AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782290231432
320 pages
J'ai lu (20/10/2021)
3.78/5   74 notes
Résumé :
Béatrice et Erwan filent le parfait amour à Paris, loin de Lorient, la ville d'origine du jeune homme, et de sa famille loufoque. Mais à l'approche de Noël, il doit retourner dans le bar-restaurant de ses parents. Car pour le réveillon, les Guellec se plient en quatre et n'attendent qu'une chose : la venue de leur fils chéri.Par amour, Béatrice accepte d'accompagner son petit ami en Bretagne. Autant dire que les retrouvailles et les présentations s'annoncent hautes ... >Voir plus
Que lire après Il faut sauver Albert (le homard prévu pour Noël)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,78

sur 74 notes
5
3 avis
4
9 avis
3
8 avis
2
1 avis
1
1 avis
Un immense merci aux éditions J'ai Lu pour l'envoi de ce roman.

Lorsque j'ai découvert le titre de ce roman, il s'est passé un truc, déjà il m'a fait rire, et ensuite lorsque j'ai lu le synopsis, m'a curiosité a été piqué au vif, est ce que Albert allait être sauver ? Cette histoire de Noël n'est pas seulement drôle et un peu loufoque, c'est une histoire engagée dans le véganisme mais aussi dans la protection animale. Et ça, c'est une cause qui me tient particulièrement à coeur.

Ce livre est un OVNI, il est différent de toutes les comédies de Noël que j'ai pu lire jusque maintenant. Et je me suis régalée, j'ai tellement ri pendant ma lecture que j'ai failli me faire pipi dessus de nombreuses fois. La plume de Lise Syven m'a entraîné auprès de la famille Guellec et dans une parieuse mission, celle de sauver Albert.

Ici nous allons faire la connaissance de Béa qui vit une belle histoire d'amour avec Erwan. Pour les fêtes de Noël les deux amoureux vont passer les fêtes dans la famille d'Erwan, en Bretagne. le séjour s'annonce agréable, jusqu'au moment où Béa découvre dans le garage, un énorme homard. La jeune femme, végan, se donne pour mission de sauver Albert, le homard prévu pour noël….

J'ai ADORÉ ! Des les premiers chapitres je me suis plongée dans cette histoire, les pages ont défilé toute seule, tant j'ai été prise par Béa et sa mission mais aussi par l'humour un peu burlesque de la famille Guellec. L'histoire est prenante, et pleine de rebondissements digne des meilleurs films de Noël.

La plume de Lise Syven m'a totalement conquise, légère, drôle et engagée, son style m'a accompagné tout au long de ma lecture. Je ne connaissais pas du tout cette autrice, et c'est une très belle découverte.

Pour ce qui est des personnages, je les ai trop aimé. Je me suis sentie très proche de Béa, dans la cause qu'elle défend, dans son amour pour les animaux et la nature. Béa est solaire, attachante et touchante. Mais aussi maladroite et drôle. J'ai adoré la famille Guellec, chaque membre m'a fait mourir de rire, notamment Patrick, qui a été mon petit coup de coeur durant cette lecture. C'est une famille un peu loufoque, mais en même temps hyper attachante et tellement vrai. Et je me suis attachée à Albert, ce gros homard, j'ai espéré le voir retrouver sa liberté….

Lise Syven, nous offre une histoire drôle, une parfaite comédie de noël mais avec des thèmes fort et surtout d'actualité. La souffrance animale, elle nous fait nous poser beaucoup de questions. C'est une cause qui me tient à coeur, je suis engagée auprès de plusieurs associations pour la protection animal, et j'ai aimé trouvé ça dans ce roman.

Pour conclure, je ne peux que vous conseiller cette petit histoire, drôle, mignonne et engagée. J'ai passé un excellent moment de lecture, parfait pour cette période de l'année.


Commenter  J’apprécie          10
A l'origine, j'avais choisi ce livre pour sa couverture charmante et son synopsis alléchant qui promettait humour et jolis messages. J'avoue avoir eu du mal à poser mon ressenti sur ce roman car à la fois j'ai eu envie de le continuer pour connaître le dénouement et en même temps, je n'ai pas tant accroché que ça.

Béatrice et Erwan sont en couple depuis trois mois et filent le parfait amour dans la Capitale. Erwan se voit contraint de rentrer dans sa région natale, la Bretagne, pour les fêtes et appréhende pas mal ce retour car les relations avec sa famille sont... spéciales ! Il propose alors à Béatrice de l'accompagner, parisienne jusqu'au bout des ongles et vegan qui se respecte, elle accepte avec plaisir. Ce n'est que le début d'un séjour qui va se révéler chaotique... car le jour du 25, un homard est prévu au repas ! Hors de question pour Béa de le laisser mourir dans d'atroces souffrances pour contenter les humains...

Je ressors assez mitigée de cette lecture et ce pour plusieurs raisons.

D'une part car je m'attendais à rire vraiment des situations rocambolesques et en réalité, elles m'ont paru soit trop farfelues, soit à la limite de la moquerie. On a vraiment l'achétype de la petite parisienne prétentieuse en escarpins qui se retrouve au fin fond de la Bretagne entourée de "pecnos". Je n'ai pas forcément apprécié que l'autrice appuie sur ce point. Au final, on rit, mais on rit un peu jaune par moquerie, je ne vois pas quel est l'intérêt... Parce que oui, faut voir le langage de bourrin, de beauf employé.

D'autre part, je n'ai pas forcément apprécié toutes les remarques sur la pandémie et le covid... je veux dire on en entend déjà assez parlé. L'évoquer une fois ou deux pourquoi pas, mais bon insister dessus, je n'ai pas non plus compris l'intérêt.

Ensuite, même si j'ai eu envie de continuer ma lecture, l'intrigue est finalement assez redondante. Tout repose sur des quiproquos énormes entre tous les personnages qui se cachent des choses, se mentent ouvertement et se fond des coups dans le dos. Il y a eu des rebondissements incohérents avec le récit. La seule chose qui a réussi à captiver mon attention c'est ce qui allait arriver au pauvre Albert. J'ai fini le livre pour lui.

Enfin, je ne me suis pas du tout attaché aux personnages et la romance ne m'a fait ni chaud, ni froid : je ne l'ai pas trouvé crédible et touchante. le comportement d'Erwan m'a fait frémir d'indignation et de colère. J'ai eu pitié de la pauvre Béa qui tombe dans cette famille de fous, on parle mal dans son dos, on lui ment etc... La mère a de graves problèmes psychologiques si vous voulez mon avis, avec son obsession du contrôle. On est dans un environnement malsain. La fin m'a d'ailleurs fait lever les yeux au ciel : on pardonne tout car c'est l'excuse de Noël... inconcevable pour moi.

En bref : un flop malheureusement pour moi. Cette histoire n'aura pas su me convaincre à cause des trop gros clichés, de l'incohérence du récit et des personnages imbuvables à qui on laisse tout passer car c'est Noël. Il s'agit bien évidemment de mon avis personnel, je vous invite à le lire afin de vous forger une opinion.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          30
**spoil**
Bea. Jeune femme, pleine de conviction.
Son nouveau chéri et sa famille, une simple invitation pour Noël qui vire au désastre.
Après la pandémie du Covid où Erwan et bea était cloîtrée dans leur appartement à Paris la vie a repris.
Alors ils partent tous les deux, rejoindre Lorient là où habite la famille Guellec , famille qu'il décrit très vite comme un peu décaler, une mère obsédée par la vie de ses fils, et un père râleur à souhait et qui n'accepte pas l'évolution. Mais il y a un hic, Béa a un mode de vie qui ne plait pas à tout le monde, elle est végane, elle ne mange aucun animal ni tout ce qui peut venir d'eux, elle n'embête personne avec ses convictions le temps qu'on ne l'embête pas.
Mais, quand elle tombe nez à nez avec le homard prévu au repas du 25 décembre encore vivant dans une caissette (qu'elle finira par prénommer Albert) pas question de le laisser mourir dans d'atroce souffrance. Une lutte acharnée se met en place pour le sauver et lui rendre sa liberté. Malgré le père d'Erwan rusé comme un lynx, sa mère qui lui met l'ex de son copain dans les pattes ou Erwan lui-même qui lui ment.
Arrivera-t-elle finalement à le sauver ?
Les livres de Noël ne sont pas franchement mon type de livre à la base, mais le titre et le synopsis m'ont attiré, vraiment je voulais savoir si Albert serait sauvé. J'ai beaucoup aimé cette histoire qui m'as tenu en haleine tous le long du roman, les personnages sont tous plus loufoques les un que les autres ce qui apporte du peps à l'histoire. J'ai aussi beaucoup aimé le coter engagé du roman, qui fait réfléchir sur la cause animale et la surconsommation. J'ai passé un très bon moment sur ce bouquin qui m'as beaucoup fait sourire.
Commenter  J’apprécie          10
J'ai un avis plutôt mitigé pour ce roman. J'avoue que l'histoire est très fluide à lire, et que le thème choisi est très bien abordé par l'auteure. Cependant quelques petites choses m'ont plus ou moins plues... 🦞

Commençons par le positif. J'ai beaucoup aimé le sujet en lui-même. J'ai beaucoup aimé le suspens qui nous tient en haleine tout au long du roman : Béa va-t-elle réussir à sauver Albert ? L'histoire est sympa et légère malgré les propos de Béatrice qui sont parfois un peu virulents, disons. En effet, le roman nous fait bien comprendre et réfléchir (tout en restant léger rassurez-vous) sur la surconsommation et le véganisme (oui ce mot existe) et notamment au moment des fêtes. C'est vrai, que ce sond des sujets qui sont complètement d'actualité, et avec ce roman, on se rend compte de certaines petites choses.
Par contre, quelque chose que j'ai moins apprécié, ce sont toutes les petites références au covid... Pour ma part, je n'ai pas spécialement envie de retrouver ce virus dans mes lectures, je veux dire par là qu'on en parle dans toutes nos conversations et que si je veux lire sur le sujet j'achèterai un livre sur le covid ou je regarderai BFM... Pour moi, la lecture est un moment d'évasion, où je pense à tout sauf au négatif qui nous entoure. Et malheureusement, à plusieurs reprises dans le roman, des petites infos en rapport avec le covid sont rajoutées, par ci, par là... Et je trouve que ça n'a pas sa place dans un roman de Noël... 🦞

voilà, je garde un souvenir mitigé de ce roman, et je ne sais pas trop au final quoi en penser... 🦞
Commenter  J’apprécie          10
Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en lisant ce livre et je dois dire qu'il ne rentre dans aucune case. Il est à l'image de la famille Guellec, complètement loufoque.

J'ai vraiment adoré me promener dans tous ces endroits que j'adore : Lorient, fort bloqué, Larmor Plage… J'ai vraiment reconnu les endroits dont parlent l'auteure, c'est principalement ce que j'en attendais.

Du côté des personnages, ils sont vraiment tous à part, chacun leur personnalité, leur place dans l'histoire. À eux tous, ils soulèvent beaucoup de sujets, comme l'homosexualité ou les diktats de la société.

J'ai vraiment beaucoup aimé la famille Guellec, avec une préférence pour le père et pour Yann, ce sont vraiment eux que j'ai le plus apprécié dans l'histoire. Même si j'ai aussi apprécié la mère de famille et Erwann, mais peut être un tout petit peu moins.

Quant à Béatrice, c'est simple, je n'ai pas réussi à accrocher. Je trouvais qu'elle était un peu trop to much. La parisienne qui débarque en Bretagne avec ses talons hauts et ses bottes griffés, qui veux à tout prix sauver un homard quitte à faire n'importe quoi. C'est plus dans la façon d'être que dans ces convictions qu'elle m'a gênées.

Vous l'aurez donc compris, en plus des fêtes de Noël, le fil rouge ici, c'est bien le sauvetage d'Albert le homard. J'ai trouvé ça beaucoup trop drôle, même si le prologue nous donne une vague idée de comment va se finir le périple d'Albert. C'est vraiment inattendu, absolument pas dans les codes, j'ai adoré. Je suis quand même bien contente de l'issue de l'histoire de ce homard. J'ai moi-même beaucoup de mal avec la façon dont leurs vies se finissent…

Par Albert et Béatrice, l'auteure nous parle beaucoup du mode de vie végan et beaucoup de choses qui tournent autour de ce thème. J'ai trouvé ça vraiment intéressant, surtout qu'à Noël, ce genre de préoccupation est en général bien loin dans l'esprit des gens…

L'ambiance de Noël est bien présente dans le livre, mais sans en faire trop, ce que j'ai trouvé vraiment appréciable.

J'ai adoré la plume de l'autrice, elle est addictive et beaucoup trop drôle, j'ai éclaté de rire à plusieurs reprises.

C'est une superbe lecture de Noël, en dehors des codes, loufoque et très drôle. Embarquez pour Lorient avec Béa et Erwann pour secourir le pauvre Albert, le homard prévu pour Noël.

Une lecture fraîche, simple, addictive et engagée.
Lien : https://rowenabookine.com/20..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Aussi préférait elle ne pas les effrayer d'entrée de jeu en leur interdisant de bâfrer ce qu'ils voudraient. Pourtant, il lui faudrait une bonne dose de courage pour se rendre dans un supermarché en quête d'un homard congelé : son achat deviendrait un poids à porter, celui de la culpabilité d'avoir consommé et d'avoir, par là même, encouragé la pêche.
Commenter  J’apprécie          10
Comme d’habitude, je passe pour un con parce que personne m’a rien dit. Pour un peu, j’aurais essayé de te faire goûter d’la saucisse ! Mais je m’en fous, moi, que la poule de mon fils soit une bobo parisienne qui bouffe des graines. Chacun fait ce qu’il veut !
Commenter  J’apprécie          10
C'est un molosse qu'il me faudrait, un bouffeur de peigne culs, le genre à leur passer définitivement l'envie de farfouiller chez nous...
Commenter  J’apprécie          10
Les confrontations salissaient tout. La colère obscurcissait le jugement, détruisait l'harmonie, blessait le cœur, meurtrissait l'âme... À la fin, on ne savait plus exactement ce qui faisait mal et on mélangeait tout. Il ne restait qu'une douleur à la saveur amère.
Commenter  J’apprécie          00
Oh, moi, tu sais, j’ai jamais été du genre à envelopper la vérité avec de la vaseline.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Lise Syven (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lise Syven
Avec James Morrow, Sylvie Lainé, Lise Syven et Andri Snaer Magnason Écoutez l'intégralité de la conférence sur : http://www.actusf.com/spip/Imaginales-2017-Recits-de-science.html
autres livres classés : comédie romantiqueVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (133) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5198 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}