AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916529608
Éditeur : Editions Terriciaë (01/09/2011)

Note moyenne : 4.41/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Ah ! La truande ! Ses règles obscures, son code d'honneur, ses pointures, et... Tonton. Dans le Milieu, Tonton est un modèle, une référence, la mesure étalon du grand n'importe quoi élevé au rang de science exacte. D'autant qu'il sait s'entourer, et sa fine équipe est réputée pour être à l'image du taulier. Les gars de Tonton, pris à part, ce serait presque du repos.

Mais lâchez-les en troupeau dans la nature et, à côté d'eux, les gravures de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
yv1
  14 juillet 2017
Revoilà Tonton et sa bande en très grande forme. Quand je dis revoilà, je devrais dire voilà Tonton et sa bande, car, il faut que je vous essplique : j'ai déjà lu et bafouillé quelques chroniques sur cette esscellente série, mais celui-ci est le premier. Pas le premier que je lis, j'en suis à 5 icelui inclus! Ce Tonton, le pire du milieu, est le premier écrit par Samuel Sutra pour amuser sa famille et éventuellement la galerie de ses amis, car le romancier -qu'il est devenu depuis- est facétieux. Non, j'ai commencé la série par le n°4 (Le bazar et la nécessité), puis logiquement continué par le n°5 (La bonne, la brute et la truande) et avant d'attaquer le n°6 (Les deux coups de minuit), j'ai rattrapé mon retard avec le n°3 (Akhänguetnö et sa bande). J'ai donc lu tous ceux du milieu -pas les pires- il ne me manquait que les premiers. La futée éditrice de Flamant noir flairant elle aussi le bon coup -une parente de Tonton ?- et surtout ne pouvant pas résister aux charmes non pas de l'auteur -je suis pour la paix des ménages- mais de sa série a décidé de tout rééditer. Voici donc le n°1 et le n°2 est attendu pour cet été itou. Cet avant-propos un peu longuet touchant à sa fin et même n'ayons pas peur des mots étant quasiment fini, je m'en vais livrer un avis de lecture hautement distingué : j'ai adoré !
Voilà, ne vous reste plus qu'à courir dans vos bonnes librairies acheter ou commander cet opus et tous les autres, sous peine de passer à côté de LA série humoristico-policière française. du développement ? Vous voulez que je développe ? Bon, eh bien, euh... Samuel Sutra écrit ses Tonton comme Audiard ses dialogues et on le lit comme on regarde Les tontons flingueurs (par exemple). On attend le bon mot, la phrase drôle qui vient parfois d'une manière plus subtile -mais drôle- qu'attendue : "Ses [ceux d'Aimé Duçon, alias Tonton] parents s'étaient considérablement enrichis pendant la guerre d'une manière aussi rapide qu'inattendue, dans le commerce des biens non chrétiens faits de métaux non ferreux. […] Durant la guerre, papa Duçon, conscient du poids de l'alternative qui se présentait, hésita longtemps entre la collaboration et la résistance. Cette mûre réflexion le mena à afficher ouvertement ses sentiments patriotiques dès l'été quarante-neuf, creusant un peu plus ce sillon de droiture et de courage qui caractérisait les Duçon depuis tant de générations." (p.25/26), avec au passage une référence à Pierre Desproges et son fameux sketch sur la collaboration et la résistance qui ne fit pas rire tout le monde à l'époque -mais moi si. Bon, je vous pourrais vous citer pas mal d'autres passages, du plus châtié -non, j'déconne- au plus graveleux : "A ce moment, le Belge s'est tenu le même raisonnement que celui que tu tiens à une infirmière quand elle te plante un thermomètre dans le prose. Si après un an et un jour, elle n'est pas venue récupérer son matériel, il est à toi." (p.212), là j'ai fait sobre, parce qu'on est à une heure de grande écoute...
En outre, le premier d'une série, c'est assister à l'accouchement. On sait pourquoi untel ou untel fait partie de l'équipe. Il manque encore Donatienne, l'alcoolique cuisinière de Tonton, mais elle ne devrait pas tarder à venir enrichir les rangs. Je ne sais pas vous, mais moi, j'ai hâte de lire le n°2, qui, je vous le rappelle, sera mon n°6 -vous suivez toujours ? Vous êtes des lecteurs plus classiques, plus linéaires ? Commencez par le n°1 et puis le 2 -qui arrive-, le 3, le 4, le 5 et le 6... et avec un peu de chance, il y en aura d'autres. Dépêchez-vous, tout retard n'est pas rédhibitoire, ma lecture aléatoire en est la preuve, mais votre été pourrait bien souffrir d'une certaine mélancolie si vous ratez les Tonton ; il faudrait vous rattraper sur l'hiver...
Lien : http://www.lyvres.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PAF72
  12 juin 2013
Ah ! La truande…Ses règles obscures, son code d'honneur, ses pointures et…Tonton. Dans le Milieu, il est un modèle, une référence, la mesure étalon du grand n'importe quoi élevé au rang de science exacte. D'autant qu'il sait s'entourer, et sa fine équipe est réputée pour être à l'image du taulier.
« le tout est supérieur à la somme des parties », écrivait Aristote, plagiant un autre sage dont il avait oublié le nom. Dommage, c'était du grec, et on s'y est mal préparés. Tonton, Gérard, Pierre et Mamour, pris à part, ce serait presque du repos. Mais lâchez-les en troupeau dans la nature, et les gravures des invasions Barbares feront penser à un défilé de majorettes. Parce que cette fois, Tonton et son équipe ont décidé de viser haut. le « coup du siècle », rien de moins. Et avec un plan ciselé, fignolé maison, histoire de rentrer dans la légende avec le double des clefs…
Je me suis régalé avec ce roman de Samuel Sutra...et que de rires !
Commenter  J’apprécie          20
Jazzynewyork
  25 juillet 2017

" - de ce que je sais, il est question d'enlèvement, de torture, de meurtre et de retorture derriere, histoire d'être carrés dans le déroulement. Mais Il t'en dira plus tout à l'heure."
La bande de canailles est convoquée au complet chez Tonton, le grand patron. Une nouvelle affaire de truande serait au menu du jour.

" Tonton un escroc de première connu de tous les fichiers de police. "

Né dans une famille d'escroc son destin était déjà tout tracé. Il a de sacrés références le Taulier et il sait s'entourer pour mener à bien ses plans. Sa fine équipe, une fois réunie déchire un max. Une bande fidèle et prête à tout pour Tonton un brin mégalo.
" Je suis un truand snob. J'ai plusieurs Van Gogh, mais je ne les regarde jamais"
Cette fois ils se préparent à réaliser le " Coup du siècle " , un coup qui pourrait bien les faire entrer dans la légende. À condition de ne pas se faire pincer par la flicaille.

" Un coup qui réussit, on en profite quelques mois. Alors qu'un coup qui foire comme il faut, en cabane, on peut en profiter pendant vingt ans ! "
Alors attention, faudra assurer et pas se faire serrer. Mais on peut compter sur " le pire du milieu "
À travers cette nouvelle édition du premier Tonton de Samuel Sutra, j'ai retrouvé avec plaisir cette bande de truands pour une troisième aventure pour ma part. Aussi réussi que les suivants même si je l'ai trouvé plus soft, normal c'était les débuts. Et les suivants confirment le talent indéniable de l'auteur pour nous embarquer à chaque fois dans un suspens hors du commun, bourré d'humour avec une gouaille pleine d'esprit, de subtilité qui font de ses romans des moments de lecture savoureux avec les zygomatiques au maximum.
Une ambiance très visuelle, cinématographique qui n'est pas sans rappeler Audiard et Lautner.

Une chose est certaine, tant qu'ils ne seront pas à l'ombre, derrière les verrous, je continuerai à suivre ces gangsters légendaires. Alors souhaitons longue vie à ces bandits de grand chemin et à leur créateur. Et je ne serais pas contre une Nana dans l'équipe, même si Gérard trouve à redire :
" Monter un coup avec une femme, c'est courir le risque de devoir débattre sur la couleur des flingues. "
Grand plaisir de Lecture garantie .

Je remercie Nathalie des Éditions Flamant Noir pour cette truculente lecture.

Lien : https://Dealerdelignes.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
wayana
  14 mai 2012
"Ah ! La truande... Ses règles obscures, son code d'honneur, ses pointures, et ... Tonton."
Le décor est planté et le texte va suivre sur un air de gouaille irrésistible.
Savourez: "Si toi tu te coupes avec une enveloppe, lui peut s'égorger avec le timbre." ou encore "Un cul de bagnole pareil, t'y mets un string, et t'as tous les mecs de la région qui lui courent après !"... et y en a des tas ...
Si je peux rajouter un bémol sur la 1ère partie... j'y ai trouvé des longueurs, un manque de mouvement... mais que je rassure l'auteur, j'ai passé un très bon moment !
Commenter  J’apprécie          30
Sharon
  17 octobre 2015
Ne paniquez pas. Laissez moi finir. Vous paniquerez tranquillement après….
Voici ce que dit Aimé Duçon, dit Tonton, à ses hommes, après les avoir réunis pour leur exposer son plan. Et c'est une grande première, parce que le pire du milieu est le premier tome des aventures de Tonton et sa bande, composée de Gérard (à l'enfance difficile), de Pierre, son neveu, de Mamour et de son teckel. Avoir un plan, c'est bien, savoir l'exposer aussi, avoir des hommes qui le comprennent… ce serait parfait. Pour être un bon truand, il faut aussi parfois être pédagogue (non, Pierre, je ne te ferai pas la traduction !).
Il faut aussi payer de sa personne et pour le coup, Tonton ne recule devant rien, et surtout pas le ridicule – s'il n'y avait que le ridicule ! Au fur et à mesure que le plan progresse, force est de constater qu'il se déroule avec plusieurs accrocs, et que ce ne sont pas les hommes de Tonton qui sont à l'origine de ces dérapages (sauf peut-être en voiture, mais ceci est une autre histoire). D'ailleurs, à la lecture de ce premier tome, force est de constater que Tonton éprouve une vraie tendresse pour les siens, défauts compris – difficile de les changer, Tonton n'essaie pas non plus.
En revanche, ce qu'il essaie, c'est d'aller au bout de cette aventure avec le moins de casse possible et les meilleurs résultats du monde. Pas toujours facile d'être un truand, mais il est toujours très plaisant de lire les romans de Samuel Sutra.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SharonSharon   15 août 2015
Il se rendit compte de la difficulté qu'il rencontrait parfois à comprendre ce que voulait dire Gérard, lequel répondait à nombres de critères, mais pas à ceux conventionnels de la folie, alors face à un fou certifié conforme, avec tous les tampons et appellation d'origine contrôlée qui en font le prix sur le marché, saurait-il en apprendre quelque chose ?
Commenter  J’apprécie          60
SharonSharon   15 août 2015
Ne paniquez pas. Laissez moi finir. Vous paniquerez tranquillement après....
Commenter  J’apprécie          90
Meursault1974Meursault1974   15 septembre 2012
Si toi tu te coupes avec une enveloppe, lui peut s'égorger avec le timbre !
Commenter  J’apprécie          10
Video de Samuel Sutra (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Samuel Sutra
Samuel Sutra, "Kind of black", Éditions Terriciae, 1er juin 2013.
autres livres classés : truandsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1653 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..