AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782383160144
Noeve Grafx (22/10/2021)
3.78/5   9 notes
Résumé :
La suite des aventures de Kaname Sengoku, un danseur professionnel et de Tatara qu'il initie à la danse de salon.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tachan
  08 novembre 2021
Après la lecture de ce deuxième tome, je continue à être partagée face à cette série. Elle possède un héros dont l'évolution m'émeut. Elle nous montre un monde de la danse envoûtant sublimé par les dessins de Tomo Takeuchi. Mais elle reprend bien trop de codes du shonen et me met notamment mal à l'aise dans sa représentation des femmes.
En effet, je salue le travail autour de Tatara, le jeune héros de l'histoire, qui est en train de tomber passionnément amoureux de la danse et qui nous transmet à merveille ses sentiments par les pas qu'il exécute. Il est touchant car c'est le seul garçon/homme de l'histoire à se montrer aussi bienveillant envers ses partenaires et son entourage. Il est fascinant car il a un sens inné de la danse en plus d'être travailleur. Les pages où le voit sur la piste sont à chaque fois merveilleuses. On ressent tout son génie mais aussi toute l'attention qu'il porte à sa partenaire, peu importe laquelle, que ce soit Shizuku qui le fascine depuis le début ou Mako qu'il vient de rencontrer.
Cependant malgré ce beau personnage, il y a quelque chose de profondément dérangeant dans les autres garçons/hommes de l'histoire. J'ai été très mal à l'aise par l'attitude de Hyodo vis-à-vis de sa partenaire, tout comme de Gaku, qui vient de débarquer. Tous d'eux n'en ont que faire d'elle, ils ne pensent qu'à eux et sont même franchement toxique. J'ai par exemple été très mal à l'aise lors de la scène où Hyodo danse le tango avec Shizuku, c'était bien trop sexualisé pour moi avec une Shizuki en position de soumission voir plus... Très malaisant. Et cela s'est répété quand les garçons ont juste vu en elle un objet à se passer.
En revanche, le scénario, lui, bien que classique pour qui lit des shonen, est solide. C'est splendide de voir le talent de Tatara exploser miraculeusement lors de sa première compétition, titillant ainsi son futur rival qui reconnait son talent. C'est bien vu de faire en sorte que celui-ci soit blessé (Julian Ross / Jun Misugi sort de ce corps !) pour lui laisser la place et le temps de s'améliorer. C'est également une riche idée de le confronter à une autre partenaire qui sur le papier lui convient mieux que celle dont il rêve, ça va le pousser à assurer ses bases. D'ailleurs, même si c'est trop bavard pour moi, j'aime les phases où il se fait entraîner par Sengoku et où on en apprend ainsi plus sur les arcanes du milieu. Tout cela est passionnant à suivre.
Là où le dessin m'avait paru tellement fougueux que peu lisible parfois dans le tome 1, j'ai trouvé qu'on gardait la même énergie mais qu'on gagnait en simplicité dans ce tome, c'était donc plus facile à suivre et comprendre. J'adore l'énergie, la force, la puissance et la passion qui s'en dégage. Les postures, costumes et expressions des personnages sont splendides. Je regrette juste qu'on ne puisse pas mieux distinguer chaque danse à travers le dessin de Tomo Takeuchi.
Welcome to the ballroom parvient donc à me passionner malgré ses nombreux défauts d'exécution, ce qui est plutôt chouette pour un manga sur la danse, ce qui est si rare chez nous. J'espère que les autres lecteurs seront tout aussi séduits pour que cela donne aux éditeurs l'idée d'en publier d'autres comme celui de George Asakura (Danse, Danse, Danseur) !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lesvoyagesdely
  16 novembre 2021
Nous entrons dans la danse et nous virevoltons. Nous sentons la passion qui habite nos personnages, et leurs pas de danse nous entraînent surtout en compétition. Nous sommes totalement subjugués et envoûtés par eux.
Tatara Fujita est touchant dans son envie de bien faire, dans cette passion qui l'habite de plus en plus, il est également grisé par tout ce qui l'attend, il apporte une nouvelle dimension et de la fraîcheur aux autres et il est doué pour retenir les pas, retenir une chorégraphie. Pourtant, la route sera encore longue.
Tatara se retrouve propulser sur le devant de la scène, jeter dans le grand bain, avec pertes et fracas. C'est une décision qui semble assez dingue et inconsidérée, dont nous verrons les différentes répercussions au fil du tome.
Hyodo nous fait peur, il est stimulé plus que jamais, mais quel prix va-t-il payer ? Et pense-t-il également seulement à sa partenaire qu'il entraîne forcément avec lui, vu qu'ils pratiquent en couple ?
Une fois la compétition derrière nous, nous allons pouvoir encore plus les découvrir dans les vies de tous les jours avec leurs entraînements. de plus, nous allons faire la connaissance d'un autre couple.
Shizuku a quelque chose d'attachant malgré sa froideur apparente, elle est rationnelle. Elle semble également être désirée comme partenaire de danse, et l'air de rien elle pratique depuis un bon moment.
Les jeunes messieurs à part Tatara n'ont vraiment pas un comportement des plus exemplaires surtout vis à vis de leurs partenaires de danse, de la considération portée.
Tatara lui va enfin pouvoir vraiment s'essayer à la danse de couple. Il semble avoir beaucoup plus de respect et ça fait plaisir. Il s'entraînait déjà comme s'il en avait une fictive, et nous connaissons son modèle, maintenant il va en avoir une réelle, devoir s'adapter à elle, à sa taille, etc.
Tatara nous donne envie d'aller à la conquête de cet univers de la danse, de découvrir ses coulisses, les différentes danses, les différentes façons de pratiquer, et certaines danses nous happent totalement les yeux.
Nous aurons de quoi être curieux de voir son évolution, ainsi que ce qu'il va apporter au monde de la danse et comment il fera face à tous les obstacles sur sa route, y compris des gens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lectiole
  06 février 2022
On avait laissé Tatara Fujita en plein milieu d'une compétition de danse de salon, sommé de remplacer au pied levé Hyodo sans savoir comment il allait s'en sortir. Tatara est le jeune héros de ce shonen : il est tombé dans l'univers de la danse par hasard, et c'est la chenille destinée à devenir un papillon au fil des tomes de ce manga sportif. le scénario suit donc les codes du genre avec des modèles dont le héros espère dépasser le niveau et diffèrents antagonistes qui viennent progressivement se placer sur son chemin. Les illustrations sont magnifiques, avec un réel travail sur les traits, la caractérisation des personnages, le rendu de leurs mouvements. On peut saluer aussi le travail éditorial de la part des éditions @noevegrafx pour que l'objet-livre soit esthétiquement irréprochable, avec une carte à l'intérieur. le manga est emballé quand on l'achète en librairie. Ce qui peut sembler plus gênant dans cette série est pour l'instant l'exaltation de la virilité, les partenaires féminines paraissant des faire-valoir que se disputent les hommes. Mais Tatara, Shizuku, Maku et les autres ont un côté enfantin et des relations entre eux qui font qu'on a malgré tout envie de les suivre, d'autant que le rythme et le suspense sont bien posés. C'est une série dont la lecture reste agréable même quand on ne connaît rien à l'univers de la danse de salon (et sans doute encore plus quand on la pratique soi-même...). 💃🕺

Lien : https://www.instagram.com/fo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
MangaNews   02 novembre 2021
Les différentes faces du tome se juxtaposent avec brio et mènent à une suite qui condense à la fois la force sportive de l'œuvre, les talents visuels de l'artiste et une intrigue plus soutenue.
Lire la critique sur le site : MangaNews

Lire un extrait
Notre sélection Manga Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Football Quiz of 2022

Pour combien de millions d'euros Cristiano Ronaldo a-t-il été transféré de Manchester United au Real Madrid ?

49 Millions d'euros
101 Millions d'euros
75 Millions d'euros
94 Millions d'euros

5 questions
12 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre