AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275782788X
Éditeur : Points (15/03/2012)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Le roi Hassan II meurt en 1999. Abdellah, jeune étudiant marocain de Salé, poursuit ses études de lettres à Paris depuis un an. Après l'enchantement et l'éblouissement du début, la ville des lumières, qui longtemps le faisait rêver, lui offre un nouveau visage, celui de sa dure réalité quotidienne. Il s'agit désormais de survivre, ouvrir les yeux, assumer son homosexualité, trouver son chemin sans renier ses racines, gérer la folie de l'entre-deux, garder malgré tou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
ChezVolodia
  04 octobre 2018
visage, celui de la dure réalité quotidienne.
Il s'agit désormais de survivre, ouvrir les yeux, assumer son homosexualité, trouver son chemin sans renier ses racines, gérer la folie de l'entre-deux, garder malgré out sa légèreté, devenir enfin un adulte. Un autre ?
Editions :SEGUIER - ISBN : 978 2 8404 9412 6 - Broché 134 pages - Prix : 13 €

Mon avis : Indiangay
Je ne puis qu'admirer la vérité et la sincérité de son écriture, la lucidité dont il fait preuve sur la condition d'une jeunesse marocaine obligée de se prostituer avec des vacanciers étrangers pour ne pas sombrer, la désespérance d'une jeunesse contrainte de s'exiler pour avoir un avenir..
Sa solitude en tant qu'étranger pour qui l'Europe représente "un tout", n'est pas seulement celle d'un maghrébin, d'un musulman, elle est la compagne jumelle de tout être dont les traditions, les sexes sont très marqués par une Société faite par et pour les hommes où les filles et les femmes sont réduites à des ventres à donner des fils porteurs de tous les espoirs et toutes les ambitions du père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jack56
  27 février 2015
Une première rencontre avec Abdellah Taïa très plaisantle.
Ses textes sont agréables, limpides avec des sentiments à fleur de peau. Ils me donne l'envie de découvrir ses autres écrits.
Commenter  J’apprécie          40
davidlam
  25 août 2009
L'auteur qui est exilé à Paris pour "faire fortune" nous fait partager son Maroc du quotidien dans ce qu'il y a de concret et de poétique. Ses récits autobiographiques me rappellent les toiles orientalistes.
Commenter  J’apprécie          30
HugoCsr
  09 juin 2018
Une simplicité et une pureté d'enfant qui donnent une force inouïe à ce texte aux niveaux de lecture multiples.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
jack56jack56   27 février 2015
Elle n'a jamais voulu se marier, même quand ses chrétiens sont repartis en France. Pourquoi d'ailleurs, disait-elle parfois, pour être l'objet d'un homme qui se croit Dieu sur terre, la bonne et la prostituée de Monsieur, l'esclave enfermée dans le noir d'un geôlier qui se sent investi d'une mission divine : la protection des valeurs et des traditions ? Non, non, elle n'a jamais voulu de cette prison, de cette sacro-sainte institution, elle la laisse aux autres femmes qui l'acceptent avec résignation.
(page 110)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
davidlamdavidlam   25 août 2009
A l'université, la vie de Jean Genet me réservait encore une grande surprise. Abdellah le funambule! L'ami, l'amant, le fils, le compagnon, le disciple tendre et délicat...Voilà un garçon, découvert dans les livres, qui est entré immédiatement dans ma mythologie personnelle, dans mon coeur. Lui aussi, depuis 1964, vit dans l'autre monde, mais son histoire d'ici-bas est encore incomplète. Un jour, je l'écrirai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlicanteAlicante   16 février 2014
La littérature et la vie réelle sont à jamais unies pour moi, l'une ne peut exister sans l'autre. La vie sans les mots des livres me semble impossible à vivre.
Commenter  J’apprécie          50
jack56jack56   27 février 2015
Le chemin littéraire. Apprendre à mieux connaître le français et la littérature française, c'était aussi connaître les histoires de ces deux écrivains (Jean Genet et Roland Barthes) et ce qui les a amenés jusqu'au Maroc, jusqu'à Rabat. La littérature et la vie réelle sont à jamais unies pour moi, l'une ne peut exister sans l'autre. La vie sans les mots des livres me semble impossible à vivre.
Commenter  J’apprécie          10
AlicanteAlicante   16 février 2014
Il fait encore beau ! Il y en a qui se promènent en ce moment dans les jardins, au bord de la mer... Ils ont de la chance ! [...] Mais il y en a qui ont plus de chance, au lieu des jardins ils préfèrent se promener dans les livres entre les lignes, dans les mots.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Abdellah Taïa (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abdellah Taïa
Abdellah Taïa - Celui qui est digne d'être aimé
autres livres classés : littérature marocaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox