AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782368520567
208 pages
Kurokawa (10/12/2015)
4.4/5   10 notes
Résumé :
Le combat à coups d'armes impériales entre le Night Raid et les Jägers a commencé, et Akame affronte violemment sa sœur Kurome... Inévitablement, il va encore y avoir des morts. Le destin des assassins est décidément impitoyable. Frissons garantis !!
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MassLunar
  30 juillet 2021
Sans tremblement aucun, voici un petit coup de coeur pour ce tome 7 qui est peut-être l'un des plus volumes les plus riches en action. La bataille entre le Night Raid et les Jagers compose entièrement ce septième opus dont les combats sont captés dans la plus pur générosité avec une excellente dynamique.
Chaque combattant est mise en valeur avec chacun son poste-clé même si la combattante la plus impressionnante dans cette arène est Kurome. La soeur d'Akame fait montre de son pouvoir tout le long en réunissant une troupe de pantins revenus d'entre les morts. Elle est la reine de cette arène et les combats s'enchainent entre ces poupées macabres et le Night Raid qui a fort à faire. Ce qui est fort appréciable dans ce tome 7, c'est l'impression que le scénariste Takahiro et le dessinateur Tetsuya Tashiro ont vraiment réfléchis à la mécanique de ces combats. La valse contre les pantins est très bien découpée mais elle n'occulte pas la menace des jagers qui ne sont pas mis en retrait à l'exception de Wave qui est vite éclipsé du game pour des raisons plus pratiques. Par exemple, le fait que Kurome profite d'une ouverture pour trancher un ou deux membres entre deux combats du Night Raid face à ses pantins est plutôt bien pensé. Les personnages ne sont jamais en mode passif à regarder les combats, la stratégie est très dynamique. L'un des rôles majeurs est sans doute celui de Chelsea , la tueuse métamorphe dont les interventions sont rapides et radicales.
Quelques petites exceptions freinent un peu l'ardeur du combat, notamment l'absence de Wave ou encore la feinte un peu grossière pour éloigner Esdeath...mais ce ne sont que des petites peccadilles scénaristiques pour mieux mettre en scène les combats majeurs de ce volume.
Forcément, il y a des morts dans cet opus. Je ne dévoilerai rien bien sûr mais, forcément, l'émotion est toujours présente et le fait qu'il y ait de véritables disparitions ( pas les gonflantes "résurrections " à la shonen) provoque beaucoup plus de feeling, d'émotions et d'empathie pour les personnages. Les auteurs utilisent judicieusement les flash-backs comme une sorte de mémorial peu avant la fin. C'est classique mais c'est toujours efficace .
Encore une fois, aidé par les choix de plans proposés sans doute par Takahiro, Tetsuya Tashiro illustre parfaitement l'action. C'est limpide , les effets de vitesse et de frappes sont très bien rendues. Dans le domaine de l'action pur -jus, Tetsuya Tashiro est un bon. D'ailleurs, il le prouve à nouveau avec son dernier manga Kaijin Reijoh (même si mon avis au niveau de l'intrigue de ce dernier est quand même plus nuancé).
Un tome coup de coeur, sans hésitation, parce si on aime le manga d'action, ce septième tome de Red Eyes Sword - Akame ga Kill est un pur plaisir. C'est bien découpé, les effets sont bien illustrés. On devine une véritable mécanique derrière dans l'écriture. Et bien sûr, les enjeux sont toujours bien présents avec quelques disparitions marquantes. Et dire que d'autres combats décisifs sont à venir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lesvoyagesdely
  10 janvier 2016
L’impitoyable combat Jäger vs Night Raid commence, un combat d’armes impériales. Un combat pouvant aller jusqu’à la mort. Ils savaient à quoi ils s’engageaient, tout le monde ne pourra en réchapper.
Najenda y participe activement aussi.
Un tome prenant, avec beaucoup de combats, de nouvelles découvertes sur des passés et des armes impériales.
Najenda, la chef des Night Raid est à l’honneur sur la couverture.
Cette fois ci, ils font un tour dans arachnid, disponible en France également.
Une page couleur pour commencer, des précisons à la fin.
On commence par une note d’humour avec un piège tendu par le Night raid, les Jägers ne s’y laissent pas duper, surtout Esdeath, mais ils y vont en toute connaissance de cause. Il est temps de s’affronter !
Najenda se battra aussi, il faut bien qu’elle montre l’exemple !
L’occasion de retrouver la sœur d’Akame : Kurome. Elle contrôle des gens qu’elle a vaincu et tué grâce à son arme impériale, elle se régénère en mangeant des gâteaux. Pourront-ils lui faire face ? Savent-ils tout ce qu’ils ont à savoir ? Akame sera-t-elle obligée d’affronter sa propre sœur ? On replonge dans le passé de Kurome. Que ce soit par elle, ou Chelsea, ou d’autres, on voit le gouvernement pourri et cruel ! Et le manque échappatoires pour pas mal de monde !
Au milieu de toutes ces batailles, on y voit aussi que chaque groupe est très solidaire. Ils ont appris à s’apprécier l’air de rien.
La fin monte encore le niveau de cruauté d’un niveau.
Action et rebondissements garantis distillés de beaux moments et de rires !
J’ai quand même une préférence pour voir l’action dans l’anime, avec la musique et je la ressens mieux !
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1135 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre