AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de LireEnBulles


LireEnBulles
  23 avril 2019
Tabitha Suzuma est une auteure britannique vivant à Londres, née de parents anglais et japonais. Si son nom ne vous dit rien, elle est la “maman” de six romans, dont les inédits en français A Note of Madness (2006), From Where I Stand (2007), A Voice in the Distance (2008), Without Looking Back (2009) et Hurt (2013). Forbidden paru en 2010, reste le seul roman traduit dans les pays francophones grâce aux éditions Milady, en 2017. Il est celui qui a fait le plus parler de lui, puisqu'il traite d'un sujet controversé, à savoir celui de l'inceste consenti. Alors, oui le sujet me met mal à l'aise, et comme tout le monde j'ai un avis dessus. Mais ici, ce qui rend la lecture abordable est la plume de l'auteure. Elle est neutre malgré le thème, bouleversante et marquante. L'histoire est celui d'un frère et d'une soeur se débrouillant seuls depuis longtemps, puisque leur mère est alcoolique. Entre Lochan et Maya la différence d'âge est minime puisque seul 13 mois les séparent. Ensemble ils ont dû se façonner face à la vie et ses difficultés, et se sont rapprochés malgré eux. L'amour fraternel s'est très vite transformé en véritable amour, comme deux meilleurs amis tombant amoureux, par exemple. La narration se fait des deux points de vus, ce qui permet au lecteur d'avoir le ressenti de chacun. Les émotions sont donc exposées sous nos yeux, nous laissant parfois sans voix tant elles sont puissantes. du haut de ses 17 ans, Lochan possède un coeur plein de bonté et qui prend son rôle de figure masculine au sérieux. Maya est le rayon de soleil de son quotidien où il doit assumer d'élever cette famille, qui n'est pas uniquement composée de sa soeur et lui, puisqu'ils ont un jeune frère. Si au fur et à mesure on le voit douter de sa place et de l'avenir, Maya elle assume plus facilement ses sentiments. La maturité de chacun a été forgée contre leur grès puisque même si légalement ils sont encore des enfants, du point de vue psychologique et émotionnel ils ont tout d'adultes. Ce qu'il y a de troublant est que même si on a sa propre idée sur l'inceste, nous ne sommes pas plus troublé que cela. Enfin si un peu… et certainement que le lecteur ayant un frère ou une soeur sera plus sensible à cette relation, voire gêné. Personnellement, en me lançant dans Forbidden je savais que le roman allait me faire rentrer en zone grise, voire rouge. Mais finalement, la lecture s'est faite toute seule, malgré un rythme assez lent. Les personnages sont attachants et peu à peu on comprend comment de tels sentiments amoureux et interdits sont nés. Les questions sont là, et les réponses suivent. Je pense surtout que l'ensemble fonctionne grâce à l'écriture de Tabitha Suzuma. La sensibilité et le naturel de ses phrases nous transpercent de part en part, et on ne peut rester de marbre face à cette histoire. À titre personnel, l'ambiance ne m'a jamais fait grincer des dents, c'est-à-dire laissé cette impression que ce que je lisais était malsain. L'idée et l'avis que l'on a sur le sujet sont là, mais on se laisse porter par cette histoire. On veut savoir si ces deux jeunes vont enfin connaître le bonheur et une certaine liberté. En conclusion, à l'image d'un Pardon d'Erika Boyer [mon avis ici], Forbidden entre dans la catégorie de romans que l'on n'oublie pas. Les personnages nous touchent plus que jamais, les mots sont choisis avec tact et force, jusqu'à nous faire nous questionner sur de nombreuses choses. Un roman parlant d'amour avec puissance et honnêteté, d'on ne ressort pas indemne.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus