AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782746735293
198 pages
Éditeur : Autrement (04/09/2013)
3.25/5   2 notes
Résumé :
En français, « travail » vient de tripalium, instrument de torture, le grec ponos désigne une douleur, le latin labor une corvée et l'hébreu avoda une forme d'esclavage.
Pour Platon et Aristote, le simple fait de travailler était avilissant, alors qu'aujourd'hui l'oisiveté semble être devenue le vice ultime.
Mais qu'est-ce donc que travailler ? Est-ce si essentiel dans nos existences ? Lars Svendsen convoque l'histoire de la philosophie, les théories d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Corboland78
  27 septembre 2013
Lars Fredrik Händler Svendsen est un philosophe norvégien né en 1970, professeur de philosophie à l'université de Bergen en Norvège. Avant de devenir professeur, il a été homme de ménage, ouvrier, journaliste sportif. Son ouvrage, le Travail, sous-titré Gagner sa vie, à quel prix ? écrit en 2008 vient d'être traduit chez nous.
C'est le sous-titre de cet essai qui m'a poussé à le lire car il (me) laissait entendre qu'il contenait des révélations ou des vérités venant tempérer ce qui paraît un fait acquis, à savoir que pour gagner sa vie, il faut travailler. Las, j'ai été déçu mais il faut croire que l'auteur se doutait de ma réaction puisqu'il n'hésite pas à répéter en introduction comme en conclusion, « je n'ai pas cherché dans cet ouvrage à soutenir une « thèse » spécifique sur le travail ni à présenter au lecteur des instructions sur la façon dont il devrait l'aborder. »
Alors de quoi s'agit-il ? A mon sens de peu de choses. Lars Svendsen convoque d'illustres anciens, de Platon et Aristote à Hannah Arendt en passant par Adam Smith et Karl Marx et j'en passe pour retracer l'histoire de la conception du travail au cours des âges et de son évolution dans nos esprits. Sur ce point rien de très original sinon l'avantage de voir compilé en peu de pages, ce qui devrait faire l'objet de lectures de gros livres souvent barbants. Et c'est là l'aspect le plus positif de l'auteur, il écrit simplement, n'utilise pas de mots ou de concepts ardus et son bouquin n'est pas bien long.
Mais au-delà de cela, peu de choses à en retenir. Il ne reste que des réflexions de bon sens, sans plus ou du déjà lu ailleurs. le plus désagréable en fait, c'est que le lecteur ne ressent que fadeur et tiédeur dans ce texte. Comme il ne développe pas de théorie, nous ne sommes jamais ni pour ni contre ce qu'il écrit. de plus, il a une curieuse manière de développer ses idées, « … il n'y a guère de raison de s'inquiéter pour le long terme. Toutefois, il est toujours possible que les choses se déroulent autrement… » Pour sûr ! Par ailleurs, le livre datant de 2008 il laisse, à le lire aujourd'hui, percer un certain malaise à l'heure où le chômage frappe durement notre société.
Seule réflexion intéressante, que je fais mienne depuis toujours mais que je n'avais jamais lue dans un essai de ce type, « … on devrait probablement prendre garde à ne pas mettre son centre d'intérêt principal dans son métier et à choisir plutôt quelque chose de légèrement moins intéressant… »
Le moins que l'on puisse dire, c'est que cet essai ne deviendra pas un ouvrage de référence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
NonFiction   06 novembre 2013
L'ouvrage oscille dangereusement entre recueil de citations ad hoc, affirmations historico-sociologico-économiques qui manquent cruellement de références, anecdotes personnelles et familiales dont on se demande si elles sont censées servir d'argument, et rappels d'éléments de culture générale qui font parfois se demander au lecteur si l'auteur ne le prend pas un peu pour un imbécile.
Lire la critique sur le site : NonFiction

Lire un extrait
autres livres classés : esclavageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Lars Fr. H. Svendsen (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1191 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre