AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782375062135
202 pages
Éditeur : Niho Niba (11/09/2020)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Takumi, un étudiant, vient tout juste d'être embauché dans une auberge avec des sources d'eau chaude. Son travail consiste à aider les propriétaires dans leurs tâches quotidiennes et veiller au bien-être des clients. Néanmoins, sa routine est totalement chamboulée lorsque quatre magnifiques femmes décident de passer quelques jours dans cet onsen... Parmi elles, l'autrice érotique Saki Sasame, spécialement venue ici pour trouver l'inspiration et à la recherche des pl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Rickola
  11 décembre 2020
Je ne sais pas pour vous, mais dès le pitch de base j'étais en appétit ! le cadre de l'onsen est propice au fantasme, surtout pour des occidentaux je pense, et en plus le côté autrice de romans érotiques qui cherche l'inspiration est ludique et également très fantasmagorique. Et par chance, le titre exploite vraiment bien ce cadre.
Précisions cependant avant d'aller plus loin que ce manga va abuser des plans à trois, quatre… voire plus. Un élément qui semble récurrent d'ailleurs dans le hentai est le personnage principal puceau à peine majeur qui va se faire déniaiser comme on dit au Québec et se révéler être une machine à orgasme dès ses premiers ébats. On reconnait bien là une fiction qui vise un lectorat masculin et cherche à le flatter au maximum en lui faisant miroiter des performances extraordinaires naturellement… Sachez-le, c'est faux ! Personne n'est un étalon par nature et le plus efficace pour faire les choses bien est la pratique ET le dialogue avec votre partenaire. Il n'y a en effet pas de secret ni de master of sex né.
Ceci étant dit, pourquoi j'ai trouvé ce titre si bien ? Tout simplement parce qu'il arrive à vraiment rendre l'aspect fantasmagorique du Onsen, en renouvelant les situations de façon assez attendue mais malgré tout maline. Notre personnage principal se retrouve en fâcheuse posture avec sa collègue de son âge, tout ceci sous l'oeil professionnel de Saki, la fameuse autrice, qui va rapidement rejoindre la fête. Ainsi, dès la première scène de sexe, on a le menu qui est affiché : des séquences de sexe avec plusieurs femmes, qui seront toutes plus que contentées par le héros, capable d'orgasmer cinq fois de suite (voire plus, ça devient difficile de compter…), tout en donnant autant à ses partenaires. Et comme d'habitude, les grosses poitrines sont légion.
Ainsi, chaque chapitre sera l'occasion d'inviter d'autres femmes à rejoindre la partie, que ce soit une amie de l'autrice qui vient également au onsen, à d'autres amies dans un effet domino excitant… jusqu'à la patronne du héros. Toutes tomberont comme des mouches face à ses talents. Ainsi, on aura droit à du sexe dans l'eau, évidemment, mais également à une séquence de massage (classique je vous ai dit) qui va tourner au déferlement de fluides. Et tout ça est fort agréable à lire, car les situations exploitent bien le cadre, se renouvellent et nous donnent vraiment ce qu'on attendait par rapport à la charge érotique que ce type de lieu a dans un certain imaginaire.
Et en plus de ça, le titre est rehaussé par une gestion finalement très sympathique des rapports entre personnages, avec un petit côté histoire d'amour et récit initiatique (sexuel évidemment) qui est vraiment du meilleur effet… Jusque dans un final un peu over the top mais qui est plutôt drôle compte tenu de l'ambiance globale du titre. Car encore une fois, quand je lis du hentai, je veux des récits excitants, certes, mais également légers et ludiques, qui proposent une version positive de la sexualité, que je peux sans soucis déconnecter de ma vision tant qu'on respecte les notions de plaisir mutuel et de consentement.
Et même sans être trop versé dans le fantasme des orgies et sexe en groupe, ou encore le bondage (il y en a une séquence, relativement soft quand même), je dois dire que le titre arrive à rester très excitant et nous fait adhérer sans soucis à ses choix sexuels et esthétiques. Certes, j'aurai une fois de plus apprécié davantage de diversité dans les morphologies, mais quoi qu'il en soit, ce moment passé dans cette bulle fantasmagorique en compagnie de ce jeune coquinou et toutes ces femmes est vraiment des plus plaisants. Pour toutes ces raisons, Les Muses de l'Onsen est clairement une valeur sure en terme de hentai pour moi, et devrait proposer aux amateurs un très beau moment.
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pois0n
  29 septembre 2020
[critique initialement rédigée par moi-même pour Manga Sanctuary (voir lien) ]
Dans le petit monde du hentai, les histoires courtes ont souvent le beau rôle. Alors, quand Niho Niba nous propose un récit s'étalant sur un tome entier, et qui plus est dans un onsen, c'est un gros OUI.
Un onsen, qu'est-ce que c'est ? me direz-vous, pour peu que vous ne soyez pas très familier avec le Japon ? Ni plus ni moins qu'une source chaude, et par extension l'établissement qui la gère, parfois simple bain public, parfois plus proche de l'auberge, surtout en campagne. C'est le cas de celui-ci, où Saki, romancière, vient s'isoler en quête d'inspiration.
Vous voyez le truc d'ici, n'est-ce pas ? On est dans un manga porno, Saki est une autrice spécialisée dans l'érotisme... autant dire que ses « recherches » vont rapidement impliquer Takumi, le seul mâle présent à la ronde, et toutes les autres femmes hébergées dans le bâtiment, de l'employée aux clientes en passant par la patronne. du pur harem, donc. D'ailleurs, aucune scène de sexe n'implique moins de trois participants. C'est d'ailleurs là la principale particularité de l'ouvrage, exclusivement consacré aux plaisirs en groupe, entre adultes consentants et pas farouches pour un rond. Ici, ce sont même les femmes qui mènent la danse, et Takumi, par le bout du... pas du nez, vous vous en doutez. La narration se focalise essentiellement sur le plaisir des différentes héroïnes et non de Takumi, bien que ce dernier ne soit pas réduit au statut d'objet sexuel pour autant. Autre truc cool, les partenaires discutent, échangent, pendant ou après l'acte, aussi, bien que 95% du livre soit constitué de parties de jambes en l'air, l'auteur parvient-il à donner une certaine consistance à ses personnages. Et « l'histoire » a beau tenir sur un timbre-poste, il n'y a pas besoin de plus, finalement. Simple et efficace. le dénouement a beau être un peu rapide, il donne un vrai sentiment d'évolution.
En lui-même, le sexe ne brille pas spécialement par son originalité, les positions et les pratiques n'étant pas variées pour un rond et se résumant dans la grande majorité à du remplissage à la queue-leu-leu. Mais ça ne veut pas dire que c'est mal fait ; d'autant qu'avec autant de partenaires impliquées en même temps, on ne voit pas trop comment l'auteur aurait pu faire autrement. Niveau érotisme, c'est donc très rentre-dedans, parfois résumé à de l'enchaînement de cases de sexe.
Visuellement, si les visages sont jolis sans être particulièrement mémorables, les corps féminins sont en revanche splendides et, hormis les poitrines d'une générosité... débordante, d'un réalisme très agréable. Leurs courbes ne se résument pas à leurs fesses et leurs seins, les filles sont minces mais ont des muscles au ventre, aux cuisses, aux mollets... bref, des corps anatomiquement crédibles, ce qui n'est pas si courant que ça, et sous tous les angles de vue, ayant tendance à beaucoup s'entremêler au fil des ébats... Bref, c'est beau.
Les Muses de l'Onsen est donc une chouette lecture olé-olé durant laquelle les personnages nous emmènent dans leur bulle lubrique, idéale pour oublier l'automne qui s'installe. Une excellente pioche de la part de l'éditeur, qui nous sort par ailleurs un travail avec sa qualité habituelle (quatre pages couleur, papier et reliure de bonne qualité, aucune coquille en vadrouille).
Lien : https://www.sanctuary.fr/avi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
MangaNews   09 octobre 2020
Les Muses de l'Onsen est donc un très bon cru dans une catégorie de hentai à harem, et donne facilement envie de retrouver une jour cet auteur dans nos contrées.
Lire la critique sur le site : MangaNews

autres livres classés : écrivainVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
969 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre