AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070418863
Éditeur : Gallimard (29/11/2007)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Le parti ici pris est de restituer des évolutions dans l'Histoire, car la littérature vit aussi au rythme de la vie politique, intellectuelle, voire matérielle. Mais il est d'abord -c'est son originalité foncière -de suivre une dynamique, de comprendre ce qui, selon les époques, fut au principe de cette activité. Une activité qui émergea lentement, gagna chèrement son autonomie, et privilégia, selon l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Nebulas
  26 septembre 2017
Je trouve ce deuxième et dernier tome sur l'histoire de la littérature française aussi bon que le premier. Publié en 2007, il est même plus épais que le premier ; environ 900 pages plein d'informations pertinentes, avec des chronologies schématiques, des bibliographies et un index étendu qui comprend soixante-dix pages.
Tous les cinq auteurs du livre sont des professeurs de littérature française, quatre à l'université de Paris IV-Sorbonne et un à l'université Columbia de New York. Ils traitent l'histoire de la littérature française de trois siècles. Michel Delon est l'auteur de la première partie sur le XVIIIe siècle. Trois auteurs, Françoise Mélonio, Bertrand Marchal et Jacques Noiray, sont responsables pour le texte sur le XIXe siècle. Antoine Compagnon est l'auteur de la troisième partie sur la XXe siècle. Tous les auteurs présentent des exposés sur les développements politiques et sociaux qui ont influencé l'évolution de la littérature française. le livre n'offre pas de recueil de morceaux littéraires, comme, par exemple, la collection littéraire de Lagarde et Michard.
Je trouve tous les chapitres bien écrits, intéressants et, surtout, inspirants. Ils donnent envie de lire et relire tous ces oeuvres qui sont traités d'une façon un peu plus détaillée. J'ai lu tout le livre, mais je dois avouer que j'ai prêté un peu moins d'attention aux chapitres sur la poésie ou le théâtre. Ce sont les auteurs de romans et leurs oeuvres qui m'intéressent en premier lieu.
Après avoir terminé les deux volumes de Jean-Yves Tadié, je trouve que ma compréhension générale de l'histoire littéraire a agrandi fortement. J'ai vraiment appris beaucoup de nouveaux faits et aussi quelques curiosités intéressantes sur le contexte historique de la littérature française. Comme d'habitude, j'ai aussi dû ajouter à ma liste beaucoup de nouveaux auteurs à découvrir et de nouveaux livres à lire. Encore une fois…
Pour conclusion, je pense que les deux volumes de « La littérature française : dynamique & histoire » bel et bien valent la peine. Pour moi, ils sont une addition valable et indispensable à ma petite collection de livres sur la littérature française.
Lien : http://nebulas-nl.blogspot.n..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
chartel
  16 octobre 2010
Comme pour le premier tome de cette série des éditions Folio, les dynamiques et l'histoire de la littérature française sont, dans ce deuxième volet, non pas survolées ou résumées, mais savamment condensées, pour les très riches périodes des XVIIIe, XIXe et XXe siècles. le but étant de comprendre les évolutions et révolutions de la littérature, tant au niveau de sa définition qu'à celui de sa perception. Chaque siècle est abordé en fonction des temps antérieurs, permettant de mettre en valeur les continuités et les reprises, moins médiatiques, mais tout aussi capitales, que les mouvements de ruptures et d'oppositions.
Commenter  J’apprécie          10
Anassete
  02 décembre 2010
Un livre qui sert énormément à tout élève de lettres. Ce volume m'a particulièrement servi durant les grèves pour me faire un cours sur Claudel (auteur difficile si on ne s'est jamais intéressé à la religion catholique).
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
chartelchartel   16 octobre 2010
Il faut penser le roman, tout au long du XIXe siècle, non comme un genre fixé, comme peut l’être la poésie lyrique, la comédie ou le drame, mais comme un processus en continuel développement, un projet collectif dont chaque œuvre représente une avancée, vers un horizon qui recule toujours. Le roman, né de la confusion, ne peut exister que dans le devenir et l’inachèvement.
Commenter  J’apprécie          70
chartelchartel   16 octobre 2010
La littérature moderne, celle qui vise l’exténuation, n’en finit pas d’en finir. Il y a toujours autre chose dont se débarrasser, et le silence essentiel, la fin de la littérature, reste une utopie ou une limite intouchable. La littérature a survécu tout au long du siècle [XXe] à la fois grâce à son idéal et malgré lui, non pas en trichant et dans l’imposture, mais en jouant ou en se jouant.
Commenter  J’apprécie          60
chartelchartel   16 octobre 2010
Avant le XIXe siècle, un écrivain ne se pense pas comme un écrivain « français » ; Descartes, qui meurt en Suède après avoir passé l’essentiel de sa vie en Hollande, ne se glorifiait pas d’être le père de l’esprit cartésien « français » mais le philosophe d’une méthode universelle. Au reste, l’Europe savante des Lumières parle largement le français et la citoyenneté est une notion floue, avant les Etats-nations. L’objet « littérature française » est donc une invention du XIXe siècle, avec effet rétroactif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Jean-Yves Tadié (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Yves Tadié
Cycle Proust, Jean-Yves Tadié "Désirs funèbres"
autres livres classés : histoire de la litteratureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
399 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre