AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362313042
Éditeur : Castelmore (19/09/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 13 notes)
Résumé :
En terminale dans un lycée parisien, Matthéo était un garçon tout à fait ordinaire… jusqu’à ce que la calvitie s’installe et le transforme en sosie de Michel Blanc, la moustache en moins. Depuis, sa vie est un enfer. Non content d’être la bête noire du lycée, Matthéo a perdu tout espoir d’attirer l’attention de la belle Suraya.
Résolue à l'aider, sa cousine le force à essayer un postiche, et, là, c’est la transformation : il est carrément craquant !
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
ValHou57
  27 septembre 2018
Ce que j'en ai pensé :
Alors déjà il faut savoir que j'attendais le prochain roman de l'auteure avec une impatience folle. Etant tombée totalement sous le charme de sa plume lors de mes lectures de la duologie Saving Paradise, j'avais cette envie de la découvrir dans un autre genre littéraire. Je savais qu'il s'agirait d'un contemporain et pour être honnête, je n'ai jamais lu le résumé de ce roman avant d'écrire cet avis. Je savais vite fait de quoi il retourner car j'en avais entendu parler et je ne voulais rien savoir de plus. Avec certains auteur(e)s, j'aime plonger dans l'inconnu, tout simplement. Et Lise fait partie de ces auteurs.
Quand j'ai commencé ma lecture, je ne savais pas spécialement à quoi m'attendre et je suis donc aller au gré des rencontres, des difficultés et je suis entrée dans la vie de Matthéo comme un cheveu sur la soupe. Cette lecture est belle, touchante, intéressante, addictive et dans l'air du temps, si je puis dire. On y rencontre un lycéen qui souffre de calvitie précoce et qui voit son monde basculer du rêve au cauchemar en l'espace de quelques mois. On découvre alors son enfer quotidien, son mal-être, la cruauté et la bêtise des gens, et j'en passe. Mais Lise Syven ne s'arrête pas à cette thématique de calvitie, loin de là... On y retrouve les thèmes de l'homosexualité, de la différence de manière générale, de l'intolérance, du jugement des gens, du harcèlement scolaire, de la bêtise parfois extrême de l'être humain dans toute sa splendeur, sa capacité à détruire les autres sans remords ou scrupules, sa méchanceté gratuite, son besoin irrépressible d'écraser les autres pour se sentir mieux dans ses baskets et pour couronner le tout, la capacité de l'être humain a se faire passer pour une victime alors qu'en réalité, il est le bourreau. Mais attention, l'auteure ne compte en aucun cas nous faire plonger dans le pathos ou le tire-larmes, loin de là. Elle nous narre simplement l'histoire de Matthéo et des siens, avec une crédibilité et une justesse à toute épreuve, en y ajoutant quelques notes d'humour toujours bien distillées au long de ces quelques 400 pages.
Je suis une personne facilement révoltée par rapport à l'intolérance, la méchanceté gratuite, l'hypocrisie, les insultes et le harcèlement. Donc forcément, j'ai été très touchée par ma lecture de ce roman. Je pense que chacun devrait être capable de se remettre en question au lieu de toujours se dire que c'est la faute des autres, malheureusement ce sont souvent ceux qui n'ont rien demander à personne qui en sont capables, alors que les détracteurs trouvent cela tout à fait normal. Je pense que ce roman peut permettre de faire réfléchir les gens sans pour autant se vouloir moralisateur. Il permet simplement de se poser les bonnes questions, de montrer les conséquences de certains actes de façon concrète et de laisser le lecteur réfléchir et méditer sur cela. C'est fait pour que chacun puisse prendre conscience des choses par soi-même, ce qui je trouve, fonctionne souvent bien mieux que lorsqu'on fait la morale.
J'avais lu un chapitre et puis je n'ai pas pu continuer. Alors le lendemain, j'ai relu ce chapitre pour poursuivre ma lecture. Je n'ai plus jamais réussi à m'en défaire et il aura été lu sur la journée malgré son épaisseur. Je me suis attachée aux personnages tels que Matthéo, sa cousine Andréa, Manon ou encore les parents de Matthéo. Chacun fait de son mieux au quotidien même si ce n'est pas facile et même, si ils leur arrivent de se tromper. Matthéo est un geek qui joue aux MMORPG, et ce fut une belle surprise pour moi, ancienne geek également sur les MMORG. J'y ai passé plusieurs années au travers de quelques jeux, entourée d'amis virtuels qui pour certains sont devenus de vrais amis au fur et à mesure du temps, des amis que je côtoie dans le monde “réel”. Cela m'a rappelé cette période avec une certaine nostalgie, d'autant qu'elle n'est pas si lointaine que cela. Pour une non-geek, Lise s'en sort très bien dans cet univers farfelu et parfois complexe quand on ne navigue pas dedans. J'ai vécu de nombreuses émotions pendant cette lecture : nostalgie, tristesse, colère, amusement, joie, incompréhension, la sensation de faim avec cette histoire de tartiflette, l'espoir, les désillusions, etc, etc...
Les points forts de ce roman :
-la plume délicate et fluide de Lise Syven
-la thématique principale abordée ainsi que toutes les autres qu'on retrouve dans ces 400 pages
-les personnages attachants qui sont la famille de notre héros, avec une mention spéciale pour Matthéo et Andréa. Si ils ne font pas toujours les bons choix ce sont des personnages qui savent se remettre en question et apprendre de leurs erreurs
-le fait que l'auteure ne cherche pas à embellir la situation ou à la dramatiser
-les personnages méchants et stupides qui eux aussi sont criants de vérité. Il suffit d'écouter les enfants dans votre quartier, peut-être même dans votre famille, pour vous en apercevoir
-le côté geek qui a sa place dans l'histoire et pour lequel je vous laisserais découvrir pourquoi il est important et peut-être aussi, pourquoi autant de personnes s'y plongent
-les émotions que m'aura procuré cette lecture
-le récit est dynamique. Entre les secrets, les faux-semblants, les non-dits, les événements qui s'enchaînent, les disputes, le harcèlement, etc... nous n'avons pas le temps de nous ennuyer
Les points faibles de ce roman :
J'aurais simplement souhaité un épilogue plus long, plus étoffé et en découvrir un peu plus sur la vie d'adulte de Matthéo. Je sais que je suis gourmande, mais je n'aurais pas dit non à une bonne cinquantaine de pages supplémentaires^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coquinnette1974
  18 septembre 2018
À un cheveu de Lise Syven est un roman young adult découvert grâce aux éditions Bragelonne et à net galley, que je remercie.
L'amour et la popularité, ça ne tient parfois qu'à un cheveu…
En terminale dans un lycée parisien, Matthéo était un garçon tout à fait ordinaire… jusqu'à ce que la calvitie s'installe et le transforme en sosie de Michel Blanc, la moustache en moins.
Depuis, sa vie est un enfer. Non content d'être la bête noire du lycée, Matthéo a perdu tout espoir d'attirer l'attention de la belle Suraya.
Résolue à l'aider, sa cousine le force à essayer un postiche, et, là, c'est la transformation : il est carrément craquant !
Pourtant, pas question de porter ses nouveaux cheveux au lycée : en attendant d'être à la fac, dans une ville où on ne le connaît pas, il en profitera pendant le weekend. C'est décidé : il se fait passer pour Paul.. Peut-être que lui saura plaire à Suraya…
A un cheveu est un très bon roman, qui n'incite pas du tout les jeunes à mettre un postiche en cas de calvitie ;)
Plus sérieusement, cela montre surtout qu'avec un peu de confiance en soi, tout peut s'arranger !
Le postiche n'est qu'un prétexte pour que Mattéo se sente soudain bien dans sa peau. Et vu le harcèlement scolaire subit, son manque de confiance en lui est énorme donc pour qu'il aille mieux, il y a du travail !
Heureusement, sa cousine est là, qui veille sur lui et l'aide à se remettre en question. Ce roman est autant pour les lecteurs masculins que féminins car certes le personnage principal est Mattéo. Mais comme sa cousine est assez présente, le lecteur peut s'identifier aux deux.
J'ai trouvé l'histoire très bien ficelée, c'est bien écrit et je n'avais qu'un hâte : savoir comme les choses allaient se terminer pour Mattéo :)
J'ai beaucoup aimé les dernières pages, qui se déroulent quelques années après.
Il y a énormément d'humour dans ce roman, qui permet de dédramatiser les choses qu'un adolescent peut vivre au lycée.
Tout m'a plu dans A un cheveu, à qui je mets cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
angelita.manchado
  15 décembre 2018
Résumé A un cheveu de Lise Syven
Matthéo est au lycée. Il a 17 ans. Il souhaite ardemment commencer sa nouvelle vie loin de tout le monde. Il porte constamment une casquette.
Arrive sa cousine de trois ans son aînée. Va-t-elle s'installer chez lui ?
Avis A un cheveu de Lise Syven
Matthéo est un jeune garçon de 17 ans en pleine construction. Il est au lycée et il a dû subir du harcèlement de la part d'un élève de son lycée. Mais depuis peu, Matthéo est atteint d'alopécie. Son crâne se dégarnit. C'est héréditaire. le jeune homme vit très mal cette situation. Il porte toujours une casquette sur la tête. Après avoir été aidé par ses camarades, il est rejeté. Matthéo est toujours tout seul. Il est amoureux en secret. Il rase les murs pour ne pas être victime de quolibets, de coups. Mais sa cousine, plus âgée, arrive chez lui. Même s'il la rejette un peu au départ, il retrouve très vite la complicité qu'ils avaient. Surtout qu'Andréa a une très belle idée, mise en commun avec la mère de Matthéo. Cela va tout changer dans la vie du jeune homme qui devra faire des efforts, énormément pour s'accepter et se faire accepter tel qu'il est.
Ce roman a été lu dans le cadre d'une Masse Critique Jeunesse de Babelio. Quand je fais mes choix, je survole le résumé car bien souvent, il en dit trop, donc je me base sur le titre, éventuellement l'auteur. Ici, il y a eu un peu des trois, mais surtout la couverture m'a attiré. Et je ne regrette pas d'avoir été sélectionnée car l'auteur aborde de nombreux sujets, pas forcément propres aux adolescents car tout le monde peut expérimenter le harcèlement, l'homophobie, la misogynie. Les personnages de ce roman sont vraiment sympathiques, en ce qui concerne cette famille qui vit ensemble et qui accueille la cousine. Comme dans toute famille, il peut y avoir des heurts mais on sent tout de même que ces quatre là sont soudés. Par contre, comment peut-on renier un enfant car ses aspirations sexuelles n'entrent pas dans la norme de la société ? Quelle souffrance vécue. Andréa et Matthéo se trouvent et s'aident. Ils vont se donner des conseils, passer de bons moments ensemble.
Matthéo va expérimenter le grand premier amour mais cela ne sera pas en tant que Matthéo car il faut qu'il s'accepte avec son postiche. Il faut qu'il reprenne confiance en lui, qu'il s'aime, même s'il veut avouer la vérité. Comment se tirer de mensonges inventés pour ne pas subir plus de harcèlement ? Vérité vs Mensonge, mais cela lui permet également de réellement connaître son monde et à qui il peut faire confiance. Il veut oser pour ne pas regretter plus tard. Il a raison, en définitive.
Même avec des sujets sensibles, d'actualité, l'auteur fait preuve d'humour dans certaines parties de son roman avec des situations familiales assez comiques. Les sujets traités permettent de faire comprendre aux adolescents que certains peuvent souffrir dans leur corps et leur âme, qu'il faut être entouré pour affronter certaines situations, que l'on peut trouver de l'amitié là où on ne l'attend pas forcément. Que l'on soit jeune ou vieux, on peut rire de quelqu'un mais on ne se rend pas compte que cela peut faire extrêmement mal, que cela peut être mal ressenti.
Je remercie Babelio pour cette Masse Critique et Castelmore
Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cranberries
  24 janvier 2019
Depuis mon immense coup de coeur pour sa trilogie La Balance Brisée, je suis à l'affut des romans de Lise Syven (oui bon, je n'ai pas encore pris le temps de me lancer dans Saving Paradise, mais ça va venir).
Alors quand j'ai lu le pitch de A un cheveu, autant vous dire que j'étais impatiente de le découvrir ! Sans surprise, ce livre fut un véritable coup de coeur !
Alors qu'il aurait pu être un ado tout à fait banal, Matthéo a la malchance de souffrir d'alopécie précoce: il perd ses cheveux et cela fait de lui la risée du lycée.
En plus des moqueries, notre jeune héros doit subir les railleries et autres coups de Jasper, la brute de l'école qui a décidé de faire de lui son bouc émissaire.
Entre sa calvitie et le harcèlement scolaire qu'il subit, Matthéo se renferme peu à peu sur lui-même et ne trouve de réconfort que dans Space and Daemons, un MMORPG où il peut enfin faire tomber ses barrière et être lui-même.
En plus de Matthéo, il y a sa cousine Andréa qui emmène le roman encore plus loin. Hébergée par les parents de ce dernier, Andréa constitue une véritable bouée de sauvetage pour l'adolescent. Mais l'inverse est également vraie.
Andréa comme Matthéo sont des personnages très profonds et complexes. On sent que l'autrice a mis tout son coeur à les créer, les imaginer et à les rendre on ne peut plus humains.
La dynamique créée par ce duo donne au roman un rythme soutenu, qui fait que le lecteur n'a jamais envie de le lâcher.
Le reste de la famille n'est pas en reste non plus et nous offre un tableau familial parfois cocasse, mais surtout uni.
A travers ce nouveau roman, l'autrice aborde énormément de thèmes importants et d'actualité. Entre la dénonciation du harcèlement scolaire (qui était déjà son cheval de bataille dans Phénoménale), tolérance, féminisme, homosexualité et amitié, ce livre est porteur de valeurs très importantes, d'autant plus lorsqu'elles sont mises en avant en littérature jeunesse.
Avec beaucoup d'humour et de jeux de mots capillotractés, Lise Syven nous offre une vraie leçon de vie, de tolérance et d'estime de soi. A l'instar de la lune est à nous de Cindy van Wilder, A un cheveu est un vrai condensé de bienveillance qui devrait être mis dans les mains de tous les ados, afin de leur faire prendre conscience que les mots peuvent blesser autant voire plus que des coups et que la différence est une richesse, plutôt qu'une chose dont il faut avoir honte.
Si avec tout ça je ne vous ai pas convaincu de vous jeter sur ce roman, je ne sais pas ce que je peux faire de plus pour vous.
Lien : http://www.cranberriesaddict..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire-une-passion
  10 octobre 2018
Un nouveau livre de Lise Syven ? Je dis oui tout de suite. Que ce soit de l'imaginaire ou du contemporain, peu importe. Je sais d'avance que je vais adorer. Et celui-là n'a pas dérogé à la règle !
En terminale dans un lycée parisien, Matthéo était un garçon tout à fait ordinaire... jusqu'au jour où la calvitie s'est installée. Dès cet instant, raillé par ses camarades, il se sent mal dans sa peau et n'assume pas du tout cette maladie qui lui est tombée dessus sans prévenir. Mais c'est sans compter sur sa cousine qui lui fait, un jour, essayer un postiche. C'est la révélation : finalement, il est plutôt craquant et décide de s'en servir pour se créer un nouveau personnage : Paul, son cousin.
Soyons honnêtes : je n'avais jamais lu de livres traitant de cette maladie de perdre ses cheveux par paquets. Je la connaissais, mais je n'avais jamais vu le sujet traité. Alors, c'était une totale découverte pour moi. Et au-delà de ce qui lui arrive, j'ai adoré cette histoire. Car, et c'est là que l'on reconnaît le talent de l'auteure : elle traite d'un sujet assez difficile à assumer pour ceux qui le vivent, certes, mais teinté de beaucoup d'humour et de dérision.
Car même si Matthéo souffre de ce qu'il vit, il n'en garde pas moins sa bonne humeur et son humour. Évidemment, il n'en fait pas étalage, mais grâce à sa famille et surtout sa cousine, il se remet vite en question et comprend que tout ça n'est pas sa faute, qu'il n'a pas à s'en vouloir et qu'il peut réussir à surmonter ça, même si les premiers temps risquent d'être difficiles.
Et puis, évidemment, ce qui fait aussi sa force de caractère et qui le réveille, en quelque sorte, c'est les sentiments amoureux qu'il peut ressentir. Car on s'en doute, une histoire d'amour va se créer... Mais Lise Syven parvient une nouvelle fois à nous surprendre... Pourquoi ? Comment ? Je vous laisserai le découvrir par vous-mêmes ! J'aurai encore tant de choses à dire. J'ai envie de vous décortiquer tout le roman, pour vous montrer son potentiel et à quel point il mérite d'être lu et sur le devant de la scène, mais... lisez-le, plutôt, et vous comprendrez par vous-mêmes !​
​En résumé, voilà un roman qui fait réfléchir sur plusieurs aspects. Ici, Lise Syven traite plusieurs sujets à la fois : la confiance en soi, le harcèlement scolaire, l'homophobie et l'appréciation de soi. Avec ses mots tendres et à la fois incisifs, elle démontre, à sa manière, cette société qui juge sans connaître. Un roman à mettre assurément entre toutes les mains !
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
meldcmeldc   27 septembre 2018
Les gens sont bizarres. Pourquoi sont-ils incapables d'accepter les différences ? De voir un être humain au lieu d'un problème de cheveux, de poids, de handicap ?
Commenter  J’apprécie          30
meldcmeldc   27 septembre 2018
Super conseil. Dommage que j'ai la volonté d'une chaussette sale coincée entre les coussins du canapé.
Commenter  J’apprécie          20
TrampolineTrampoline   30 octobre 2018
De toute façon, beau ou moche, populaire ou pas, il suffit d'un prétexte pour qu'on vous prenne en grippe.
Commenter  J’apprécie          10
TrampolineTrampoline   30 octobre 2018
Parfois, quand on n'a pas le moral, on a juste envie que quelqu'un râle avec soi.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Lise Syven (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lise Syven
Avec James Morrow, Sylvie Lainé, Lise Syven et Andri Snaer Magnason Écoutez l'intégralité de la conférence sur : http://www.actusf.com/spip/Imaginales-2017-Recits-de-science.html
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
68 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre
.. ..