AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351804686
Éditeur : Taïfu Comics (24/02/2011)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 34 notes)
Résumé :
"Pas facile de tomber amoureux de quelqu'un..."
Yuzuru Shino, lycéen de troisième année, propose par jeu à Tôji Seryô de deux ans son cadet, de sortir avec lui, afin de devenir son partenaire le temps d'une semaine.
Lundi, début de leur relation. Mardi, éveil de leurs sentiments. Mercredi, rapprochements... Jeudi, premiers battements de cœur ! Comment les deux adolescents vont-t-ils aborder les derniers jours de cette semaine pendant laquelle ils se r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Tiboux
  26 mai 2014
Entre nous, cela remonte seulement à quelques années que je lis pour le plaisir. Jusqu'à présent, je m'intéressais qu'aux romans. Vu que mon univers est bien défini, j'avoue éprouver des difficultés à aller vers l'inconnu même si l'envie est présente. Depuis un moment, j'ai pris la résolution de tester les bandes dessinées, les mangas ainsi que des supports vers lesquels, je n'irai pas spontanément.
Dans cette chronique, il est question de mangas. Il est vrai que j'en ai quelques-uns dans la PAL. Néanmoins, il m'a fallut du temps pour me balancer. Je ne sais plus comment j'ai eu vent de la saga Seven Days. Attirée par ce titre, j'avais commencé une lecture en ligne sur le site de Taifu. Honnêtement, j'avais bien accroché puisque j'avais acheté directement les deux volets. Bien entendu, je n'avais pas immédiatement plongé dedans. Par contre, je savais que le jour où je me lancerai, Seven Days serait mon baptême. Figurez-vous que je ne me suis pas trompée au bout du compte.
Au début, j'ai eu du mal à suivre les aventures de Yuzuru et Tôji car la lecture s'effectue différemment qu'avec les romans traditionnels. En effet, avec les mangas, on procède à l'inverse de la lecture française. Par ailleurs, au lieu de lire de gauche vers la droite, on lit les bulles de droite vers les gauche. En premier lieu, c'est perturbant car je n'ai pas l'habitude vu que ce n'est pas un réflexe naturel. Pour ce faire, j'ai pris du temps pour apprivoiser la lecture japonaise. Il m'est également arrivé de relire plusieurs fois les mêmes bulles afin d'être certaine d'avoir compris ce que je lisais, être sûre d'avoir loupé aucune information.
Dès que j'ai acquis mes premiers repères, cela fut plus facile de profiter de l'histoire.
En l'occurrence, j'ai apprécié le scénario de base où tout commence à partir d'un défi anodin. Au départ, c'était juste pour voir, pour se challenger en quelque sorte... Franchement, j'aime beaucoup le fond de cette histoire. C'est mignon d'assister à l'éveil de sentiments entre deux personnes. Entre nous, je ne suis pas certaine qu'on puisse tomber amoureux en une semaine. Cependant, l'idée est séduisante, c'est l'essentiel.
De plus, j'adore le coup de crayon de Rihito Takarai.
Les traits sont fins et délicats. Bien entendu, je ne m'y connais pas encore. Néanmoins, les dessins n'agressent pas mes yeux comme cela fut le cas avec certains comics. Les expressions des personnages sont nets. L'environnement est bien représenté dans l'ensemble. Je me suis sentie à mon aise dans ce premier manga. Cette romance entre deux adolescents m'a charmé tout simplement. C'était attendrissant d'assister à la naissance de leur relation. Donc, cet essai est particulièrement concluant.
Par ailleurs, j'apprécie que les couvertures soient en couleur. Je trouve dommage que toutes les planches soient en noir et blanc. Un peu de couleur ne m'aurait pas dérangé bien au contraire. Cela aurait ajouté un peu plus de vie à Seven Days. Ne considérez pas cela comme un défaut ou un reproche. A mes yeux, ce manga est juste parfait.
Retenez que l'ensemble m'a séduite, que mon baptême est un succès et que je suis en phase de poursuivre mon aventure au pays des bulles. J'ai l'impression que le Yaoi serait susceptible d'envahir mon univers. Peut-être que je m'avance un peu... Toujours est-il que j'ai l'intention de retrouver prochainement Rihito Takarai pour de nouvelles péripéties. Est-ce que son crayon me plaira tout autant ?! Je l'espère. En fait, je ne suis pas inquiète.
Lien : http://bookmetiboux.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EnjoyBooks
  11 avril 2014
Seven Days – Volume 1 & 2 de Venio Tachibana & Rihito Takarai. (Genre : Romance, Comédie).
Editions : Taifu Comics
Type : Shonen Ai
Prix : 8,95€ (Partenariat)
Année de parution française : 2010 & 2011
Année de parution originale : 2009
.Résumé : Tu veux sortir avec moi, Seryô ? Lundi matin devant le portail du lycée, Yuzuru Shino, élève de terminale, s'adresse à Tôji Seryô de deux ans son cadet. Ce dernier est réputé pour accepter de sortir avec la fille qui lui demande, en début de semaine, mais qui stoppe toujours la relation le week-end venu. C'est donc un peu par jeu et par provocation que Shino lui fait cette proposition, marquant le début d'une troublante semaine pour les deux garçons…
.Mon avis : Ces mangas sont une totale découverte pour moi. Je ne savais pas à quoi m'attendre avec ce type de manga et je dois dire que ce ne sont pas mes préférés. Les couvertures sont très sympathiques et les résumés également. Mais même si l'histoire de base est originale, je n'ai pas ressenti ce petit quelque chose qui aurait fait la différence. Une bonne lecture dans l'ensemble mais avec des points négatifs.
.Il est vrai que l'histoire commence vite et heureusement. Parce que cette série ne fait que deux tomes et s'étale sur une semaine. On nous présente les personnages principaux du récit, le contexte, les habitudes des personnages. Mais malheureusement, je n'ai pas réussi à m'attacher à eux à travers leur histoire et les dessins. Je ne sais pas d'ailleurs, si les personnages manquent de profondeur ou si ce sont les dessins qui ne m'ont pas emporté. Il est vrai que je les confondais souvent avec leur prénom respectif et cela n'a pas aidé. Il m'a manqué le petit détail qui fait la différence et bien qu'ils ne soient pas attachants, ils restent sympathiques à suivre.
.Le point fort je pense du manga c'est l'humour et les situations cocasses qui s'y dégagent. Les deux volumes sont emprunts d'humour et il est vrai qu'on rigole bien. Des petits quiproquos, des situations embarrassantes… je pense que c'est là où le manga prend son rythme et amène une touche d'originalité à la romance qui se développe dans le fond. Cependant, c'est la romance même qui ne m'a pas emporté. Certes, la fin du volume 2 est toute mignonne mais la crédibilité de la romance ne m'a pas convaincue.
.En ce qui concerne les dessins, ils sont bien réalisés, tout en finesse. Mais comparé à d'autres mangas, il y a moins de détails et ils sont un peu en dessous. Après ils restent vraiment bien faits par le dessinateur mais je pense que si les émotions dans les dessins avaient plus été accentuées, j'aurai adoré ces mangas. Mais je reste persuadé qu'il faut un talent fou pour savoir dessiner comme l'a fait le dessinateur de cette série.
.En ce qui concerne les dialogues et les pensées des personnages, ils sont bien écrits et sont fluides. Les pages se tournent vite et on comprend ce qu'il se passe. Je pense que le point fort est la trame de base, le concept du « je sors avec toi pendant une semaine et je verrai ». On se laisse porter par le récit bien qu'on sait pertinemment ce qu'il va se passer à la fin de la semaine. Pour finir, je le recommande aux personnes qui connaissent le genre. Je pense que ce type de manga n'est pas pour moi, je préfère largement les univers magiques et fantasy qui me permettent de m'évader avec les dessins.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cerisebio
  31 octobre 2015
Seven days were long enough to fall in love.
On s'en doutait, mais eux ont bien du mal à se comprendre. De quiproquo en quiproquo, nous finissons la semaine avec eux, sous la plume toujours juste de Takarai Rihito.
Commenter  J’apprécie          30
Yoda_Bor
  23 mars 2018
Il ne reste plus que trois jours avant que la semaine ne s'achève et Yuzuru ne sait toujours pas ce qu'il attend de cette relation qui s'est installée avec Seryô.
Aucun des deux garçons ne semble d'ailleurs bien sûr de ce qu'ils veulent faire et la présence de Shino n'aide pas à ce qu'ils s'expriment.
C'est un deuxième tome avec beaucoup de sentiments même si le manque de dialogues entre les deux personnages principaux peut finir par agacer un brin.
Mais il y a aussi beaucoup de sensibilité, sans que ça vire à la niaiserie et le fait que les Yuzuru et Seryô ont une progression logique dans leur relation fait du bien.
Venio Tachibana a su écrire une jolie histoire, bien dosée, qui n'en oublie pas pour autant ses personnages secondaires même si l'accent est surtout mis sur les deux garçons.
Le dessin de Rihito Takarai est lui toujours aussi fin et beau, avec des traits sûrs mais qui conservent aux protagonistes le côté mignon et léger qui correspond tout à fait au ton du récit.
Seven Days est un des mangas que je recommande le plus pour quiconque veut découvrir le shonen-ai. C'est une série très réussie, pleine de sentiments et de finesse et qui peut être lu par tout le monde.
Dans son genre, c'est une très belle réussite.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bountyfrei
  24 mai 2015
Second et dernier tome de la duologie Seven Days, dont j'avais adoré le premier tome qui mettait en scène les prémices d'une relation amoureuse entre Yuzuru et Tôji, qui agissent l'un par jeu, l'autre pour trouver réellement l'amour. Ici nous suivons la fin de la semaine, toujours sur le modèle un chapitre = une journée.
On arrive donc à la fin de la semaine, Yuzuru pensant bien évidemment au fait que leur relation va s'arrêter dimanche soir, comme toutes les autres relations de Tôji. Il essaye donc d'en profiter un maximum, mais ne peut s'empêcher d'être jaloux et mélancolique à l'idée de terminer cette semaine. Et ce n'est pas mieux du côté de Tôji qui n'avoue pas ses sentiments ! Ils sont un peu bêtes tous les deux, mais terriblement mignons ♥
Du coup, impossible de savoir avant la toute fin si on aura le droit à un Happy End ou des adieux. Vous disiez que les filles sont compliquées? Les mecs, c'est pareil.
Venio Tachibana a un sacré talent de conteur pour arriver à nous tenir en haleine jusqu'à la fin. C'est sans conteste une bonne duologie, à l'image du Jeu du chat et de la souris de Setona Mizushiro, ainsi qu'une bonne entrée en matière pour qui veut découvrir le boy's love !
Lien : http://onceuponatime.ek.la/s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
cerisebiocerisebio   31 octobre 2015
Seven days were long enough to fall in love.
Commenter  J’apprécie          60
asn83asn83   15 août 2015
Qu'est ce que tu racontes... voyons ?!
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
824 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre