AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Lilas Nord (Traducteur)
EAN : 9782700277807
384 pages
Rageot Editeur (19/10/2022)
4.07/5   354 notes
Résumé :
Iris Hollow, 17 ans, a toujours été étrange. Lorsqu’elle était enfant, elle et ses deux sœurs aînées ont disparu. Un événement dont aucune d’elles ne se souvient, et qui ne leur a laissé qu’une cicatrice en forme de croissant de lune dans le cou, des yeux noirs et des cheveux blancs. Iris fait tout ce qui est en son pouvoir pour arpenter les couloirs du lycée en paraissant la plus normale possible. Pourtant, son étrangeté lui colle à la peau. Quand Grey, la plus âgé... >Voir plus
Que lire après Les soeurs HollowVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (136) Voir plus Ajouter une critique
4,07

sur 354 notes
Comment ne pas être intrigué par cette couverture. Il s'en dégage quelque chose de mystérieux et en même temps, d'un peu inquiétant. le résumé le confirme, et quelques chroniques lues m'ont définitivement donné envie de lire Les soeurs Hollow. Clairement pas une lecture de saison… mais bon, je compense avec une overdose, totalement assumée de films de Noël.

Les soeurs Hollow est le genre de roman où l'on sait très rapidement que tout ne va pas se finir bien. Je suis un bisounours dans l'âme (vous le savez maintenant) mais j'avoue que je suis toujours très intriguée par ce genre de choix de la part d'un auteur. Jusqu'à quel point Krystal Sutherland allait assumer son univers ? Probablement dû au côté un peu morbide que l'on a tous caché au fond de soi, j'ai carrément été happé par l'histoire. Les détails de plus en plus morbides et glauques avaient beau s'accumuler, je n'arrivais pas à me sortir l'histoire de la tête. Un peu comme si j'avais été moi aussi envoutée par les soeurs Hollow.

Et c'est là que j'ai trouvé l'idée de l'auteur vraiment intéressante. Parvenir à nous fasciner malgré l'horreur que l'on découvre petit à petit. Parvenir à nous faire apprécier Iris, alors que l'on sent que nous n'allions pas aimer ce qui se trouvait enfoui sous la surface. Parvenir à nous faire garder espoir jusqu'à la toute dernière page. Ce n'est pas tant la recherche de Grey qui m'a donné envie de poursuivre, bien que le mystère était prenant, mais plus une quête de vérité. Plus on avance, et plus on se dit qu'il y a plus. Je voulais savoir. Ce qui était arrivé aux trois soeurs, pourquoi Grey avait disparu, pourquoi étaient-elles si différentes… ? Tant de questions sans réponse. Et j'ai horreur de ne pas savoir, de ne pas comprendre.

De façon très intelligente, Krystal Sutherland se sert de la disparition de Grey pour tout faire voler en éclats. J'ai eu envie d'avoir des réponses, mais avec cette quête que Vivi, Iris et Tyler mènent, il y avait aussi de l'action, des montées d'adrénaline, des frissons et de l'horreur. On découvre les filles aujourd'hui, leurs vies après leur réapparition, leurs liens si étranges, des faits sur lesquels on se base pour les comprendre pour ensuite voir tout se détricoter. La touche d'horreur avait ce petit quelque chose de fou aussi. On arrive à un moment où on ne sait plus vraiment sur quel pied danser. C'est déstabilisant et prenant à la fois. On doute, et on y croit en même temps.

Et toute l'histoire finit par prendre sens. Les révélations nous apparaissent glaçantes, originales à souhait, et bien ficelées. Nous n'obtenons pas toutes les réponses mais suffisamment pour que l'on récolte les petites miettes laissées ça et là. Une part de mystère demeure, et pourtant, j'en ressors très satisfaite. le développement même des personnages étant très intéressant également, ce qui permet de gommer certains petits défauts. Iris est tout de suite touchante, tout comme Vivi. Impossible de ne pas être sensible à ces deux soeurs. Grey est et reste distante durant tout le roman, mais cela est tout à fait en adéquation avec qui elle est. Et cette dynamique qui parfois à quelque chose de malaisant est aussi une source d'évolution. C'est comme voir un objet ou une personne sous des angles différents. Encore une fois, l'univers comme l'histoire sont traités de façon intelligente, et il y a beaucoup de choses à lire entre les lignes.

La fin a été pour moi quelque peu rapide mais tout à fait à la hauteur du roman. Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre et cela jusqu'à la dernière ligne, ce qui est fort plaisant pour moi car j'ai tendance à deviner facilement ce qu'il va se passer. Et en découvrant ce que Krystal Sutherland avait prévu pour ses héroïnes, je me suis dit qu'elle avait été au bout de son histoire, de son « concept » même si le mot n'est pas très élégant. J'avais peur qu'elle ne pousse pas jusqu'au bout son idée, et pourtant si. Alors bravo.

Les soeurs Hollow est donc une réussite pour moi. Je regrette juste l'épilogue, alors que je suis une grande fan de ces derniers. Il y a une ouverture qui n'est pas forcément très claire quant aux actions de Vivi et Iris et j'ai trouvé dommage de laisser le lecteur dans l'expectative. Cependant, il y a une conclusion qui nous est donné avec Cate que j'ai fortement apprécié. Donc une toute fin légèrement mitigée… sauf si bien sûr une suite voit le jour à un moment donné !
Commenter  J’apprécie          462
Les Soeurs Hollow – Krystal Shuterland (née en 90, Australienne) – 2022 – Rageot éditeur …
Eh je sais pas si vous aussi, ça vous rend votre lecture meilleure, si vous êtes proche de l'auteur que ce soit en âge, nationalité, ou tout simplement parce que vous avez un bon feeling avec la photo ? J'espère que je vais pas paraitre hors sujet mais à 1 ou 2 ans près, on a le même âge, donc potentiellement connu les mêmes choses. En plus le fait de connaître une « Krystal » a bien aidé.
Voilà, cette digression, que je ne referais pas à chaque fois, bien entendu ; )…
Le résumé m'a l'air très correct.
Une détraquée entre par la fenêtre et coupe une mèche de cheveux à l'héroïne avant d'aller « ausculter » sa petite soeur Vivi. La mère (Cate) et la grande soeur, Grey, s'interposent et Grey lui donne un baiser, qui, tel le baiser du détraqueur, aspirera son âme… La narratrice prétend que la petite Apolline « Grey » savait déjà « ce que nous étions »… Une remarque qui ne ne prend tout son sens qu'à la fin… Des personnages avec attachements immédiats.
J'aime beaucoup, on démarre direct, c'est très punchy et il n' a pas une ligne de dialogue en trop.
Il arrive des «étranges » malheurs à ceux ou celles qui importunent Iris Hollow et ses soeurs.
« Autour des soeurs Hollow se produisaient des phénomènes obscurs, dangereux. » Ce qui leur garantit un parcours scolaire sans embuches… jusqu'au Lycée.
« – Comme je le disais, le lycée, c'est profondément ennuyeux, et moi, je suis absolument passionnante. J'exige que tu sèches les cours pour passer du temps avec moi. »
« – Écoutez, madame, ce n'est pas un détective privé qu'il vous faut, c'est un psychiatre. »
(Avec le pouvoir (Cate) vient aussi la suspicion …)
« Ils avaient tous les deux les yeux bleu clair, les cheveux foncés et de doux visages en forme de coeur. Ils étaient gentils. Chaleureux. Bizarrement, leurs amours avaient donné naissance à… nous. »
« Grey était une enchanteresse, le sexe incarné, au parfum de fleurs sauvages, qui évoquait les soirs de fin d'été dans le sud de la France. »
Ce Livre est merveilleux !! C'est une mine de punchlines toute les deux pages, impossible de ne pas l'aimer… Et Mon Dieu que ça peut être drôle parfois.
Coincée entre sa soeur « Vivi » qui se referme sur elle même et sa grande soeur « Grey », « Iris » s'épanouit davantage au Lycée…
Cela m'évoque la belle série « Charmed » prononcez « Tcharméde » (lol ! ) et pas « Tcharme » …
« Là-bas, au loin, l'homme au crâne de taureau m'observait. »
(A l'instar des démons au début de Charmed ?)
« L'avantage, quand on est la chouchou des profs, c'est qu'ils vous croient toujours quand vous dites que vous êtes malade. »
« À dix-neuf ans, ma soeur était une bassiste tatouée, piercée, fumeuse de cigarettes aux clous de girofle, avec le crâne presque rasé, le nez en zigzag et le sourire si acéré qu'il aurait pu vous mettre en pièces. »
« Parfois, j'avais du mal à comprendre pourquoi mes soeurs la traitaient comme ça, comme une étrangère. Tout ce que Cate désirait, c'était qu'on ait besoin d'elle. »
Si je lui mets 4,5/5 et non 5/5 c'est que ce roman m'a pris mais n'a pas pris l''exacte forme de mon envie.
Un Trio d'héroïnes fortes qui me fait penser aussi au film Sucker Punch.
J'ai bien aimé la petite histoire à l'hôpital psychiatrique, où en fait, personne n'est fou. Rafraichissant…
S'il y avait un tome 2 je l'aurais volontiers pris.
La Scène finale me rappelle « Kick Ass » Tu veux venger X ?Alors s* the hell up and choose your weapon ; )(Un moment culte bien sûr ! Même pour ceux qui ont pas vu le film.
Une situation compliquée ! Une grande quête de l'identité, de l'HPI et du Féminisme…
J'arrive à voir les images en lisant, même la fin me tiens en haleine… Ah bah voilà au diable mon 4,5/5 ce sera quand même un 5/5 avec une maîtrise parfaite de son récit, et une grande richesse des péripéties…
Le paragraphe juste avant l'épilogue est juste Dingue !
Phoenix
++
Lien : https://linktr.ee/phoenixtcg
Commenter  J’apprécie          290
Ce fut une lecture prenante, une lecture dans laquelle je me suis retrouvée totalement plongée, prise, entièrement avec la narratrice, ne retrouvant pas toujours mon souffle face à ce qu'elle vivait, ce qu'elle endurait, pas tant elle, que la douleur provoquée par l'oubli et l'absence -plongée qui eut lieu jusqu'à la moitié du roman. Là, j'ai ressenti le besoin de faire une pause, parce que, justement, je me sentais étouffée par tout ce qu'elle vivait, ressentait. 
Il faut dire qu'Iris n'est pas une adolescente ordinaire. Elle et ses deux soeurs ont été enlevées quand elles étaient enfants et ont mystérieusement réapparu un moins plus tard, sans que l'on sache réellement ce qui leur était arrivé. La suite ? Leur père a fini par se suicider, et Cate, leur mère, a pris soin d'elles vaille que vaille. L'aînée est devenue une icône de la mode, la seconde musicienne rock, et la troisième, Iris, semble bien sage, et elle l'est ! Mais Grey disparaît à nouveau. 

De mon côté, je peux dire que certaines scènes sont véritablement difficiles à dire, et pourtant, je ne me considère pas comme quelqu'un de sensible. Il est vrai qu'en lisant ce roman, que je classe à la fois dans le Young adult et dans le fantastique, j'ai pensé à des mythes, à des légendes, et j'ai pensé à la douleur aussi, à tout ce que l'on peut faire pour l'éviter. Léger, ce roman ? Absolument pas. Je l'ai senti, surtout dans la seconde partie, nimbé de douleurs, en dépit de la personnalité charismatique et dérangeante de Grey, qui ne prend réellement sa dimension que lorsqu'on saura tout ce qu'elle a accompli. Alors oui, dans son genre, Grey est grandiose, excessive, et je dois dire que, par les actes même qu'elle a accomplis, elle est, à mes yeux, un beau personnage. 
Mais j'aime la décision qu'Iris prend à la fin.
Commenter  J’apprécie          130
Iris Hollow, 17 ans, vit maintenant seule avec sa mère qui la surprotège car dans leur enfance, il y a dix ans de cela, Iris et ses deux soeurs ainées ont disparu pendant un mois. Elles en sont revenues complètement changé : les cheveux blancs, les yeux noirs, une étrange beauté qui s'en dégage. Même si ses soeurs vivent de leur côté, il y a toujours ce lien solide entre elles. Quand leur ainée manque le rendez-vous, Iris pressent un danger. Avec Vivi, elle se met à la recherche de Grey...
J'avoue que je ne savais pas dans quoi je me lançais en commençant Les soeurs Hollow... La couverture a attiré mon attention comme cette histoire de disparition et le côté un peu fantastique... L'indication A partir de onze m'a laissé penser que c'était une histoire avec peut-être quelques frayeurs mais après avoir fini ce roman jeunesse, je pense qu'on peut monter l'indicateur : je ne laisserai pas ma fille de onze ans lire ce livre ! Pourtant, j'ai beaucoup aimé ce roman qui m'a fait me poser beaucoup de questions sur ces filles. Leur recherche qui se transforme en course-poursuite et en quête de vérité sur leur passé. Et attention aux âmes sensibles, il y a de la violence, du glauque, des odeurs répugnants, des sentiments atroces... Difficile d'en dire plus sans dévoiler l'histoire mais il faut savoir que certains passages peuvent choquer. Je n'en ai pas moins aimé l'écriture de Krystal Sutherland qui fait passer beaucoup d'émotions au lecteur.
J'ai beaucoup aimé la voix d'Aaricia Dubois qui a une jeune voix que j'imagine bien pour Iris Hollow. Elle arrive à bien accélérer le rythme à certains moments où l'action s'accélère, à prendre les bonnes intonations avec les différents personnages.
Un roman que je verrai bien adapter en film, je visualisais bien certaines scènes cinématographiques. Vu la vitesse d'adaptation de certains romans récents, on peut espérer ça rapidement.

Commenter  J’apprécie          120
Halloween approchant à grand pas et grâce à son intriguant résumé ainsi qu'à son transperçant regard présent sur sa couverture, Les Soeurs Hollow m'a de suite captivé et c'est avec de grandes attentes que je me suis lancé dans l'aventure. Malheureusement, cette lecture fut un rendez-vous manqué et je regrette de ne pas l'avoir appréciée comme je l'aurais espéré.

Il faut dire que ce roman détient certains point qui m'ont assez dérangé et, par conséquent, qui ont quelque peu freiné mon immersion. A commencer par de premiers chapitres forts intrigants et mystérieux mais noyés sous une extravagance omniprésente et parfois de trop, résultant un sentiment d'excès et de démesure. Ce qui aurait pu donner une dimension magique et envoutante à cette oeuvre se transforme en une espèce de loufoquerie bien peu cohérente au résultat hasardeux et brouillon. D'autant plus qu'une fois les centaines de pages atteintes et au coeur de l'intrigue, cette extravagance disparaît totalement pour laisser place à l'ouverture et à l'aperçu d'un univers mystique assez peu exploité au final. Ainsi et lors du parcours de son récit et de son enquête, j'ai réellement peiné à suivre Krystal Sutherland et c'est sur le tard que j'ai enfin compris où celle-ci était désireuse de m'amener. Par conséquent, il m'a également et cruellement manqué d'un pertinent fil conducteur pour me plonger sciemment au sein de ce périple mêlant disparitions, mystères et sororité.

Ces trois éloquents ingrédients auraient pu offrir un pétillant et captivant cocktail mais se dessinent un regrettable pétard mouillé. Ajouté à cela une dimension angoissante et frissonnante absente – pourtant elle aussi attendue – et me voila plus que déçu de cette aventure. de plus, le folklore sur lequel s'appuie l'auteure est bien trop peu mis en avant alors que celui-ci offrait de belles perspectives. Pire encore, je n'ai nullement réussi à m'attacher aux personnages dévoilés, dont la construction et les secrets m'ont semblé bien trop saugrenus et largement impromptus, ni à m'intéressé à leurs étranges destinées. C'est pourquoi, même les révélations finales ne sont parvenues à révéler en moi ne serait-ce qu'un minimum de surprise et d'émotions.
Pour autant et en omettant ces importants manques, l'ambiance qui découle de ce roman se dessine parfait et idéal pour la saison. En choisissant l'Écosse comme cadre principal à son oeuvre, Krystal Sutherland dévoile une plume forte visuelle et parfaitement éloquente et il serait mentir de ne pas affirmer que son style m'a, quant à lui, assez convaincu. Les Soeurs Hollow se lit avec aisance et efficacité et a juste manqué d'intérêt et de dynamisme pour m'emporter sur son sillage et souffert de clichés venus entachés le réel potentiel de ce dernier.

Ainsi, cette lecture me laisse plus que songeur et perplexe et je pense honnêtement être totalement passé à côté de celle-ci. L'auteure n'est nullement parvenue à répondre à mes attentes mais n'en a pas été moins mauvaise à découvrir. J'ai apprécié l'ambiance de récit mais pour le reste, je n'ai pas été réceptif à la revisite des mythes et légendes dévoilés et explorés avec bien trop peu de cohérence et d'intérêt.
Lien : https://mavenlitterae.wordpr..
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (1)
Ricochet
09 février 2023
Elles sont trois sœurs, aussi belles l’une que l’autre, aussi mystérieuses que possible depuis leur disparition pendant un mois alors qu’elles étaient enfants. La plus jeune raconte : le retour et l’amnésie, la folie du père, les réticences de la mère, le destin fulgurant des deux aînées et ses interrogations sur elle-même.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
𝑷𝒐𝒖𝒓 𝒍𝒂 𝒑𝒓𝒆𝒎𝒊𝒆̀𝒓𝒆 𝒇𝒐𝒊𝒔, 𝒋'𝒂𝒊 𝒔𝒆𝒏𝒕𝒊 𝒍𝒆 𝒑𝒐𝒖𝒗𝒐𝒊𝒓 𝒅𝒆 𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒒𝒖𝒆 𝒋'𝒆́𝒕𝒂𝒊𝒔 𝒄𝒐𝒖𝒓𝒊𝒓 𝒅𝒂𝒏𝒔 𝒎𝒆𝒔 𝒗𝒆𝒊𝒏𝒆𝒔, 𝒆𝒕 𝒋𝒆 𝒏'𝒂𝒊 𝒑𝒂𝒔 𝒆𝒖 𝒑𝒆𝒖𝒓. 𝑱𝒆 𝒎𝒆 𝒔𝒆𝒏𝒕𝒂𝒊𝒔 𝒗𝒊𝒗𝒂𝒏𝒕𝒆.
Commenter  J’apprécie          30
Pourquoi crois-tu que vous êtes si belles ?
Si affamées?
Si douées pour maîtriser la volonté de ceux qui vous entourent ?
Vous êtes comme les fleurs de la mort.

C'est souvent le rôle de la beauté dans la nature.
Un avertissement. Un déguisement.
Tu comprends ?
Commenter  J’apprécie          70
Nous avions toutes des prénoms envoûtants en quatre lettres : Grey, Vivi, Iris. Nous allions à l’école ensemble. Nous rentrions à la maison ensemble. Nous n’avions pas d’amis, parce que nous n’en avions pas besoin.
Commenter  J’apprécie          60
𝑱𝒆 𝒏𝒆 𝒎𝒆 𝒓𝒂𝒑𝒑𝒆𝒍𝒍𝒆 𝒅𝒆 𝒓𝒊𝒆𝒏. 𝑪'𝒆𝒔𝒕 𝒄𝒐𝒎𝒎𝒆 𝒔𝒊 𝒋'𝒆́𝒕𝒂𝒊𝒔 𝒏𝒆́𝒆 𝒍𝒆 𝒋𝒐𝒖𝒓 𝒐𝒖̀ 𝒐𝒏 𝒎'𝒂 𝒕𝒓𝒐𝒖𝒗𝒆́𝒆. 𝑨𝒗𝒂𝒏𝒕, 𝒊𝒍 𝒏'𝒚 𝒂 𝒒𝒖𝒆 𝒍'𝒐𝒃𝒔𝒄𝒖𝒓𝒊𝒕𝒆́, 𝒆𝒕 𝒑𝒖𝒊𝒔 𝒒𝒖𝒆𝒍𝒒𝒖'𝒖𝒏 𝒂 𝒂𝒍𝒍𝒖𝒎𝒆́ 𝒍𝒂 𝒍𝒖𝒎𝒊𝒆̀𝒓𝒆, 𝒆𝒕 𝒄'𝒆𝒔𝒕 𝒍𝒂̀ 𝒒𝒖𝒆 𝒎𝒂 𝒎𝒆́𝒎𝒐𝒊𝒓𝒆 𝒄𝒐𝒎𝒎𝒆𝒏𝒄𝒆
Commenter  J’apprécie          00
À en croire Cate, il n’y avait pas eu de magie dans l’air, pas de signe de mauvais augure, pas de grand inconnu vêtu de noir qui nous aurait suivis sans se faire repérer. C’était une nuit comme une autre dans une rue comme une autre. Nous étions une famille comme une autre et puis, d’un coup, nous ne l’avions plus été. Quelque chose de terrible et d’impossible nous était arrivé ici, et je ne me rappelais rien. Mais peut-être que Grey savait. Grey, avec ses secrets, ses lèvres parfumées et sa beauté surnaturelle, qui avait mis le monde à ses pieds. 
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Krystal Sutherland (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Krystal Sutherland
Extrait du livre audio « Les Soeurs Hollow » de Krystal Sutherland, traduit par Lilas Nord, lu par Aaricia Dubois. Parution numérique le 22 novembre 2023.
En savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre/les-soeurs-hollow-9791035414887/
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (675) Voir plus



Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
955 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..