AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de TarteTatin


TarteTatin
  05 mars 2018
J'ai refermé ce petit bouquin autobiographique et j'ai pensé à mon père.
A cette façon qu'il avait de me nous raconter l'Egypte, à son air dépité lorsqu'il me parlait de la condition de l'homme homosexuel là-bas.
À sa tristesse.
À sa mélancolie.

Ici, Taïa nous raconte son enfance de petit garçon efféminé qui préférait déjà les hommes, et ce viol qu'il a failli subir parce qu'un cul de petit garçon c'est aguicheur.
Il nous raconte son arrivée à Paris et le gris de la ville, la passion violente avec un algérien et la naissance de son écriture.
Il nous raconte le cinéma, ses rêves, puis enfin, il nous raconte le Caire.

L'écriture est belle, la palette des sentiments amoureux riche.
La mélancolie est douce amer mais elle lui semble inévitable et nécessaire pour avancer.

Ce fut une belle entrée en matière dans l'univers d'Abdellah Taïa.

Des conseils de lectures autour du monde arabe et/ou traitant de l'homosexualité dans le monde arabe? Je suis preneuse.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus