AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782820307651
192 pages
Kazé Editions (02/10/2013)
4/5   9 notes
Résumé :
Médecin généraliste, Yakumo Hibiki se voit affecté à la DMAT : la Disaster Medical Assistance Team, une unité de "super-urgentistes" aux méthodes exceptionnelles. Uniquement appelés à agir dans des conditions extrêmes, ses membres doivent réagir vite et savoir toujours garder leur sang-froid face aux accidents. Plongé dans cette cruelle réalité dont il ne soupçonnait pas l'existence, Hibiki va devoir affronter ses doutes et ses peurs, car à la moindre hésitation, c'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
InstinctPolaire
  06 avril 2015
" le 17 janvier 1995 s'est produit le grand tremblement de terre d'Hanshin-Awaji ".
Selon la légende, l'archipel du Japon repose sur l'échine d'un immense poisson-chat : le Namazu. le puissant Dieu Kasima le maintient au sol, immobilisant son corps. Mais parfois, le Dieu manque de vigilance. Alors, le Namazu s'agite, causant de nombreuses destructions à la surface...
C'est dans cette légende que Dr DMAT puise son origine. Plus précisément dans l'une de ses pire conséquence qu'ait connu le Japon...
Hanshin Awaji ne dira rien à la plupart d'entre vous. Mais le nom de Kobé et les images qu'il évoque parlera vraisemblablement plus.
A 5h46, heure de Tokyo, un séisme de magnitude 7,2 sur l'échelle de Richter s'est produit. Il a fait 6 437 morts, 43 792 blessés et plus de cent milliards de dégâts matériels.
De ce désastre, le peuple japonais en a tiré de nombreux enseignements. Notamment dans le cadre du secours à la personne. Depuis 2004, la ville de Tokyo s'est dotée d'équipes médicales spécialisées dans la " médecine de catastrophe ". de petites équipes pluri-disciplinaires pouvant être projetées au plus près des sinistres.
Capables de sauver des vies, parfois sans le matériel nécessaire, c'est la capacité d'improvisation en situation d'urgence qui est la principale arme des membres des Disaster Medical Assistance Team : Les DMAT.
" Je veux sauver des vies ".
Une honnête et simple ambition pour un médecin généraliste. Sur ce crédo, le Directeur du Centre Hospitalier Arisugawa espère créer un de ces " super-toubib ". Initiateur des DMAT, il contraint le jeune docteur Hibiki Yakumo à intégrer une de ces équipes. Yakumo affrontera les situations les plus terribles, les cas les plus extrêmes et parfois, devra faire face à lui-même et se confronter à ses échecs...

La plupart des mangas évoquent des combats toujours plus dantesques. Ils vantent les capacités de dépassement toujours plus impressionnantes du héros. La narration de ces " dessins dérisoires " participe à la dynamique toujours plus intense du récit.
Mais ici, pas de super-attaque. Pas de monstres ou de démons toujours plus gigantesques. Un simple médecin qui fait face à des situations d'urgence ordinairement (sic) réalistes et qui affûte ses talents avec les moyens ordinairement plausibles de ces cas extrêmes.
Certes, on évite pas l'écueil de l'idéalisation du héros parfois et la plongée inévitable dans des situations de plus en plus dramatiques. Mais les explications médicales qui ponctuent le récit lui donne un " petit plus " qui le différencie de la marée des publications actuelles.
Accessoirement, la série ne compte que huit volumes. Elle est, je pense, un bon média pour initier une " culture " du premier secours chez tout un chacun. Notamment pour les plus jeunes qui " subissent " le diplôme de secourisme dans leur cursus scolaire sans penser à son intérêt...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Yunali
  21 avril 2014
Que faire quand une urgence arrive? Quand il y a une situation importante à gérer avec de possibles nombreux blessés?
A Tokyo, une réponse à cela a été de créer la DMAT (Disaster Medical Assistance Team), équipe constituée de plusieurs docteurs, infirmières etc.
C'est lors d'un grave carambolage dans un tunnel que Hibiki Yakumo est envoyé pour sa première sortie dans la DMAT.
On découvre un jeune docteur qui a l'air assez mal assuré, voire débordé quand il se rend compte de l'ampleur des dégâts... Comment va-t-il s'en sortir? Surtout quand le Chef Sakuraba de la brigade de sauvetage des sapeurs pompiers lui met la pression!
A travers un petit aparté sur sa routine à l'hôpital on va se rendre compte que Hibiki est vraiment un bon docteur, attentionné pour ses patients et très observateur.
C'est Isezaki, le directeur un peu louche et farfelu de l'hôpital qui l'a plus ou moins forcé à faire partie de la DMAT. Hibiki peut-il se montrer à la hauteur des attentes de son directeur ?
Dans un second temps on va en apprendre un peu plus sur le côté personnel du personnage principal, en rencontrant Haruko, sa soeur sur qui il veille depuis qu'ils ont perdu leurs parents.
On va également rencontrer un collègue chirurgien prétentieux, Murakami, qui veut surtout impressionner les infirmières…
Mais quand un feu prend dans l'immeuble où travaille Haruko, Hibiki va devoir repartir de toute urgence avec la DMAT, mais comment va-t-il gérer la situation ?
Les intrigues sont assez classiques dans un manga, avec alternance de passages d'action, de suspens, on apprend aussi à connaître le héros, sa famille, ses amis et collègues petit à petit.
Et pour une touche de mystère, Hibiki a des flashbacks un peu effrayants et sanglants… on se demande bien ce qu'il a pu arriver à notre jeune médecin.
Moi qui adore les séries médicales, j'aime aussi beaucoup le petit côté pédagogique quand les actes médicaux nous sont expliqués, même si on ne sera surement jamais amenés à faire ce que les équipes soignantes font.
J'attends beaucoup de voir l'évolution d'Hibiki.
Pour finir, en ce qui concerne les dessins ils sont nets et précis. Les blessures, les actes médicaux ont l'air très réalistes.
Bref c'est pour moi une bonne série médicale qui s'annonce. A voir si une intrigue plus poussée prendra forme dans les prochains tomes, pour le moment c'est une structure assez classique pour un manga, rien de très surprenant, mais c'est bien fait, les histoires sont bien menées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DragonLyre
  02 mars 2014
J'ai découvert ce nouveau seinen lors de la dernière Masse Critique BD. J'ai postulé (entre autres) sur ce titre, mais ai été retenue sur le second tome d'Ekhö. Qu'à cela ne tienne, je me le suis acheté au détour de 2-3 courses en hypermarché… et je ne regrette pas !
À travers un graphisme impeccable, nous partons à la rencontre de Hibiki Yakumo, un jeune médecin généraliste en tout début de carrière. Charismatique et attentif envers chacun de ses patients, il n'est pas le plus rapide du cabinet. Il s'efface volontiers devant les gens plus expérimentés ou simplement plus « grande gueule » que lui, mais il n'a pourtant rien à leur envier. Yakumo a l'oeil pour saisir le détail qui fait la différence et est grandement apprécié par les malades qui font la queue devant sa porte. Quelques anecdotes mignonnes et pleines d'humour en consultation, un supérieur hiérarchique faisant penser à un combattant tout droit sorti de Tekken, une petite soeur envahissante mais attachante, des confrères et infirmières avec ou contre lui,… Tout est dosé pour faire passer un bon moment au lecteur.
Seulement, voilà, Yakumo semble souffrir d'un blocage et perd tous ses moyens quand il se retrouve face à trop d'hémoglobine. On le sent fragile et torturé depuis l'accident qui a coûté la vie à ses parents quand il n'était encore qu'un enfant, mais il prend pourtant plus que sa part de responsabilités en veillant sur sa soeur et en multipliant les heures supplémentaires. Malheureusement pour lui, son chef décide de l'enrôler dans les équipes d'urgence envoyées sur le terrain en cas de graves accidents. le sang et les pressions extérieures sont donc omniprésents, et pire encore, le matériel médical à sa disposition terriblement limité. Yakumo est assailli par les doutes, la panique, l'angoisse,… Cette bifurcation dans sa carrière ne relevant pas d'un choix personnel, le jeune généraliste se sent complètement acculé, par peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur. Il possède pourtant un réel potentiel et son entourage va petit à petit s'en rendre compte.
Ce premier tome se veut plutôt introductif et nous présente deux accidents majeurs : une collision entre plusieurs véhicules dans un tunnel et un incendie dans un grand immeuble en centre-ville. Poussé dans ses derniers retranchements, Yakumo va devoir trier les victimes, décider qui évacuer en premier… avoir en quelque sorte pouvoir de vie ou de mort sur ses nouveaux patients. La psychologie du héros est bien mise en valeur et soignée, même si l'on sent que tout n'a pas encore été dit. de régulières notes illustrées viennent nous expliquer les enjeux et les dilemmes de Yakumo. Passionnée de séries TV comme Urgences, Dr House, etc., ce nouveau manga ne pouvait que me plaire !
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Hiromichi
  27 mars 2014
La DMAT est la « Disaster Medical Assistante Team » c'est une unité de personnels de soin qui vont sur les lieux accidentés et qui doivent gérer et sauver le plus de patients avec le moins de matériels, une tension et pression énorme et n'ayant au final que leur sang froid et leur capacité d'analyse.
Hibiki Yakumo est un médecin généraliste, aimé de ses patients, aimant son travail et son petit train train quotidien... Jusqu'au jour où le directeur le transfert chez la DMAT.
On découvre bien vite chez lui une capacité d'analyse hors norme, une façon de gérer les cas bien qu'extérieurement il est maîtrisé par sa peur. Il ne se sent pas de taille, cependant avec les victimes d'accidents en sursis face à lui, il ne peut se permettre de craquer.
Ce manga est génial ! Une vraie petite bombe dans le domaine médical, il est très clair au niveau des instructions et de la présentation du thème. Des petites touches d'humour sont mises afin de détendre l'atmosphère, mais au fil des pages, on arrive à ressentir le stresse, on entend le son des aiguilles qui tournent. On dévore le livre afin de savoir comme il va s'en sortir. le manga est humain et nous offre une expérience très forte. Certaines façons de faire sont un peu trash, mais on se dit que dans le fond, dans l'urgence, c'est le fait de ne pas avoir cette peur qui fait toute la différence.
Bon, après il est certain que toutes les urgences ne sont pas de cas bizarre et toute et tout, mais c'est jubilatoire à suivre.
Les dessins vont bien avec l'ambiance, les cases sont pas trop remplies mais les expressions représentent bien les sentiments et la contradiction qui peut faire son effet.
Un premier volume qui nous plonge dans un monde médical passionnant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Erik_
  05 septembre 2020
La DMAT est une unité de super-urgentistes aux méthodes exceptionnelles qui interviennent sur les lieux des catastrophes et autres sinistres. le personnel médical doit faire face à l'urgence dans des conditions extrêmes. C'est une bd qui rend hommage à leur travail et c'est bien louable.
Pour le reste, malheureusement, on tombera vite dans les clichés habituels. Il y a des situations qui sont poussées à l'extrême comme quand le chef des pompiers tabasse joyeusement un membre de son unité pour passer ses nerfs face à un docteur qui a peur de la vue du sang. Pathétique !
Cependant, cela se lit assez facilement. On est assez accroché à l'intrigue voguant d'un accident de la circulation à un immeuble en feu. Tiens, cela tombe bien car il s'agit de l'immeuble où il y a une crèche d'enfants et où travaille justement la soeur de ce médecin affecté à la DMAT. Parviendra t'il à sauver la vie de la grosse femme qui a mis le feu mettant en péril celle de petits innocents que la soeur veut sauver ? Bref, vous voyez le genre de problématique.
A réserver à ceux qui aiment bien les termes médicaux et qui sont fans de série comme Urgences ou Dr House ou Quinn... Accessoirement, cela peut également servir à ceux qui font du secourisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (4)
BoDoi   11 décembre 2013
Peu subtil mais d’une rare incandescence, Dr. DMAT se lit comme on regarderait une série américaine à sensation: on ne croit pas un instant aux miracles, malchance permanente et autres happy ends qui s’y déroulent mais il est facile de se laisser prendre dans le flux des émotions et, finalement, de passer un agréable moment de lecture.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BullesEtOnomatopees   05 novembre 2013
Ce premier tome de Dr DMAT est une très bonne surprise [...] Nul doute que le docteur gagnera en assurance et en professionnalisme et que suivre son ascension sera certainement captivant.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Sceneario   04 novembre 2013
Ce tome premier a donc ses petits défauts et ses qualités. Il ne nous convainc cependant pas complètement à ce stade. On attendra donc de voir ce qu’auront trouvé les auteurs sur la durée pour prouver que leur série (et ce qu’ils font endurer à leurs personnages) est vraiment au-dessus de celles qu’ils veulent concurrencer.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   24 octobre 2013
Si certains éléments de la narration relèvent un peu du cliché ou témoignent de quelques facilités, les moments où le héros se trouve aux prises avec des traumas exceptionnels sont tout bonnement jubilatoires et reposent sur un suspens éprouvé. Le tout appuyé sur des détails techniques précis qui confèrent au titre une tonalité étonnamment réaliste.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   05 septembre 2020
Quand on va vraiment mal, se passer de docteur est parfois un remède insuffisant.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : pompierVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
235 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre