AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Victoria-Tom (Traducteur)Bruno Pham (Adaptateur)
EAN : 9782847897883
190 pages
Éditeur : Akata (01/06/2005)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 282 notes)
Résumé :
La rencontre entre la mère de Yuki et son professeur va enfin avoir lieu ! Pour Yuki, c´est l´occasion rêvée de mettre les choses au clair. Mais sera-t-il capable de se libérer de ce qui s´est accumulé au fond de lui au fil des ans ? Tohru, elle, semble toujours aussi décidée à découvrir la vérité sur la malédiction qui hante la famille Sôma. C´est donc avec beaucoup de courage qu´elle décide de s´introduire dans la demeure familiale. Une rencontre touchante et char... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  20 juillet 2012
Vous allez me dire que c'est plutôt normal, mais je trouve que plus nous avançons dans l'histoire, plus les événements qui se passent sont de plus en plus intéressants. Il faut dire que maintenant, nous connaissons les personnages plutôt bien, et qu'il est plus facile de rentrer dans les détails de la vie de chacun sans avoir à nous présenter tel ou tel personnage. Mais en même temps, j'ai déjà lu des oeuvres qui perdaient de leur intérêt au fur et à mesure... C'est d'ailleurs des séries que j'ai abandonné la plupart du temps... Je trouve très important, que soit dans un roman, une nouvelle, une bande dessinée, un manga..., que l'auteur continue à chercher de captiver son lecteur. Et Natsuki Takaya y parvient toujours autant en ce qui me concerne.
(Attention spoilers possibles)
Je suis un peu déçue d'une chose cependant ! Isuzu étant sur la couverture du tome treize, je pensais que nous la verrions un petit peu, mais en fait, elle ne fait aucune apparition. C'est dommage que l'auteur n'ait pas choisi ses couvertures en fonction de l'histoire... Cela aurait sûrement été compliqué en y réfléchissant. Mais bon, je ne perds pas espoir et ce tome treize m'a tout de même beaucoup plus.
Tout d'abord parce que la quasi totalité du tome est consacré à Yuki. Pour celles et ceux qui auraient lu mes précédentes critiques, Yuki n'était pas spécialement mon personnage préféré au tout début. Mais au fur et à mesure, j'ai appris à l'apprécier et à aimer en apprendre plus sur lui. Kyo reste mon chouchou cependant !
C'est donc par le biais de son entourage que Yuki se dévoile et change petit à petit. Nous rencontrons enfin sa mère dans ce tome... et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est détestable. Elle a fait de l'enfance de Yuki un véritable enfer, préférant se servir de lui comme un objet, un élément qui pourrait lui profiter, plutôt que comme son fils. Leur confrontation est très douloureuse pour Yuki, car elle lui rappelle de très mauvais souvenirs et le ramène à ce qu'il était avant de rencontrer Tohru et de s'ouvrir aux autres. Mais alors que j'étais sur le point de penser "encore un parent Soma qui mériterait bien une bonne paire de claque", Ayamé fait son entrée. J'ai trouvé cela inattendu et en même temps parfait. J'aime beaucoup l'évolution de leur relation fraternel et cette entrée fracassante et ce sauvetage de son petit frère, montre réellement à quel point Ayamé tient à Yuki. C'était attendrissant et mignon, d'autant plus que Yuki trouve la force de s'opposer ainsi à sa mère, pour son plus grand bien.
Les autres personnes qui gravitent autour de Yuki et qui l'ont fait changer, sont sans aucun doute les membres du conseil des élèves. Chacun des membres est... plutôt excentrique, bizarre, décalé. Ce n'est pas pour me déplaire, c'est juste que comparé à Yuki, cela fait un sacré contraste, mais c'est ce qui est drôle et intéressant aussi, car Yuki doit s'adapter à eux. Il ne change pas pour autant, c'est même le contraire. Il arrive à devenir un peu plus lui même. C'est un challenge pour le jeune homme, et une façon subtile de la part de l'auteur de faire évoluer son personnage. Pour ma part, j'aime le Yuki qui se dessine petit à petit. Plus affirmé, plus "égoïste", plus libre, plus ouvert aux autres. D'ailleurs, j'ai hâte qu'on en découvre plus sur Manabé, le plus turbulent des membres du conseil ! Il est sans aucun doute, le personnage le plus drôle de la série. Mais souvent, ce genre de personnage cache une facette plus triste... A voir donc.
Les deux, que dis-je, les trois autres moments que j'ai apprécié, sont la rencontre de Tohru et Momo (la petite soeur de Momiji), la recherche de Kuréno et sa discussion avec Tohru, et bien sûr les passages entre Tohru et Kyo. Il faut dire qu'avec tout cela, nos sentiments sont vraiment malmenés. On passe du rire au larmes sans arrêt. Mais la plupart du temps, les moments difficiles sont la promesse d'un avenir plus heureux ! Alors je continues d'aimer cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lesperanza
  10 juin 2020
Je poste cette critique de ce treizième tome un peu en retard ^^' M'enfin bref. Ce tome 13 est vraiment sympa :) J'ai beaucoup aimé la rencontre entre Tohru et Momo... Et l'échange entre Tohru et Kuréno, également, sans oublier les moments entre Tohru et Kyô ! ^^
Je ne sais pas trop quoi dire (je suis vraiment pas douée pour faire une critique constructive sur Fruits Basket, décidément T_T) mais j'ai hâte de lire la suite !
Commenter  J’apprécie          130
ptitelily01
  26 octobre 2016
On retrouve la magie des premiers tomes, cette magie qui nous permet de découvrir l'univers de l'auteur et d'être touché par ce que l'on découvre. Par contre, je ne comprends pas le résume, il explique en rien de ce qui se passe dans ce tome, ce qui est assez étrange. On a quand même beaucoup d'animation avec Yuki et le comité des élèves. On a aussi beaucoup de mouvement avec Kyo et Tohru, mais surtout des échanges, le ton redevient d'ailleurs assez sérieux et sombre. Mais le moment le plus touchant, c'est avec Momiji et sa soeur Momo, on se rend compte du lien familial qui est fort malgré le fait que Momo n'a jamais entendu parler de Momiji en tant que frère. On ressent aussi toute la tristesse de Momiji face à cela, surtout qu'en temps normal Momiji est un personnage assez joyeux et encore enfantin, donc se retrouver face à une toute autre personnalité est troublant mais surtout touchant. Tohru va aussi essayer d'en savoir plus sur le mystérieux Kuréno de son ami Arisa, qui fait partie des douze de la famille Sôma. On a plein de petites situations qui nous permettent de voir évoluer l'histoire et d'en apprendre plus sur les personnages. J'ai vraiment hâte de continuer à évoluer dans cet univers.
En conclusion, on retrouve la magie des premiers tomes, avec beaucoup de fou rire et de légèreté, mais aussi avec beaucoup de secrets et situations assez tristes et sombres. J'ai toujours cette impression d'avoir vu l'ampleur de la malédiction sur nos douze maudits, mais chaque tome me fait découvrir un peu plus sur les conséquences de cette malédiction. Encore heureux que parfois l'auteur nous allège ce fardeau avec des situations de la vie de tous les jours assez risibles.

Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tudute
  09 avril 2013
Ce tome 13 commence avec la rencontre de la mère de Yuki. J'arrive mieux à comprendre maintenant pourquoi il n'arrive pas à rire naturellement devant ses parents. En effet, sa mère le traite comme un objet qui n'a aucune volonté propre. Grâce à Ayamé, Yuki arrive néanmoins à lui exprimer ses sentiments et à lui décrire sa volonté de faire ses propres choix.
L'histoire de Momiji et de sa petite soeur Momo me fait vraiment mal au coeur.
Momiji est dans une situation difficile : il a été rejeté par sa mère, son père a peur de lui car il pourrait faire retrouver la mémoire à sa mère et elle pourrait redevenir malade et sa soeur aimerait qu'il soit son grand frère alors qu'elle n'est pas sensée le connaitre.
Du coté de Tohru, elle commence à prendre conscience de ces propres sentiments.
Par contre, quel est ce mystérieux lien entre Tohru et Kakeru ? (dont Tohru ne se souvient même pas !)
Commenter  J’apprécie          00
Sobooks
  05 mai 2016
J'aime de plus en plus Ayamé, c'est tellement gentil de sa part d'être venu à l'entretien d'orientation pour soutenir Yuki et le défendre contre sa mère, mais dommage qu'il soit présent juste au début de ce tome !
J'adore Momo, elle est aussi mignonne que Momiji, ça me fait tellement plaisir de voir Momiji un tant soit peu heureux,
J'espère vraiment découvrir le mystère qui entoure Kuréno et qu'un jour, il se décide à contacter Arisa.
J'aime aussi beaucoup Kakéru, il est drôle et la relation qu'il a avec Yuki est très sympa !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
LesperanzaLesperanza   03 juin 2020
- Ce n’est pas parce que vous les prenez que vous acceptez de la contacter. Simplement, on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve ! Peut-être que demain en vous réveillant, vous aurez envie de la voir, ou après-demain, ou encore après, peut-être dans un an, ou encore dans deux ans... Mais durant toute notre vie, de bonnes choses vont se produire. Tant que nous serons en vie... ne renoncez pas. Il y aura toujours de nouveaux souhaits qui naîtront... Jamais il ne faut renoncer...

-Tohru
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
annawolfeannawolfe   08 août 2013
Yuki à Kakeru : - Tu sous-entends que je suis malheureux ? Et ça t'amuse ? Dire que telle personne est plus heureuse qu'une autre, comparer les gens comme tu le fais, ou bien décréter qu'ils sont supérieurs ou inférieurs aux autres... Ça t'amuse ça, hein ? Ça te fait plaisir de te sentir supérieur ?!

"Mais ça ne me fait pas spécialement plaisir... Savoir qu'une personne est plus malheureux que moi... Et même si on est le vainqueur du jeu...
Ça ne me rend pas plus heureux !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NicolinaNicolina   04 juin 2012
Si mon coeur est si chaud... c'est qu'une lumière s'y est allumée...
Cette flamme risque de s'éteindre au moindre petit souffle... mais je la ressens distinctement... cette chaleur.
Commenter  J’apprécie          40
florencemflorencem   20 juillet 2012
Où dois-je me mettre pour voir le monde comme toi ? Comment faire pour me mettre à la place d'autrui afin de le comprendre et de ne pas le blesser ?
Commenter  J’apprécie          50
annawolfeannawolfe   08 août 2013
Tohru : - Comme cette lumière qui nous éclaire doucement... Ses souvenirs se fixeront en toi avec douceur... Et... Voilà...
Yuki : - Et voilà !

Yuki : "Merci, merci... Maintenant tu sais certainement ce que j'ai dans mon coeur et que je ne suis pas totalement honnête avec mes sentiments. Mais toi, tu me souris, tu m'es si précieuse... Toujours..."
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Natsuki Takaya (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Natsuki Takaya
Twinkle Stars - Bande annonce manga
autres livres classés : malédictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Fruits Basket

Qui Tohru rencontre t-elle au début du livre?

Yuki
Kyo
Sa mère
Shuguré

11 questions
233 lecteurs ont répondu
Thème : Fruits Basket, tome 1 de Natsuki TakayaCréer un quiz sur ce livre