AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Saiwhisper


Saiwhisper
  05 juin 2019
Même si j'ai globalement apprécié cet ouvrage, je regrette le fait que les auteurs mettent trop en avant Sherlock. Ce dernier se retrouvait en bien mauvaise posture à la fin du second tome et va occuper plus de la moitié de cette suite ! C'est un peu dommage, car si je me suis lancée dans cette saga, c'était pour découvrir Moriarty sous un autre angle, quitte à découvrir une adaptation totalement libre... Hélas, ce cher William se fait voler la vedette par l'excentrique détective et son acolyte Watson... Là-dessus, je rejoins totalement Les blablas de Tachan qui, avec Light and smell, est l'une des personnes à m'avoir donné envie de me lancer dans la série. Tachan regrette le fait que non seulement, on s'éloigne de la famille Moriarty, mais en plus, on adapte des affaires assez classiques de Sherlock. Elle a entièrement raison : quitte à faire dans l'adaptation, autant proposer des histoires moins connues ! Je comprends donc sa déception, car j'ai malheureusement ressenti la même chose.

La seconde partie du manga met en avant une affaire plus sordide et sanglante avec William dans sa traque de nobles corrompus qui impliquent des enfants. J'ai d'ailleurs remarqué la pastille "pour public averti" sur la quatrième de couverture. Or, il me semble que ce n'était pas le cas pour les deux autres opus... En tout cas, ce qu'il s'y passe est très violent et la mention spéciale est importante ! Si vous êtes une âme sensible et ne supportez pas le sadisme ou les découpages de membres, passez votre chemin ! Pour ma part, c'est cette partie que j'ai préférée, car on s'attarde un peu plus sur certains alliés de William, comme Fred qui va commencer à se poser certaines questions... Certes, cette référence à "Le chien des Baskerville" est un peu rapide et on voudrait plus de Moriarty cependant, je comprends que les auteurs prennent la liberté d'aller à l'essentiel... En revanche, je n'ai pas adhéré à l'humour scatophile de Sherlock lorsqu'il ramasse un indice et, pour que la conversation passe à autre chose, affirme qu'il s'est isolé pour péter... L'humour pipi/caca ne correspond pas à l'ambiance sombre et au public visé... J'irai même jusqu'à dire que cela dénature le personnage ! On aurait pu trouver une autre réplique comme "j'ai fait tomber mon mouchoir" qui aurait été moins enfantin et plus crédible...

Malgré ces défauts, il me tarde de lire le quatrième opus en espérant que la famille Moriarty sera davantage mise en lumière... Ou que l'on assistera à un nouveau duel intellectuel et stratégique entre les deux grands rivaux des oeuvres de Conan Doyle !
Lien : https://lespagesquitournent...
Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (14)voir plus