AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266271148
Éditeur : Pocket Jeunesse (06/10/2016)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 123 notes)
Résumé :
Laia et Elias se frayent un chemin vers le nord afin de libérer le frère de Laia des horreurs de la prison de Kauf. Pourchassés par les soldats de l'Empire, manipulés par la Commandante et hantés par leurs passés, Laia et Elias doivent duper leurs ennemis et confronter la perfidie de leurs propres coeurs.Dans la ville de Serra, Helene Aquilla se retrouve attachée à la volonté du nouveau leader à l'esprit tordu de l'Empire, Marcus. Quand sa loyauté est mise en doute,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
Mikasabouquine
  20 février 2018
Quel tome 2 ! Il est aussi excellent que le premier ! Mon seul regret : avoir attendu autant de temps avant de me plonger dedans. En effet, l'univers est très riche et ma lecture du premier tome commence à dater. À cause de cela, j'ai rencontré quelques difficultés à suivre. Mais qu'importe, ce fût une lecture magistrale !

Ce second volume est une petite pépite. Il est largement à la hauteur de son prédécesseur. C'est sombre, c'est mature, c'est prenant, ça c'est du scénario ! L'oeuvre de Sabaa Tahir est pour moi un incontournable de la littérature young adult et un sacré coup de coeur. Jusqu'à présent, c'est un sans faute pour cette auteure. Elle maîtrise son histoire avec beaucoup d'intelligence. Le dosage entre action, fantastique, suspense et amour est parfait. Le rythme effréné, les révélations et les rebondissements sont au rendez-vous tout comme dans le tome 1. C'est un pur régal ! Cette série mérite largement sa place dans mon top 5. Sabaa Tahir nous fait vibrer, angoisser, stresser, chavirer, elle n'hésite pas à tuer et à faire souffrir ses protagonistes. Elle est un vrai bourreau pour ses personnages. Impossible de prévoir quoi que ce soit. Tout le long de ce tome 2 elle nous prépare à nous emmener quelque part sans que l'on sache où. Elle est très forte. On ressent parfaitement que son récit est maîtrisé, la trajectoire de son histoire est déterminée, mais tant que la sentence ne tombe pas impossible de deviner la finalité de ce chemin. Que c'est agréable de lire une série sans prévisibilité et avec autant de surprises. De plus, l'univers est foisonnant, c'est construit et hyper bien écrit (bon attention quand même pkj, j'ai détecté quelques coquilles…)
Je crois que je pourrai faire l'éloge de cette série pendant des heures en listant de façon interminable les adjectifs positifs et en ajoutant des superlatifs !

Côté personnages, j'avais peur de ne pas spécialement apprécier le point de vue d'Hélène. Je pensais que, soit j'allais être indifférente et que cela n'apporterait rien de particulier au récit, soit ça allait accentuer le « trio/quatuor » amoureux en apportant un côté guimauve. Encore une fois, je me suis bien fait berner ! Quel plaisir de suivre la grande Hélène Aquilla, quel charisme ! Je n'aurai pas pensé autant apprécier ce personnage. Relayée au second plan lors du premier tome elle devient indispensable dans ce second volet. Je la préfère presque à Laia... Cette fille a un charisme fou et un tempérament d'enfer. Une héroïne badass comme on les aime. Forte, fière, courageuse, talentueuse et digne. J'ai pris une bonne claque avec elle. Son sens de l'honneur est admirable.
On retrouve également Elias et Laia. Fort et humble, j'aime toujours autant Elias si ce n'est plus. Ses petites touches fines d'humour sont toujours les bienvenues. J'aime son tempérament contrasté. C'est un guerrier qui sait faire preuve de retenu et qui, malgré ses capacités, n'est pas prétentieux. Il est téméraire, profondément bon et brave. C'est un roc sur lequel on peut s'appuyer et à qui on peut faire confiance les yeux fermés. Pas étonnant que l'amitié soit forte entre lui et Hélène, ils partagent les mêmes valeurs. Tout comme pour le scénario, personne ne peut savoir à l'avance l'avenir de ce personnage. Une chose est sûre entre lui et Keenan mon choix a toujours était clair : #teamelias !
Quant à Laia je dois dire quelle m'a un peu déçue. Certains de ses choix m'ont désappointé. Mais encore une fois, là où l'auteure est forte c'est que même si cela nous contrarie, on ne s'y attend pas.
Et puis bien sûr, je ne peux pas ne pas parler de LA Commandante avec un grand C. Toujours égale à elle-même, cette femme au charisme dingue est une vraie psychopathe imperturbable. Difficile de la percer à jour mais une chose est sûre elle est un adversaire à la hauteur de nos protagonistes principaux.
Un petit mot au sujet d'Harper, ce nouveau personnage secondaire m'a beaucoup plu. Encore une personnalité charismatique. Sabaa Tahir a un don pour créer des protagonistes haut en couleurs et complexes. J'ai hâte de voir ce qu'il va devenir dans le tome 3.

Vous l'aurez compris, j'ai absolument A.D.O.R.É ce tome 2! J'attends donc le dernier livre de cette série avec une très grande impatience. « Une flamme dans la nuit » est un second tome parfait qui succède à un premier tome tout aussi bon. C'est le genre de série que j'aurai été fière d'écrire. Sabaa Tahir nous a habitué à du lourd en mettant la barre très haute avec ses deux premiers tomes. Désormais, elle a la pression car il va falloir qu'elle assure un max en gardant le niveau pour le tome 3. Et clôturer cette série comme une main de maître, ce n'est pas une mince affaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          114
Saiwhisper
  20 novembre 2016
Je ne pensais pas que ce soit possible et pourtant, si : cet ouvrage est encore plus sombre et sanglant que le premier tome. J'ai totalement dévoré les chapitres et ne cessais d'être admirative devant le scénario. L'auteure a réussi à se surpasser et à me surprendre à plusieurs reprises. Je ne m'attendais pas à de telles révélations ! Plus d'une fois, j'ai été bouleversée ou suis tombée de haut... J'ai également adoré découvrir ce superbe monde hanté de créatures, de morts et d'injustice. J'avais peur que Sabaa Tahir ne développe pas assez le périple ou les villes autres que Blackcliff, cependant j'avais tort. Chaque rencontre est intéressante, les lieux sont assez bien décrits ou dégagent une ambiance particulière. Il sera difficile de vous ennuyer pendant ce tome, car il ne comporte presque pas de temps mort ! Bien au contraire, on est face à une véritable course contre le temps...
Retrouver les protagonistes de la saga a été un vrai plaisir... Mais pas uniquement les héros ! La Commandante est réellement un antagoniste crédible que j'aime autant que je la déteste : c'est VRAIMENT une bonne méchante ! Fourbe, cruelle, sans sentiments et avide de pouvoir, elle va de nouveau prouver qu'il faut la craindre et qu'elle est capable du pire... On est plus sur une simple rébellion, mais bien sur une guerre riche en rebondissements ou sur de sinistres complots mortels... J'espère que Marcus regrettera amèrement certains de ses choix... Lui aussi se révèle plutôt bien au fil des pages. J'ai également apprécié le fait que l'on ait enfin le point de vue d'Hélène grâce à une triple narration alternée. On comprend enfin son point de vue ainsi que la façon dont elle a grandi ou conçoit les choses. C'est un personnage attachant, crédible et bien développé que j'imagine aisément aux côtés d'Elias (certainement bien plus que Laia, même si nos deux tourtereaux se complètent bien...). Grâce à son caractère et ses remises en question, Hélène est devenue l'un de mes personnages favoris. Pourtant, ce qu'elle va subir en tant que Pie de sang est loin d'être facile... Il me tarde de voir son évolution dans le prochain tome. Les autres personnages comme Izzy et Keenan sont toujours là. Les retrouver m'a énormément plu.
Évidemment, je suis toujours conquise par Laia et Elias. Ce dernier va également être mis à rude épreuve ! La souffrance l'attend au tournant... Ses sentiments vont évoluer : il va réellement prouver qu'il est bien plus qu'un Mask. Il n'est pas qu'un tueur sanguinaire... Chaque mort le fait réfléchir. Il apparaît réellement comme quelqu'un d'humain, plein d'honneur et de touchant. Quant à Laia, elle va se découvrir un talent fantastique. Personnellement, cela ne me gêne pas, mais je pense que certains n'apprécieront pas trop ce nouvel élément dans l'histoire... Cela dit, rassurez-vous : ce n'est pas pour autant plus qu'elle est surpuissante ou que son comportement va changer. Elle n'est pas comme la plupart des héroïnes dotées de super-pouvoirs et tant mieux ! Même si elle est devenue forte à cause de ce qu'elle a subi dans « Une braise sous la cendre », elle possède énormément de faiblesses, à commencer par son coeur...
« Une flamme dans la nuit » est un véritable coup de coeur qui, à mes yeux, surpasse son prédécesseur. Je suis frustrée de ne pas avoir le tome trois sous la main et vais devoir faire preuve de beaucoup de patience (un ou deux ans, je crois ?). Si vous n'avez pas encore commencé cette série young adult, je ne peux que vous inciter à le faire au plus vite. Pour ceux qui attendaient hâtivement la suite, je ne pense pas que vous serez déçus. J'ai beaucoup aimé l'évolution des personnages (les héros comme les antagonistes), les révélations introduites, les nombreuses scènes d'action, l'intrigue maîtrisée ainsi que la plume de l'auteure. J'ai ressenti une myriade d'émotions et me suis régalée. C'est vraiment une très bonne lecture sur laquelle il me tarde d'échanger, notamment avec Mikasa et L_Bookine !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
mydearema
  10 mars 2018
Après un premier tome qui m'avait presque laissée sur le postérieur, me voici lancée dans le second!
Mais ce ne fut pas aussi folichon que je me l'imaginais…
Avant de te dire que je suis impossible à satisfaire (c'est pas faux non plus, je te l'accorde), faut quand même bien que je précise que j'ai tout de même bien apprécié ma lecture! Juste que .. voilà quoi.. j'attendais autre chose un peu..
Nous voici donc en compagnie d'Elias et Laia (jusqu'ici tout va bien) qui s'échappent donc vers l'infini et au delà, à peu de choses près. Ou plutôt qui s'enfuient pour libérer le frère de Laia emprisonné depuis au moins un demi-siècle (j'exagère à peine).
Fidèle au premier tome, l'écriture est toujours aussi plaisante à lire, on avale les lignes sans grandes difficultés. Là où réside le problème… c'est bien dans les longueurs.
Ca m'ennuie de l'admettre mais franchement.. on s'emmerde un peu quoi.
L'auteure jongle avec trois points de vue cette fois ci : Elias, Laia (jusqu'ici tout va toujours bien) mais aussi Hélène. J'étais vaguement septique au départ mais, tout compte fait, c'est bien la présence de cette dernière qui m'a davantage plu que le reste!
Elias m'a paru plus effacé que dans le premier tome… J'étais tombée sous son charme, sous le charme de son caractère, de son personnage tout entier indéniablement authentique et bien construit. Horreur de constater qu'il me laisse presque indifférente dans ce deuxième tome. Je dois bien admettre qu'il continue d'évoluer, et positivement même. On remarque plus que jamais son altruisme et sa dévotion… Mais il en devenait presque, à la rigueur.. stupide? Comment expliquer… Laia semblait le prendre pour acquis, prendre sa ‘fidélité' pour acquis tout au long du livre. A l'opposé d'Elias, Laia devient presque la pire version d'elle-même, je l'ai trouvé bien trop égoïste et Elias bien trop aveugle face à elle. En fait, en y réfléchissant, je ne l'aime pas moins que dans le premier tome. Disons que ce que j'aimais par dessus tout auparavant, c'est-à-dire le fait qu'on ne le prenne pas en pitié, disparaît ici.. et ça m'ennuyasse un peu.
Après.. je te rappelle que, comme je l'avais mentionné dans ma revue du premier tome, l'auteure joue 85% de son roman sur la noirceur qui peut occuper une âme et comment ces ténèbres peuvent prendre le dessus d'une personne. Ce n'est pas étonnant que nos personnages soient donc constamment en train de faire face à leurs plus sombres côtés. Cela rend l'histoire cruelle, mais réaliste.
Toutefois, pour en revenir à Laia, elle m'a semblée trop obstinée, trop persistante dans sa quête. J'ai l'impression que toute la construction de son personnage est bâtie sur sa seule mission : rechercher le frérot. Ca restreint vachement l'histoire, de même que ses possibilités d'évolution. Ses relations envers les autres protagonistes n'ont l'air basées que sur l'aide qu'ils pourraient lui apporter et donc le profit qu'elle peut en retirer… À la fois ça m'agace, à la fois ça m'impressionne de la part de l'auteure, à la fois ça m'intrigue de voir son possible développement…
Hélène fait face à de grosses difficultés pour se faire accepter en tant que ‘Blood Shrike', ou bras droit de l'empereur en d'autres termes. Sa loyauté, sa ténacité, son courage seront perpétuellement mis à rude épreuve et c'est sans nul doute son personnage qui m'a le plus impressionné dans l'histoire. Tiraillée par son besoin d'être acceptée, son besoin de reconnaissance, de protéger son peuple, de suivre ses enseignements mais aussi par son sens moral, son amour… elle n'a cessé de me surprendre!
Au niveau de l'intrigue en elle-même.. bah y a pas grand chose qui change du premier livre. C'est à la fois cool et pas cool (on adore mes explications, n'est-ce pas?)
Je veux dire que les thèmes (les super thèmes!) du premier tome sont toujours présents et même davantage développés : mentionnons surtout l'esclavage qui débouche même sur un génocide. Cela rejoint ce que je disais sur le côté so dark des personnages. Mais je déconne pas, l'auteure y va fort et c'est tant mieux. Ca ne fait que relever l'urgence de la situation.
MAIS.
(avec des majuscules svp)
Le livre en lui-même, quand on y réfléchit après, n'a pas l'air de faire grand chose pour que ‘ça aille mieux'.
Genre on aborde un super thème, tragique le thème, mais presque sans espoir (ou alors vraiment très mince l'espoir) que ça s'arrange. C'est pessimiste, c'est cruel, c'est très bien mais ça donne l'impression qu'on n'a pas vraiment un bon sens des priorités!
Et on revient donc à Laia qui ne vit que pour sauver son frère. Même si son frère est supposé être LA clé pour sauver les Scholars (Erudits il me semble dans la version française, c'est possible?), c'est à la limite si Laia verse une larmichette quand elle apprend qu'ABSOLUMENT TOUS LES SIENS SE FONT DÉGOMMER LES FESSES.
J't'avais dit qu'elle était têtue hein?
Par contre un truc fort sympatoche, c'est qu'on continue d'en apprendre sur le côté un peu plus ‘fantastique', voir même ‘surnaturel' du bouquin et j'ai trouvé ça fort réjouissant de rencontrer des créatures obscureeees (ouais bah chacun ses délires ok).
Ca ajoute un côté inédit à l'histoire et permet de pas trop s'endormir.
Parce que oui.. les péripéties se bousculent pas au balcon quoi.
Y a du blablabla, des alliances, des alliances foireuses, Elias, Hélène, du blablabla, du … blablabla encore, une révélation un peu foireuse en guise de retournement de situation mais que j'avais vu venir (j'suis pénible je sais j'vois toujours tout venir), ah oui non je suis ingrate j'ai quand même pleuré à un moment (mais tu ne sauras pas pourquoi mouhaha), puis une fin horrible.
Fin horrible car tu te dis que décidément, y a pas un truc pour en rattraper l'autre et que tu sens que ton coeur de lecteur va morfler dans le dernier tome.
Sauf si l'absence d'action te fait mourir d'ennuis avant, c'est une issue probable.
En fait, c'est complexe comme affaire.
A la fois, j'adore toujours cette saga mais y a un truc qui coince.. (comme si on n'avait pas compris). Je pense que l'auteure aurait pu faire une duologie. Amener certains éléments plus tôt dans l'histoire, dès le premier tome et conclure de manière plus que satisfaisante en un deuxième tome. On peut donc dire que ce tome souffre du « syndrome du deuxième tome », tu sais quand c'est pas à la hauteur du premier mais que tu aimes toujours autant la saga donc tu veux y croire mais que tu ne peux pas fermer les yeux sur des défauts évidents… C'est tout à fait ça.
Lien : https://mydearema.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carole94p
  22 décembre 2016
2.5/5
Ce n'est un secret pour personne, j'attendais avec impatience et appréhension Une flamme dans la nuit, le second tome d'Une braise dans la cendre. Impatience, car la fin du premier nous laissais totalement au dépourvu, et appréhension car je savais que le point de vue d'Helene allait être bien présent et aussi à cause du carré amoureux – élément qui m'avait déplu dans le premier – du coup, j'avais à la fois envie de peur de lire Une flamme dans la nuit. J'en profite donc pour remercier Pocket Jeunesse pour cette réception.

On le sait tous, les seconds tomes sont souvent – très souvent – critiqués. Il faut dire que les premiers tomes nous marquent toujours énormément. du coup, la barre est haute pour la suite. Et il arrive, malheureusement que celle-ci ne soit pas toujours à la hauteur de nos attentes. Ce qui ne veut pas dire que l'histoire ne vaut pas le coup ! Pour moi, cette lecture avait à la fois des points positifs et des points négatifs…

Commençons par les points positifs. Ce qui me faisait le plus peur était le point de vue d'Helene – personnage que je détestais tout simplement dans le premier tome – et bien figurez-vous que j'ai totalement redécouvert son personnage dans Une flamme dans la nuit. Et pour preuve, dès le premier chapitre de son point de vue, je n'avais qu'une envie la prendre dans mes bras. Sabaa Tahir n'y est pas allée de main morte avec elle et croyez-moi, il est difficile de ne pas l'apprécier dans ce second tome. Son point de vue m'a beaucoup plu, finalement, son personnage dur « méchant » n'est qu'une façade et on la voit sous un autre jour.

Second point positif, moi qui n'avait que des vagues souvenirs de la fin du premier tome, je me suis assez facilement remise dans l'histoire. En fait, tout m'est revenu au fur et à mesure. L'auteur nous plonge encore plus dans son univers en ajoutant de nombreuses choses.

Le personnage d'Elias évolue beaucoup également. Son point de vue apporte toujours une vision de l'histoire intéressante et comme pour Helene il ne sera pas épargné.

Comme je le disais plus haut, l'auteur prend un malin plaisir à ne pas épargner nos personnages. Chacun y prend pour son compte. J'aime assez cette tournure, car justement ça montre qu'aucun d'eux n'est à l'abris bien que par moment ce qui leur arrive est assez « gore » j'ai trouvé que ça ajoutait du suspense à l'histoire bien qu'il m'aurait fallu un peu plus de profondeur dans le ressenti pour être totalement prise aux tripes.

Passons maintenant aux points négatifs. Cette lecture se découpe en deux parties à mes yeux. La première avec les chapitres d'Helene qui m'ont énormément plu et que j'ai adoré et ceux de Laia qui m'ont soit ennuyé, soit révolté. J'en suis la première étonnée. Habituellement, je ne change jamais – il ne faut jamais dire jamais – d'avis concernant les personnages. Quand j'aime, j'aime jusqu'au bout et lorsque je déteste, c'est définitif. Et bien Une flamme dans la nuit m'a prouvé le contraire. J'ai adoré Helene et détesté Laia. Elle m'a énormément déçue. Elle prend des décisions totalement absurdes et son comportement laisse à désirer. J'avais tout simplement envie d'entrer dans le livre et la secouer. du coup, à chacun de ses chapitres je trouvais le temps horriblement long.

Second point négatif. le retour du triangle amoureux – je ne le dirais jamais assez, je hais ça ! – le récit serait tellement mieux sans ça… du coup, je ne vais pas en parler en long en large et en travers, juste dire qu'il m'a énormément énervée.

Globalement, cette lecture me laisse assez perdue. Je suis partagée entre l'enthousiasme des chapitres d'Helene et le reste qui globalement m'a déçue. Concrètement, je pense que le personnage d'Helene a sauvé ma lecture… dis comme ça, ça fait horriblement méchant… Pourtant, j'ai été au bout de ma lecture, c'est donc qu'elle n'est pas si décevante que ça, et j'ai tout de même bien envie de savoir la suite.

Nombreux sont les avis ultra positifs, je vous conseille donc de découvrir Une flamme dans la nuit et de vous faire votre propre avis sur cette lecture !
Lien : http://my-bo0ks.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
dreamworld
  25 janvier 2017
Waw. Je ne sais pas quoi dire d'autre. Je ressors de ce roman toute contente car il a été à la hauteur de mes attentes, et je sais d'un autre côté que les mois vont être longs avant la sortie de la suite.
On retrouve dans ce second tome Laia et Elias alors qu'ils sont en fuite vers Kaus, la pire prison de l'Empire, afin de délivrer Darin, le frère de Laia, et d'espérer sauver enfin les érudits. Leur chemin va être remplis d'épreuves, d'action, de sang, de remords, de culpabilité, mais aussi d'espoir et de vie. J'ai adoré revoir la Laia forte de la fin du premier roman qui parvient à se défendre et à affronter ses peurs, mais qui reste fragile et toujours aussi humaine. C'est vraiment une héroïne à laquelle j'ai aimé m'attacher, par ses faiblesses, ses espoirs, mais aussi son courage et sa force, sa détermination à aller toujours plus loin pour sauver Darin. Elias est lui aussi fidèle à lui-même, et fera tout pour tenir sa promesse.
Une nouveauté apparait dans ce tome avec la triple narration. On y découvre alors le point de vue d'Hélène, un personnage que j'avais bien aimé sans vraiment prendre le temps de la connaître. Cela nous permet d'en savoir plus sur elle, sur sa famille notamment, mais aussi sur ses sentiments pour Elias et sa vision de l'Empire. J'ai beaucoup aimé la suivre et sentir son hésitation quant à réaliser la missions que Marcus lui a confié.
On y retrouve également d'autres personnages importants, comme Keenan, toujours assez absent mais qui finira par avoir un rôle important, Izzi, toute en douceur et en discrétion mais aussi dotée d'une grande observation, et la Commandante, le genre de méchante qu'on adore détester, sans coeur, impitoyable.
Ce tome ne se déroule plus dans l'enceinte de Blackliff et des rues de Serra, comme le précédent, mais est une épopée où l'on voyage à travers l'empire pendants des semaines et des mois. Cela nous permet de découvrir plus en détail de royaume, les déserts qui le composent, les tribu qui le parcourent. J'ai aimé ce côté "voyage pour une mission", cette traversée semée d'embûche où l'on apprend à connaître les personnages encore plus en détails et eux à se connaître eux-même.
Nous ne sommes pas en reste par rapport au côté "imaginaire" avec une nouvelle créature surnaturelle et des révélations sur le Semeur de Nuit.
Ce roman est encore plus rempli d'aventure que le précédent et j'ai vraiment été happée dans l'histoire, je tournais les pages sans plus pouvoir m'arrêter, je voulais savoir la suite.
Cette saga est vraiment un petit coup de coeur et je suis pressée d'en lire la suite. L'attente va être longue....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
KingdomOfWordsKingdomOfWords   09 juin 2019
“Don't look so worried. Most successful missions are just a series of barely averted disasters.”
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   20 novembre 2016
"Bien, dit-elle. Maintenant que ce point est réglé, quel est ton plan ?
- C'est... " Je cherche un mot afin que mon idée n'ait pas l'air complètement folle, puis je devine qu'Afya ne se laissera pas avoir. "Il est dingue, finis-je par dire. Tellement dingue que je en sais pas si ça va marcher."
Afya éclate d'un rire aigu qui résonne dans toute la grotte. Elle ne se moque pas de moi - elle est véritablement amusée et secoue la tête.
"Cieux, dit-elle. Tu m'as dit que tu aimais les histoires. As-tu jamais entendu l'histoire d'un aventurier avec un plan qui ne soit pas fou ?
- Euh... non.
- Et pourquoi, à ton avis ?"
Je suis perplexe. "Parce que... Euh... Parce que..."
Elle rit à nouveau. "Parce que les plans raisonnables ne fonctionnent jamais, fillette."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
KingdomOfWordsKingdomOfWords   09 juin 2019
“So long as you fight the darkness, you stand in the light.”
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   08 décembre 2016
Alors que j’essaie de comprendre comment – et pourquoi – le rouquin de la fête de la Lune nous a suivis dans les montagnes, une autre silhouette sort des bois, ses cheveux blonds coiffés en une tresse approximative, son visage et son cache-œil sales. Elle n’était déjà pas épaisse quand elle vivait avec la Commandante, mais là elle a l’air de mourir de faim.
-Izzi ?
-Elias. » Elle m’adresse un sourire triste.
-Tu as l’air… euh… tu es maigre.
-Elle hausse un sourcil en contemplant mes traits altérés par le poison. Laia passe devant moi en poussant un cri de surprise. Elle jette un bras autour du rouquin et l’autre autour de l’ancienne esclave de la Commandante, et ils tombent par terre en riant et pleurant. « Cieux, Keenan, Izzi ! Vous allez bien… Vous êtes vivants !
-Vivants, oui. Izzi jette un petit regard au rouquin.
-Bien, je ne sais pas. Ton ami marche à un rythme fou. Le rouquin ne lui répond pas, les yeux fixés sur moi.
-Elias. Laia remarque le regard du rouquin et se lève en s’éclaircissant la gorge.
-Tu connais Izzi. Et voici Keenan, un… un ami. Elle prononce le mot ami comme si elle n’était pas sûre que ce soit le bon terme.
-Keenan, voici…
-Je sais qui il est. Le rouquin lui coupe la parole et je retiens mon envie de lui flanquer un coup de poing. Elias, assommer son ami au bout de cinq minutes n’est pas le meilleur moyen d’assurer la paix.
-Ce que je ne comprends pas, poursuit le rouquin, c’est comment tu as fini avec lui. Comment as-tu pu…
-Nous devrions peut-être nous asseoir. Izzi lève la voix et s’assoit près du feu. Je la rejoins tout en gardant un œil sur Keenan qui a pris Laia à part et lui parle avec animation. Je lis sur ses lèvres ; il lui dit qu’il vient avec elle à Kauf. C’est une très mauvaise idée. Parce que si assurer ma sécurité et celle de Laia jusqu’à Kauf est presque impossible, assurer celle de quatre personnes relève de la pure folie.
-Elias, dis-moi que tu as quelque chose à manger, dit Izzi à voix basse. Peut-être que Keenan se nourrit de son obsession, mais moi je n’ai pas fait de vrai repas depuis des semaines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EppupuceEppupuce   26 décembre 2016
Au bout d'un moment Elias souffle et appuie son front contre le mien.
« Dis moi ce que tu m'as dit la nuit dans ma chambre à Blackcliff, murmure-t-il. Ce que Nan te disait.
- "Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir." »
Elias lève la tête et me regarde, la froideur de son regard remplacé par un feu ardent. J'oublie de respirer.
« Ne l'oublie jamais, dit-il. Jamais. »
Je hoche la tête. Les minutes s'égrènent ainsi, chacun de nous puisant du réconfort dans la fraîcheur de la nuit et la compagnie silencieuse des étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Sabaa Tahir (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sabaa Tahir
Je vous donne mon avis sur mes dernières lectures avec Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir et Winter de Marissa Meyer ! Plus de vidéos : https://goo.gl/03Vjvg
_________________________________________
Si je ne réponds jamais à vos commentaires c'est que google+ m'en empêche. N'hésitez pas à vérifier dans vos paramètres ;)
______________________________________
⚆ POUR ME SUIVRE :
⚈ CHAINE ORGANISATION : http://youtube.com/bulledopjournal ⚈ BLOG : http://bulledop-bouquine.blogspot.fr ⚈ FACEBOOK: http://facebook.com/Bulledop ⚈ TWITTER: http://twitter.com/Bulledop ⚈ INSTAGRAM : http://instagram.com/Emiliebuu ⚈ Ask : http://ask.fm/Bulledop ⚈Snapchat : ibulledop ⚈ Wattpad : http://wattpad.com/bulledop ______________________________________
♡Questions fréquentes :
Mes musiques sont libres de droits et trouvées sur internet Je monte avec Imovie. Mes cheveux sont naturellement frisés ( et oui ... ^^ )
________________________________________
LES LIVRES :
📖 Une braise sous le cendre - Sabaa Tahir :
➝ Decitre* : https://goo.gl/cZh4aS
➝ Amazon* : http://amzn.to/2nzy4E4
➝ Fnac* : https://goo.gl/tWvDC9
📖 Winter - Marissa Meyer :
➝ Decitre* : https://goo.gl/BIinVF
➝ Amazon* : http://amzn.to/2n5ZAv0
➝ Fnac* : https://goo.gl/VduTPv
_______________________________________
N'hésites donc pas ! Abonne toi c'est gratuit et ça fait toujours plaisir 😙
_______________________________________
Cette vidéo ne contient aucun placement de produit. Les liens sont des liens affiliés. Ce qui veut dire que je touche une petite commission sur les ventes faite au travers de ceux-ci mais si vous avez la possibilité d'acheter en librairie préférez toujours les libraires
- mais vous avez quand même le droit de me soutenir héhé - :)
_____________________________________
Si tu as des suggestions de vidéos ou de livres que tu aimerais voir par ici, n'hésites pas à m'en faire part en commentaires ! ;)
Merci pour tout !
Emilie ⚆
+ Lire la suite
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Une braise sous la cendre

Quel est le peuple qui pris le pouvoir il y a 500 ans ?

Les Erudits
Les Martiaux
Les Augures
Les éfrits des sables

17 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Une braise sous la cendre de Sabaa TahirCréer un quiz sur ce livre
.. ..