AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Yu Sasuga (Antécédent bibliographique)
ISBN : 2820328474
Éditeur : Kazé Editions (17/05/2017)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Planète Terre, Russie, XXVIIe siècle. En attendant son départ pour Mars, le commandant Asimov est chargé par le siège russe de L'U-Nasa d'empêcher la mafia rouge de poursuivre son trafic d'oeufs de Terraformars. Aidé de son escadron, il se lance alors sur la piste d'un féroce soldat génétiquement modifié, qui laisse des cadavres dans son sillage. Plongez dans l'univers de Terra Formars avec ce spin off centré sur le légendaire Asimov !
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
fnitter
26 juin 2017
Mon premier Seinen (non c'est pas vrai, j'ai lu All you need is kill il y a quelques temps) là encore découvert dans une masse critique babelio.
Un novice comme moi avant de babeliofréquenter Alfaric me dirait : Mais qu'est-ce donc ?
Un seinen : Un manga pour jeunes adultes (15 à 30 ans) de sexe masculin. Donc, corps bodybuildés et survitaminés, poitrines défiant toute gravité, chute de rein ad hoc et petites culottes. Est-ce que ça rajoute au récit ? Non, mais est-ce que ça en enlève ? Pas du tout non plus.
Terra formars Asimov. Spin off donc de la série Terra Formars. Kesako ?
Mars a été terraformée à l'aide de cafards notamment, mais ces derniers ont muté et ont exterminé les premières missions renvoyées sur place. On forme donc une nouvelle mission Annex 1 d'éradication des cafards (et pour trouver un vaccin à une nouvelle maladie visiblement alien) avec comme effectifs, des astronautes mutants (transformés par génie génétique) en association avec des animaux.
Le commandant Sylvester Asimov sera le commandant de l'équipe 3. (hybridé avec un crabe, bien costaud).
Le Spin off (et donc celui qui nous intéresse ici). L'équipe 3 (une partie ici) a déjà subi la métamorphose MO (Mosaic Organ) et avant de rejoindre les USA et le lancement, le gouvernement russe lui demande d'enquêter et d'éliminer un MO pirate (mafia russe) qui en plus s'adonne à un trafic d'oeufs aliens, rien que ça.
Donc du haut de ma très courte expérience dans le domaine, il en ressort un dessin très soigné et plaisant à regarder. De la baston à presque toutes les planches (on dit planche pour un manga ? ). Un scénario sympa et quelques flashback pour expliquer l'histoire d'Asimov, un soldat visiblement exceptionnel au point de mériter le surnom de Dieu de la guerre.
Un personnage un peu ridicule : Ivan, le faire valoir d'Asimov ? le clown de service pour détendre un peu l'atmosphère ? Bof.
Bref une petite heure (environ j'ai pas compté) de détente musclée bien sympathique. J'achèterais le tome 2 dès qu'il sortira en juillet et je vais me pencher sur la série originale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          528
Alfaric
19 mai 2017
On ne présente plus "Terra Formars", ce seinen addictif d'une immense supracoolitude où les super-héros mutants défenseurs de l'humanité affrontent les games of thrones des grandes puissances mondiales défenseuses des forces obscures de la crevardise (remember "Cyborg 009" dans les années 1960-1970, puis les "X-Men" dans les années 1970-1980, puis "Authority" et "Planetary" dans les années 1990 : les mêmes causes produisent les mêmes effets !)… Evidemment pas mal de ressemblances avec la réalité ne sont absolument pas fortuites, puisque nous sommes dans l'un des très nombreuses séries antisystème qui fleurissent depuis le bras d'honneur fait par les crevards aux peuples du monde entier lors de la fameuse « crise des subprimes » (qu'on pourrait légitimement qualifier d'hold-up mondial : Monde de Merde !!!)
Ce diptyque dérivé fait la part belle à Sylvester Asimov, le Dieu de la Guerre du Caucase, le combattant de la liberté tchétchène, le pire cauchemar de l'armée russe, héritier de Sly et de Schwarzie mais aussi d'Isaac Asimov vu qu'il est calé littérature et qu'il est lui-même écrivain de Science-Fiction (« littérature » et « science-fiction » dans la même phrase : certains s'étranglent déjà de rage, et on les envoie au diable !). L'attraction vient de voir le mangaka coréen Boichi au dessin, puisqu'habitué des polars hard boiled il oeuvre ici dans un genre qui habituellement n'est pas le sien. Et il s'éclate autant en dessinant les champs de bataille du Caucase que la métropole futuriste de Moscou que nous visitons de ses hauteurs à ses profondeurs : nous sommes dans la mouvance cyberpunk d'Akira, Ghost in the Shell, Gunnm… Mais le style Boichi, c'est aussi le recourt totalement assumé aux boobs : on peut avoir des chapitres sérieux sur le fond et stylés sur la forme, servis par des graphismes très réussis car très soignés, et puis ensuite une avalanche de nichons de fesses et de petites culottes, et en gros plans s'il vous plaît ! Avec Boichi c'est à prendre ou à laisser, il faut bien se faire une raison : certains seront charmés, d'autres seront horripilés donc tant mieux ou tant pis (perso j'ai pris sur moi pour passer outre)…
En bref, le gouvernement russe ordonne à celui qui a trahi sa patrie pour sauver sa famille de prouver sa loyauté, et notre concentré de badassité conduit son commando à la poursuite des sombres trafics de la mafia rouge… Et on respecte bien les nobles héritages de la Série B puisque tout se finit dans la banlieue de Saint-Pétersbourg avec une grosse baston avec mafieux, mutants, monstres et aliens ! To Be Continued avec le combat des chefs entre Sylvester Asimov et le légendaire Ded Moroz ! ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          323
garrytopper9
02 juin 2017
J'aime beaucoup la série Terra Formars, je la trouve très intéressante de par son concept et également par l'utilisation des pouvoirs des différents animaux et insectes. C'est une série très riche en information, et l'on apprends sans cesse de nouvelles choses, sur des espèces qu'on a tendance à écraser sous nos chaussures ^^
On peut sans aucun mal deviner une certaine morale derrière ce manga. À force de toujours vouloir tout contrôler, et ben voila que ça nous explose au visage, à force de toujours écraser tout le monde, voila que cela se retourne contre nous etc…
Même si je n'ai pas lu beaucoup de tomes de Terra Formars (je crois en être au tome 5) je trouve qu'elle a un petit truc en plus, un peu comme L'attaque des titans par exemple, même si les deux ont des styles totalement différents, on peut faire le parallèle entre les titans quasi imbattables, et les cafards qui le sont tout autant. On retrouve aussi l'idée de se transformer (en titans pour l'un ou avec des pouvoirs d'animaux pour l'autre) afin d'essayer de combattre l'ennemi.
Donc avec ce spin-off de Terra Formars, j'espérais retrouver ce qui m'avait fait apprécier la série mère.
Hélas, Terra Formars Asimov, n'est clairement pas du niveau de la série initiale. C'est un bon manga, bourrin, sympa, il fait le job, mais cela aurait tout aussi bien fonctionné dans un autre univers que celui de Terra Formars.
L'histoire se passe avant que le personnage d'Asimov parte en expédition, donc nous restons sur Terre. Déjà, premier écart par rapport au manga original. On y suit Asimov et son équipe (qu'il embarquera plus tard sur Mars) face à la Mafia Rouge qui fait du trafic d'oeufs de Terraformars.
Cela se lit vite, on en apprends un peu plus sur le personnage d'Asimov, mais ce n'est pas énorme. de plus, les combats, même s'ils sont bien rythmés ne sont pas très passionnants puisque l'on sait déjà que l'équipe d'Asimov ne va pas se faire tuer (sinon elle ne serait pas présente dans Terra Formars). À aucun moment durant ma lecture je n'ai été surpris. C'était sympa à lire, mais cela n'apportait pas grand chose. Et c'est finalement le soucis avec les spin-off qui se passent avant le manga original. On voit bien que le mangaka ne peut pas risquer de dévoiler quoi que se soit, sous peine de gâcher la série mère.
Voilà pour le scénario, je vais à présent vous parler des dessins.
On retrouve un mangaka très connu, puisque c'est Boichi (l'auteur de Sun-Ken Rock) qui est chargé des dessins. Et comment dire…c'est du Boichi…C'est beau, parfaitement maitrisé, les corps des hommes sont musclés et transpirent la testostérone tandis que ceux des femmes ont des courbes et des formes magnifiques et transpirent…le sexe. Oui, on retrouve les personnages féminins dans des tenues inappropriées pour se battre, et qui dévoilent toujours un plan décolleté, fesses, culottes, ou les trois à la fois, soyons fous !
Alors je n'ai rien contre le fan service, tant qu'il sert à quelque chose ou qu'il respecte l'esprit du manga. Or, c'est là que le bas blesse, car Boichi ne respecte pas du tout l'esprit de Terra Formars. le personnage de la belle Elena Perepelkina est totalement saccagé par les coups de crayons de Boichi. Dans la série principale, elle a certe, un joli décolleté, mais cela s'arrête là. Lorsqu'elle se bat, c'est un soldat avant tout ! Jamais ce personnage ne va affronter des ennemis en robe (trop décolletée, trop courte, trop moulante) en talons aiguilles (trop hauts) et en string ficelle (bien mis en valeur par la robe trop courte…).
Peut-être que dans ce qu'écrit Boichi, ce genre de personnage est légion, et j'espère que cela a une utilité. J'ai cru comprendre que dans Sun-Ken Rock, il y avait des histoires de gangs, de mafia etc… donc, ça peut coller, mais dans Terra Formars, je trouve que ça n'a pas sa place. N'hésitez pas à comparer sur internet le personnage d'Elena Perepelkina dans les deux versions, vous verrez, ce n'est pas du tout la même. Je pense d'ailleurs me procurer le tome 1 de Sun-Ken Rock prochainement, afin de voir si Boichi a vraiment quelque chose à raconter dans ses manga, ou si c'est juste un prétexte pour dessiner des femmes à trois-quart nues.
Pour conclure, ce premier tome de Terra Formars Asimov se laisse lire sans soucis, c'est divertissant, parfait pour se détendre après une dure journée, mais il ne vaut pas le manga principal.

Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Bouvy
30 mai 2017
La terre prépare un vaisseau pour la planète Mars, pour y combattre des hybrides mi-humains et mi-cafards que l'on nomme les Terra-Formars mais aussi pour tenter de mettre au point un vaccin contre une maladie incurable qui serait originaire de cette planète. Elle est provoquée par un virus l'Alien Engine. Des humains ont subit des opérations chirurgicales les Mosaic Organ qui doivent permettre aux soldats de profiter de différentes capacités animales qui les aideront à combattre les cafards.
Le commandant Asimov, surnommé le dieu de la guerre a été sélectionné pour cette mission ainsi que son staff, composé par la superbe et sexy blonde Elena, la jolie et pudique brune Tatiana et l'inexpérimenté Ivan. Mais avant de s'embarquer pour la planète rouge, Asimov et son équipe doivent régler une mission sur terre contre la toute puissante mafia russe qui se livre à de dangereux trafics. C'est l'antenne soviétique de l'U-Nasa et son directeur qui demande au commandant et à sa section de combattre l'organisation criminel car cette dernière collabore avec un organisme génétiquement modifié, tout comme nos héros et qui semble encore plus puissant. Visiblement, la créature ennemie aurait déjà croisé notre héros, sous une forme plus humaine dans le passé…
J'avoue que je n'ai pas lu et que je ne connais pas la série Terra Forma. Je pense que ça fait même deux ans que le premier tome est coincé au fond de ma tablette et je n'ai jamais pris le temps de la découvrir. Achat impulsif ? Peut-être. D'autres priorités ? Sans doute. Mais quand j'ai vu apparaître l'annonce que Boichi était le dessinateur de cette série dérivée, je n'avais qu'une envie, la découvrir. Et quel bonheur. le trait de Boichi fait mouche et merveille. Les paysages sont somptueux, les filles plus belles que jamais, à en faire pâlir Manara de jalousie, les personnages et leurs attitudes sont incroyables mais aussi les monstres, les scènes d'action. Boichi nous livre le meilleur de son art. le scénario n'est pas en reste. Il y a de l'action, de l'humour, c'est assez violent mais nous sommes en guerre contre la mafia et des cafards alors la tendresse n'est pas forcément au rendez-vous. Enfin, voilà un manga extrêmement palpitant, un scénario blindé, des dessins sublimes. Que demande le peuple. S'émerveiller devant ce manga qui tient presque du chef-d'oeuvre. J'attends avec gourmandise la suite et je crois que je vais tout-de-même lire le premier tome de la série originelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62

Les critiques presse (1)
ActuaBD02 juin 2017
L’intrigue principale est servie par une narration plutôt fastidieuse, oscillant entre passé et présent de manière souvent abrupte et soutenue.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter27 juin 2017
Allons voir ça. Au pire qu’est-ce qu’on risque ? La mort ? Et alors ? On mourra tous un jour non ? Allez hop ! On fonce !
Commenter  J’apprécie          350
AlfaricAlfaric16 mai 2017
- Moi, je me demande jusqu'à je me demande jusqu'à quand cette foutue guerre va durer...
- Bah, jusqu'à ce qu'on capitule, pardi !
- Vous êtes sérieux ?!
- Évidemment. C'est toujours le camp le plus riche qui gagne, y a pas de secret.
- Dans ce cas, à quoi bon continuer à se battre ?!
- C'est simple. Pour qu'on puisse négocier des conditions pas trop pourries au moment de conclure l'armistice. Enfin, nous autres, on sera sûrement condamnés comme criminels de guerre. Mais peu importe, la seule chose qui compte, c'est l'avenir de nos enfants, pas vrai ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
AlfaricAlfaric30 mai 2017
L'ours polaire. Doté d'une force considérable, il peut d'une seule patte soulever des proies d'une centaine de kilos. Son endurance exceptionnelle lui permet de parcourir d'une traite plus de 60 kilomètres à la nage dans des eaux glacées. Son corps recouvert d'une épaisse couche de graisse qui lui permet d'amortir les chocs jusqu'à une tonne. Menacé d'extinction au XXIe siècle, cet ursidé est considéré comme le plus grand prédateur carnivore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          135
AlfaricAlfaric15 mai 2017
- En attendant que les instructions tombent, direction la cantoche ! Comme plat du jour, ils servent du bortsch spécial, avec la dose de crème smetana, et du pain noir pour accompagner ! Avec un peu de vodka, ça glissera tout seul !
- Miam ! Génial !
- Toi, tu boiras de l'eau, gamin.
Commenter  J’apprécie          120
AlfaricAlfaric14 mai 2017
- Nous autres soldats, on est préparés à mourir à tout instant. On sait que c’est en donnant nos vies qu’on contribue à bâtir un avenir meilleur pour la génération suivante. On n’en demande pas plus.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Kenichi Tachibana (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kenichi Tachibana
En 2620, pour fabriquer le vaccin remède contre le virus mortel qui fait ravage sur Terre, l'équipe d'Akari Hizamaru débarquent sur Mars. Leur mission : trouver le virus à l'origine de ces infections désastreuses. L'équipage doit également emmener un échantillon d'une des créatures qui peuplent la planète, à savoir les monstrueux cafards humanoïdes mutants. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu. Face à des cafards d'une force inimaginable, Akari et ses partenaires sont contraints de fuir pour rester vivants, Et sur Terre ? C'est en se barricadant que la population tente d'échapper à la contamination ! Réussiront-t-ils à sauver la Terre et toute l'humanité ?
TERRAFORMARS : Revenge - Trailer officiel VOSTFR
© Yu Sasuga,Kenichi Tachibana/SHUEISHA,Project TERRAFORMARS
*************************************************************
Bienvenue sur Kazé, LA chaîne consacrée à l'animation japonaise, avec les plus grands hits du moment : Food Wars / Blood Blockade Battlefront / Kuroko?s Basket / God Eater / Terra formars / Nisekoi / Akame Ga Kill / Bleach?et bien d?autres. Restez au c?ur de l?animation japonaise, en direct du Japon, avec des séries complètes, des extraits cultes, des TOP explosifs?et beaucoup d'autres surprises? (???) ! Sh?nen, Combat, Action, Aventure, Seinen, Romance, Humour, Drame, Thriller, Univers fantastiques.... Tous les genres et tous les thèmes sont sur ta chaîne Kazé.
- Soutenez-nous en vous abonnant à notre chaîne: http://goo.gl/S8qZlW - Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/kaze.fr?fref=nf - Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/KazeFrance ************************************************************* - Boutique DVD/Blu-ray Kazé : http://anime.kaze.fr/ - Boutique Manga Kazé : http://manga.kaze.fr/index.php - Boutiques DVD/Goodies/Figurines : http://genki-store.com/ - ADN (Streaming légal) : http://animedigitalnetwork.fr/ - Chaine TV KZTV : http://kztv.fr/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
918 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre