AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505070740
212 pages
Kana (21/09/2018)
4.17/5   155 notes
Résumé :
Deux frères orphelins sont accueillis dans la famille Moriarty, grâce aux ambitions cachées du fils aîné Moriarty, Albert. Ce dernier abhorre l'aristocratie à laquelle il appartient et le système social qui régit la société britannique. Albert a vu en l'aîné l'intelligence et le charisme dont il avait besoin pour accomplir son rêve de nettoyer la société de ces "êtres inutiles et sales". Albert propose de leur offrir sa richesse et son influence à condition que les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 155 notes
5
12 avis
4
20 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis

Shan_Ze
  17 mai 2019
Second tome : on entrevoit enfin le grand plan de Moriarty ! Son plan pour démasquer le noble sur le bateau est sacrément bien ficelé. Il est question aussi de la création du MI5, j'avoue que cette partie m'a un peu perdue et m'a moyennement intéressée. le clou du spectacle est bien entendu la rencontre avec Sherlock Holmes, brève il est vrai. D'ailleurs, on s'intéresse d'un peu plus près au célèbre enquêteur. J'avoue ne connaître que moyennement le personnage mais j'ai retrouvé des points communs avec la série (avec Benedict Cumberlatch). Je ne me l'imaginais pas comme cela, avec les cheveux longs, "blagueur". Ryosuke Takeuchi a mis sa touche pour peindre ses personnages, ils semblent être un peu moqueurs dans leur façon de parler...
J'attends le tome 3, j'espère qu'on reviendra sur Moriarty (c'est quand même le personnage principal) !
Commenter  J’apprécie          290
Saiwhisper
  04 juin 2019
Voici un second tome qui surpasse son prédécesseur ! En effet, cette suite est très complète et apporte son lot d'action ainsi que de mystère. William James Moriarty continue de m'interpeller, notamment grâce à ses plans ingénieux où il n'hésite pas à mettre sa vie en danger ! On sent que c'est un fin stratège, un bon comédien, un manipulateur et un esprit vif ! Il commence à réellement songer à la criminalité pour changer la société qui méprise les rangs inférieurs et met en avant la noblesse. Pour y parvenir, ses frères et ses alliés sont évidemment toujours présents…
Mais le chapitre que j'ai préféré est celui du paquebot où William va rencontrer un personnage que j'attendais de pied ferme ! Ainsi, on assiste à la première rencontre et confrontation des deux esprits talentueux : Will et Sherlock ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est que leurs échanges vont faire des étincelles !!! Il y a une telle tension ! J'ai adoré les voir se mesurer et s'envoyer des répliques. C'est vraiment ce que je préfère dans la saga de Conan Doyle
Le dernier tiers du manga dérive un peu de la famille Moriarty pour permettre au lecteur d'assister à la traditionnelle rencontre Sherlock / John… le célèbre tandem va se former au cours d'une petite mésaventure où alcool, femmes et combat vont faire bon ménage… J'ai apprécié voir le duo cependant, j'ose espérer que les auteurs ne vont pas reprendre tous les classiques et vont continuer d'apporter une certaine vision des Moriarty. En tout cas, vous ne vous ennuierez pas avec ce second tome, car il y a de tout : affaire de trafiquants, d'enlèvement, de drogue, de meurtre, etc. de plus, je suis toujours aussi admiratrice du coup de crayon de Hikaru Miyoshi ! Son talent colle vraiment très bien à cette adaptation originale.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
belette2911
  13 octobre 2018
J'ai beau lire des mangas différenciés, je trouve toujours que les personnages sont trop ressemblants ! Soit avec de ceux que je fréquente dans d'autres série, soit entre eux… La faute à leurs mentons en pointe.
Louis, avec sa grande mèche, me fait penser à Grell Sutcliff, le flamboyant Shinigami de Black Butler et un colonel du bataillon d'Albert Moriarty m'a fait croire que c'était le colonel Moran bien coiffé, alors que non…
Au sujet de Moran, je m'étais insurgée qu'on le nomme "Molan" dans le tome 1, mais dans le tome 2, c'est bien "Moran", ce qui me fait penser à une erreur de typographie…
Notre génie du crime, Moriarty, continue de vouloir aplanir les classes sociales et si pour y arriver il doit tuer ou laisser tuer, pas de soucis, la fin justifie les moyens quand on a un si noble but…
Là, il veut éradiquer l'opium mais vous pensez bien qu'on n'a pas trop envie de l'écouter, sachant que historiquement parlant, le commerce de l'opium a équilibré la balance économique de l'Angleterre et que de grosses sociétés ou de grands noms sont impliqués dans ce trafic.
Puisque la fin justifie les moyens, Moriarty va y aller à fond et se jouer des autres pour arriver à démanteler un gros trafiquant. Pas mal, je trouve, bien joué.
Là où je ne joue plus, c'est quand il laisse tuer un pauvre innocent pour arriver à coincer un noble pourri jusqu'au trognon. Il est cynique, le Moriarty…
Ce qui m'intéressait surtout, c'était sa rencontre avec Holmes… Elle aura lieu sur un paquebot de croisière et notre détective se voit affublé d'une queue de cheval des plus improbables. Non, je ne parle pas de son sexe, mais de ses cheveux.
Entre nous, il a plus l'air d'un sale gamin mal élevé que d'un homme qui va à contresens de la société et je ne vous parlerai même pas de madame Hudson, vachement rajeunie, ni de Watson, avec sa canne inutile, comme dans la série de la BBC.
Quant aux tutoiements et appellations par leurs prénoms, c'est limite hérésie… Holmes n'appelait pas Watson, John et Watson ne donnait pas du Sherlock à Holmes.
Anybref, même si je ne suis pas toujours chaude chaude pour les réécritures de l'histoire, celle-ci a le mérite d'explorer des zones d'ombres et de tenter de faire de Moriarty un Napoléon du crime « pour le bien commun » et non pour le sien, bien que, si on analyse à fond son envie d'éliminer les aristos, on pourrait en déduire que c'est aussi pour se venger d'eux…
Malgré tout, j'aime bien la vision que Moriarty nous fait de Holmes et du rôle qu'il va jouer dans le plan socialisto criminel du professeur. Il est logique et en adéquation avec le scénario présenté.
Là où je me demande comment ça va évoluer, c'est dans le fait qu'apparemment, d'après ce que j'ai lu dans la toute première case du tome 1, Sherlock Holmes serait celui qui n'a rien compris, le démon de l'histoire.
Mais nom de Zeus, comment l'auteur va-t-il amener ça ?? Et réussir à me le faire avaler ? Ça, c'est une autre histoire (que je continuerai de lire).

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          136
Jelussa
  01 février 2022
L'attente ne fut pas longue pour assister à la rencontre de Moriarty et Holmes puisqu'elle a lieu dans ce second tome !
Mais gros coup de stress dès le début avec l'enlèvement de notre héros, William lui-même. Puis dépaysement, nous quittons Londres pour une croisière sur un paquebot de luxe.
Alors que les plans machiavéliques de William et sa bande se développent et s'approfondissent, le personnage de Holmes apparait comme un grain de sable qui pourrait enrayer les rouages. Ses capacités de déductions sont mises à l'honneur. Moriarty en profite pour tourner cela en sa faveur.
J'ai particulièrement apprécié le personnage de Miss Hudson qui apporte une certaine fraicheur. Il faut convenir que l'ensemble des personnages sont masculins, ça manque quand même de féminité tout ça !
La fin de ce tome donne envie de se procurer aussitôt le suivant…
Si le premier tome était une introduction, nous sommes à présent en plein dans l'action et la série devient addictive. L'envie de savoir la suite est prégnante. J'aime toujours autant la délicatesse des traits et l'atmosphère « so british » est bien rendue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
bdelhausse
  18 octobre 2019
A la fin du premier tome, on a Moriarty, une sorte de méchant qui veut s'en prendre à toutes les perversions de la société anglaise de la fin du XIXè siècle... C'est vague, vaste et cela peut conduire à tout et n'importe quoi. Moriarty est aidé par son frère cadet, un frère adoptif, et deux amis, un voleur qui pratique l'art du déguisement, et un militaire sniper à ses heures.
On débute le tome 2 avec un scénario qui évoque le premier tome. Un noble pervers. Il faut le tuer, et hop on s'y met...
Là où cela change, c'est que Moriarty lui-même va peu à peu élaborer son plan à mesure qu'il mûrit. Et quand il rencontre un personnage fantasque qui à force de déduction dévoile les professions des gens... c'est la révélation... Moriarty va orchestrer un meurtre "en direct " à bord du bateau de croisière, devant Sherlock Holmes... Rien de moins. Sherlock va évidemment dévider le fil rouge de ce montage criminel. Voilà un adversaire à la taille de Moriarty.
Ensuite, on zappe sur Sherlock Holmes qui se cherche un colocataire au 221B Baker street. Il trouve un docteur revenant des Indes, blessé... et diantrement sympathique. On clôture sur un coup de théâtre... Sherlock Holmes est accusé du meurtre d'un noble. Et on rencontre Lestrade et Gregson.
Cette façon de revisiter un mythe est rafraîchissante. Point de vue scénario, j'étais assez sceptique, mais en se laissant peu à peu couler, on finit par comprendre la démarche quelque peu iconoclaste des auteurs.
Côté dessin... tous les visages se ressemblent. Menton en pointe. Visages souvent androgynes. Peu de femmes, ou alors réduites à une portion congrue. C'est très insuffisant. Ce qui distingue les personnages, ce sont les cheveux, couleur et forme. Mais à plusieurs reprises, j'ai dû réfléchir pour savoir à quel frère Moriarty on avait à faire. Cela s'améliore vers la fin du tome, mais c'est quand même limite. Sinon, codes du manga obligent, tout le monde est jeune...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   15 mai 2019
Je suis à bord de l'arche de Noé, tous les gens ici sont des nobles comme moi... Quant au reste, c'est du bétail. Les cales doivent en déborder, je crois !
Commenter  J’apprécie          170
SaiwhisperSaiwhisper   03 juin 2019
- Un petit souci... un personnage inattendu est entré en scène.
- ...! Un ennemi ?
- Je ne sais pas encore s'il est vraiment dangereux... Mais il va falloir l'étudier en détail, et c'est l'objectif de mon nouveau plan.
Commenter  J’apprécie          70
py314159py314159   19 juin 2020
D'un côté, nous avons un individu avec qui les gens du peuple peuvent se sentir en phase, un homme de leur milieu dont l'histoire leur parle. Autrement dit le criminel. De l'autre, nous aurons quelqu'un qui dévoilera la corruption et la perversion des nobles. A savoir le détective.
Commenter  J’apprécie          30
MariloupMariloup   05 juin 2019
"Certes, on ne changera pas le système social comme ça du jour au lendemain. N'empêche... il y a quelque chose que l'on peut commencer tout de suite. Plonger Londres en Enfer... faire de cette ville, la capitale du crime!" # Moriarty
Commenter  J’apprécie          20
MariloupMariloup   05 juin 2019
"Il suffit d'écarter l'une après l'autre toutes les possibilités, et même le plus invraisemblable des mystères finit par s'expliquer." # Sherlock Holmes
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : angleterreVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

moriarty

de quelles œuvre culte ce manga est-il inspiré

arsene lupin
death note
fairy tail
sherlock holmes

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Moriarty, tome 1 de Ryosuke TakeuchiCréer un quiz sur ce livre