AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782721004239
217 pages
Éditeur : Editions des Femmes (12/12/1991)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
" Ce n'est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur : la peur de perdre le pouvoir pour ceux qui l'exercent, et la peur des matraques pour ceux que le pouvoir opprime... Dans sa forme la plus insidieuse, la peur prend le masque du bon sens, voire de la sagesse, en condamnant comme insensés, imprudents, inefficaces ou inutiles les petits gestes quotidiens de courage qui aident à préserver respect de soi et dignité humaine. Un peuple assujetti à une loi de fer et con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Arwen78
  18 mai 2019
Ce livre se divise en trois parties.
La première partie concerne des textes écrits par Aung San Sui Kyi qu'elle a rédigés à Oxford, Kyoto … avant son retour en Birmanie en 1988.
Elle y retrace le portrait de son père, puis une description simple et concrète de son pays et de son peuple.
Ces textes ont été écrits pendant qu'elle élevait ses deux enfants.
La seconde partie regroupe une sélection de textes divers rédigés pendant sa lutte où elle nous fait partager l'atmosphère du mouvement pour la démocratie de la Birmanie. Elle nous parlera de son rôle courageux à la tête du combat qu'elle mènera pour son pays pour la restauration des droits de l'homme.
Dans la troisième partie, son mari a réuni des articles écrits par d'autres.
Quand ce livre a été écrit, Aung San Sui Kyi était détenue politique depuis trois années. Tout contact avec sa famille quel qu'il soit lui a été refusé.
Sa famille ignorait ses conditions de vie et où elle était assignée.
A cette époque, les dirigeants de la Birmanie lui aurait offert à maintes reprises de la relâcher, à condition qu'elle accepte de s'exiler à vie, mais jamais, elle ne s'y résoudra.
Cette femme est fermement décidée à suivre la voie qu'elle s'est choisie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Myrinna
  15 avril 2012
Aug San Suu Kyi, femme courageuse qui malgré les épreuves reste attachée à ses convictions.
Espérons qu'elle gagne ce combat sans y laisser sa vie que la Birmanie devienne un pays démocratique.
Commenter  J’apprécie          100
LoongAlain91
  23 mars 2021
Un livre pour comprendre d'où vient la force de caractère de cette femme exemplaire à plus d'un titre. Son courage, sa pugnacité et son humanisme font d'elle une femme adorée par le peuple mais redoutée par la junte militaire au pouvoir en Birmanie. Muselée, assignée à résidence, elle garde néanmoins l'espoir de voir un jour le retour de la démocratie dans son pays.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
lanardlanard   12 février 2012
Nous avons remarqué au cours de cette tournée [dans les différents Etats de la Birmanie] que partout où la population osait agir politiquement, elle jouissait de plus de droits. Tandis que là où sévissait la peur, sévissait aussi l'oppression. C'est pourquoi, si nous voulons la démocratie, nous devons faire preuve de courage; et j'appelle courage le fait de faire ce que l'on pense juste, même si l'on a peur. La peur est inévitable. Nous devons seulement apprendre à la maîtriser.
En Birmanie, nous avons tendance à user de la menace pour élever nos enfants. J'aimerais, de tout mon coeur, vous demander de ne pas le faire. Dans notre pays, pour apprendre à nos enfants ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire, nous préférons les menaces aux explications qui leur permettraient pourtant de comprendre par eux-même. Ce type d'éducation à base d'intimidation prévaut au point que nos dirigeants ne cherchent même pas à s'expliquer ce qu'ils font, et se contentent de recourir à la menace pour maintenir le peuple sous leur domination. Ce comportement fait partie de notre culture, et il nous faut le changer. Enseignons à nos enfants en leur expliquant les choses. C'est de notre responsabilité. Nous avons le devoir de leur apprendre le sens de la justice et de la compassion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
lanardlanard   12 février 2012
Les Kachins ont également institué trois types de gouvernement traditionnel. Le "gumalo-gumsa", plus fréquent au nord, est un système démocratique où chaque communauté se soumet aux décisions de la majorité.
Dans le système gumsa, le plus répandu parmi les groupes de langue jingpaw, l'autorité est détenue par les duwas, héritiers des terres. Il y a deux catégories de duwas: ceux qui ont droit à une patte de chaque animal tué par leurs sujets et ceux qui n'y ont pas droit. Les duwas les plus estimés sont ceux de la lignée des fils cadets, qui sont les héritiers chez les Kachins contrairement aux aînés.
Le troisième mode traditionnel d'administration locale des Kachins est le gumlao. Ce système qu'on peut qualifier de révolutionnaire est pratiqué dans la région de la vallée Hukawng par une population qui s'est révoltée contre l'autorité des duwas et a institué un gouvernement consultatif fondé sur le vote populaire. Cette révolution, qui date de trois ou quatre siècles, s'est imposée plus tard ailleurs. Sous la férule britannique, plusieurs communautés adeptes du gumlao sont revenues au système gumsa des héritiers duwas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LoongAlain91LoongAlain91   23 mars 2021
Vivre jusqu'à l’âge de quatre-vingt-dix ou cent ans ne signifie pas pas vivre vraiment. On peut bien atteindre ce grand âge et n'avoir rien fait pour autrui. On peut naître, vivre et mourir sans avoir rien donné au monde. Je ne pense pas que ce soit vivre vraiment. La vraie vie exige d'avoir le courage de prendre en charge les besoins des autres et d'assumer cette responsabilité. C'est du devoir de chacun et nous devons l'insuffler à notre jeunesse. Nous devons amener nos enfants à comprendre que bien agir, c'est agir dans l'honneur. p.167
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LoongAlain91LoongAlain91   23 mars 2021
Plus j'en apprends sur la politique actuelle en Birmanie, plus je me rends compte que mon père a joué un rôle essentiel pour maintenir vivace, pendant toutes ces années d'un régime corrompu, l'esprit de vérité et de justice. Quand j’honore mon père, j’honore tous ceux qui défendent l'intégrité politique en Birmanie. P. 123
Commenter  J’apprécie          00
LoongAlain91LoongAlain91   23 mars 2021
A l'heure où des personnages tout-puissants et sans scrupules peuvent disposer et disposent de fait, grâce aux immenses progrès techniques, d'armes meurtrières contre les faibles et les déshérités, il est urgent de lier plus étroitement la politique à la morale, dans les nations comme à l'échelle internationale. p.119
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Aung San Suu Kyi (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aung San Suu Kyi
La célèbre Aung San Suu Kyi est retenue dans un lieu tenu secret depuis le 1er février. Devenue en 2016 la cheffe de gouvernement de facto, elle avait parié sur le compromis avec les généraux pour assurer une transition démocratique dans la douceur.
Mais dans la rue, travailleurs, médecins, étudiants et moines se mêlent pour réclamer le départ de la junte. Pour des centaines de milliers de birmans, ce coup semble être "celui de trop".
Et si, comme l'écrit l'historien et écrivain birman Thant Myint-U sur Twitter, "les généraux avaient peut-être déclenché par inadvertance une nouvelle ère révolutionnaire" ? Cela semble probable. Mais les épreuves qui se dressent devant la société civile et l'opposition sont multiples : il y a la répression, certes, mais aussi des divisions ethniques et un désordre économique savamment manipulés et entretenus par l'armée depuis des décennies.
Pour en parler, Guillaumer Erner reçoit Sophie Boisseau du Rocher, chercheuse associée au Centre Asie de l'Institut français des relations internationales (IFRI) et François Robinne, anthropologue, directeur de recherche au CNRS, membre de l'Institut d'Asie Orientale (IAO).
L'invité des Matins de France Culture. Comprendre le monde c'est déjà le transformer(07h40 - 08h00 - 18 Février 2021) Retrouvez tous les invités de Guillaume Erner sur www.franceculture.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature birmaneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
185 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre