AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811224386
Éditeur : Milady Littérature (07/07/2017)

Note moyenne : 4.56/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Maya, seize ans, et Lochan, dix-sept ans, n'ont jamais eu la chance d'être élevés comme des adolescents "normaux".

Liés ensemble depuis des années pour protéger leurs frères et soeurs alors que leur mère droguée et égarée les a laissé se débrouiller seuls, le lien qui les unit est devenu plus fort qu'un lien de fraternité. Et maintenant, ils sont tombés amoureux.

Mais cet amour est un amour qui ne pourra jamais être, un amour qui va avo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
CandiceTmln
02 septembre 2015
La famille Whitely est une famille londonienne donc la vie quotidienne est assez compliquée, le père a abandonné ses enfants et la mère cherche à avoir la jeunesse qu'elle n'a jamais eue, en flirtant avec d'autres hommes, et en buvant à outrance. Lochan, 17 ans et Maya, 16 ans, se retrouvent obligés de s'occuper de leurs jeunes frères et soeurs, Kit, Tiffin et Willa. Sauf que le problème, c'est que les deux adolescents vont tomber amoureux…
Je crois sincèrement que mes mots ne pourront même pas vous donner ne serait-ce que l'idée du coup de coeur que j'ai eu pour ce roman. Il m'a retourné le coeur une trentaine de fois et le cerveau tout autant. Ce livre a eu pour moi l'effet d'un électrochoc et il fait repousser les préjugés aberrants que l'on peut avoir avant de le commencer.
Moi aussi, avant de lire la première page, ayant un grand frère, je trouvais ça vraiment bizarre voire même glauque de pouvoir tomber amoureux de quelqu'un de sa famille. Mais les circonstances de cet amour sont tellement différentes d'une relation fraternelle normale, que la comparaison n'en est pas possible.
J'ai eu un véritable coup de foudre pour Lochan, il est tellement…fascinant et adorable, les mots me manquent encore et toujours. Il tente de faire survivre sa famille, de lui-même survivre dans son lycée (il souffre de phobie sociale) et de supprimer les sentiments qu'il éprouve pour sa soeur.
Concernant leur famille, leur mère est bien entendu irresponsable et (une salope ?). En plus, elle en veut à Lochan de lui avoir « volé » sa jeunesse en venant au monde, ce qui est absolument illégitime. Kit a 13 ans et est par conséquent en pleine crise d'adolescence. Il comprend que sa famille est différente des autres et en veut un peu à la terre entière de ne pas être « comme tout le monde ». Mais on se rend bien compte à la fin (je ne spoile rien) que ses intentions ne sont pas si mauvaises qu'elles en ont l'air. Tiffin et Willa apportent la légèreté et la douceur de leur innocence dans ce roman, ce qui n'est honnêtement pas de trop.
L'anglais est cependant assez compliqué, le vocabulaire est très recherché. La plume de Tabitha Suzuma est magnifique(et en plus l'auteur est super sympa !).
Une histoire d'amour impossible avec des personnages captivants. Un roman extrêmement touchant et prenant, qui vous pousse à mettre de côté les préjugés que vous pouvez avoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Cassy
15 mai 2012
Vous écrire ce que je ressens va se révéler difficile pour moi. Je crois que je n'ai jamais été aussi touchée après une lecture de toute ma vie...
Pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais, je vais vous résumer ce livre. Il s'agit d'une famille composée de cinq frères et soeurs : Lochan, presque 18 ans, Maya 16 ans, Kit 13 ans, Tiffin 8 ans et Willa, 5 ans. Leur père les a abandonnés, leur mère est une alcoolique qui se comporte comme une adolescente. Elle ne pense qu'à partir avec Dave, son petit-ami qui refuse de voir ses enfants. Elle préfère partir, les laisser livrés à eux-mêmes... J'ai détesté cette « mère », ce qu'elle faisait était insupportable, son indifférence était pire encore...
Lochan et Maya gèrent tout et tous seuls, que ce soit les factures, les courses, les devoirs, éduquer leurs frères et soeurs même... Kit tourne mal, il se met à fumer et à traîner les rues. Lochan et Maya se démènent, ils ne veulent surtout pas que les Services Sociaux se rendent compte du problème et les séparent. Alors ils prennent sur eux et avancent tant bien que mal.
Le problème, c'est que Maya tombe amoureuse de Lochan et que c'est réciproque. C'est dur à expliquer quand on n'a pas lu le livre. On peut se dire « mais c'est ignoble !». Oui c'est malsain, mais Tabitha Suzuma a su retranscrire cet amour impossible de manière à ce qu'on ne soit pas dégoûté. On sait que c'est voué à l'échec mais on veut savoir ce qu'il va se passer et on a très peur.
Ce livre est très dur psychologiquement, j'avais une boule au ventre par moments... le passage de Noël, l'attitude de la mère, le dévouement de Lochan... Je ne pouvais plus m'arrêter de lire même si la barrière de la langue a pu m'empêcher de tout comprendre, j'ai ressenti des choses énormes et ça ne m'était jamais arrivé avant. J'avais les larmes aux yeux à la fin et je sais que je vais penser encore très longtemps à cette histoire.
Je suis par contre révoltée que personne ne l'ait traduit en France ! Ce livre est une perle, le sujet dont il traite est assez unique dans la littérature pour adolescents. C'est magnifiquement bien écrit, alors s'il vous plaît, éditez-le !!!
Pour ce qui est du niveau d'anglais, c'est assez dur, au début j'avais d'énormes difficultés mais une fois lu, ça va beaucoup mieux. Inutile de vous dire que c'est un coup de coeur et que je le recommande à 200%.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FollowtheReader
22 juin 2017
Chronique de Diana :
Ce roman vous marquera peu importe votre ressenti c'est une certitude. Je ne savais pas vraiment ce que j'allais retirer de ma lecture, le sujet étant délicat à traiter. Je vous conseille de le commencer en laissant de côté toutes vos idées préconçues et même les codes qui régissent la morale de notre société actuelle.
On découvre Lochan et Maya deux jeunes personnes qui doivent assumer depuis des années le rôle d'adulte et élever leur jeunes frères et soeur. Cette situation au quotidien est pesante, ils sont encore au lycée et doivent être prêts sur tous les fronts pour donner l'illusion que leur famille tient la route.
C'est avec pudeur et émotion qu'on découvre nos deux héros. Lochan est un jeune homme mal dans sa peau qui n'arrive pas à interagir verbalement hors de sa fratrie. Il tente désespérément de faire bonne figure et lutte pour sauver les apparences. C'est un jeune homme, très intelligent qui dévoue sa vie aux siens et à bien des égards il est admirable. Celle qui l'aide, le soutient mais surtout le complète c'est sa cadette Maya. Plus joviale en société, elle n'en est pas moins investie dans le son rôle de parent de substitution.
Ensemble ils forment un duo qui petit à petit bascule vers un couple. Alors je ne vais pas vous raconter cette histoire. Elle a besoin d'être lue, de se ressentir et de comprendre l'évolution qui créée ce lien amoureux.
La narration alternée permet de les voir prendre conscience de cette attraction, la combattre et au final y succomber. On s'émeut de ce bonheur fragile tout en gardant en tête le même poids du secret caché que nos héros.
Ce qui est surprenant c'est la trame dramatique de ce récit. Par moment on pourrait se croire dans un Shakespeare contemporain. J'ai été complètement happé par ce roman, je voulais connaitre le dénouement. C'est assez bouleversant et en même temps l'espoir l'emporte sur la mélancolie.
Une histoire à découvrir pour se faire son propre avis mais aussi pour la plume particulièrement belle de l'auteure. Elle sait magnifier les émotions de ses personnages et vous mettre dans tout vos états.
Je ne sais pas si je peux dire que ce roman est un coup de coeur par contre je suis certaine que je ne l'oublierai pas et qu'il gardera une place particulière au milieu des nombreux romans que j'ai ou je vais lire.
Lien : https://followthereader2016...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Murtiebooks
25 avril 2017
Je vous parle aujourd'hui d'un livre qui n'a pas été facile à lire. Ce n'est, d'ailleurs, pas une chronique facile à écrire, non plus. J'entends parler de Forbidden depuis des années sur la blogosphère et sur booktube et ce, bien avant que je me mette à lire en anglais. Je me le suis procurée il y a environ 1 an et j'ai enfin sauté le pas.
Bien que ça ne soit pas un coup de coeur, j'ai apprécié ma lecture. Comme vous le savez sans doute, il s'agit d'une romance entre un frère et une soeur. Sujet difficile et de surcroît peu abordé dans la littérature. (Je parle de frère et soeur du même sang, car on retrouve beaucoup de romance entre demi frère/soeur). Maya et Lochan sont les aînés d'une fratrie de cinq enfants. Ils vont tout deux jouer le rôle de parents dans cette famille dysfonctionnelle. En effet, le père est absent et la mère n'est autre qu'une alcoolique qui ne fait que sortir soirs après soirs.
Pour tout vous dire, ce qui m'a le plus énervé dans ce roman, c'est l'aspect familiale. En effet, la mère indigne m'a taper sur les nerfs un bon nombre de fois. J'étais tellement énervée que j'ai du poser mon livre et faire autre chose histoire de ma calmer un peu.
L'histoire est vraiment bien construite, on ressens beaucoup les émotions de nos personnages. D'un autre côté, on ne sait pas comment se positionner sur la question de l'inceste. C'est assez troublant et on imagine pas vraiment être à leur place.
Pour ceux qui auraient peur de ce lancer dans ce genre de livre, ce n'est pas un livre qui encourage l'inceste, c'est une lutte. Une lutte de deux adolescents contre leurs sentiments. Une lutte contre leur moral. Contre le regard des autres. C'est un drame. C'est puissant.
“You can close your eyes to the things you do not want to see, but you cannot close your heart to the things you do not want to feel.”

On est pas dans une version romantique de l'inceste. Non, ici l'auteur nous propose une histoire très réaliste avec un torrent d'émotions. On comprend dans un sens la lutte contre eux-même que vivent nos deux adolescents. (Et oui, j'utilise beaucoup le mot lutte, car il n'y en a pas d'autre qui caractérise ce qu'ils endurent) Bien sûr qu'il savent que ce n'est pas "éthique" dans la société. Ils le savent jusqu'au bout, mais personne ne peut choisir ce qu'il ressent.
Si il y a bien une chose que je retiens de ce roman c'est que l'on ne choisi pas de qui l'on tombe amoureux. On ne choisi pas pour qui on a des sentiments. Et personne, non personne, n'a le droit de vous juger pour ça.
Pourquoi donc, n'est-je pas eu de coup de coeur avec ce livre ?
La réponse est simple : La mère des enfants. Je n'arrivais pas à comprendre son comportement. Encore aujourd'hui en écrivant cette chronique, je suis énervée, rien qu'en y repensant. C'est le fait, qui y est vraiment ce genre de personne sur terre qui me met le plus hors de moi, je pense.
De plus, j'ai trouvé quelques longueurs dans le début du roman, ce qui a sans doute jouer un rôle également.
J'ai été surprise comme jamais pour la fin du roman. Je ne m'attendais pas du tout à ça et j'ai trouvé ça très bien joué de la part de l'auteur ! Je pense que c'est la partie la plus dure à lire.
J'aimerais découvrir d'autres ouvres sur le même thème c'est pourquoi, je pense bientôt lire Pardon de Erika Boyer, une auteur et blogueuse française. J'aimerais également découvrir d'autres oeuvres de Tabitha Suzuma. J'ai déjà Hurt dans ma PAL ebook et j'espère pouvoir le lire d'ici la fin de l'année.
Je suis vraiment contente que ce livre sorte en français en juillet, pour que le plus de personnes possible puisse le découvrir ! Sept ans après la sortie VO, il arrive enfin chez nous !

Lien : http://mugsandbooks.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Tari
08 octobre 2013
J'ai enfin fini Forbidden. J'ai mis le temps, mais ce n'est pas parce que ça ne me plaisait pas. Bien au contraire. J'ai adoré, et si j'avais pu le lire d'une traite, je l'aurai fait. Mais mon emploi du temps se fiche pas bien mal de savoir que mon livre est absolument passionnant.
Forbidden, c'est l'histoire de Lochan et Maya. Agés de seulement 17 et 16 ans, ils se retrouvent à la tête d'une famille à la dérive, en charge de leurs trois frères et soeurs plus jeunes depuis que leur père a refait sa vie en Australie et que leur mère, en proie à des problèmes d'alcool, passe plus de temps chez son nouveau petit ami que chez elle. Cette situation a considérablement rapproché les deux ainés, beaucoup plus que ne le sont un frère et une soeur dans une fratrie normale, puisqu'ils en sont même venus à tomber amoureux…
Des romances impossibles, on en voit de partout, surtout dans les YA. Mais à la fin, les héros trouvent toujours un moyen pour être ensemble malgré tout. Sauf que là, c'est différent. Il s'agit vraiment d'une romance impossible. La relation de Lochan et Maya est de l'ordre de l'inceste, un tabou social, et même un acte condamné par la loi. Quoi qu'il en soit, la fin ne sera pas heureuse, on le sait d'avance.
L'inceste, c'est un sujet qui nous répugne tellement qu'on ne veut même pas y penser. Mais Tabitha Suzuma nous force à regarder cette réalité en face, et elle le fait avec brio. A aucun moment on ne tombe dans le glauque. Je ne sais même pas comment décrire ce que j'ai ressenti en lisant ce livre. J'ai retrouvé un peu des sentiments que j'avais éprouvés en lisant Undone de Cat Clarke, ce sentiment d'attirance/répulsion : d'un côté on ne peut que condamner cette relation, la trouver malsaine, mais d'un autre côté, ils ne font rien de mal, et puis on n'a pas vraiment l'impression qu'ils sont frère et soeur…
Je me suis immensément attachée aux personnages. Lochan, qui m'a paru étrange au début, incapable de s'exprimer en public, tentant d'échapper à toute forme de contact social, mais que petit à petit j'ai réussi à comprendre, et qui m'a énormément touché par son courage, à la fin. Maya, cette jeune fille à la fois forte et fragile, que les circonstances ont forcé à devenir adulte trop vite. On a tellement envie qu'ils soient heureux, tous les deux, parce qu'ils le méritent, mais si être heureux pour eux signifie être ensemble, comme un couple, alors on ne peut pas leur souhaiter d'être heureux. Cruel dilemme, n'est-ce-pas ?
J'ai également adoré les trois autres membres de la fratrie : Kit, dont les attitudes d'ado rebelle ne sont qu'une façade, Tiffin et Willa, pleins d'innocence et de joie de vivre même si les circonstances les ont obligés à grandir trop vite, eux aussi.
Et j'ai détesté la mère. Parce que c'est à cause d'elle si les choses sont comme elles sont. Si j'avais pu entrer dans le livre pour la secouer, lui donner des gifles et la forcer à regarder la situation en face, je l'aurais fait, sans hésitation.
L'écriture de Tabitha Suzuma est juste sublime. Elle réussit parfaitement à nous transmettre les émotions de ses personnages, leurs sentiments contradictoires, même les crises de panique de Lochan, j'avais vraiment l'impression de vivre les événements à leurs côtés. J'ai également vraiment apprécié le fait que l'histoire soit racontée à la fois du point de vue de Lochan et celui de Maya.
Et tout le long du livre, grâce à la puissance des mots de l'auteure, je n'ai pas arrêté de pleurer.
En conclusion, ce livre fut un immense coup de coeur pour moi. Forbidden est le genre de roman qui vous prend aux tripes, vous bouleverse, vous révolte et vous enchante, tout ça à la fois. C'est un roman qui vous pousse à réfléchir, à remettre en cause des convictions que vous pensiez inébranlables. C'est le genre de livre qui, une fois refermé, continue longtemps à vous hanter.
A tous ceux que le sujet ne répugne pas trop, je ne peux que vous le conseiller. Jetez vous dessus, vous ne le regretterez pas (mais n'oubliez surtout pas vos mouchoirs, hein !)
Lien : http://i-read-therefore-i-am..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
LirepareloraLireparelora22 juin 2017
J’ai toujours su que je l’aimais plus que n’importe qui dans le monde, et pas seulement comme un frère. Mais je sais que c’est ridicule, et stupide rien que d’y penser. Nous ne sommes pas comme ça. Nous ne sommes pas malades. Nous sommes juste un frère et une sœur qui, il se trouve, sont meilleurs amis. Ça a toujours été comme ça entre nous. Je ne peux perdre ça, je n’y survivrais pas.
Commenter  J’apprécie          00
LirepareloraLireparelora22 juin 2017
Sur les millions et les millions de personnes qui habitent cette planète, il fait parti de la toute petite minorité de ceux que je ne pourrais jamais avoir.
Commenter  J’apprécie          00
LirepareloraLireparelora22 juin 2017
You can close your eyes to the things you do not want to see, but you cannot close your heart to the things you do not want to feel
Commenter  J’apprécie          00
TariTari08 octobre 2013
I always knew I loved him more than anyone else in the world – and not just in a brotherly way […] But I know it’s ridiculous, too stupid to even think about. We’re not like that. We’re not sick. We’re just a brother and sister who happened to be best friends. That’s the way it’s always been between us. I can’t lose that or I will not survive.

(J’ai toujours su que je l’aimais plus que n’importe qui au monde – et pas seulement comme un frère […] Mais je sais que c’est ridicule, trop stupide pour simplement y penser. Nous ne sommes pas comme ça. Nous ne sommes pas malades. Nous sommes juste un frère et une sœur qui, il se trouve, sont meilleurs amis. Ca a toujours été comme ça. Je ne peux pas perdre cette certitude ou je ne survivrai pas.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Dorcas_TabithaDorcas_Tabitha15 novembre 2014
Family : the most important thing of all. My siblings may drive me crazy at times but they're my blood. They're my life. Without them I walk the planet alone.

Traduction
Famille : la chose la plus importante. Mes frères peuvent me rendre fou parfois, mais ils sont mon sang. Ils sont ma vie. Sans eux je parcours la planète seul.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Tabitha Suzuma (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tabitha Suzuma
Et un book haul en avance pour le mois de mars ! Plus de vidéos : https://goo.gl/2oJx79
*
LIVRES
Walking Dead - Robert Kirkman Tome 5 : http://amzn.to/2mH8U5J Tome 6 : http://amzn.to/2nDEEd0 Tome 8 : http://amzn.to/2nDqhoO
5 Mondes, tome 1 : Le guerrier de sable - Mark Siegel & Alexis Siegel http://amzn.to/2nDDfCY
Purge - Sofi Oksanen http://amzn.to/2mHhxgB
Humans & Gods - Collectif
Everything Everything - Nicola Yoon VO : http://amzn.to/2nDMzqA VF : http://amzn.to/2nDBG8b
A note of madness - Tabitha Suzuma http://amzn.to/2nDsgtr
Hurt - Tabitha Suzuma http://amzn.to/2mHkLk0
Playing Big - Tara Mohr http://amzn.to/2nDw8L3
Je suis ton soleil - Marie Pavlenko http://amzn.to/2mHalB3
In the clothes named fat - Moyoco Anno http://amzn.to/2mHdzVe
Silo, tome 1 - Hugh Howey http://amzn.to/2mHintL
*
CONTACT : hello@twofacelizzie.com
BLOG : http://www.twofacelizzie.com FACEBOOK : http://www.facebook.com/TwoFaceLizzie TWITTER : http://www.twitter.com/twofacelizzie INSTAGRAM : http://www.instagram.com/twofacelizzie SNAPCHAT : twofacelizzie
LIVRADDICT : http://www.livraddict.com/profil/Key GOODREADS : https://www.goodreads.com/twofacelizzie BETASERIES : http://www.betaseries.com/membre/TFL
+ Lire la suite
autres livres classés : incesteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2448 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .