancher les racines d'Yggdrasil, l'arbre sacré d'Odin, dans le but de provoquer le Chaos des Mondes. Et voilà Louve plon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  23 octobre 2016
Louve est toujours aussi têtue et intrépide. Aaricia ne peut rien y faire et sa fille ne va pas tarder à se retrouver mêler à une nouvelle aventure. Alors qu'elle s'était décidée à rejoindre Thorgal à Bag Dadh, la voilà qui tombe sur une vieille connaissance de ses parents : Tjahzi le nain. Il vient chercher de l'aide car son roi est prisonnier de la terrible Lolth, reine des alfes noirs, qui projette de détruire Yggdrasil pour que s'écroule la paix entre les mondes.
Le scénariste Yann a pris visiblement plaisir a accumuler les références à la série mère pour ce tome. Nous retrouvons ainsi (avec joie pour tous les lecteurs des anciens thorgal) les nains dont Tjahzi, la gardienne des clefs, Vigrid, et même dans les dernières pages Volsung de Nichor.
Ce tome prend son temps pour expliquer les choses, réintroduire les personnages emblématiques et implanter les bases de l'histoire.
C'est assez plaisant à lire.
La suite dans le prochain tome, le septième, qui sera normalement le dernier pour Louve avant de raccrocher à la série mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Domichel
  21 octobre 2016
Voilà Louve de retour, toujours aussi têtue, indépendante et effrontée. Impossible pour Aaricia de la faire obéir. En même temps, la petite décide toujours seule de son destin et de ses gestes. Cette fois, accompagnée de Jasmina - le (ou la) drôle de singe, elle veut aller retrouver Thorgal à Bag Dadh… Mais sur son chemin, elle croise Tjahzi le nain qui appelle à l'aide pour ses semblables. Sous la coupe de la reine des Alfes noirs, le petit peuple est contraint de forger des armes toujours plus tranchantes pour couper les racines de l'arbre d'Odin afin de provoquer le chaos des mondes. Un programme bien chargé pour ce petit bout de femme qui croisera aussi la Gardienne des Clés et d'autres personnages plus sinistres et plus dangereux..
Habitué maintenant aux hauts et bas des scénarii des aventures de Louve c'est avec prudence que j'aborde chaque nouvel album. Et cette fois-ci c'est un sacré bon numéro. Des légendes aux personnages divers le choix est large et chacun y trouvera son compte. Maintenant, l'intrigue avance doucement et on ne sait pas vraiment comment cette série parallèle rejoindra un jour la série-mère… Faisons confiance aux auteurs et croisons les doigts.
À lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Dramaix1988
  14 octobre 2016
C'est avec joie que j'ai commencé ce nouveau tome de la série parallèle (mais complémentaire) de Louve, c'est un personnage que j'adore (même plus que Thorgal lui-même) qui a amené un vent de fraicheur sur la série et c'est donc toujours avec grand plaisir que je lis ses aventures. On est face à un tome qui est le premier d'un diptyque donc l'auteur a du poser toutes les bases dans ce tome ce qui rend le texte un peu fouillis. Yann a utilisé plein de références à la série originale, ce qui est super chouette pour les fans de la série car ça nous remémore des souvenirs et redonne envie de relire certains tomes, par contre pour ceux qui ne connaissent pas la série originale il sera quasiment impossible de comprendre l'histoire. En résumé, une histoire pleine de référence, un peu lente à cause de la mise en place du récit mais qui a posé de bonnes bases pour un très bon prochain tome (à priori le dernier de la série Louve).
Commenter  J’apprécie          30
Tbilissi
  11 mars 2018
On pensait Louve, réconciliée avec sa mère Aaricia, enfin décidée à attendre sagement le retour de Thorgal, dans leur village. C'est bien mal connaître la fillette téméraire, qui part très vite à la recherche de son père. Cette quête sera prétexte à de nombreuses aventures, toutes plus extraordinaires les unes que les autres.
Cet album renoue avec de nombreux personnages de la série originale : les Dieux Frigg et Vigrid, la gardienne des clés, Tjahzi le nain.
On y apprend également la véritable identité de Yasmina, le singe qui accompagne Louve depuis trois épisodes.
L'histoire est très fournie et riche en rebondissements, et se termine en plein suspense : que va-t-il advenir de Louve? Qu'a compris Vigrid, surveillé de près par Yasmina? Thorgal est-il revenu? Qu'est-il arrivé à Aaricia? Louve a-t-elle rencontré le serpent Nidhogg?
Le prochain album, dernier de la série dérivée, promet d'être riche en événements!
Commenter  J’apprécie          30
LunaZione
  02 décembre 2016
J'ai profité d'un petit passage éclair chez mes parents pour me remettre à jour dans les Thorgal et suis tombée sur La reine des Alfes noirs, titre parfait pour le Challenge Un mot, des titres.
Bizarrement, je suis un peu déçue de cette lecture. D'habitude les BD de cet univers m'emballent beaucoup plus que ça. Bon, j'ai tout de même passé un bon moment, mais je n'ai pas trouvé l'histoire aussi bien que les précédentes. Il faut dire aussi qu'elle est extrêmement rapide : c'est un peu le problème des BD en général. Ça commence à peine que c'est déjà terminé… D'un autre côté, en 48 pages, il est difficile de faire autrement sans frustrer le lecteur en coupant l'histoire en plein milieu.
Cependant, l'histoire est intéressante : j'ai beaucoup aimé l'idée de devoir sauver des nains réduits en esclavage par une méchante reine bien décidée à mettre le chaos en ce bas monde. Etrangement, ça m'a un peu rappelé une certaine Kriss de Valnor, bien que leurs motivations restent très différentes.
J'ai également apprécié découvrir un certain personnage sous une nouvelle forme (les punitions des dieux ne sont pas vraiment sympa') ce qui nous permet de le connaître un peu plus : après tout, il est là depuis les tous premiers tomes de Thorgal et pourtant l'on ne sait pas grand-chose de lui.
L'autre bonne découverte est la place d'Aaricia dans ce tome : elle ne fait pas grand-chose mais elle est présente tout au long du livre et non en train de faire le ménage dans une hutte. Bref, ça m'a fait plaisir.
Comme toujours avec Surzhenko et Yann, les dialogues sont fluides, les dessins jolis et les pages se tournent d'elles-mêmes. Je suis très curieuse de découvrir la suite de cette histoire et les probables retrouvailles de la famille à Bag Dadh.
Une lecture agréable.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Sceneario   07 octobre 2016
Ce récit est riche en surprises. Yann nous présente une nouvelle Gardienne des clefs, on croise la route de Volsung de Nichor, on nous montre ce qui attend Vigrid. Que de péripéties qui s'enchainent à un rythme soutenu.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   23 octobre 2016
-Tout ça est bien trop compliqué... Chez nous, musulmans, c'est beaucoup plus simple : tout d'abord nous n'avons qu'un seul dieu...
-Un seul dieu? Comme c'est triste! Vous ne pouvez pas vous choisir vous-même votre dieu ou déesse préférée?
-Choisir son dieu? Mais... c'est absurde!
Commenter  J’apprécie          120
DomichelDomichel   03 novembre 2016
- Je crains le pire ! La reine Lolth est davantage réputée pour sa cruauté que pour son intelligence ou sa patience…
Quand elle finira par comprendre que ce qu’elle nous demande est impossible, elle rentrera dans une rage féroce et fera exécuter notre cher Ivaldir !
Non il faudrait pour cela le « Métal qui n’existe pas »… Heureusement, il n’y en a plus !
C’est néanmoins regrettable car avec ce métal nos artisans auraient pu forger en secret des haches et des pointes de flèche capables de percer les solides armures des Alfes noirs !

- Attends Tjahzi ! Le métal qui n’existe pas ?
Celui du petit berceau de Thorgal !…
Moi, je sais où il est caché !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TbilissiTbilissi   11 mars 2018
Un destin ne s'explique pas ! Il est forgé directement par la personne qui le vit!
Commenter  J’apprécie          30
TbilissiTbilissi   11 mars 2018
- J'en ai assez de l'attendre!
- C'est la meilleure chose à faire! ... attendons le retour de Thorgal! Souviens toi de ton serment! Tu m'as promis de ne plus jamais me quitter!
- Attendre! Attendre! Toujours attendre!... Pfff! C'est ce qu'on dit aux enfants!
Commenter  J’apprécie          00
okkaokka   19 janvier 2018
p.23.
Sardham disait souvent : '' À tout problème, la solution est souvent contenue dans son énoncé ! ''
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Roman Surzhenko (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roman Surzhenko
Les séries parallèles des mondes de Thorgal touchent à leur fin comme celle de Louve ou la jeunesse de Thorgal tandis que la série principale va se poursuivre avec un nouveau dessinateur qui va prendre le relais de Grzegorz Ronsinski. A l'occasion du festival international de la bande dessinée d'Angoulême, nous avons rencontré Roman Surzhenko, l'un des dessinateurs des mondes de Thorgal, pour une interview en français très enrichissante. Il nous parle de son travail sur Thorgal, son pays la Russie et de son actualité à venir dans la BD.
autres livres classés : vikingsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3263 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre