AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Mais qu'est ce que tu fais là, tout seul ? (33)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
cicou45
  01 octobre 2012
Un petit bijou ! Qu'est ce que cela fait du bien de temps en temps de lire des choses légères et qui sont remplies d'espoir ! Evidemment, tout n'est pas aussi simple, sinon ce ne serait absolument pas proche de la réalité et il y a parfois quelques désillusions, des amis que l'on considérait comme tels et qui nous ont déçus ou encore notre propre image que l'on ne peut plus supporter mais c'est ce qui s'appelle Réalité et tout cela mélangé avec la magie de Noël qui s'est incrustée dans ce livre font qu'ils nous redonnent envie d'y croire. Croire à quoi ? A la vie tout simplement !*

Martin Ladouceur est un ancien joueur de hockey professionnel qui a connu ses heures de gloire mais qui commence à sombrer tristement dans l'oubli. Bien qu'il ait signé un nouveau contrat, sa vie va basculer un soir de réveillon de Noël dans un palace de Montréal. Martin a tout eu dans sa vie, la gloire, l'argent, la célébrité mais il est passé à côté de quelque chose d'essentiel : l'amour d'une famille...
C'est un garçon de sept ans, fils d'une employée de l'hôtel et qui s'est réfugié dans sa chambre qui lui a permis de réaliser qu'il avait gaspillé sa jeunesse, accumulant les conquêtes d'un soir à son tableau de chasse mais oubliant d'aimer tout simplement !

Un ouvrage qui se rapproche un peu du conte par moments il est vrai mais qui nous ramène également à la triste réalité de la vie. Alors, s'il est une morale qui doit ressortir de cet ouvrage est que l'argent peut certes contribuer à notre bonheur mais ne fait certainement pas tout alors surtout, ne négligez pas l'essentiel et vivez en préservant ce que vous avez de plus cher à vos yeux : l'Amour de votre conjoint, de vos parents ou, comme c'est le cas ici...de vos enfants ! Ne passez surtout pas à côté de ce trésor ! A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
sandrine57
  03 janvier 2013
Quand martin Ladouceur revient en conquérant à Montréal le soir du 24 décembre, il est sûr de lui, auréolé de sa gloire de champion de hockey sur glace. Mais la ville a oublié ses exploits pour ne retenir que ses frasques passées, ses excès, ses troisièmes mi-temps retentissantes, ses nuits de sexe et d'ivresse. Les ordres du club sont clairs : "Ladouce" doit rester bien sagement dans sa suite, sans boire, sans recevoir de femmes de petite vertu et arriver frais et dispos à l'entraînement après Noël. Seul pour la première fois de sa vie, dans un palace désert, Martin va aller à la rencontre de lui-même grâce à un chauffeur de taxi philosophe et un petit garçon qui pourrait être le sien.


Un sportif au physique impressionnant, un noceur pour qui la vie est une fête permanente, un célibataire endurci qui n'a jamais voulu fonder une famille, tel est Martin Ladouceur qu'on imagine tout en force et en muscles. Et pourtant, nuit de Noël oblige, il y a beaucoup de douceur, de tendresse et d'humour dans ce récit qui se lit comme un conte. Au contact d'un petit garçon fan des tortues ninjas, le hockeyeur va se découvrir la fibre paternelle, la brute épaisse va ouvrir son coeur et rêver d'un avenir différent de celui qu'on lui a tracé. Car c'est un peu le parcours des sportifs de haut niveau que l'on appréhende au fil du récit. Révélés très jeunes, ils ne vivent que par et pour leur sport. Chouchoutés par leur club, ils intègrent un monde où l'argent coule à flots et les filles sont faciles. Pris en charge, infantilisés, ils atteignent l'âge de la retraite sans avoir vraiment vécu et se rendent compte que leur carrière, aussi brillante soit elle, est très vite oubliée au profit des exploits d'un nouveau jeune prodige. le constat peut être amer mais le roman ne l'est pas! Au contraire, c'est une bouffée de fraîcheur et d'optimisme. Il est touchant ce Martin Ladouceur et on lui souhaite le meilleur pour la suite. Une belle lecture, idéale pour accompagner les fêtes de fin d'année.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Jumax
  09 septembre 2015
J'avais adoré le froid modifie la trajectoire des poissons alors un second livre de Pierre Szalowski je fonce ! Cependant la magie a nettement moins fonctionné, pourtant on a une belle galerie de personnages assez touchants et loufoques et quelques passages vraiment drôles. le monde du hockey c'est pas trop mon truc, ça vient peut-être de là...
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          200
besath
  31 mars 2019
Martin Ladouceur est un joueur de hockey canadien, connu pour ses prouesses sur le terrain mais aussi pour ses frasques dans sa vie privé. le soir du 24 décembre, alors qu'il s'apprête à passer le réveillon de Noël seul dans un hôtel de luxe de Montréal, il découvre un petit garçon dans sa chambre. Cette découverte va en emmener une autre qui va bouleverser sa vie.

Je n'ai pas trop aimé ce livre qui se présente comme un "feel good", mais qui est loin d'un Gilles Legardinier ou un Jonas Jonasson, à mon humble avis... L'écriture est un peu lourde, les jeux de mots, prévisibles, l'histoire à peine attendrissante... Je n'aime pas trop avoir un regard aussi critique, mais là, je ne me suis pas emballée du tout à la lecture de ce livre!
Apparemment, c'est le second roman de son auteur Pierre Szalowski, un canadien. Il est paru en 2012. Son premier roman "Le froid modifie la trajectoire des poissons" a eu un succès international (dixit la 4ème de couverture). Peut-être aurais-je du commencer par celui-ci!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
carnetdelecture
  17 octobre 2012
Après la lecture de plusieurs thrillers et romans noirs, Mais qu'est-ce que tu fais là, tout seul ? est un vrai rafraichissement !

J'ai tout de suite accroché à l'écriture de l'auteur, qui nous emmène dans un récit à la fois réaliste dans le fond et fantastique dans l'approche qui a été choisie.

Les personnages sont savoureux et les différentes personnalités très bien restituées. Je ne saurais dire lequel m'a le plus touché parce que chacun à sa manière est attachant. La situation exceptionnelle dans laquelle ils se trouvent fait ressortir leurs manies, incohérences et défauts, qui les rendent encore plus humains et émouvants. En suivant Ladouceur dans cette folle nuit de Noël, on découvre petit à petit qui il est vraiment. Un homme autant adulé que détesté, qui joue à la star et à la brute mais qui fond devant un enfant.

Mais au-delà du caractère humoristique de ce roman, Pierre Szalowski initie aussi une réflexion plus profonde sur le sens que l'on donne à sa vie. Si Ladouceur a toujours suivi la voie toute tracée par d'autres, il se rend compte que ce n'est pas ce qu'il souhaite réellement et que son bonheur est ailleurs. Il n'est jamais trop tard pour prendre sa vie en main…

Un conte de Noël moderne, bourré d'humour, que je vous conseille. En tout cas, pour moi, c'est un vrai coup de coeur ! Un auteur que je ne connaissais pas mais qui me donne envie d'en lire davantage. Et comme les copines me l'ont conseillé, je pense bien que je vais me laisser tenter par le froid modifie la trajectoire des poissons, du même auteur…
Lien : http://carnetdelecture.skyne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
jostein
  25 octobre 2012
Après avoir apprécié le froid modifie la trajectoire des poissons pour sa tendresse, son humour et ses personnages décalés, je ne pouvais que sauter sur le dernier roman de Pierre Szalowski.
Et, une fois de plus, on retrouve humour et tendresse dans ce qu'on peut appeler un joli conte de Noël (d'ailleurs c'est bientôt l'heure des cadeaux de Noël, et avec ce livre vous serez dans le ton).
" Parce qu'en cette nuit de Noël les portes les plus intimes de son être avaient été ouvertes, ou plutôt forcées par effraction, et qu'aucune d'elle pour l'instant ne s'était refermée. Martin Ladouceur a senti un immense courant d'air chaud en lui."
En publicité, il paraît que , dès qu'il y a un enfant, le public est tout de suite plus réceptif. Dans ce roman, le petit garçon s'appelle Martin, il cherche son père. Il est à la fois mignon et espiègle et il parvient à attendrir cet énorme et tapageur joueur de hockey, qui s'appelle aussi Martin.
" il a senti une tête se poser contre sa hanche et un petit bras l'enlacer. Sans regarder, il a mis la main, celle qui ne tenait pas la casquette, sur l'épaule frêle et chaude qui venait de se coller à lui."
On retrouve donc la magie de l'enfance qui parvient à faire grandir les adultes ( cela me rappelle L'embellie d'Audur Ava Olafsdottir). Ici, l'écriture est plus simple, charmante.
" L'innocence de l'enfance, c'est cette faculté de se persuader que rien n'est impossible, de croire à la magie sans qu'intervienne la raison."
" L'innocence de l'enfance, c'est aussi la faculté de ne jamais s'engluer dans le concret sous peine de voir la magie s'envoler."
Non seulement, les deux Martin sont très attachants mais l'auteur les entoure de personnages très marqués comme le concierge un peu fou et hyperactif, le jeune groom qui va se révéler au fil de la nuit, le chauffeur de taxi qui se révèle être un conseiller amical.
Si vous voulez une petite bouffée d'air pur, je vous conseille ce tendre et drôle roman canadien.
J'ai quand même préféré le premier roman de l'auteur, le froid modifie la trajectoire des poissons.
Lien : http://surlaroutedejostein.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LaurineB
  18 septembre 2012
Un soir de Noël, dans un palace de Montréal.
Martin Ladouceur, hockeyeur professionnel à la carrière (et la carrure) impressionnante, a longtemps préféré les voitures de luxe et les conquêtes féminines à la vie de famille.
De retour dans sa ville natale après plusieurs années, il ne pensait pas passer son réveillon de Noël avec un chauffeur de taxi berger des brebis égarées, un concierge d'hôtel sycophante, et un petit garçon de 5 ans, fan des tortues ninjas.
Une rencontre inattendue qui bouleverse toute la vie de ce célibataire endurci.

Avec ce conte de Noël, offrez-vous une bouffée de légèreté pour la rentrée. Avec finesse et humour, Pierre Szalowski livre un roman doux et pétillant, à lire d'une traite.

Ma petite notation du jour (soir)…
Intrigue : 3/5
Ecriture : 3/5
Personnages : 4/5
Magie de Noël : 4/5
Soit un 14/20
Le petit plus : la charmante photo de couverture
Lien : http://www.dedicaces.com/201..
Commenter  J’apprécie          70
tchouk-tchouk-nougat
  15 septembre 2013
"Mais qu'est ce que tu fais là tout seul" est un roman plein d'humour et de tendresse. le récit d'une aventure humaine remplie de traits drôles, de phrases contenant des vérités qui font rejaillir en nous des émotions intenses et de personnages attachants.

C'est l'histoire de Martin, star déchu du hockey canadien qui, pour avoir trop fait de conneries dans sa jeunesse, se retrouve seul. Tout seul. Et c'est le soir de noel qu'il en prend conscience, quand tous ses anciens amis lui tournent le dos, quand ceux qu'ils croyaient ses fans et ses alliés lui apprennent qu'il n'en a jamais été ainsi.
Mais le soir de noel n'est-il pas un moment plein de magie, de pardon, d'amour? N'est-ce pas le jour où l'on reçoit les plus beaux cadeaux? Ne permet-il pas une deuxième chance?
Et le père Noel ne sera pas pour Martin ce vieillard affable à la barbe immaculée qui fait "OH Oh oh" comme le géant vert. Non se sera un petit garçon de sept ans qui va faire naitre en lui des sentiments qu'il se croyait incapable d'éprouver.

Tabernacle! Voilà un livre qui fait du bien au moral. J'ai beaucoup ri, toute seule devant ses pages. J'ai souvent été émue aussi, et en lisant les dernières lignes mes yeux se sont légèrement embués.

Je dédicace ce livre à tous ceux qui, comme moi, ont parfois des journées éprouvantes, qui doivent anoncer à des familles éplorées que la médecine ne peut plus rien pour leur proche, qui écoutent un SDF avouer qu'il n'a pas vraiment mal au ventre mais qu'il ne savait juste pas où dormir cette nuit, qui entendent une jeune femme énumérer toutes les raisons qui l'ont poussée à vider sa plaquettes de benzodiazépines.
Je dédicace ce livre à tous ceux qui regardent le temps gris et pluvieux par la fenêtre en ce demandant ce que la vie peut leur apporter.
Je dédicace ce livre à tous ceux à qui la solitude devient trop pesante.
Je dédicace ce livre à tous ceux là car c'est un rayon de soleil qui redonne espoir et sourire. "Ne pleurez pas, il y a quelque part quelqu'un qui vous aime".
Et à tous je recommande ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
myriampele
  14 août 2013
J'ai un peu peiné à lire ce roman jusqu'à la fin. Je n'ai pas été séduite par cette vedette du hockey canadien dont le coeur d'acier devient tout mou au fil des pages. J'ai eu l'impression d'avoir déjà lu cette histoire maintes et maintes fois, dans un autre décor, avec d'autres personnages!
Commenter  J’apprécie          40
coquinnette1974
  15 juin 2017
Mais qu'est ce que tu fais là, tout seul ? est un très joli roman.
Au début j'ai trouvé le personnage de Martin Ladouceur alias Ladouce, joueur de hockey professionnel, détestable.
Mais finalement, je l'ai trouvé attachant.
Et j'ai beaucoup aimé la fin.
C'est un livre simple, avec une histoire bien trouvée, et qui fait du bien :)
Pas un grand livre certes, mais je le recommande avec plaisir et je lui mets quatre étoiles.
Commenter  J’apprécie          31


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
840 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre
.. ..