AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B01DHEVFY0
Yen on Nov-2015 (30/11/-1)
4.36/5   14 notes
Résumé :
Ikebukuro est le théâtre d’une série d’attaques à l’arme blanche. Alors que certains cherchent à identifier le coupable, l’agression d’un membre des Dollars va déclencher des événements qui risquent de changer le visage du quartier… Pour le plus grand plaisir de celui, qui dans l’ombre, tire les ficelles.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Ichirin-No-Hana
  29 novembre 2017
Après avoir dévoré le premier tome, je continue ma découverte de l'univers déjanté de Durarara avec la lecture de ce deuxième tome.
Alors que le mystère autour du motard sans tête et de l'identité du gang des Dollars est maintenant éclairci, une série d'attaques à l'arme blanche relance la partie. Les témoignages nous prouvent que notre cher Celty ne serait peut-être pas le seul être fantastique vivant dans le quartier.
J'ai encore passé un super moment avec ce light-novel. le tout est encore complètement décalé et déjanté, le roman se lit à une vitesse folle. Dans ce tome-ci, nous suivons beaucoup moins le personnage de Mikado Ryûgamine. le protagoniste du premier tome laisse sa place à une palette de personnages très intéressante à découvrir ou à redécouvrir. J'ai adoré en apprendre beaucoup plus sur les personnages d'Orihara Izaya et d'Heiwajima Shizuo, qui j'en suis sûre nous réserve encore plein de surprises. de plus, le personnage très timide et assez fade de Sonohara Anri (qui est déléguée de classe avec Mikado Ryûgamine) se révèle complètement dans ce deuxième tome pour ma plus grande surprise !
Dans ce deuxième tome, l'auteur nous présente une intrigue très efficace et dynamique. On ne perd pas son temps et on plonge complètement dans ce nouveau mystère. le roman est très intelligemment écrit. L'auteur nous dissimule des indices par-ci par-là mais réussi à nous prendre par surprise au moment de la révélation sur l'identité de l'agresseur. Les événements s'enchaînent et le tout prend réellement son sens à la fin du roman !
Bref, un deuxième tome tout aussi prenant que le premier. L'intrigue est rudement menée et la grande palette de personnage est totalement atypique. Durarara est vraiment une série de light-novel originale et de qualité. Je ne tarderai pas à lire le troisième tome.
P.S. : j'ai commencé la série animée et j'adore. On retrouve la même ambiance que dans les lights novels et c'est tout autant génial à lire qu'à regarder. J'avoue cependant qu'on s'y retrouve beaucoup plus facilement dans les très nombreux personnages. Par contre, attention, la saison 1 (je ne suis seulement qu'au 11e épisode) ne suit pas du tout la trame des romans, les deux tomes sont mélangés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Lire-une-passion
  27 décembre 2016
Ayant été très agréablement surprise par le premier tome, j'étais curieuse de lire ce second, pour savoir ce que l'auteur pouvait nous réserver. Et on peut dire que ce second opus est à l'image de son auteur : un peu fou-fou et avec une fin un peu WTF ! ^^ Cela n'empêche pas que j'ai aussi apprécié cette suite, mais peut-être un peu moins que le premier.

Alors que le mystère autour du motard sans tête et des Dollars était plus ou moins mis au goût du jour, une série d'attaques à l'arme blanche déclenche une nouvelle fois l'émoi dans la ville d'Ikebukoro. Alors que certains cherchent à identifier le coupable, l'agression d'un des membres des Dollars va déclencher des événements qui risquent de changer le visage du quartier... pour le plus grand bonheur de celui qui tire les ficelles dans l'ombre.

Comme le premier tome, celui-ci s'est lu très vite. Encore une fois, je n'ai pas vu les pages défiler et les personnages sont encore nombreux. Mais si dans le premier opus, nous suivions plus Celty, cette fois, l'auteur a plus mis en lumière Anri, une jeune fille timide et suiveuse. On en apprend plus sur son passé, sur le drame qu'elle a vécu et comment elle vit la chose. Je ne dirai pas que je me suis attachée à elle, mais elle est touchante, c'est évident. Cependant, elle manquait de caractère pour moi. Comme je le disais, c'est une suiveuse, et ne se rend pas compte qu'elle doit évoluer, dans le sens où elle a sa vie à mener et non pas plaire aux autres en faisant ce qu'ils attendent d'elle.

Mikado est aussi mis de côté, et j'avoue qu'il m'a assez manqué. J'aimais bien ce personnage, et les aventures qu'il a vécu dans le premier opus. Il est proche de Anri, mais on ne le voit pas autant que je l'aurais voulu. Quant à Celty, elle est aussi présente, car elle tente d'apprendre qui est ce mystérieux agresseur et pourquoi il blesse les gens qu'il croisent.

Encore une fois, la force du récit reste dans la légende qu'il décide de mettre en avant. Une légende, je pense, inventé par l'auteur ou alors, je ne la connaissais pas. J'ai trouvé qu'elle était très bien amenée, et surtout que le suspense était très bien dosé. Jusqu'à la fin, je n'avais aucune idée de qui se cachait derrière cette fameuse lame dangereuse, et c'est aussi là que j'ai trouvé l'explication un peu WTF. Pas forcément dans le mauvais sens, parce cette explication est finalement censée, mais, je ne sais pas... au début, j'ai trouvé la chose un peu facile, jusqu'à ce que l'on ait tous les points.

En fait, sans s'en rendre compte, on tourne les pages, parce que outre le suspense qui défile, l'intrigue devient plus intéressante et complexe qu'on ne le pensait. Toute cette histoire autour de cet agresseur est vraiment prenante et on ne veut qu'une seule chose : découvrir qui c'est et pourquoi il fait de tels actes affreux. Mais on est loin d'imaginer la vraie raison et ce que cela engendre...

​En résumé, c'est un second opus que j'ai apprécié découvrir, bien que Anri soit trop suiveuse à mon goût. Cependant, son passé et ce qu'elle a vécu sont bien mis en avant, ce qui permet de la rendre très touchante. L'identité de l'agresseur est très surprenante et je dois avouer que je ne m'y attendais pas ! En tout cas, je lirai avec plaisir le tome 3, parce que cet univers me plaît beaucoup.

* Je remercie Guillaume et Ofelbe pour leur confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nenvyal
  13 février 2017
Coup de ♥ !
Merci aux éditions Ofelbe de m'avoir permis de donner mon avis ! =D
Est-ce que je peux dire que j'ai aimé ce deuxième tome encore plus que le tome 1 ?! VOILA, vous savez, j'ai adoré !
Nous retrouvons le quartier Ikebukuro, ses protagonistes face à une nouvelle menace. Qui est l'agresseur ? Et oui, des personnes se font agresser ! Ha ha !
Pourquoi se plonger dans ce tome 2 ? C'est une histoire un peu barge avec des personnages atypiques. Ils sont uniques en leur genre et toutes ses personnalités font la force du roman. Je ne dis pas qu'on ne peut pas trouver ça ailleurs car évidemment ça existe. Néanmoins ici, il y a une atmosphère secrète qui nous prend dans ses filets entre le doux et la violence, le sombre et la naïveté pour ne plus jamais quitter ce monde. Mélangé le fantastique avec du suspense et le tour est joué. Les pièces du puzzle s'installent tranquillement sur la table. Nous, lecteur, sommes chanceux dans le sens nous avons plus d'éléments grâce à tous les points de vus néanmoins des indices sont présents sans pour autant dévoiler tout leur potentiel. J'ai dévoré ce deuxième volet. Les pages défilaient à une vitesse folle. Je voulais découvrir la vérité et qui était cet agresseur ?
Dans le tome 1 l'univers et surtout les personnages nous étaient présentés. Ici, nous rentrons davantage dans ce monde en faisant plus ample connaissance avec certains des protagonistes. Ces derniers sont toujours charismatiques. Je les adore tous ! Je crois que j'ai un grain dans la tête aussi. =P Pas beaucoup de nouveaux pas contre. Heureusement sinon je me serais perdue. Hé hé !
Une touche de fantastique avec une intrigue pour nous tenir de début à la fin. En parallèle, une histoire de fond s'implante et grossit petit à petit. Je sens qu'on ne va pas s'ennuyer avec toutes les étincelles qui risquent de naître. Ça promet des étincelles. Comme j'ai apprivoisé l'ambiance du récit, je suis rentrée beaucoup plus facilement sans arriver à lâcher le roman tant les personnages m'éclataient avec leurs caractères, leurs état d'âmes, leurs problèmes et l'humour noir. J'avais adoré le tome 1 mais cette suite est bien meilleure. *-*
J'ai rien vu venir. Mais vraiment, je me suis laissée surprendre vers la fin. Il y a une partie, ça ne m'étonne pas mais le reste complètement. le rythme est soutenu, les illustrations renforcent l'histoire et le roman. Ça se sent encore plus ici. Elles sont signées Suzuhito Yasuda. Nous mettons un visuel et pour cette série, c'est encore mieux. En même temps, je suis totalement dans l'atmosphère secrète, violente, mystérieuse et joueuse de l'histoire et ça renforce en fait !
L'histoire est absolument prenante et entraînante. Elle se met en place, on se demande ce qu'il va se passer jusqu'à qu'on découvre tout. Il y a énormément de révélations et ça prend un tournent pour la suite de Durarara !!

Un deuxième tome absolument génial qui nous embarque du début à la fin. Des personnages toujours aussi charmants et hauts en couleur. Deux intrigues en parallèle, une qui se finit ici même où les révélations nous surprennent et la seconde qui va continuer et tout aussi épatante. Je n'ai pas pu lâcher le livre et j'attends impatiemment la suite qui promet !
Lien : http://de-fil-en-histoire.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FabienS
  15 décembre 2016
J'en attendais beaucoup de Durarara!!, malgré une bonne fin, le tome 1 m'avait un petit peu déçu. Ce tome 2 en revanche, était excellent du début jusqu'à la fin. le cadre étant déjà posé dans le précédent volet, on rentre directement dans le vif du sujet. Contrairement au tome 1, les personnages sont identifiables directement. Bien sûr, c'est dû au fait que c'est une suite et donc on connaît déjà les protagonistes, mais cette fois-ci, l'auteur utilise habilement une astuce pour faire le tour de ses héros et ainsi les rappeler au lecteur. Un journaliste interroge les habitants du quartier pour savoir qui est le plus fort d'Ikebukuro. On passe donc d'un personnage à un autre, plus de confusion possible.
On comprend tout de suite où l'auteur veut nous emmener dans ce second tome, la base est établie dès le début. le héros n'est plus Mikado, le lycéen qui débarque dans le quartier, c'est Ikebukuro lui-même. En fait ça n'a jamais été Mikado le personnage principal. le résumé du tome 1 induit en erreur et c'est peut être pour cela aussi que je n'ai pas autant apprécié la lecture du premier volet contrairement au second.
Il y a une dizaine de protagonistes, tous différents les uns des autres. Selon l'intrigue du tome, certains seront plus mis en avant que d'autres. de ce fait, Mikado et son ami Masaomi sont clairement en retrait pour laisser place à la 3ème de la bande, Anri. Exit aussi Seji et sa copine stalkeuse. Place aux très charismatiques Shizuo et Izaya.
L'intrigue elle-même est réglée comme du papier à musique. L'auteur construit son récit en disséminant des indices qu'on ne comprend qu'une fois le tome terminé. Des actions anodines se révèlent en fait très importantes. J'aime beaucoup le petit côté thriller du roman. Auquel s'ajoute un soupçon de fantastique qui n'est pas pour me déplaire. On avait déjà le motard sans tête, on a maintenant droit à deux autres énergumènes avec leurs particularités… N'oublions pas la fin qui annonce un tome 3 aussi génial que le 2.
Ce second tome de Durarara!! est réussi de bout en bout. Un récit à la croisé des genres, une construction digne d'un thriller, avec un soupçon de fantastique, sans oublier la bonne pincée de culture japonaise qui est à l'honneur dans le fameux quartier d'Ikebukuro.
Lien : https://lesinstantsvolesalav..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Hiromichi
  26 juillet 2018
Presque un an s'est écoulé depuis notre dernier passage dans ce quartier d'Ikebukuro. Les évolutions ? Un mystérieux agresseur qui s'en prend aux citoyens sans distinction. C'est une curieuse affaire, et notre chère Celty va être confrontée à ce mystérieux individu qui la surprendra dans leur altercation.
En parallèle, ce tome se focalise sur deux autres personnages dont la très discrète Anri. On plonge dans ses pensées et dans sa manière de voir le monde. Elle n'est pas qu'une gentille gamine timide, comme on pourrait le croire aux premiers abords. Elle se comprend et n'a aucune honte de la manière dont elle vit. Même si elle énerve ou si elle agace, d'ailleurs, elle préférerait qu'on l'oublie un peu et qu'on la laisse dans sa petite vie sans vague.
D'un autre côté, c'est Shizuo qui va se dévoiler. Un journaliste curieux doit écrire un article sur la « personne la plus forte d'Ikebukuro » et tous semblent s'être accordés pour lui donner le nom de Shizuo Heiwajima, un blondinet à la force herculéenne. On suit d'abord le journaliste qui récolte ses informations puis qui rencontre le bonhomme.
Les trois personnages centraux ici sont passionnants, certains un peu moins que d'autres (on a toujours nos petites préférences) et peu à peu l'intrigue fait voir sa trame. On est une nouvelle fois absorbé par le récit et les pages s'enchaînent à une vitesse phénoménale. le fantastique se mêle à la vie ordinaire et à la vie virtuelle, on change de point de vu, on alterne entre des personnages fous ou extravagants.
Il y a assez peu de nouveaux personnages dans ce deuxième tome, mais vu le nombre qui sont développés ce n'est absolument pas un problème. Chacun a une petite touche qui le rend différent, qu'elle soit piquante, douce, manipulatrice, folle ou perdue.
Voilà un volume qui nous emballe autant que le premier et dont on a juste envie de lire la suite, car il ne faut pas se leurrer, il y a bien une intrigue allant au-delà de la péripétie, et on a hâte d'en savoir plus.
Lien : http://onirik.net/Durarara-t..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Ichirin-No-HanaIchirin-No-Hana   21 novembre 2017
- Bon sang... Je suis sûr que les mass media s'en donneraient à cœur joie si vous commettiez un crime ! Ils appelleraient ça " Les atrocités de ceux ne distinguant pas la réalité de la fiction".
Indigné Yumasaki se mit à hurler.
- Tu veux dire quoi, KADOTA ?
Surpris, l'interpellé reporta son attention sur son ami. Ce dernier se mettait rarement en colère.
- Tu crois qu'on fait plus la différence entre la 2D et la 3D ? C'est des conneries ! Non seulement les otakus savent les différencier, mais ils finissent toujours par choisir la 2D ! Un vrai nerd connaît la différence, et choisit la 2D à chaque fois. Tous ceux qui se lassent de la 2D et qui commettent des crimes dans la réalité ne sont en rien des nerds. J'ai pas envie d'être logé à la même enseigne ! J'aimerais bien que les émissions de variétés et les journaux comprennent ça une bonne fois pour toutes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MaliaeMaliae   22 avril 2017
– Ce qu’il y a de bon quand on regarde le plateau de jeu d’en haut, c’est qu’on a l’illusion d’être un dieu.
Commenter  J’apprécie          10
MaliaeMaliae   22 avril 2017
– J’étais cool là, non ? Ou pas ? Tu es amoureuse ? Tu as fini par tomber amoureuse ? Ça te tourmentamoureuse ? Ça te déchiramoureuse ? Ça te cha cha cha cha chamoureuse ?
Commenter  J’apprécie          00
MaliaeMaliae   22 avril 2017
Il classait tout ce qu’il trouvait en ce bas monde en deux catégories : ce qui le mettait en colère, et ce qui ne le mettait pas en colère.
Commenter  J’apprécie          00
MaliaeMaliae   22 avril 2017
Elle aimait le fait que quelqu’un ait besoin d’elle, peu importe comment, car cela la dispensait de chercher un but à sa propre existence.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Autour de la bande dessinée ! (niveau difficile)

Auquel de ces quatre auteurs de bande dessinée, associe-t-on généralement le terme de " ligne claire" ?

Frank Miller
Hergé
Enki Bilal
Eiichirō Oda

9 questions
808 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinéeCréer un quiz sur ce livre