AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369741546
Éditeur : Akata (08/09/2016)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 127 notes)
Résumé :
Yaichi élève seul sa fille.
Mais un jour, son quotidien va être perturbé...
Perturbé par l'arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n'est autre que le mari de son frère jumeau ! Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour y réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l'homme qu'il aimait. Yaichi n'a alors d'autre choix que d'accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis à vis de qui il ne sait pas comment se comporter.<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (51) Voir plus Ajouter une critique
marina53
02 décembre 2016
Homme au foyer, Yaichi élève seul sa fille, Kana. Une vie paisible bientôt chamboulée par l'arrivée de ce canadien, Mike Flangan, qui n'est autre que le mari de son jumeau, Ryôji, aujourd'hui décédé et avec qui il n'avait plus de contact depuis une dizaine d'années. Mike a tenu à visiter le japon afin de mieux connaître le pays de son mari et ainsi pouvoir marcher sur ses pas et découvrir tous ces endroits qui ont marqué sa vie. Un peu réticent, Yaichi n'a pourtant d'autre choix que d'accueillir son beau-frère. Empêtré, ne sachant comment se comporter avec lui, il devra faire face à ses questionnements et ses doutes. Contrairement à Kana qui, elle, s'est de suite prise d'affection pour ce nouvel oncle venu de l'étranger...
Gengoroh Tagam, célèbre mangaka, change visiblement de registre et nous offre un album attendrissant et plein d'attentions. Un album qui traite intelligemment de l'homosexualité et du regard qu'on lui porte. Au Japon, le mariage entre personnes du même sexe n'est pas autorisé, contrairement au Canada, pays d'origine de Mike. Aussi, Yaichi a-t-il du mal à trouver les mots et les gestes envers le mari de son frère jumeau décédé, méconnaissant l'homosexualité. Seule la petite Kana ne semble guère étonnée que deux hommes puissent s'aimer et se marier. C'est avec naturel et sourires qu'elle adopte son oncle et ses questions empreintes de naturel comblent le fossé qui existe entre son papa et Mike. Ce manga familial, profondément humain et touchant, nous offre une belle leçon de vie et traite avec bienveillance, aussi bien de l'homosexualité, de la société, de la famille que des différences culturelles. L'on s'attache de suite aux différents personnages, notamment Mike, ce gros nounours tout poilu. Graphiquement, du noir et blanc efficace, un trait édulcoré et maîtrisé.
Un premier tome prometteur, émouvant, à la fois mélancolique et léger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7012
sandrine57
20 septembre 2016
Homme au foyer, Yaichi élève seul sa fille Kana. Leur quotidien paisible est chamboulé le jour où le canadien Mike Flanagan vient frapper à leur porte. Ce géant poilu n'est autre que le mari de Ryôji, le frère jumeau de Yaichi avec qui il n'avait plus de contact depuis son installation au Canada dix ans plus tôt. Or Ryôji vient de mourir et Mike est venu faire son deuil au Japon, sur les traces du passé de celui qui partageait sa vie. Enthousiaste à l'idée de mieux connaître son oncle, Kana incite son père à héberger ce beau-frère gay dont il ne sait rien.
Le mari de mon frère ou l'improbable rencontre entre un japonais à tendance homophobe et un canadien gay décomplexé. le lien entre les préjugés du premier et la méconnaissance du second se fait par une fillette innocente et joyeuse qui pose les questions gênantes avec le plus grand des naturels et acceptent les réponses de la même façon. Au fil des jours et de sa cohabitation avec ce beau-frère qui le met mal à l'aise, Yaichi revoit son jugement sur les homosexuels et se rend compte de son ignorance. Mike, quant à lui, débarque avec sa personnalité d'occidental peu au fait des moeurs et traditions des japonais et peut sembler par moment trop familier avec un hôte tout en retenue et en pudeur. le fossé entre les deux hommes se comble peu à peu grâce à la pétillante Kana, ravie d'accueillir un nouveau membre dans la famille, mais aussi grâce à Ryôji, dont ils partagent le souvenir.
Ce manga est une excellente surprise ! le thème de l'homosexualité, souvent abordé dans ce genre d'ouvrages par le biais d'une hyper sexualité plus ou moins perverse, est ici transposé en milieu ''naturel'' dans un cadre familial, sans érotisme ni pornographie. En cela, il marque son originalité et son désir de présenter la culture gay sans stéréotypes ni fantasmes. Loin des caricatures androgynes, voire efféminées, les dessins de Gengoroh Tagame présentent des hommes virils et musclés qui sortent de l'ordinaire. Mais l'homosexualité n'est pas le seul thème évoqué. le mari de mon frère parle aussi des liens familiaux qui parfois se défont en raison d'une orientation sexuelle mal acceptée et des regrets que cela peut engendrer. La famille elle-même est au coeur du sujet. Ici, elle est monoparentale et le rôle de l'homme sort des poncifs. Yaichi cuisine, fait le ménage et coiffe sa petite fille tous les matins. Quand il affirme ne pas travailler, Mike lui fait remarquer que tenir une maison et élever un enfant est un travail à part entière...
Profondément humain, ce manga est une belle réussite qui présente des personnages attachants et sensibles. Yaichi se remet en question et évolue très rapidement vers plus de tolérance et de compréhension et Mike émeut par sa tristesse après la mort de son mari, mêlée à la joie de rencontrer sa famille et de découvrir les lieux qu'il a parcouru enfant. Et Kana est le petit soleil qui illumine l'histoire par sa joie de vivre et sa facilité à accepter l'homosexualité comme allant de soi. Un magnifique premier tome, doux, mélancolique et joyeux à la fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
palamede
20 décembre 2016
Au pays du soleil levant, Mike, un grand costaud canadien fait irruption dans la vie de Yaichi et Kana, le frère jumeau et la nièce de son mari décédé.
Contrairement à Kana qui adopte Mike au premier regard, Yaichi, père célibataire aux petits soins pour sa fille et sa maison, est beaucoup plus réservé. Il ne sait pas réagir face à la gentillesse naturelle de Mike dont il craint qu'elle ne cache autre chose, à cause de son homosexualité. Mais influencé par l'exemple de Kana, Yaichi va progressivement repousser ses à priori.
Après avoir retourné l'objet en tous sens, telle la poule qui a trouvé un couteau (c'est mon premier manga) j'ai découvert l'univers tendre et émouvant de Gengoroh Tagam. Ses dessins esthétiques et épurés, son message subtil - prônant la tolérance dans un pays où l'homosexualité est encore très mal acceptée - m'ont conquise.
Mon premier manga et probablement pas mon dernier, dévorée que je suis par l'envie d'en découvrir la suite. Un grand merci à Babelio et aux Editions Akata.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
rabanne
23 décembre 2016
Les critiques de marina53 et Palamède m'avaient donné envie de lire ce manga.
Une touchante histoire de rencontre et d'apprivoisement entre trois êtres qui ne se connaissaient pas du tout, il y a peu de temps de cela...
Les sujets sont abordés sans détours ni tabous, de manière plutôt spontanée (surtout dans la bouche de la petite fille), mais également avec une jolie délicatesse : homosexualité, deuil, sentiments, embarras, regrets, souvenirs, etc. Un manga au graphisme apaisant et agréable. J'ai très envie de lire la suite ! :-)
Commenter  J’apprécie          404
Shan_Ze
05 septembre 2017
Yaichi élève seul sa fille Kana. Il vit simplement en tant que rentier. Un jour, Mike Flanagan, le mari de son défunt frère débarque chez lui pour visiter le Japon. Yaichi a du mal à se faire à cette présence qu'il trouve dérangeante. Kana, au contraire, s'attache très vite à l'homme.
Gengoroh Tagame parle de l'homosexualité et de sa perception par la famille proche. Yaichi est sur la réserve mais il essaye de rester courtois, ne sachant comment se comporter avec son beau-frère. Sa fille est très spontanée, elle pose des questions sans retenue à son oncle. J'ai beaucoup aimé ce petit manga sur l'homosexualité, l'angle adopté par Tagame est très pertinent, il oppose la spontanéité de Kana à la réserve de Yaichi. le mangaka est connu au Japon pour ses oeuvres sur l'homosexualité, curieuse de les découvrir aussi ! En attendant, je poursuivrai avec cette série jeunesse dont j'apprécie les dessins autant que le scénario.
Commenter  J’apprécie          271

Les critiques presse (2)
Bibliobs30 janvier 2017
Avec plus de sept réimpressions en moins d'un an, «Le Mari de mon frère» est un manga qui a largement fait parler de lui, grâce à sa justesse d'écriture. Emouvant et sincère
Lire la critique sur le site : Bibliobs
BoDoi21 novembre 2016
Franche réussite que cette invitation à la tolérance et la lutte contre l’homophobie passive.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
marina53marina5302 décembre 2016
À mes yeux, le problème n'était pas de savoir qui est "le mari" ou "l'épouse"... mais qui joue le rôle de "l'homme"... et qui fait celui de "la femme". Mais "normalement"... pour n'importe quel autre couple... je ne me poserais pas de question sur leur vie intime et sexuelle.
Commenter  J’apprécie          190
marina53marina5302 décembre 2016
Croire qu'un homo va forcément te sauter dessus... c'est aussi futile qu'une femme qui croirait que tous les mecs s'intéressent automatiquement à elle.
Commenter  J’apprécie          331
beamag87beamag8711 septembre 2016
-Je vous présente ma fille...
-Je m'appelle Kana!
-Enchanté Kana! Moi je suis Mike Flanagan, et je viens du Canada
-Dis papa... c'est qui ce type?
-"Ce type"? Tu es vraiment malpolie!!
-Et bien Kana je suis... ton oncle!
-Gna? J'comprends pas bien là!
-Au Canada, j'ai épousé le frère de ton papa et donc je suis ton oncle.
Commenter  J’apprécie          130
LesMotsPourReverLesMotsPourRever17 janvier 2017
En fait, peu importe qu'il soit étranger, qu'il vienne d'un autre pays. C'est parce que le conjoint de mon frère est un homme que je suis mal à l'aise. C'est moi qui ne sais pas encore comment je dois me comporter avec lui.
Commenter  J’apprécie          20
reveusedusudreveusedusud17 novembre 2016
Dis Mike...Entre Ryôji et toi...
Oui ?
C'était qui le mari et qui l'épouse ?
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Gengoroh Tagame (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gengoroh Tagame
Le mari de mon frère chez Akata
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
658 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre
. .