AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226195807
Éditeur : Albin Michel (04/02/2010)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Stan Levine était l’un des flics les plus gradés de New York, l’un des plus brillants. Avant que Nichols ne le détruise plus sûrement que s’il l’avait tué : en enlevant et assassinant sa fille. Pendant des années, le policier a erré sans succès à la recherche du criminel. Aujourd’hui, alors qu’il entrevoit la possibilité d’une existence normale, le tueur en série ressurgit, signant son retour de deux meurtres horribles. Dans une Amérique traumatisée par les attentat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
verobleue
  05 juin 2012
«Ne vous retournez pas» de Maud Tabachnik est un roman bien noir qui superpose les histoires de 3 personnes à Milwaukee, USA où l'atmosphère a bien changé depuis les attentats du 11 septembre 2001.
Tout d'abord, Frederic Lacy, un serial killer, qui parsème de meurtres atroces son parcours à travers le Canada et les Etats-Unis. L'auteur s'est inspirée d'Albert Fish qui, dans les années 30, a tué près de 400 personnes avant d'être arrêté.
Le second, Stan Levine, flic renfermé, pas vraiment sympathique, arrivé depuis peu à Milwaukee. le tueur est une vieille connaissance du flic. Leurs destins se sont croisés dix ans auparavant à New York, dans une confrontation sanglante où sa fille a été massacrée par Lacy Depuis le policier, quitté par sa femme et ses deux autres enfants, traîne le chaos de sa vie et commence à retrouver un peu le goût de vivre à Milwaukee. Mais le psychopathe refait surface et signe son retour par deux meurtres monstrueux.
Le dernier est un agent du FBI infiltré dans les milieux islamistes de Milwaukee pour mettre à jour un réseau terroriste prêt à frapper.
En quelques jours, Milwaukee ressemble à une ville en état de guerre.
Avec ses chapitres courts, son écriture vive et nerveuse mais efficace, Maud Tabachnik nous entraîne dans un récit haletant où les évènements se chevauchent, s'entremêlent.
Si l'histoire tient la route, les personnages donnent pourtant dans le cliché et j'ai éprouvé du mal à m'y attacher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
sassenach
  01 mars 2014
Frederich Lacy vient d'arriver à Akron, Ohio, où il a trouvé un travail de serveur après avoir des années en cavale dans des communautés marginales au Canada. Tueur en série aux pulsions sadiques, il a réussi à échapper à la police grâce à son intelligence et à sa prudence. Stan Levine, lui, est inspecteur de police à Milwaukee où il a atterri après des années à rechercher Edgar Nichols, un tueur en série ayant sévi à New York plus de dix ans auparavant et qui a tué la fille de Levine, qu'il avait pris en otage pour défier l'inspecteur. Séparé de sa femme, ne voyant plus ses autres enfants, Levine est désabusé et sans espoir mais Milwaukee est secouée par une vague d'attentats terroristes, monopolisant les forces de police et Stan Levine apparaît à la télévision dans le cadre de cette enquête. Frederich Lacy, le voyant, décide de rejoindre Milwaukee et commet un meurtre qui va rappeler des souvenirs horribles à Levine …
J'avais découvert l'inspecteur Stan Levine et le tueur en série Edgar Nichols dans le cinquième jour, un de mes polars favoris (lu bien avant la création de ce blog). Ce roman est une sorte de suite car l'auteure met à nouveau en scène ces deux personnages, avec, en toile de fond, une Amérique en proie à des attentats islamiques. Il y a donc deux histoires qui vont se développer dans le polar : la traque et la confrontation de Nichols et Levine et la vie d'un agent du FBI infiltré dans les milieux islamiques. J'ai trouvé que le contexte ancrait bien l'ensemble dans notre époque, augmentant aussi les dangers et les possibles rebondissements dans l'histoire. Mais malgré un partage assez équitable entre ces deux aspects du livre, j'ai trouvé que l'histoire des attentats paraît secondaire, moins travaillée et surtout avec un final qui m'a paru un peu précipité et peu développé alors qu'il m'est apparu facile de m'attacher à l'agent du FBI infiltré. le thème principal du polar reste donc le tandem Levine-Nichols mais, si j'avais trouvé Nichols particulièrement tordu et réussi dans le cinquième jour, il m'a semblé plus pâle, plus « quelconque », même si l'auteure s'est à nouveau inspirée de certains tueurs en série et de certains évènements ayant eu lieu et que quelques scènes soient violentes et très graphiques. Peut-être que je deviens de plus en plus blasée ! Ou bien Nichols a vieilli et paraît moins enclin à tuer ! Bon, j'ai quand même dévoré le roman et il est intéressant de voir les deux hommes à nouveau en concurrence. Mais je continue à préférer nettement le cinquième jour, bien plus puissant émotionnellement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mimo000
  16 février 2010
Stan Levine est un flic torturé depuis qu'un serial killer, après une malheureuse provocation de sa part a tué sa fille aîné. Sa femme l'a quitté, emmenant ses enfants. Stan se retrouve alors à Milwaukee, l'ambiance de cette ville est complètement différente de celle qu'il connaissait à New-York.
Son travail est assez routinier quand au même moment, des attentats terroristes et des meurtres d'une grande violence ont lieu. Dans l'Amérique de l'après 11 Septembre, les gens ont peur et ces meurtres ne font que raviver cette peur. le FBI débarque à Milwaukee, Levine se voit confier l'affaire, il va devoir coopérer.
La série d'attentas et les disparitions ne semblent pas vraiment liés, ces mystérieuses disparitions semblent plus être l'oeuvre d'un sociopathe. Cela rappelle de très mauvais souvenirs à Stan Levine qui décide de prendre en charge aussi cette affaire.

Ce roman, c'est le thriller avec un grand T, serial killer complètement frappa-dingue, descriptions de tortures et autres réjouissances, tout y passe...
On suit donc de façon alternée la vie de Stan Lévine, le héros de ce roman, portrait du flic classique torturé par une histoire personnelle qui le dépasse. Ce héros a bien sur un ennemi, ennemi qui semble aimanté par Stan car il le pourchasse jusqu'à Milwaukee. En parallèle, on assiste à l'immersion de policiers américains dans des cellules d'Islamistes extrémistes, les attentats suicides font ragent.

Autant vous le dire tout de suite, je n'ai pas été convaincue, cela se lit très vite, très facilement. C'est un livre très divertissant, efficace, attention peut-être par contre aux âmes sensibles, les scènes de torture sont assez imagées.

J'ai trouvé ce thriller, très peu original et très peu crédible. Je n'ai pas compris la présence des attentats qui n'a aucun lien avec le reste, il m'a semblé que cela plombait le récit.
J'ai été surprise car je regardais le magasine de la santé vendredi et le libraire de la griffe noire était totalement emballé par ce thriller alors que j'ai, pour une fois moi aussi un avis tranché qui est, cette fois-ci négatif.

En deux mots, divertissant mais cousu de fils blancs.

Lien : http://l-ivresque-des-livres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marilivre
  15 mai 2016
Suite et fin des aventures de Nichols, surnommé le tanneur,tueur psychopathe le plus déjanté de tous les temps qui officiait dans le 1er opus "Le 5 ème jour" .
"Ne vous retournez pas" commence avec sa cavale pour échapper à la justice , après avoir détruit la carrière et la vie personnelle de Stan Lévine, l'un des plus grands flics de New York.
Parcourant les villes où des meurtres sordides se profilent, Stan se "pose" à Milwaukee dans la ville natale du sociopathe.
En parallèle, une cellule terroriste et ses attentats perpétrés dans cette ville nous entraînent au coeur du fanatisme et de ses ravages.On y découvre Dan Barrilan ,agent double d'origine iranienne s'infiltrant au sein de cette macabre organisation.
Si dans son premier opus , Maud Tabachnick nous disséquait l'âme torturé de Nichols,dans ce deuxième roman ,malgré les 2 meurtres atroces perpétrés par ce dingue, L'auteure préfère nous dévoiler les rouages assassins des terroristes , fanatiques religieux qui sont , de ce fait , proches des tueurs en série.
" Ils ne sont jamais heureux (...) que lorsqu'une population est terrorisée . Ils sont pareils aux terroristes avec d'autres motivations".
Deux romans particulièrement intéressant " le 5 ème jour" et " Ne vous retournez pas" où vous plongerez au coeur du mal.😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lilicrapota
  28 août 2017
Un thriller qui fait parfois frissonner d'horreur (et ça, ça ne m'arrive pas souvent!)
La narration oscille entre celle du "monstre", celle du policier chargé de l'enquête, et celle d'un autre flic "taupe". C'est bien écrit, haletant, et deux intrigues se mêlent : celle du monstre et du policier qui le traque, et celle de complots djihadistes (livre paru en 2010, c'était déjà très à l'honneur!)
Ce qui est intéressant, c'est que la seule narration écrite au présent est celle de Lévine, le flic ; les autres utilisent les temps du récit traditionnels, et la lecture se fait très naturellement (dans les passages de l'un à l'autre).
Lévine traque depuis plus de 10 ans le meurtrier de sa fille. Les hasards d'un nouveau meurtre le ramènent à lui. Il y a, à priori, un roman précédent qui retrace cette histoire-là.
Seul regret : la fin ne dévoile pas assez de détail sur la vie sentimentale qui s'offre à lui...
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
verobleueverobleue   29 mai 2012
Je n'aime pas beaucoup les journalistes, pas davantage les avocats, les médecins et les gens d'Eglise. Je trouve qu’ils usent de leur pouvoir discrétionnaire, sans discrétion. Je les trouve arrogants et pour beaucoup sans conscience.
Les journalistes balancent des infos sans la plupart du temps les vérifier, leur unique souci étant d’être les premiers. Ils assaillent sans vergogne les gens plongés dans le malheur, se repaissent des scandales ou en créent, et pissent dans le sens du vent. Les avocats peuvent pousser la fourberie à faire relâcher un Jack l’Eventreur sous prétexte qu’ils sont payés pour le défendre et s’appuyer pour ça sur une erreur de frappe. Les médecins se croient des demi-dieux, vous assènent leurs certitudes, se trompent souvent et vous piquent votre pognon en laissant croire qu’ils le font pour votre bien. Quand aux gens d’Eglise, c’est le pompon. Ils vous assurent les yeux dans les yeux que leur Dieu est le premier de la classe et que tous les autres peuvent se rhabiller. Si vous dites que vous n’avez pas la foi parce qu’il n’y a jamais eu aucune preuve de l’existence du Grand Barbu, ils vous répliquent en plongeant leur regard au fond du vôtre qu’avoir la foi c’est justement croire sans preuve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
verobleueverobleue   30 mai 2012
Ma ville, c'est New-York. J'aime m'y balader à pied, flâner, m'arrêter, boire un café, parler avec des gens, prendre le métro aérien. Je la connais comme le creux de ma main. Elle est à chaque heure différente. Elle peut être aussi triste que gaie en un tournant de rue. Elle a taille humaine et longtemps ses chauffeurs de taxi ont parlé yiddish. Ses rues ont gardé l'odeur de son histoire, se rappellent les gens qui l'ont vue comme la Terre Promise. Ses pierres parlent toutes les langues du monde et n'ont pas oublié leurs espoirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
verobleueverobleue   29 mai 2012
Je suis le meilleur quand ma raison l'emporte sur mes émotions. Comme tout le monde. Rien de pire que de subir l'assaut de ses sentiments qui, [...] parviennent trente mille fois plus vite au cerveau que le raisonnement. J'ai toujours cru qu'avec la raison on pouvait arriver à tout. Comme repousser la douleur, la peur, la haine.
Commenter  J’apprécie          110
verobleueverobleue   30 mai 2012
Les conflits ont montré que des hommes ordinaires peuvent pour certains se transformer en bourreaux. Mais en temps de paix qu'est-ce qui transforme un homme en monstre? Pas de propagande de haine qui dépouille l'ennemi de son humanité, pas la peur de mourir et de perdre ceux que l'on aime. Si chacun se bat avec sa part d'ombre, pourquoi tant d'hommes perdent-ils le combat?
Commenter  J’apprécie          30
verobleueverobleue   30 mai 2012
Le mode oriental de la discussion veut que l'on échange très longtemps des propos sans importance avant d'entrer dans le vif du sujet. Les palabres servent à ça. Au bout d'un moment, l'un ou l'autre des interlocuteurs peut faire évoluer la discussion. Si l'autre suit, c'est bon. Dans le cas contraire, on reprend les propos anodins.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Maud Tabachnik (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maud Tabachnik
Bob Garcia recevait sur la scène des déblogueurs les auteurs Maud Tabachnik et Solène Bakowsky à l'occasion de la dixième édition du salon international du livre de poche Saint-Maur En Poche.
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Féroce de Danielle Thiéry aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/111651-nouveautes-polar-feroce.html
Tabous de Danielle Thiery aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/95209-divers-polar-tabous.html
Guerre sale de Dominique Sylvain aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/120763-article_recherche-guerre-sale.html
Kabukicho de Dominique Sylvain aux éditions Viviane Hamy https://www.lagriffenoire.com/56638-divers-polar-kabukicho.html
Les Infidèles de Dominique Sylvain aux éditions Viviane Hamy https://www.lagriffenoire.com/105451-divers-polar-les-infideles.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. Gerard collard? Jean-Edgar Casel
#soutenezpartagezcommentezlgn #librairie #livres #livre #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram #livrestagram #instaculture #instalecture #instalire #romans #roman
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La vie à fleur de terre" de Maud Tabachnik.

Comment s'appelle le nain ?

Lucas
Ficelle
Rouget

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : La vie à fleur de terre de Maud TabachnikCréer un quiz sur ce livre
.. ..