AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Olivier Mannoni (Traducteur)
ISBN : 2020486059
Éditeur : Seuil (17/02/2002)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 140 notes)
Résumé :
Urs Blank, éminent avocat multimillionnaire, est spécialisé dans les fusions d'entreprises. Son nom figure dans les pages économiques des grands journaux. Un matin, l'odeur des bâtons d'encens vendus par la belle Lucille change le cours de sa vie. Outre un autre milieu social, il découvre l'univers psychédélique des champignons hallucinogènes. L'un d'eux surtout, le conocybe caesia, un spécimen extrêmement rare, aux effets secondaires étonnants, transforme peu à peu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
viou1108
  28 novembre 2017
Ahh, la crise de la quarantaine ! On a beau être un avocat riche et célèbre de la place de Zurich et orbiter sur la fertile et féroce planète des fusions-acquisitions de multinationales, on n'y échappe même pas. Demandez donc à Urs Blank qui, un beau jour d'ennui parmi tant d'autres, rencontre Lucille, une jeune femme hippie de la moitié de son âge. Choc des classes sociales : un autre monde existe, une autre vie, proche de la nature et des vraies valeurs, est possible ! Bref, la révélation de sa vie. Et plus encore quand, lors d'un week-end de « méditation » en forêt, Lucille initie Urs aux champignons hallucinogènes. « Mangez-moi, mangez-moi, mangez-moi... C'est le chant du psilo qui supplie... » Mais l'ouverture des volets de la perception vire pour Urs au very very bad trip, parce que, au milieu des gentils psilocybes se cachait un vilain champi, très rare, et dont les effets secondaires se révèlent destructeurs et durables... Avec ce qui lui reste de morale, Urs comprend qu'il ferait mieux de se mettre au vert pour préserver son entourage de sa violence, et pour se protéger lui-même, puisque, entre-temps, il a flairé une sale magouille dans un importantissime dossier traité par son cabinet. A la fois proie et chasseur, Urs apprend à survivre en milieu hostile et devient un véritable homme des bois. Mais l'hiver approche, et Urs ne peut se permettre d'hiberner...
S'il est très bien documenté côté « champignons » et « autonomie en forêt », le livre manque à mon avis de crédibilité : comment un homme dont les poches débordent de billets de banque, qui se fait faire des chaussures sur mesure à Londres, qui vit, en somme, dans une bulle dorée déconnectée de la réalité de monsieur&madame tout-le-monde, peut-il devenir en quelques mois un Indiana Jones helvète doublé d'un expert ès mycologie ? A part ça, voilà un thriller psychologique déjanté sous acide, égratignant le monde puant de la haute finance, qui se lit sans déplaisir, mais qui ne me laissera pas, malgré un trip initial d'anthologie, un souvenir mémorable. C'est peut-être parce que je ne suis pas assez réceptive, vu que les champignons, je les préfère en omelette. C'est grave, docteur ?
Lien : https://voyagesaufildespages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          371
kuroineko
  04 juillet 2018
Parce qu'il se sent lassé et blasé de son milieu huppé, Urs Blank, riche avocat spécialisé dans les fusions d'entreprises, a posé un regard plein d'envie sur une jeune fille marginale qui vend de l'encens. Parce qu'il y a un côté liberté qui lui manque chez cette fille, Urs va la suivre dans une expérience avec des champignons hallucinogènes. C'eût pu être un trip "banal" avant de revenir à son monde et ses réalités. Mais voilà, dans les champignons qu'il a consommés s'en trouve un très particulier. Il déverrouille les inhibitions sociales qui permettent tout un chacun de supporter la vie parmi ses semblables. Urs ne se reconnaît plus. Ses proches encore moins...
Martin Suter sait parfaitement nous conduire dans les méandres de son intrigue. Cette simple histoire de psychotropes prend au fur et à mesure des allures de thriller tant il distille le suspense avec son personnage principal. On dévore chaque page en s'interrogeant : jusqu'où les conséquences de ce champignon vont-elles pousser Urs? Y a-t-il possibilité de retour? L'angoisse!
En plus, il prend un malin plaisir sadique à bien décortiquer les pensées en constante évolution de Blank. On ressent fortement l'usure qui se fait en lui dans les premières pages: tout semble acquis, sans surprise. Sans saveur. Par la suite, au-delà des effets du champignon, la question se pose sur ce que souhaite réellement Urs: se débarrasser des effets? Ou y voir ce qu'au fond de lui-même il recherchait? Chapeau pour l'étoffe et la complexité psychologique du personnage.
Ce livre, ainsi que le cuisinier du même Martin Suter, m'avait été chaleureusement recommandé par mon libraire voici quelques années. Comme toujours, je n'ai pas eu à regretter de l'avoir écouté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
KettuWater-fox
  14 mai 2014
Voici un bouquin très bien écrit ! La lecture est facile, le langage efficace. Très fluide.
L'histoire est très originale, construite un peu comme un polar, plein de rebondissements. Les personnages principaux sont attachants et on arrive à se mettre à la place de chacun d'entre eux avec facilité.
Le récit est truffé de précisions, de descriptions qui apportent une valeur certaine au roman sans l'alourdir. On a vraiment l'impression que l'auteur sait que quoi il parle et où il veut emmener son roman. Personnellement j'ai trouvé ça très agréable.
J'ai aussi aimé le fait que le personnage principal ne soit pas une sorte de héros sans reproches , bien au contraire!
Bref vous très bon bouquin me direz-vous.
NON!
Non parce que c'est quoi cette fin en mousse??
"putain j'en ai marre d'écrire ce bouquin, allez je le finis en deux phrase et youpla boum c'est parti"!
Non non non mais non !
Quand on écrit un bon bouquin comme ça, où on s'attache au personnage, où il se passe des tas d'histoires parallèles, j'estime que c'est un devoir d'écrire une fin complète et précise!
Roh je suis frustrée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
pdupaty
  24 juin 2015
Urs Blank, la quarantaine, est un avocat d'affaires d'un des cabinets les plus en vue de Zurich. Un jour, pris du démon de midi, il rencontre Lucille, une jeune hippie de vingt ans de moins que lui passionnée par l'Inde qui lui fait découvrir les joies psychédéliques des paradis articiels. Et au cours d'une dégustation de champignons hallucinogènes, il pète un plomb. Il se met à avoir des accès de violence et, surtout, à ne plus rien ressentir. Il va finir par se couper de ses amis, de ses collègues, de faire n'importe quoi au boulot, pour finir par se réfugier en forêt où il pourra consommer tous les champignons qu'il veut... Et il n'hésitera pas à éliminer tous ceux qui se mettent en travers de son chemin, sans rien éprouver.
C'est un bon livre, original et très bien écrit. le style est simple, ça se lit vite et bien, il y a beaucoup d'humour bref c'est vraiment sympa
Commenter  J’apprécie          60
yv1
  26 mars 2011
Suter explore les domaines de la finance (c'est le côté un peu ardu et abscons du livre, mais qu'on peut passer un peu vite sans nuire à l'histoire), celui des drogues douces (sa documentation sur les champignons hallucinogènes est très poussée et semble exhaustive, mais bon, je ne suis pas spécialiste), et celui de la vie en forêt. Dit comme cela, on se demande comment ces trois domaines peuvent se rejoindre ; Suter les relie admirablement bien. C'est "un hymne à la forêt, un roman policier de l'âme humaine." (4ème de couverture) Des passages liés à la vie en forêt d'un réalisme efficace, tout comme ceux qui concernent ces fameux champignons servis par une écriture rapide, qui fait mouche, extrêmement détaillée et précise.
Ajoutez un bon suspense, des personnages tous plus retors les uns que les autres : aucune oie blanche dans le lot et vous obtenez un roman à lire absolument !
Lien : http://lyvres.over-blog.com/..
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Helene1960Helene1960   30 décembre 2014
C'est peut-être justement à sa faculté de brider ses sentiments qu'il devait d'être allé si loin. Ce qui l'inquiétait à présent, ce n'était pas tant la perte apparente de contrôle sur la bête qui l'habitait et qu'il avait domestiquée depuis bien longtemps : c'est que cette perte lui était indifférente.
Il n'existait rien ni personne à qui il ait dû le moindre égard. Parce que rien ni personne n'existait réellement
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
OlivierH77OlivierH77   08 mai 2014
Urs Blank était entré dans une nouvelle dimension. Tout lui était devenu clair, d'un seul coup. Il avait acquis l'ultime connaissance. Tout ce qu'il avait fait, pensé, appris et ressenti jusqu'ici reposait sur une unique et gigantesque erreur. Bien, mal, faux, juste, beau, laid, je, tu, mon, ton : autant de barreaux sur une échelle qui négligeait la grande et dernière vérité : il n'y a pas de grandeurs relatives. Parce que rien n'existe. Il n'existe qu'une seule réalité : Urs Blank. Cette découverte était tellement subjuguante et pourtant si simple. Il avait peine à croire qu'il lui ait fallu si longtemps pour y parvenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Litterature_et_ChocolatLitterature_et_Chocolat   16 août 2011
"Un trip à la psilocybine est comme n'importe quel autre voyage : tu peux définir l'objectif. Lorsque tu sais, avant le départ, où tu veux aller, tu y arrives en règle générale. Les débutants l'oublient le plus souvent. Ils se promènent, étonnés, comme Alice au pays des merveilles. Ceux-là s'égarent avant même de s'en rendre compte."
Commenter  J’apprécie          40
Litterature_et_ChocolatLitterature_et_Chocolat   16 août 2011
Le ton est donné dès les premières phrases :

" - Aucun problème, répondit aimablement Urs Blank, qui se voyait bien gifler le Dr Fluri. Après tout, je suis là pour ça.
Ce n'était pas vrai."
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Martin Suter (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Suter
Martin Suter parle de Montecristo .Martin Suter parle de son roman Montecristo, thriller remarquablement documenté sur le monde banacaire suisse. Entretien réalisé par Dominique Conil et Sophie Dufau.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : littérature suisseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1461 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre